Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Rapport annuel du COSEPAC - 2004

RAPPORT ANNUEL

PRÉSENTÉ AU

MINISTRE DE L'ENVIRONNEMENT

ET AU

CONSEIL CANADIEN POUR LA

CONSERVATION DES ESPÈCES EN PÉRIL

PRÉSENTÉ PAR

LE COMITÉ SUR LA SITUATION

DES ESPÈCES EN PÉRIL AU CANADA

(COSEPAC)

Le 16 septembre 2004

 

Logo du COSEPAC



COMMITTEE ON THE                    COMITÉ SUR LA SITUATION
STATUS OF ENDANGERED            DES ESPÈCES EN PÉRIL
WILDLIFE IN CANADA                  AU CANADA

Le 19 Juillet 2004

L'honorable David Anderson
Ministre de l'Environnement et coprésident du Conseil
canadien pour la conservation des espèces en péril
Gouvernement du Canada
Ottawa (Ontario) K1A 0H3

Monsieur le ministre,

Le rapport annuel de 2004 présenté au Conseil canadien pour la conservation des espèces en péril (CCCEP) par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) vous est soumis respectueusement ainsi qu'au CCCEP conformément aux exigences en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP).

Le présent rapport renferme un résumé de toutes les activités réalisées par le COSEPAC au cours de la dernière année (article 26 de la LEP).

Le présent rapport fournit le nom, la justification et le curriculum vitae abrégé pour les membres que le COSEPAC recommande pour votre nomination en vigueur le 1er janvier 2005 (article 16 de la LEP).

Le rapport inclut également, à des fins d'examen, une liste des évaluations de la situation des espèces (ainsi que les raisons des désignations) réalisées lors des réunions d'évaluation des espèces tenues en novembre 2003 et en mai 2004 (article 25 de la LEP).

De plus, le rapport comprend, à des fins d'approbation, des documents qui soulignent les changements importants apportés aux opérations et aux procédures du COSEPAC.

Finalement, le rapport inclut également un exemplaire de la publication de mai 2004 Espèces canadiennes en péril qui présente une liste complète des espèces sauvages évaluées par le COSEPAC depuis sa création (article 25 de la LEP).

Je vous prie d'agréer, Monsieur le ministre, l'expression de mes sentiments distingués.

Le président du COSEPAC,

Marco Festa-Bianchet

 

ITEM I - ACTIVITÉS DU COSEPAC

Haut de la page

1. RÉUNION D'ÉVALUATION DES ESPÈCES - AUTOMNE

Date :    du 24 au 28 novembre 2003
Lieu :    Ottawa (Ontario)
Présences
Membres - 42 membres ou membres remplaçants
Personnel du Secrétariat - huit
Observateurs - 13 (deux du WWF-Canada, deux de la Fédération canadienne de la faune, deux étudiants de l'Université McGill, un du ministère des Richesses naturelles de l'Ontario, un de Pêches et Océans Canada et cinq du Service canadien de la faune).
Excusés - deux membres ou membres remplaçants (Île-du-Prince-Édouard et Saskatchewan)

Lors de la première réunion du COSEPAC (Comité sur la situation des espèces en péril au Canada) après la promulgation de la LEP (Loi sur les espèces en péril), les membres du Comité ont examiné la situation de conservation de 23 espèces.

2. RÉUNION D'ÉVALUATION DES ESPÈCES - PRINTEMPS

Date :    du 3 au 7 mai 2004
Lieu :    Études d'Oiseaux Canada, Port Rowan (Ontario)
Présences
Membres - 41 membres ou membres remplaçants
Personnel du Secrétariat - sept
Observateurs - 30 (un du ministère des ressources naturelles de l'Ontario, un du ministère des ressources naturelles du Nouveau-Brunswick, un de Pêches et Océans Canada, un de l'agence Parcs Canada, un du sous-Comité des spécialistes des mollusques du COSEPAC, deux du Service canadien de la faune, région de l'Ontario, un du Service canadien de la faune, bureau chef, trois du Fonds mondial pour la faune- Canada, douze d'Études d'Oiseaux Canada, cinq de l'Université McGill, un du Upper Thames River Conservation Authority, un du Norflok Field Naturalists )
Excusés - deux membres ou membres remplaçants (Musée canadien de la nature et Saskatchewan)

Six conseils de gestion des ressources fauniques ont participé à une téléconférence avec le COSEPAC pour discuter de l'avant-projet de collaboration qui a été élaboré en fonction des discussions à la réunion et à l'atelier tenus à Whitehorse, dans le Territoire du Yukon, en avril 2003. Les décisions prises à la téléconférence ont été incorporées au Manuel des opérations et des procédures du COSEPAC

3. RÉSUMÉ DES RÉUNIONS D'ÉVALUATION DES ESPÈCES (NOVEMBRE ET MAI)

Durant la dernière année, le COSEPAC s'est réuni deux fois (en novembre 2003 et en mai 2004) pour évaluer ou réévaluer le statut de 59 espèces, sous-espèces et populations. Les résultats des évaluations pour les espèces évaluées dans des catégories de risque, sont les suivants:

En voie de disparition : Alouette haussecol de la sous-espèce strigata, Colin de Virginie, Esturgeon blanc, Noctuelle de l'abronie, Noyer cendré, Psilocarpe nain, Collomia délicat, Tonelle délicate, Béluga (population de l'est de la baie d'Hudson et population de la baie d'Ungava), Caribou de Peary, Bec-croisé des sapins de la sous-espèce percna, Scinque des Prairies, Tortue ponctuée, Salamandre à nez court, Maraîche, Pleurobème écarlate, Lotier à feuilles pennées, Minuartie naine, Abronie rose, Orthocarpe à épi feuillu, Antennaire stolonifère.
Menacées : Albatros à queue courte, Hespérie du Dakota, Hespérie de Poweshiek, Bartonie paniculée, Micocoulier rabougri, Bryum de Porsild, Béluga (population de l'estuaire du Saint-Laurent et population de la baie de Cumberland), Bison des prairies, Pie-grièche de la sous-espèce excubitorides, Puffin à pieds roses, Crotale de l'Ouest, Aster du golfe du Saint-Laurent, Gentiane de Victorin, Leptoge des terrains innondés.
Préoccupantes : Marsouin commun (population de l'océan Pacifique), Otarie de Steller, Gonidée des Rocheuses, Caribou de la toundra (population de Dolphin-et-Union), Béluga (population de l'ouest de la baie d'Hudson et population de l'est de du Haut -Arctique), Baleine grise ( population du Pacifique Nord-Est), Oreillard maculé, Lampsile jaune, Liléopsis de l'Est, Jonc du New Jersey, Cicutaire de Victorin, Erythrophylle du Columbia, Tortule à poils lisses.

En date de mai 2004, la liste des espèces canadiennes en péril du COSEPAC comprend 456 espèces désignées dans diverses catégories de risque, incluant 169 espèces en voie de disparition, 114 espèces menacées et 140 espèces préoccupantes. De plus, 21 espèces sont disparues du pays (elles n'existent plus à l'état sauvage au Canada) et 12 sont disparues.

À noter : d'ici juin 2006, il reste douze espèces de l'annexe 2 de la LEP à réévaluer.

Annexe I: Communiqués de presse du COSEPAC des deux réunions d'évaluation susmentionnées.

examen et approbation de la version provisoire du mandat du Sous comité des connaissances traditionnelles autochtones (à noter: le mandat de ce sous comité doit aussi recevoir l'aval des organismes autochtones nationaux)
élaboration du processus proposé de priorisation pour les listes d'espèces candidates;
unités désignables - le document final a été approuvé par le COSEPAC et fait maintenant partie du Manuel des opérations et des procédures;
recommandation de lignes directrices et d'un modèle pour les demandes d'évaluation d'une espèce et la présentation des rapports de situation non sollicités;
confirmation que les dates limites de réévaluation des espèces mentionnées à l'annexe 2 de la LEP seront respectées;
discussion et approbation de l'approche suggérée pour la détermination et mention des incertitudes dans la désignation de l'espèce

4. RÉUNIONS ANNUELLES DES SOUS-COMITÉS DE SPÉCIALISTES DES ESPÈCES

Sous-comité de spécialistes des amphibiens et reptiles
Le 8 novembre 2003
Holiday Inn, Guelph (Ontario)
Membres : neuf, dont deux coprésidents
Personnel du Secrétariat : un
Observateurs : quatre étudiants
Résumé des principaux points de discussion : membres du sous-comité; résumés techniques; atlas provisoire des amphibiens et des reptiles de la Colombie-Britannique; évaluation de la situation de cinq espèces et recommandations; liste des espèces candidates; suggestion pour le symposium à venir et l'atelier du COSEPAC sur les aires de répartition des espèces et la cartographie de ces aires.

