Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Mise à jour - Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la droséra filiforme (Drosera filiformis) au Canada

Protection actuelle et autres désignations

Le COSEPAC a désigné le droséra filiforme « espèce en voie de disparition » au Canada en 1991 (Zinck, 1991). En 2000, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse l’ajoutait à sa liste des espèces en voie de disparition. Le U.S. Fish and Wildlife Service ne tient pas le droséra filiforme comme étant en péril à l’échelle nationale. Cependant, celui-ci est considéré en péril à divers degrés dans l’État de Connecticut, en Floride, en Georgie, au Maine, au Massachusetts, dans l’État de New York, en Caroline du Nord, dans les États de Rhode Island et du Vermont, et en Virginie-Occidentale.

Évaluation de la situation et recommandation des auteurs

Le droséra filiforme semble bien établi dans chacune des cinq tourbières qui constituent son habitat en Nouvelle-Écosse, bien qu’il y soit plus ou moins abondant. Les populations les plus vigoureuses et les plus prolifiques sont celles des tourbières de Swaines Road, de Port La Tour et de Villagedale. Comme on ne connaît que cinq tourbières qui abritent l’espèce et qu’elles sont toutes menacées de destruction, de dégradation ou de transformation en faveur de l’extraction de tourbe ou de la culture de la canneberge, nous recommandons que le statut d’« espèce en voie de disparition » au Canada soit maintenu pour le droséra filiforme.