Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le noyer cendré au Canada

Importance de l'espèce

Il existe dans le monde une vingtaine d’espèces de noyers véritables (genre Juglans), réparties entre l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, l’Europe, l’Inde et le reste de l’Asie. Sur les 6 espèces indigènes d’Amérique du Nord, seuls le noyer cendré et le noyer noir poussent naturellement au Canada (Farrar, 1996). Toute l’aire canadienne du noyer noir ainsi que 60 à 70 p. 100 de l’aire canadienne du noyer cendré se trouvent dans le sud de l’Ontario.

Le bois du noyer cendré est léger, tendre et peu résistant, et son grain est grossier. Il est apprécié pour la finition intérieure, l’ébénisterie et la sculpture. Ce bois n’a pas une grande valeur économique au Canada, mais il est apprécié comme bois d’œuvre aux États-Unis.

Les noix du noyer cendré ont une saveur exquise qui rappelle le beurre. À maturité optimale, elles peuvent renfermer jusqu’à 60 p. 100 d’huile (Rupp, 1990). Plus de 40 cultivars ont été décrits, et quelques génotypes donnent de grosses noix qui sont faciles à ouvrir et conviennent à la production commerciale (Ostry et al., 2000). Les producteurs de noix apprécient en outre la rusticité du noyer cendré. Les noix de cet arbres sont particulièrement populaires en Nouvelle-Angleterre, où elles entrent, avec l’érable, dans la composition de certains bonbons. On signale également que les premiers colons entaillaient le noyer cendré et tiraient de sa sève un excellent sirop (Lauriault, 1987). Cependant, cette sève a un rendement en sirop quatre fois moins élevé que celui de la sève d’érable (Rupp, 1990). Enfin, les noix constituent un aliment pour la faune.

Une teinture peut être extraite du brou de la noix et de l’écorce des racines. La tisane obtenue en faisant infuser l’écorce externe peut être utilisée contre les maux de dents et la dysenterie (Lauriault, 1987). La juglone que renferme le noyer cendré a des propriétés antiseptiques et herbicides. On signale aussi que cette substance aurait une certaine activité anti-tumorale. Une récente étude sur animal semble indiquer que la juglone a une activité sédative comparable à celle du diazépam, médicament vendu sur ordonnance sous la marque Valium (Foster et Duke, 2000).