Sous-comité de spécialistes des arthropodes (lépidoptères)
Les 28 et 29 juillet 2003
Biological Sciences Building, University of Alberta
Edmonton (Alberta)
Membres : neuf, dont un coprésident
Personnel du Secrétariat : un
Observateurs : deux (David Duncan, SCF, Région des Prairies et du Nord, et Gregory Pohl, Ressources naturelles Canada)
Résumé des principaux points de discussion : la proposition consistant à diviser le Sous-comité de spécialistes des lépidoptères et mollusques et la formation et le fonctionnement possible du nouveau Sous-comité de spécialistes des arthropodes; les membres du Sous-comité et le conflit d'intérêt; les lignes directrices pour déterminer les unités désignables et les instructions révisées pour les rédacteurs de rapports de situation; les mises à jour concernant trois espèces; la liste des espèces dont le rapport de situation est prioritaire; rapport de situation intermédiaire de deux espèces et recommandations de statut; projet de priorisation pour les papillons.

Sous-comité de spécialistes des oiseaux
Les 6 et 7 septembre 2003
Naramata Centre, Naramata (Colombie-Britannique)
Membres : six, dont deux coprésidents
Personnel du Secrétariat : un
Observateurs : aucun

Résumé des principaux points de discussion : sept rapports de situation d'espèces et modification du texte; examen de la liste des espèces candidates; changements dans l'effectif du sous-comité

Sous-comité de spécialistes des poissons d'eau douce
Les 13 et 14 septembre 2003
Centre des sciences de la mer Huntsman, St. Andrews (Nouveau-Brunswick)
Membres : huit, dont deux coprésidents
Personnel du Secrétariat : un
Observateurs : aucun
Résumé des principaux points de discussion : examen de l'échéancier des rapports; examen de la mise à jour du Manuel des opérations et des procédures; évaluation de la situation de trois espèces et recommandations; liste des espèces candidates; amélioration de la qualité des rapports de situation; changement éventuel du nom des espèces; effectif; modèle des examens du SSE; carte des écorégions et questions de propriété intellectuelle concernant les rédacteurs éventuels de rapports.

Sous-comité de spécialistes des poissons marins
Les 13 et 14 septembre 2003
Centre des sciences de la mer Huntsman, St. Andrews (Nouveau-Brunswick)
Membres : neuf, dont les coprésidents
Personnel du Secrétariat : un
Observateurs : un du Centre des sciences de la mer Huntsman
Résumé des principaux points de discussion : information à inclure dans les rapports et la convention à utiliser; atelier pratique visant à examiner les approches statistiques appliquées aux données des enquêtes scientifiques; exemples précis fondés sur la raie tachetée et la maraîche pour voir comment le programme RAMAS Redlist peut être utilisé pour les espèces de poissons marins; mise à jour détaillée des unités désignables de saumon coho; progrès continu de notre liste des espèces candidates du Pacifique, qui s'est soldée par l'abandon de 29 espèces et l'ajout de 13; exercice concernant l'évaluation de la situation générale des poissons marins et dirigée par le ministère des Pêches et des Océans considéré utile par rapport à cette question; statut suggéré pour deux espèces; la discussion liée aux rapports de quatre espèces benthiques a été reportée en faveur de l'atelier pratique jusqu'à ce que certaines questions statistiques relatives à ces rapports soient résolues; les progrès concernant le rapport d'une autre espèce ont aussi fait l'objet d'une discussion.

Sous-comité de spécialistes des mammifères marins
Les 4 et 5 octobre 2003
Navigator Inn, Iqaluit (Nunavut)
Membres : sept, dont deux coprésidents
Personnel du Secrétariat : deux
Observateurs : sept (deux de Pêches et Océans Canada [Iqualuit], trois du Qikiqtaaluk Wildlife Board [Nunavut], un du Conseil de gestion des ressources fauniques du Nunavut et un membre de la communauté [Iqualuit]).
Résumé des principaux points de discussion : La réunion a commencé par une séance publique, de 9 h à 12 h. Des présentations ont été faites par Hal Whitehead et Andrew Trites sur les mandats du COSEPAC, la Loi sur les espèces en péril, le rôle du SSE, le processus d'évaluation, les désignations de statuts et les évaluations d'urgence. Des présentations ont également été faites par Joannie Ikkidluak et Abraham Kaunak concernant le conseil de gestion, et par Gloria Goulet à propos de l'utilisation des connaissances traditionnelles autochtones par le COSEPAC. La traduction a été très utile lors des périodes de questions et de réponses.

Les rapports de situation de six espèces ont été examinés et discutés en détail. Les rapports de situation en suspens de trois espèces ont également été examinés.

Sous-comité de spécialistes des mollusques
Les 17 et 18 octobre 2003
Nova Scotia Museum of Natural History
Halifax (Nouvelle-Écosse)
Membres : sept, dont un coprésident
Personnel du Secrétariat : un
Observateurs : sept (trois du Nova Scotia Museum of Natural History, un de Nova Scotia Natural Resources (membre du COSEPAC), un de la Soil & Water Conservation Society of Metro Halifax, un du Musée du Nouveau-Brunswick, un coprésident d'une équipe de rétablissement (corégone de l'Atlantique) et membre d'une équipe de rétablissement (tortue mouchetée).

Résumé des principaux points de discussion : La partie de la réunion portant sur le forum public a eu lieu au cours de la matinée du 17 octobre et sept observateurs étaient présents. Lors du forum public, on a remercié Buster Welch (Ph.D.), qui s'est retiré du Sous-comité, de sa précieuse contribution de plusieurs années au groupe responsable des mollusques. Une plaque lui a été remise en reconnaissance de son travail. Gerry Mackie a fait une présentation pour expliquer le travail du COSEPAC, et Janice Smith en a fait une pour expliquer le travail du Groupe de travail national sur la situation générale et plus particulièrement son travail à titre de coordonnatrice du groupe de travail sur les moules d'eau douce. Les méthodes d'échantillonnage quantitatives et qualitatives normales des mollusques aquatiques et terrestres ont été discutées, et une motion a été adoptée pour fournir des références concernant les méthodes publiées à tous les rédacteurs de rapports lorsque les premiers rapports sont commandés. Eva Pip (Ph.D.) et Stuart Harris (Ph.D.) rédigent actuellement les méthodes normales d'échantillonnage des gastropodes d'eau douce. Les modifications apportées au Manuel des opérations et des procédures et aux Instructions pour la préparation de rapports de situation ont fait l'objet de discussions en ce qui concerne les besoins du SSE des mollusques.

Au cours de la séance privée de la réunion, le SSE des mollusques a examiné les listes des espèces prioritaires et des espèces candidates. Une liste de rédacteurs éventuels de rapport sera produite et transmise au Secrétariat pour que les rédacteurs puissent être avertis du moment où les appels seront affichés sur le site Web du COSEPAC. Six rapports de situation provisoires ont fait l'objet d'une discussion et des recommandations de statuts ont été faites.

Sous-comité de spécialistes des plantes et lichens
Les 18 et 19 octobre 2003
Hôtel Lord Elgin, Ottawa (Ontario)
Membres : quatorze, dont deux coprésidents
Personnel du Secrétariat : deux
Observateurs : aucun

Résumé des principaux points de discussion : listes des espèces candidates, les mousses et les hépatiques; les lichens; les macroalgues; la normalisation des noms; le contenu des rapports de situation; la fragmentation; les rapports provisoires de 24 plantes vasculaires et les rapports de huit mousses ont été examinés, puis des recommandations ont été présentées.

Sous-comité de spécialistes des mammifères terrestres
Le 21 novembre 2003
Musée royal de l'Ontario
Toronto (Ontario)
Membres : sept, dont deux coprésidents
Personnel du Secrétariat : un
Observateurs : un (un membre du Conseil de gestion des ressources fauniques du Nunavut s'est joint aux discussions du sous-comité par appel conférence)
Résumé des principaux points de discussion : effectif du Sous-comité de spécialistes des espèces; désignation du statut des espèces à évaluer lors des réunions du COSEPAC de novembre 2003 et de mai 2004 et progrès concernant les rapports de situation en cours de préparation.

 

ITEM II - ÉLECTION DU PRÉSIDENT DU COSEPAC

Haut de la page

LE COSEPAC a suivi le processus tel que décrit brièvement dans son Manuel des opérations et des procédures. Un comité de nomination a été formé, sous la présidence de Jeff Hutchings. Durant la période de nominations, plusieurs membres ont proposé le nom de Marco Festa-Bianchet à nouveau comme président du COSEPAC. Comme il n'y a pas eu d'autres noms proposés, Marco Festa-Bianchet a été reélu président du COSEPAC pour un deuxième terme commençant le 7 mai 2004.

