Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l’isotrie fausse-médéole au Canada - Mise à jour 2000

Introduction

L’isotrie fausse-médéole (Isotria medeoloides [Pursh] Raf.), appelée « petite pogonie verticillée » dans certains documents, a été désignée espèce en voie de disparition en 1982, en raison du très petit nombre de plantes connues au Canada (Brownell, 1982). Avant 1982, on connaissait une seule population canadienne de l’espèce. Cette petite population était située dans le comté d’Elgin, en Ontario. L’isotrie fausse-médéole requiert comme habitat une forêt mixte à relief plat, et elle préfère les petites ouvertures dans le couvert forestier (Brownell, 1982).