Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la Limnanthe de Macoun (Limnanthes macounii) au Canada - Mise à jour

Répartition

Aire de répartition mondiale

La limnanthe de Macoun est endémique du sud de l’île de Vancouver et de quelques îles voisines, en Colombie-Britannique, au Canada (figure 3).

En mars 1998, Eva Buxton a trouvé une grande population d’une plante qu’on a d’abord considérée comme la limnanthe de Macoun, près de Moss Beach, dans le comté de San Mateo, en Californie (Buxton et Ornduff, 1999; Ceska et Ceska, 1999). La plante poussait en abondance dans les quelque 9 hectares d’un champ laissé en jachère entre des cultures de choux (voir la figure 2, pour l’emplacement). La morphologie de cette plante diffère de celle de la plante de l’île de Vancouver (elle est plus dressée et plus robuste, et ses feuilles sont en général bipennées), tout comme sa physiologie (elle n’est pas aussi rustique et a fleuri environ un mois plus tôt lors d’essais ordinaires en jardin); il s’agit probablement d’un nouveau taxon, qui n’a pas encore été décrit (Eva Buxton, comm. pers.).

Aire de répartition canadienne

La limnanthe de Macoun ne se rencontre que dans l’île de Vancouver et quelques îles voisines, dans le sud-ouest de la Colombie-Britannique (figure 4). Son aire de répartition connue s’étend depuis le parc East Sooke jusqu’à Victoria (y compris les îles voisines Inskip, Chatham et Trial), à la pointe Yellow, aux îles Gulf (îles Saltspring et Gabriola) et à l’île Hornby. Le site connu le plus septentrional est situé à l’île Hornby. L’aire de répartition est linéaire, ce qui est caractéristique des plantes qui croissent près de l’océan. La majorité des sites se trouvent sur des escarpements côtiers, à moins de 200 mètres du rivage; les exceptions sont les sites de la colline Montreul [10]Note de bas de page1, du Pearson's College[9] et de Government House [19], situés à moins de 2 kilomètres du rivage. Sur la colline Montreul, une des sous-populations [10.4] est située à près de 200 m d’altitude.

Figure 3. Répartition mondiale de la limnanthe de Macoun.

Figure 3. Répartition mondiale de la limnanthe de Macoun.

La partie principale de l’aire de répartition canadienne est longue de 33 km et s’étend depuis le parc East Sooke, à Sooke, jusqu’au cap Gordon, à Victoria. Il y a ensuite un écart de 30 kilomètres entre la population du cap Gordon et celle de l’île Saltspring, puis des écarts de 40 et 46 km entre la population de l’île Saltspring et celles de la pointe Yellow et de l’île Gabriola, respectivement. Le site le plus septentrional, celui de l’île Hornby, se trouve à 80 km du site connu le plus proche, celui de l’île Gabriola. Avec une telle répartition linéaire, il est difficile de calculer la zone d’occurrence, mais on peut l’estimer à environ 40 km² (bande côtière d’environ 200 km de long sur 0,2 km de large).

Figure 4. Répartition de la limnanthe de Macoun (Limnanthes macounii) en Colombie-Britannique (Canada).

Figure 4. Répartition de la limnanthe de Macoun (Limnanthes macounii) en Colombie-Britannique (Canada).

Comme les nucules de la limnanthe ne possèdent aucun mécanisme de dispersion active, de nombreuses sous-populations ont moins de 1 ; les plus grandes peuvent atteindre 200 m². L’aire d’occupation totale est très petite et ne dépasse probablement pas un ou deux hectares (0,01 à 0,02 km²).

Note de bas de page 1

Les numéros en caractères gras, entre crochets, sont ceux désignant les populations en 2004 dans l’annexe.

Retour à la référence de la note de bas de page1