 

ITEM III - MEMBRES DU COSEPAC

Haut de la page


Modifications de l'effectif

À titre d'information

Voir l'annexe Il pour la liste des membres actuels et proposés

Pour approbation

a)    Membres des compétences (provinciales, territoriales et fédérales) -

A la réunion du printemps 2004 du COSEPAC, le président a rappelé à tous les membres des compétences que les membres du CCCEP doivent informer le président du COSEPAC au plus tard le 1er juillet 2004 de tout changement pour leur membre ou membre remplaçant, puisque les noms de ces nouveaux membres doivent être soumis au ministre de l'Environnement pour leur nomination et ceci, après consultation avec tous les membres du CCCEP.

Le curriculum vitae de chaque personne nommée sera conservé au
Secrétariat du COSEPAC.
   
b)   Membres ne relevant pas de compétences et coprésidents des sous-comités de spécialistes des espèces
Ces nouveaux membres et les membres dont le mandat a été renouvelé ont été sélectionnés à la suite d'un appel public de candidatures en janvier 2004. La justification et le curriculum vitae abrégé de chacune de ces personnes sont joints au présent document. Les noms des personnes suivantes, recommandées par le COSEPAC, sont soumis ici pour revue par le CCCEP et pour leur nomination subséquente par le ministre de l'Environnement. Ces nominations entreront en vigueur le 1er janvier 2005:

Membre ne relevant pas des compétences - Jeff Hutchings

Coprésident du Sous-comité des spécialistes des amphibiens et reptiles - David Green
Coprésident du Sous-comité des spécialistes des arthropodes - Paul Catling
Coprésidente du Sous-comité des Spécialistes des arthropodes - Theresa Fowler *
Coprésident du Sous-comité des spécialistes des oiseaux - Richard (Dick) Cannings
Coprésident du Sous-comité des spécialistes des mammifères marins - Randall Reeves
Coprésidente du Sous-comité des spécialistes des mollusques - Janice Smith

* Tous les termes des membres sont de quatre ans sauf celui de Theresa Fowler. Celle-ci est recommandée pour un terme de deux ans pour éviter que les termes des deux coprésidents du Sous-comité des spécialistes des arthropodes soient renouvelés en même temps à l'avenir.

Voir l'annexe III ( pour les curriculums vitae abrégés)

 

ITEM IV - OPÉRATIONS ET PROCÉDURES DU COSEPAC

Haut de la page



Durée suggérée du mandat des coprésidents.

Les coprésidents (et les membres non gouvernementaux) ayant rempli deux mandats consécutifs au début de leur affectation ministérielle sont priés de penser sérieusement à ne pas présenter leur candidature pour un troisième mandat. Lorsqu'un coprésident (ou un membre non gouvernemental) a rempli trois mandats consécutifs, le président du COSEPAC conseillera au comité de sélection de tenir compte particulièrement d'autres candidats qualifiés présentant leur candidature pour ce poste.

Processus de prise de décision au cours des réunions d'évaluation.

Les évaluations des espèces pour lesquelles un consensus n'est pas facilement et rapidement atteint ne seront plus automatiquement reportées à une deuxième série de délibérations. Des discussions individuelles auront lieu de façon continue jusqu'à ce que la désignation de statut soit terminée.

Vote.

Si aucun consensus n'est atteint, tous les votes seront alors effectués de façon électronique de sorte que le bulletin de vote de chaque membre soit secret. Auparavant, il y avait un vote à main levée, sauf lorsqu'un vote secret était demandé et accordé.

Instructions pour la préparation de rapports de situation du COSEPAC.

Les révisions considérables du document ont continué jusqu'en février 2004, après quoi il a été affiché sur le site Web du COSEPAC avec l'appel d'offres du COSEPAC visant la préparation de rapports de situation du COSEPAC.

Participation des Conseils de gestion des ressources fauniques.

Les Conseils de gestion des ressources fauniques seront invités comme observateurs aux réunions des sous comité de spécialistes des espèces.
Les Conseils de gestion des ressources fauniques pertinents seront invités comme membres non votant durant les évaluations d'urgence.
Les Conseils de gestion des ressources fauniques seront invités à participer à la téléconférence avec les directeurs de la faune à la fin de chaque réunion d'évaluation des espèces.

Résumé - Documents recommandés à des fins d'approbation

Annexe IV - Mandat du Sous-comité des connaissances traditionnelles autochtones du COSEPAC
Annexe V - Document sur le processus, critères et lignes directrices du COSEPAC concernant l'évaluation de la situation des espèces
Annexe VI - Document pour les demandes d'évaluation des espèces et rapports de situation non sollicités

 

ITEM V - ATTRIBUTION DU STATUT DES ESPÈCES

Haut de la page



Liste des espèces évaluées depuis le dernier rapport, y compris l'attribution du statut, les raisons (et les incertitudes, le cas échéant) et les critères du COSEPAC (avec les codes alphanumériques).

Voir l'annexe VII

La liste des rapports de situation disponible sur le Registre public -www.registrelep.gc.ca - en français et en anglais.

 

ITEM VI - LISTE COMPLÈTE DES ESPÈCES DE FLORE ET DE FAUNE SAUVAGES ÉVALUÉES PAR LE COSEPAC DEPUIS SA CRÉATION

Haut de la page



Le document Espèces canadiennes en péril du COSEPAC de mai 2004 est joint au présent document. Cette publication est aussi disponible sur le Registre public.

Voir l'annexe Vlll




Retournez à la table des matières

Annexe I

 

Logo du COSEPAC


COMMUNIQUÉS DE PRESSE


Ottawa, le 28 novembre 2003

Au cours de la première réunion du COSEPAC (Comité sur la situation des espèces en péril au Canada) depuis l'adoption de la Loi sur les espèces en péril (LEP), les membres du Comité ont examiné la situation de conservation de 23 espèces.

L'otarie de Steller a été désignée comme étant une espèce « préoccupante » étant donné le petit nombre de sites de reproduction ainsi que sa vulnérabilité aux perturbations humaines et aux marées noires. Cette espèce se trouve sur des îles au large de la côte de la Colombie Britannique. Par le passé, les populations d'otaries de Steller ont connu des déclins en raison de la chasse dirigée envers cette espèce visant à réduire la prédation dont les poissons font l'objet. Ces programmes ont été interrompus pendant les années 1950, et les populations affichent maintenant une certaine croissance. Un groupe reproducteur en Colombie Britannique est maintenant disparu, et les populations globales demeurent inférieures aux niveaux historiques (début des années 1900). L'otarie de Steller est menacée ou en voie de disparition ailleurs dans son aire de répartition (États Unis et Russie).

L'esturgeon blanc, le plus gros poisson d'eau douce au Canada, a été désigné comme étant « en voie de disparition ». Au Canada, cette espèce ne se trouve qu'en Colombie Britannique, où plusieurs populations connaissent un déclin. La grande rareté de poissons âgés de moins de 30 ou de 40 ans dans la plupart des rivières indique que peu de jeunes survivent. Une longue durée de vie et de petites populations font en sorte que l'esturgeon blanc est extrêmement vulnérable à toute prise et à la dégradation de l'habitat causée, par exemple, par les barrages. La demande relative à la chair et les oeufs (caviar) sur le marché noir constitue une menace additionnelle pour cette espèce.

Dans les Prairies, deux espèces de papillon (l'hespérie du Dakota et l'hespérie de Poweshiek) ont été désignées comme étant « menacées ». Les deux espèces dépendent de ce qui reste des habitats des prairies et sont menacées par les brûlages dirigés, par la fragmentation de leurs habitats en terres herbeuses et par le moment de la fenaison.

Le noyer cendré, un arbre dont la durée de vie est relativement courte et qui se trouve en Ontario, au Québec et au Nouveau Brunswick, a été désigné comme étant « en voie de disparition ». Le noyer cendré produit des noix comestibles et est d'une importance particulière pour de nombreux peuples autochtones. Cet arbre, largement répandu mais relativement rare, est grandement touché par une maladie exotique (le chancre du noyer cendré) qui se propage rapidement.

« Au cours de cette réunion, nous avons étudié quatre rapports de situation portant sur des espèces pour lesquelles le COSEPAC a conclu que les renseignements étaient insuffisants pour conférer un statut. Il faut investir davantage de ressources dans l'étude de la faune et de la flore du Canada afin de fournir, aux décideurs et aux planificateurs, de l'information adéquate pour réaliser une conservation efficace », a déclaré M. Marco Festa Bianchet (Ph.D), président du COSEPAC.

Les limites imposées par le manque d'information entraînent d'importantes répercussions pour l'évaluation. Par exemple, en Nouvelle Écosse et au Nouveau Brunswick, le rare lyogyre roux a été observé dans un petit nombre d'emplacements épars et était classifié dans la catégorie « données insuffisantes ». Il existe peu de données sur l'ampleur de la répartition ou sur l'abondance de cette espèce dans les cours d'eau et les lacs du Canada.

