Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la Musaraigne de Bendire (Sorex Bendirii) au Canada - Mise à jour

Sorex bendirii

Musaraigne de Bendire – Pacific Water Shrew

Répartition au Canada :

Colombie-Britannique

Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km²) au Canada

3 350 km² (voir Carte (figure 3) d’occurrences historiques et récentes

Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue).

Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?

Non

Superficie de la zone d’occupation (km²)

Inconnue

Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue).

-

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

-

Nombre d’emplacements actuels connus ou inférés

44

Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?

Non

Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue).

Habitat en déclin

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.).

1 an

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles)

Inconnu

Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue

Inconnue

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dix dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte).

 

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

Non

La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de ≤ 1 individu/année)?

Oui

Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

-

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?

-

Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune.

 

Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

  • Perte et fragmentation de l’habitat en raison de l’urbanisation (routes, aménagement résidentiel, commercial, industriel)
  • Perte de l’habitat attribuable à l’exploitation forestière
  • Dégradation de la qualité de l’eau causée par l’aménagement

Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?

États-Unis : S4 dans l’État de Washington; situation inconnue dans le comté limitrophe au Canada

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

Oui

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?

Oui

Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?

Non?

La possibilité d’une immigration de populations externes existe-t-elle?

Non?

Analyse quantitative

Statut existant

COSEPAC : Menacée (avril 1994 et mai 2000); En voie de disparition (avril 2006)

Statut et justification de la désignation

Statut : En voie de disparition

Code alphanumérique : B1ab(i,iii)

Justification de la désignation : L’habitat de cette espèce rare, confiné à la région de la vallée du bas Fraser de la Colombie-Britannique, continue de diminuer et de se fragmenter en raison de l’aménagement. Une immigration de source externe est peu probable. L’espèce est extrêmement rare dans toute son aire de répartition.

Applicabilité des critères

Critère A (Population globale en déclin) : Bien qu’il n’y ait pas de preuve directe d’un déclin de la population, l’habitat disponible diminue rapidement. Cependant, il n’existe pas de données sur la taille de la population. L’espèce semble rare dans toute son aire de répartition.
Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Zone d’occurrence de moins de 5 000 km²; zone d’occupation inconnue; déclin continu de l’habitat convenable et parcelles de l’habitat restant fortement fragmentées.
Critère C (Petite population globale et déclin) : Taille de la population totale inconnue, probablement quelques milliers. Aucune preuve directe de déclin, mais l’habitat convenable a énormément diminué.
Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : Taille de la population totale inconnue, probablement quelques milliers.
Critère E (Analyse quantitative) : Non disponible.