Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l’isotrie fausse-médéole au Canada - Mise à jour 2000

Évaluation et statut proposé

En 1982, lorsque l’isotrie fausse-médéole a été désignée espèce en voie de disparition, elle ne comptait qu’un site canadien connu, situé dans le comté d’Elgin, en Ontario. Depuis, trois autres sites ont été découverts à proximité, et tous sont situés à moins de quelques centaines de mètres l’un de l’autre. Malheureusement, une seule plante a été repérée en 1989, et aucune n’a été observée par la suite. On ne sait pas si l’espèce est disparue de cet endroit ou si sa présence est passée inaperçue. Il semble donc qu’il n’y ait pas lieu de modifier le statut d’espèce en voie de disparition déjà attribué à l’isotrie fausse-médéole.