Sur la côte de la Colombie Britannique, la chauve souris de Keen a une grande aire de répartition, mais elle pourrait dépendre des forêts anciennes. La chauve souris est rarement observée et il est difficile de faire l'inventaire de la population. Le manque de renseignements au sujet de la taille de sa population et la difficulté quant à l'identification de cette espèce ont mené à sa classification dans la catégorie « données insuffisantes ».

Il y a maintenant 441 espèces dans les diverses catégories de risque du COSEPAC, dont 160 espèces en voie de disparition, 108 espèces menacées et 140 espèces préoccupantes. En outre, 21 espèces sont « disparues du pays » (elles ne se trouvent plus au Canada à l'état sauvage) et 32 sont classifiées à la catégorie « données insuffisantes ».

Les évaluations du COSEPAC seront transmises au ministre de l'Environnement fédéral et constitueront le fondement pour l'inscription à la liste légale des espèces en péril en vertu de la Loi sur les espèces en péril.

Le COSEPAC évalue la situation, au niveau national, des espèces, des sous-espèces, des variétés ou d'autres unités désignables qui sont considérées comme étant en péril au Canada. Le COSEPAC est composé de membres de chacun des organismes des gouvernements provinciaux et territoriaux responsables des espèces sauvages, de quatre organismes fédéraux (Service canadien de la faune, Agence Parcs Canada, ministère des Pêches et des Océans, et le Partenariat fédéral sur la biosystématique, présidé par le Musée canadien de la nature), de trois membres ne relevant pas d'une compétence, ainsi que des coprésident(e)s des sous-comités de spécialistes des espèces et des connaissances traditionnelles autochtones.

Définition des termes et des catégories de risque du COSEPAC

Espèce: Toute espèce, sous-espèce, variété ou population indigène de faune ou de flore sauvage géographiquement ou génétiquement distincte.

Disparue: Toute espèce qui n'existe plus.
Disparue du pays: Toute espèce qui n'est plus présente au Canada à l'état sauvage, mais qui est présente ailleurs.
En voie de disparition: Toute espèce exposée à une disparition ou à une extinction imminente.
Menacée: Toute espèce susceptible de devenir en voie de disparition si les facteurs limitants auxquels elle est exposée ne sont pas inversés.
Préoccupante: Toute espèce qui est préoccupante à cause de caractéristiques qui la rendent particulièrement sensible aux activités humaines ou à certains phénomènes naturels.
Non en péril: Toute espèce qui, après évaluation, est jugée non en péril.
Données insuffisantes: Toute espèce dont le statut ne peut être précisé à cause d'un manque de données scientifiques.



Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec:

Marco Festa Bianchet (Ph.D.)
Président, COSEPAC
Marco.Festa-Bianchet@usherbrooke. ca
Questions d'ordre général:
Secrétariat du COSEPAC
(819) 953-3215

 

Pour des questions sur l'otarie de Steller :
Andrew Trites (Ph.D.)
Coprésident, Sous-comité de spécialistes
des mammifères marins
(604) 822-8181
(604) 318-6357
trites@zoology.ubc.ca

 

Pour des questions sur l'esturgeon blanc:
Robert Campbell (Ph.D.)
Coprésident, Sous-comité de spécialistes
des poissons d’eau douce
(613) 987-5367
racambel@cyberus.ca

 

Pour des questions sur les papillons : Theresa Fowler (Ph.D.)
Coprésidente, Sous-comité de spécialistes des arthropodes
(819) 953-6402
Theresa.aniskowicz@ec.gc.ca

 

Pour des questions sur le noyer cendré : Erich Haber (Ph.D.)
Coprésident, Sous-comité de spécialistes des plantes et lichens
(613) 722-5523
erich.haber@rogers.com

 

Pour des questions sur le lyogyre roux : Gerald Mackie (Ph.D.)
Coprésident, Sous-comité de spécialistes des mollusques
(519) 824-4120, poste 3505
gmackie@uoguelph.ca

 

Pour des questions sur la chauve-souris de Keen:
Brock Fenton (Ph.D.)
Coprésident, Sous-comité de spécialistes
des mammifères terrestres
(416) 736-2100, poste 22664
bfenton@yorku.ca

 

Pour obtenir des précisions au sujet des espèces évaluées et la justification pour chaque désignation, veuillez consulter le site Web du COSEPAC à l'adresse suivante: www.cosepac.gc.ca

 

Logo du COSEPAC


Port Rowan, Ontario, le 7 mai 2004

Au coeur de la région carolinienne biologiquement diverse du Canada, région qui accueille plus de 100 espèces en péril, le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) s'est réuni pour évaluer la situation de la conservation de 36 espèces sauvages.

Une des espèces caroliniennes examinées était le pleurobème écarlate. Ce mollusque d'eau douce que l'on ne trouve maintenant que dans le lac Sainte Claire et dans trois autres bassins versants du sud-ouest de l'Ontario, est menacé par la moule zébrée exotique envahissante et par la détérioration de la qualité de l'eau. Il y a maintenant huit espèces de mollusques désignées en voie de disparition dans le sud de l'Ontario.

Deux mammifères du Nord, le béluga et le caribou de Peary, font partie des espèces les mieux connues qui ont été examinées. De sept populations de bélugas, seule la population de la mer de Beaufort est actuellement considérée comme n'étant pas menacée de disparition. On croit que les menaces les plus importantes qui pèsent sur cette espèce ont été la chasse excessive historique et, pour certaines populations, les prises actuelles non durables. Les autres menaces comprennent la contamination et la dégradation de l'habitat. Le caribou de Peary, une espèce en voie de disparition, connaît un déclin continu, et ce, peut-être à cause des changements du climat de l'Arctique. Ce déclin s'est poursuivi malgré les restrictions volontaires sur la chasse par les résidants du Nord.

La maraîche, le premier requin à être évalué par le COSEPAC, a été désignée en voie de disparition. On estime que depuis les années 1960, elle a connu un déclin de 90 p. 100, et la principale menace semble être la pêche excessive. Bien que les quotas ont été réduits et la pêche interdite dans les zones de reproduction, dans le cadre du plan de gestion actuel, les caractéristiques du cycle biologique de la maraîche, y compris sa maturité tardive et son faible taux de reproduction, rendent cette espèce particulièrement vulnérable à la surexploitation.

Plusieurs espèces de plantes qui se trouvent seulement au Canada sont aussi considérées en péril, y compris l'aster du Golfe Saint-Laurent et la gentiane de Victorin, les deux ayant été désignées menacées. Le COSEPAC a noté que les véhicules tous terrains (VTT) menacent sept des douze espèces de plantes examinées lors de cette réunion. Les VTT peuvent provoquer l'érosion du sol et détruire directement les plantes.

Parmi les autres espèces évaluées lors de la réunion on retrouve le scinque des prairies, la tortue ponctuée, l'antennaire stolonifère, le puffin à pieds roses, le crotale de l'ouest, la baleine grise, et l'oreillard maculé.

Lors de la réunion, le COSEPAC a évalué la situation du bison des prairies, un animal qui était un élément important de l'écosystème des Prairies du Canada, où il se trouvait par millions. Aujourd'hui, il reste moins de mille bisons des prairies en liberté au Canada. Marco Festa-Bianchet, président du COSEPAC a déclaré : «Tirons la leçon de cette tragédie et redoublons nos activités pour protéger les espèces en péril et leurs habitats. »

Il y a maintenant 456 espèces inscrites aux diverses catégories de risque du COSEPAC, y compris 169 espèces en voie de disparition, 114 espèces menacées et 140 espèces préoccupantes. De plus, 21 espèces sont désignées disparues du pays (on ne les trouve plus à l'état sauvage au Canada), 12 espèces sont disparues et 33 font partie de la catégorie données insuffisantes.

Les évaluations du COSEPAC seront transmises au ministre fédéral de l'Environnement et constitueront la base pour l'inscription sur la liste légale des espèces en péril au titre de la Loi sur les espèces en péril.

Le COSEPAC évalue la situation nationale des espèces sauvages, des sous-espèces, des variétés, ou d'autres unités désignables considérées en péril au Canada. Le COSEPAC est composé de membres provenant de chaque organisme responsable des espèces sauvages des gouvernements provinciaux et territoriaux, de quatre entités fédérales (Service canadien de la faune, Agence Parcs Canada, Pêches et Océans Canada et Partenariat fédéral sur la biosystématique, lequel est présidé par le Musée canadien de la nature), de trois membres ne provenant pas des compétences et des coprésidents des sous-comités de spécialistes des espèces et des connaissances traditionnelles autochtones.

Le COSEPAC est très reconnaissant à Études d'Oiseaux Canada d'avoir fourni les installations et le soutien logistique pour cette réunion.

Définition de la terminologie et des catégories de risque du COSEPAC

Espèce: Toute espèce, sous-espèce, variété ou population indigène de faune ou de flore sauvage géographiquement ou génétiquement distincte.
Disparue: Toute espèce qui n'existe plus.
Disparue du pays: Toute espèce qui n'est plus présente au Canada à l'état sauvage, mais qui est présente ailleurs.
En voie de disparition: Toute espèce exposée à une disparition ou à une extinction imminente.
Menacée: Toute espèce susceptible de devenir en voie de disparition si les facteurs limitants auxquels elle est exposée ne sont pas inversés.
Préoccupante: Toute espèce qui peut devenir une espèce menacée ou une espèce en voie de disparition par l'effet cumulatif de ses caractéristiques biologiques et des menaces signalées à son égard.
Non en péril: Toute espèce qui, après évaluation, est jugée non en péril.
Données insuffisantes: Toute espèce dont le statut ne peut être précisé à cause d'un manque de données scientifiques.

Pour obtenir de plus amples renseignements:

Pour les questions d'ordre général et concernant le caribou de Peary :
Marco Festa-Bianchet (Ph.D.)
Président du COSEPAC
(613) 296-1937
(819) 821-8000 (poste 2061)
Marco.Festa-Bianchet@usherbrooke.ca   
Questions d'ordre général :
Secrétariat du COSEPAC
(819) 953-3215
www.cosepac.gc.ca


 

Pour les questions concernant la maraîche:
Richard Haedrich (Ph.D.)
Coprésident du Sous-comité de spécialistes des poissons marins
(802) 649-3028   

 

Pour les questions concernant le béluga:
Andrew Trites (Ph.D.)
Coprésident du Sous-comité de spécialistes des mammifères marins
(604) 318-6357
(604) 822-8183
trites@zoology.ubc.ca

 

Pour les questions concernant le pleurobème écarlate :
Gerald Mackie (Ph.D.)
Coprésident du Sous-comité de spécialistes des mollusques
(519) 824-4120 (poste 53505)
gmackie@uoguelph.ca

 

Pour les questions concernant l'aster du Golfe Saint-Laurent et la gentiane de Victorin :
Erich Haber (Ph.D.)
Coprésident du Sous-comité de spécialistes des plantes et lichens
(613) 722-5523
erich.haber@rogers.com

Pour obtenir des précisions au sujet des espèces évaluées et des justifications pour chaque désignation, veuillez consulter le site Web du COSEPAC à l'adresse suivante: www.cosepac.gc.ca

Retournez à la table des matières

Annexe II

 

(*Les noms des nouveaux membres des jurisdictions nommés en 2004 sont indiqués en caractères foncés.)

Tableau 1: Noms des membres et membres remplaçants du COSEPAC provenant des compétences provinciales, territoriales et fédérales nommés par le Ministre de l'Environnement. La durée du terme pour tous les membres inclus dans ce tableau est de quatre (4) ans, commençant le jour de la promulgation de la Loi sur les espèces en péril, le 5 juin 2003 jusqu'au 5 juin 2007.
JurisdictionMembre      Membre remplaçant
Alberta  Gordon Court
Provincial Wildlife Status Biologist
Resource Data and Species at Risk
Fish and Wildlife Division
Dept. of Sustainable Resource Development
Government of Alberta
7th Floor, O.S. Longman Building
6909 - 116 Street
Edmonton AB T6H 4P2
 Steve Brechtel
Head
Resource Data and Species at Risk
Fish and Wildlife Division
Dept. of Sustainable Resource Development
Government of Alberta
7th Floor, O.S. Longman Building
6909 - 116 Street
Edmonton AB T6H 4P2
Columbie-Britannique   Dave Fraser
Endangered Species Specialist
Biodiversity Branch
Terrestrial Ecosystem Science Section
Ministry of Water, Land and Air Protection
Government of British Columbia
P.O. Box 9338 - Station Prov Govt
Victoria BC V8V 9M1
Juanita Ptolemy
Species Specialist
Biodiversity Branch
Aquatic Ecosystem Science Section
B.C. Ministry of Water, Land
and Air Protection
Government of British Columbia
P.O. Box 9338 - Station Prov Govt
Victoria BC V8W 9M1

Manitoba   James Duncan, Ph.D.
Manager
Biodiversity Conservation Section
Wildlife and Ecosystem Protection Branch
Manitoba Conservation
P.O. Box 24
200 Saulteaux Crescent
Winnipeg MB R3J 3W3
Martin Erickson*
Fisheries Biologist
Aquatic Ecosystem Section
Fisheries Branch
Manitoba Water Stewardship
Box 20, 200 Saulteaux Crescent
Winnipeg, MB R3J 3W3
Nouveau-Brunswick   Maureen Toner, Ph.D.
Biologist
Species at Risk Program
Fish and Wildlife Branch
Department of Natural Resources
P.O. Box 6000
Fredericton NB E3B 5H1
 Dwayne L. Sabine
Biologist
Species at Risk Program
Fish and Wildlife Branch
Department of Natural Resources
P.O. Box 6000
Fredericton, NB E3B 5H1
Terre-Neuve-et-Labrador
(Pour tout les espèces sauf les poissons marins)   
Joseph Brazil
Chief
Endangered Species and Biodiversity Section
Inland Fish and Wildlife Division
Department of Tourism, Culture and Recreation
Government of Newfoundland and Labrador
P.O. Box 2007
50 Main Street, Commerce Court
Corner Brook NL A2H 7S1
Nathalie Djan-Chékar
Curator of Botany
Natural History Unit
Provincial Museum of Newfoundland & Labrador
P.O. Box 8700
St. John's NL A1B 4J6
Terre-Neuve-et-Labrador
(pour les poissons marins)   
Tom Dooley
Director of Resource Policy and Development
Policy and Planning
Department of Fisheries and Aquaculture
Government of Newfoundland and Labrador
P.O. Box 8700
St. John's NL A1B 4J6
 David Coffin
Supervisor
Fisheries Resource Planning and Development
Policy and Planning
Department of Fisheries and Aquaculture
Government of Newfoundland and Labrador
P.O. Box 8700
St. John's NL A1B 4J6
Territoires du Nord-Ouest   Suzanne Carrière, Ph.D.
Ecosystem Management Biologist
Wildlife and Fisheries Division
Department of Resources, Wildlife and Economic
Development
Government of the Northwest Territories
600 - 5102 50th Avenue
Scotia Centre, 5th Floor
Yellowknife NT X1A 3S8
 Tom Lakusta*
Manager, Forest Resources
Forest Management
Department of Resources,
Wildlife & Economic
Development
Government of the Northwest
Territories
PO Box 1320
Yellowknife NT X1A 2L9
Nouvelle-Écosse   J. Sherman Boates, Ph.D.
Manager
Wildlife Division
Department of Natural Resources
Government of Nova Scotia
136 Exhibition Street
Kentville NS B4N 4E5
Mark F. Elderkin
Wildlife Division
Nova Scotia Dept. of Natural Resources
Government of Nova Scotia
136 Exhibition Street
Kentville NS B4N 4E5
Territoire du Nunavut   Michael Setterington
Ecosystems Biologist
Department of Environment
Government of Nunavut
PO Box 120
Arviat NU X0C 0E0
Vacant

Ontario  Alan Dextrase
Aquatic SAR Biologist
Species At Risk section
Ontario Parks
Ontario Ministry of Natural Resources
P.O. Box 7000
Peterborough ON K9J 8M5
Michael Oldham*
Botaniste/Herpétologiste
Ontario Natural Heritage
Information Centre (NHIC)
Ontario Ministry of Natural Resources
P.O. Box 7000
Peterborough ON K9J 8M5
Île-du-Prince-Edouard   Rosemary Curley
Program Manager
Protected Areas and Biodiversity Conservation
Conservation and Management Division
PEI Dept. Fisheries, Aquaculture
and Environment
11 Kent St.
P.O. Box 2000, Jones Bldg,
Charlottetown PE C1A 7N8
Barry MacPhee
Manager of Marine Fisheries
PEI Department of Fisheries, Aquaculture and Environment
11 Kent St.
P.O. Box 2000, Jones Bldg,
Charlottetown PE C1A 7N8

Québec
(espèces floristiques)   
Line Couillard
Ministère de l'Environnement
Direction du patrimoine écologique
et du développement durable
Édifice Marie-Guyart, 4e étage
675, boul. René-Lévesque Est
Québec QC G1R 5V7
Vacant
Québec
(espèces fauniques)   
Daniel Banville*
Société de la faune et des parcs du Québec
Direction du développement de la faune
Édifice Marie-Guyart
675 boulevard René Levesque est
boîte 92, 11e étage
Québec QC G1R 5V7
Jacques Jutras*
Société de la faune et des parcs du Québec
Direction du développement de la faune
Édifice Marie-Guyart
675 boulevard René Levesque est
boîte 92, 11e étage
Québec QC G1R 5V7

SaskatchewanJeanette Pepper
Zoologist
Saskatchewan Conservation Data Centre
Resource Stewardship Branch
Saskatchewan Environment
Government of Saskatchewan
3211 Albert Street - Room 436
Regina SK S4S 5W6
 Robert Wright, Ph.D.
Plant Ecologist
Forest Services Group
Saskatchewan Environment
Government of Saskatchewan
3211 Albert Street
Regina SK S4S 5W6

Territoire du Yukon   Thomas Jung
Senior Biologist
Department of Environment
Fish and Wildlife Branch
Government of Yukon
P.O. Box 2703
Whitehorse YT Y1A 2C6
Syd Cannings*
NatureServe Yukon
Yukon Department of the Environment
Box 2703

Whitehorse YT Y1A 2C6

Partenariat Fédéral d'information sur la biodiversité (Musée canadien de la nature)   Robert Anderson
Chercheur scientifique, Entomologie
Musée canadien de la Nature
C.P. 3443 - Station D
Ottawa ON K1P 6P4
Lynn Gillespie
Chercheure scientifique
Musée canadien de la Nature
C.P. 3443 - Station D
Ottawa ON K1P 6P4
Environnement Canada (Service canadien de la faune)B. Theresa Fowler, Ph.D.
Conseillère scientifique, évaluation et inscription
Espèces en péril
Service canadien de la faune
Environnement Canada
Ottawa ON K1A 0H3
Diane Amirault
Biologiste principale des espèces en péril
Service canadien de la faune
Environnement Canada
Boîte postale 6227
Sackville NB E4L 1G6
Pêches et Océans Canada   Jake Rice, Ph.D.
Directeur
Secrétariat canadien de consultation scientifique
Ministère des pêches et des océans
Gouvernement du Canada
200 rue Kent, station 12S032
Ottawa ON K1A 0E6
Lara Cooper*
Secrétariat canadien de consultation scientifique
Ministère des pêches et des océans
Gouvernement du Canada
200 rue Kent, station 12S032
Ottawa ON K1A 0E6


Parcs Canada   Gilles Seutin, Ph.D.
Coordonnateur
Programme des espèces en péril
Parcs Canada
25 rue Eddy, 4ième étage
Gatineau QC K1A 0M5   
Peter L. Achuff, Ph.D.
Botaniste national
Direction d'intégrité écologique
Parcs Canada
Parc National du Canada des Lacs-Waterton
Waterton Park AB T0K 2M0

     


* indique les Co-présidents nouveaux/renouvelés en date de janvier 2005

Tableau 2: Noms des coprésidents du Sous-comité des connaissances traditionnelles et des coprésidents des spécialistes des espèces du COSEPAC, avec pour chacun la date de leur nomination et la date de fin de leur terme
SOUS-COMITĖ   NOMDATE
DE NOMINATION   
FIN DE TERME
Connaissances traditionnelles autochtones   Mr. Henry Lickers
Mohawk Council of Akwesasne
Department of the Environment
P.O. Box 579
Cornwall ON K6H 5T3
05/062003   31/12/2006
Mr. Larry Carpenter
Wildlife Management Advisory Council
- Northwest Territories
P.O. Box 2120
Inuvik NT X0E 0T0
05/06/2003   31/12/2007
Amphibiens et Reptiles   Ronald J. Brooks, Ph.D.
Department of Zoology
College of Biological Science
Université de Guelph
Guelph ON N1G 2W1
05/06/2003   31/12/2006

David M. Green, Ph.D.*
Musée Redpath
Université McGill
859 rue Sherbrooke Ouest
Montréal QC H3A 2K6
05/06/2003   31/12/2008
Oiseaux   Richard Cannings*
1330 East Debeck Road
R.R. 1, Site 11 - Comp. 96
Naramata BC V0H 1N0

05/06/2003   31/12/2008

Marty L. Leonard, Ph.D.
Department of Biology
Dalhousie University
1355 Oxford Street
Halifax NS B3H 4J1
05/06/2003   31/12/2006
Poissons d'eau douce   Robert Campbell, Ph.D.
983 Route 800 E
R.R. #1
St. Albert ON K0A 3C0
05-06/2003   31/12/2005
   Claude Renaud, Ph.D.
Professeur adjoint, Université d' Ottawa
Chercheur- Icthyologie
Musée canadien de la Nature
C.P. 3443 - Station D
Ottawa ON K1P 6P4
   05/06/2003   31/12/2007
Arthropodes   B.Theresa Fowler, Ph.D.*
Conseillère scientifique, évaluation et inscription
Espèces en péril
Service canadien de la faune
Environnement Canada
Ottawa (ON) K1A 0H3
05/06/2003   31/12/2006
Paul M. Catling, Ph.D.*
Chercheur botanique et conservateur
Biodiversité
Programme National de Agriculture et Agroalimentaire
Direction de recherche
Édifice 49, FEC
Étage 2, Pièce 203
960 avenue Carling
Ottawa ON K1A 0C6
   01/01/2005   31/12/2008
MollusquesGerald L. Mackie, Ph.D.
Department of Zoology
College of Biological Science
University of Guelph
Guelph ON N1G 2W1
05/06/2003   31/12/2006
   Janice L. Smith*
Direction de recherche des impacts sur la biodiversité
Institut national de la recherche sur les eaux
Environnement Canada
Burlington ON L7R 4A6   
01/01/2005   31/12/2008
Poissons Marins
(Océan Atlantique et l'Arctique de l'est)   
Richard L. Haedrich, Ph.D.
Research Professor
Department of Biology
Memorial University of Newfoundland
4 Clark Place
St. John's NL A1B 5S7
05/06/2003   31/12/2007
Poissons Marins
(Océan Pacifique et l'Arctique de l'ouest)   
Mart R. Gross, Ph.D.
Professor
Department of Zoology
University of Toronto
25 Harbord Street
Toronto ON M5S 3G5
05/06/2003   31/12/2005
Mammifères Marins   Andrew Trites, Ph.D.
Director
Marine Mammal Research Unit
Fisheries Centre
University of British Columbia
2204 Main Mall
Vancouver BC V6T 1Z4
05/06/2003   31/12/2007
  Hal Whitehead, Ph.D.
Department of Biology
Dalhousie University
Halifax NS B3H 4J1
05/06/2003   31/12/2004
Randall R. Reeves, Ph.D.*
Okapi Wildlife Associates
Hudson QC J0P 1H0
01/01/2005   31/12/2008
Plantes et Lichens
(Plantes vasculaires)   
Erich Haber, Ph.D.
c/o National Botanical Services
604 Wavell Avenue
Ottawa ON K2A 3A8
05/06/2003   31/12/2005

Plantes et Lichens
(Mousses et Lichens)   
René Belland, Ph.D.
Devonian Botanic Garden
University of Alberta
Edmonton AB T6G 2E1
 05/06/2003   31/12/2007
Mammifères Terrestres   Marco Festa-Bianchet, Ph.D.
Département de Biologie
Université de Sherbrooke,
Sherbrooke, QC j1K 2R1
05/06/2003   31/12/2007

 M. Brock Fenton, Ph.D.
Department of Biology
University of Western Ontario
London ON N6A 5B7
05/06/2003 31/12/2005

 



* indique les membres ne relevant pas de compétences nouveaux/renouvelés en date de janvier 2005

Tableau 3: Noms des trois (3) membres ne relevant pas de compétences, avec pour chacun la date de leur nomination et la date de fin de terme.
NOM  DATE DE NOMINATION   FIN DE TERME
Mr. Michael Bradstreet
Ontario Region Director
Nature Conservancy of Canada
RR 5, 5420 Highway 6 North
Guelph ON N1H 6J2
05/06/2003   31/12/2007

Steven M. Carr, Ph.D.
Department of Biology
Memorial University of Newfoundland
Elizabeth Avenue
St. John's NL A1B 3X9
05/06/2003   31/12/2006

Jeffrey Hutchings, Ph.D.*
Department of Biology
Dalhousie University
1355 Oxford Street
Edsell Castle Circle
Halifax NS B3H 4J1
05/06/2003   31/12/2008



Retournez à la table des matières

Annexe III

 

CURRICULUMS VITAE ABRÉGÉS

 

Membre non gouvernemental

1. Recommandation - Jeffrey Hutchings (renouvellement)


M. Hutchings a obtenu un doctorat de la Memorial University en 1991. Il a aussi mené des recherches postdoctorales à l'University of Edinburgh ainsi qu'au ministère des Pêches et des Océans à St. John's. Il est membre de la faculté de la Dalhousie University depuis 1995 où il est actuellement professeur titulaire. M. Hutchings a réalisé d'impressionnantes recherches sur la conservation des poissons marins et l'écologie des salmonidés et des gadidés. Il a publié plus de 80 écrits dans des publications examinées par des pairs, notamment des publications sur le contrôle de l'exploitation des espèces marines. ll est également reconnu pour avoir fait connaître sa science à la Société canadienne et a rédigé le rapport de situation 2003 du COSEPAC sur la morue.

Il possède de vastes connaissances et une expérience d'envergure en matière de biologie et de gestion des poissons anadrome, des milieux marins et d'eau douce au Canada. Il connaît à fond les milieux marins et d'eau douce du Canada atlantique ainsi que les milieux d'eau douce de l'Ontario. M. Hutchings est membre du SSE des poissons marins du COSEPAC depuis 1997 et membre non gouvernemental du COSEPAC depuis 2001, ce qui lui vaut d'ailleurs un fondement solide en matière d'évaluation des espèces et de recommandations relatives à la situation biologique. Il a aussi publié divers articles scientifiques sur l'application des critères de l'Union mondiale pour la nature (UICN), lesquels ont été examinés par des pairs et approuvés par le COSEPAC.
M. Hutchings possède une profonde expérience à titre de rédacteur de revues scientifiques et apporte une expertise reconnue à titre de membre grâce à sa précieuse collaboration aux divers groupes de travail et aux comités consultatifs outre son travail au sein du COSEPAC. Il a supervisé avec succès huit étudiants diplômés et en encadre actuellement sept pour l'obtention d'un doctorat et d'une maîtrise ès science.

 

Coprésident

Sous-comité de spécialistes des amphibiens et reptiles

2. Recommandation - David M. Green (renouvellement)

 

David M. Green a obtenu son doctorat en zoologie de l'University of Guelph en 1982. Il est professeur agrégé à l'Université McGill et conservateur de la section des espèces vertébrées terrestres au Redpath Museum. De plus, il a rédigé au delà de 90 articles sur les amphibiens examinés par des pairs. Il a supervisé et supervise actuellement 13 étudiants diplômés travaillant à des projets sur les amphibiens et les reptiles (dont cinq maîtrises ès sciences, trois titulaires de doctorat; et, en cours, trois maîtrises ès sciences et deux doctorats). Il est président sortant du COSEPAC (de 1998 à 2002) et occupe le poste de coprésident du Sous-comité de spécialistes des amphibiens et reptiles depuis 1995, un sous-comité dont il est d'ailleurs membre depuis 1985.

 

Coprésidente

Sous-comité de spécialistes des arthropodes

3. Recommandation - B. Theresa Fowler (renouvellement)

 

B. Theresa Fowler :
Poste actuel, diplômes et formation en sciences biologiques
Depuis 1995, autorité scientifique, espèce en péril, Direction des espèces en péril, Service canadien de la faune;
Ph.D. portant sur l'éthologie du tamia rayé, Ottawa;
Trois ans d'expérience, éthologie des oiseaux des marais (Râle de Virginie, Marouette de Caroline, Ixobrychus exilis);
Cinq ans d'expérience en matière d'écosystèmes arctiques (lagopède alpin, lièvre arctique);
Cinquante-six articles ou publications, notamment des documents gouvernementaux et des présentations aux législateurs, des ouvrages de vulgarisation sur la conservation et la nature, deux articles de revue scientifique et deux chapitres d'un livre.

Expérience pertinentes dans d'autres domaines (biologie de conservation, taxinomie, écologie, génétique, biologie des populations, etc.)
Huit ans en qualité de directrice de la Fédération canadienne de la nature;
Vaste intérêt pour tous les taxons.

Régions géographiques et taxons
Petits mammifères et oiseaux, Québec, Ontario, Extrême-Arctique;
Connaissances approfondies de la flore et de la faune de l'Amérique du Nord.

Désignation de la situation biologique des espèces
Dix-sept ans en qualité de membre du COSEPAC;   
Création et réunion du Sous-comité des spécialistes des lépidoptères et mollusques du COSEPAC;
Coprésidente du Groupe de spécialistes des arthropodes depuis 2003.

Connaissance des concepts et des techniques en matière d'évaluation et de conservation des espèces en péril
Travail quotidien sur des enjeux relatifs aux espèces en péril.

Rôles rédactionnels, manuscrits, journaux
Rôle périodique d'examinateur d'articles de revue scientifique;
Examen de quatre manuscrits sur l'histoire naturelle et de onze livres après leur publication;
Réalisation de l'examen et rédactrice des rapports de situation du COSEPAC sur les lépidoptères et les mollusques;
Travail à la rédaction de nombreux documents sur une base quotidienne.
Autres
Maîtrise de l'anglais, du français et du polonais; expérience en tant que traductrice de textes scientifiques.

 

Coprésident

Sous-comité de spécialistes des arthropodes

4. Recommandation - Paul M. Catling (nouveau)


Paul M. Catling :
Poste actuel, diplômes et formation en sciences biologiques
Depuis 1991, chercheur scientifique reconnu, niveau 3, Division des ressources biologiques d'Agriculture Canada. Vingt-quatre ans d'expérience à son actif au sein du Centre de recherches biosystématiques et en ressources biologiques à titre de taxinomiste botanique, d'écologiste et de conservateur des collections végétales;
Ph.D. portant sur la systématique et l'écologie des plantes, Toronto;
Membre du corps professoral de l'Université d'Ottawa pendant 14 ans;
Auteur d'une cinquantaine de publications sur les odonates et les lépidoptères, notamment des livres, des chapitres de livres, des articles de revues spécialisées et des documents gouvernementaux ainsi que plus de 300 publications sur la botanique.

Autres expériences pertinentes (biologie de conservation, taxinomie, écologie, génétique, biologie des populations, etc.)
Sept ans d'expérience dans la collecte de données sur la répartition des libellules au Canada, notamment un travail intensif en Ontario et satisfaisant dans les T.N.-O.;
Membre de nombreux comités consultatifs (Comité d'experts du Canada sur les ressources génétiques végétales, Commission de la sauvegarde des espèces, Conservation de la nature Canada).

Régions géographiques et taxons
Les odonates du Canada, dans la majorité des provinces, plus particulièrement en Ontario et dans les T.N.-O.;
Les lépidoptères de l'Ontario;
Connaissance approfondie de la flore du Canada;
Publications sur l'ornithologie (10), la mycologie (1) et l'herpétologie (6).

Désignation de la situation biologique des espèces
Préparation de rapports de situation de quelques lépidoptères de l'Ontario et un rapport de situation du COSEPAC sur l'hydraste du Canada;
Participation au classement de la situation des plantes et des insectes de l'Ontario et des odonates des T.N.-O.

Connaissances des concepts et des techniques relatifs à l'évaluation et à la conservation des espèces en péril
Expérience d'envergure en matière d'étude sur la rareté de la flore, de la faune et des habitats, notamment les alvars et les terres herbeuses; identification de cours d'eau dans lesquels se trouvent de rares odonates à des fins de mesures de protection éventuelles;
Représentant de quatre équipes de rétablissement, dont l'une se charge de la surveillance du papillon, du lutin des tourbières et de l'hydraste du Canada; participation à la préparation des plans de surveillance et à la diffusion d'approches de l'équipe de rétablissement.

Rôles rédactionnels, manuscrits, revues scientifiques
Évaluation, par année, de plus de 100 manuscrits, de demandes de subvention et de thèses;
Corédacteur de la publication intitulée The Canadian Field Naturalist et de la revue Biodiversity;
Préparation en cours de comptes rendus de conférences.

 

Coprésident

Sous-comité de spécialistes des oiseaux

5. Recommandation - Richard Cannings (renouvellement)

 

Richard Cannings :

   Maîtrise ès sciences (1977) de la Memorial University de Terre Neuve - dans le domaine de l'écologie de reproduction des Alouettes hausse col;
   Baccalauréat ès sciences (1975) de l'University of British Columbia - dans le domaine du comportement d'orientation des souris sylvestres et des campagnols de Townsend;
   Études poussées (aux niveaux provincial, national et international) et vaste expérience de travail (25 ans) liée à de nombreux aspects de la biologie de conservation ou des populations, de la systématique, de la génétique et de la gestion de la faune;
   Conservateur du Cowan Vertebrate Museum du Department of Zoology de l'University of British Columbia (de 1980 à 1995) - vaste expérience dans le domaine de la systématique et de la taxinomie de tous les groupes d'espèces vertébrés terrestres - oiseaux, mammifères, reptiles et amphibiens;
   Biologiste conseil en biologie de conservation, particulièrement en ce qui a trait à la flore et à la faune de la Colombie-Britannique;
   Achèvement (en 1996) d'un programme de traitement exhaustif de toutes les espèces aviaires intitulé « Birds of British Columbia : A Taxonomic Catalogue »;
   Président et auteur du rapport de l'équipe de rétablissement de l'écosystème du Sud de l'Okanagan (Habitat Atlas for Wildlife at Risk - South Okanagan and Lower Similkamee). Le rapport comprenait l'évaluation des habitats, l'établissement des cartes de l'habitat et le travail avec le SIG, la réinsertion d'espèces disparues du Canada, l'estimation des populations viables minimales et les exigences de base des habitats, le travail avec les groupes locaux de la communauté et les Premières nations ainsi que la mise en ouvre de programmes de sensibilisation et d'intendance;
   Les sujets de recherche actuels traitent de la biologie de reproduction des petits hiboux, mais M. Cannings possède également des connaissances spécialisées en matière de biologie des hiboux et a publié une étude sur la biologie des hiboux dans le Handbook of the Birds of the World (volume 5);
   Bonne connaissance de la faune des odonates (libellules) de l'ouest de Canada et, d'une façon moins considérable, d'autres groupes d'insectes (papillons, punaises);
   Connaissance de la flore de la Colombie-Britannique, du Yukon et de Terre Neuve et Labrador;
   Auteur de huit rapports de situation du COSEPAC (dont trois mises à jour) portant sur cinq espèces d'oiseaux et une espèce d'amphibien;
   Auteur de rapports sur la situation provinciale de huit espèces d'oiseaux de la Colombie Britannique, ainsi que de rapports sur la désignation des espèces sauvages (Identified Wildlife), lesquels font état de la situation et des recommandations sur la gestion de trois espèces d'oiseaux, de sept espèces de papillons et de deux espèces de libellules de la Colombie-Britannique;
   Coprésident du Comité de spécialistes des espèces d'oiseaux du COSEPAC (de 2001 à ce jour). Membre des équipes de rétablissement des espèces canadiennes en péril (RESCAPÉ) pour le Pic à tête blanche, le Moqueur des armoises, la Paruline polyglotte et le Petit duc des montagnes;
   Examinateur régulier d'articles, de revues scientifiques et de livres notamment le Auk, le Condor et le Journal of Raptor Research.

 

Coprésident

Sous-comités de spécialistes des mammifères marins

6. Recommandation - Randall R. Reeves (nouveau)

Randall R. Reeves :
   Baccalauréat ès lettres - University of Nebraska, Lincoln, Nebraska, États Unis;
   MPA -Princeton University, Princeton, New Jersey, États Unis;
   Ph.D. - Université McGill, Montréal.
   
   M. Reeves est chercheur scientifique et auteur à titre de travailleur autonome depuis 1976. Depuis, il a rassemblé un bagage impressionnant de travail scientifique et s'avère un précurseur en matière de conservation de mammifères marins. M. Reeves a été membre de nombreux comités nationaux et internationaux, notamment à titre de président depuis 1997 du Groupe de spécialistes des cétacés de l'Union mondiale pour la nature (UICN) outre, depuis 1990, diverses participations au sous comité du COSEPAC qui se consacre aux mammifères marins. Il est auteur ou coauteur de plus de 200 articles scientifiques ou de vulgarisation sur les mammifères marins. Il est aussi coauteur ou corédacteur de plusieurs livres et articles spéciaux parus dans des revues scientifiques. Ses écrits portent sur les traitements technique et général de l'écologie des mammifères marins et sur les examens d'incidence des activités humaines sur les populations de mammifères marins (p. ex. les historiques de captures, la capture et l'échange d'animaux vivants, le forage en mer), les guides techniques, les sommaires d'ateliers, les rapports sur la situation des espèces et les plans ou les lignes directrices de conservation ou de gestion. M. Reeves a effectué du travail sur le terrain à l'échelle continentale, notamment dans l'est de l'Arctique canadien et dans l'Atlantique Nord. Il est donc bien en mesure d'aborder la situation des espèces de l'Atlantique ou de l'Arctique, tel que le spécifiait notre appel de candidatures. Bref, M. Reeves dispose de références impressionnantes quant aux diverses compétences ciblées, c'est-à-dire la connaissance de principes scientifiques éprouvés, d'expérience en matière de collaboration et de production de rapports de qualité. Il serait donc un excellent coprésident du Sous comité de spécialistes des mammifères marins.

 

Coprésidente

Sous-comité de spécialistes des mollusques

7. Recommandation - Janice L. Smith (nouvelle)

 

Janice L. Smith :
   Biologiste, Projet sur les impacts cumulatifs sur la biodiversité aquatique, Direction de la recherche sur l'étude des impacts sur les écosystèmes aquatiques, Institut national de recherche sur les eaux, Environnement Canada, Burlington (Ontario);
   Baccalauréat ès sciences (avec distinction) en zoologie, University of Manitoba, 1973;
   Équivalence de la maîtrise ès sciences, University of Waterloo, 1990.
   
   Elle excelle en recherche et dispose d'une vaste expérience liée à la publication et à la rédaction. Elle est reconnue pour son bon esprit d'équipe dans le domaine de la conservation (équipes de rétablissement, sous comité de spécialistes des lépidoptères et mollusques depuis bon nombre d'années et codirectrice d'une partie de l'évaluation de la situation générale des mollusques). Elle est une autorité reconnue en matière de groupe important d'animaux du Canada (mollusques de l'Ontario). Elle a contribué à faire connaître les problèmes de conservation de ce groupe plutôt inconnu et à le faire reconnaître comme espèce indicatrice des problèmes généraux de conservation des eaux douces.


NOTE: Les curricula vitae des personnes nommées et des membres sont conservés au Secrétariat du COSEPAC


Retournez à la table des matières

Annexe IV

Le 19 mars 2004

Mandat du

Sous-comité

des connaissances traditionnelles autochtones du

COSEPAC

Le COSEPAC utilise les meilleures connaissances scientifiques, traditionnelles autochtones et communautaires disponibles pour évaluer les espèces en péril. La Loi sur les espèces en péril [article 18(1)] exige que le COSEPAC mette sur pied un sous-comité des connaissances traditionnelles autochtones.

Objectif

Le Sous-comité des connaissances traditionnelles autochtones (Sous-comité des CTA) facilite l'accès aux meilleures connaissances traditionnelles autochtones disponibles ainsi que l'incorporation de ces connaissances aux processus d'évaluation de la situation d'une espèce et de classification du COSEPAC.

Principes directeurs

Le Sous-comité des CTA est guidé par les principes qui suivent dans l'exercice de ses fonctions. Conformément aux termes des ententes sur l'autonomie gouvernementale et sur les accords des revendications territoriales, il est attendu que les communautés autochtones constituent les principaux organismes qui faciliteront l'accès aux connaissances traditionnelles autochtones pour l'évaluation et la classification des espèces en péril. L'accès est assujetti aux lois, aux protocoles et aux pratiques locaux. La permission d'utiliser les connaissances traditionnelles autochtones dans l'évaluation et la classification des espèces en péril doit être obtenue auprès des détenteurs de ces connaissances. Les connaissances traditionnelles autochtones utilisées dans l'évaluation et la classification des espèces en péril ne doivent être traitées comme des connaissances publiques qu'avec l'assentiment des détenteurs de ces connaissances. Elles doivent être organisées et présentées de façon appropriée à la culture, opportune et approfondie et - dans la mesure du possible - de manière à être comprises tant par les Autochtones que par les autres personnes.

Fonctions

Les fonctions du Sous-comité des CTA sont les suivantes :

faciliter l'accès aux meilleures connaissances traditionnelles autochtones disponibles et l'incorporation de ces connaissances à l'évaluation et à la classification des espèces en péril;

  • faciliter et, au besoin, participer - en se fiant aux détenteurs locaux des connaissances traditionnelles autochtones - à l'acquisition des connaissances traditionnelles autochtones destinées à l'évaluation et à la classification des espèces en péril;
  • commander, au besoin, des examens des connaissances traditionnelles autochtones qui recueillent et présentent les connaissances traditionnelles autochtones concernant les espèces candidates admissibles et reçevoir les examens non demandés des connaissances traditionnelles autochtones;
  • travailler conjointement avec d'autres sous-comités du COSEPAC pour :
  • élaborer une liste des espèces candidates à une évaluation éventuelle par le COSEPAC;

  • élaborer et maintenir la liste des espèces prioritaires du COSEPAC;

  • commander des rapports sur la situation des espèces;

  • examiner les rapports de situation non sollicités;

  • faciliter la prestation des meilleures connaissances traditionnelles autochtones disponibles concernant la situation d'une espèce examinée par le COSEPAC au(x) rédacteur(s) du rapport de situation d'une espèce;
  • examiner la pertinence du contenu en matière de connaissances traditionnelles autochtones des versions provisoire, intermédiaire et finale des rapports de situation des espèces, donner des conseils à ce sujet et fournir des recommandations concernant les évaluations de la situation d'une espèce donnée;
  • promouvoir une compréhension approfondie de la nature et des avantages des connaissances traditionnelles autochtones destinées à l'évaluation et à la classification des espèces en péril.

 

Structure

Les membres

Le Sous-comité des CTA se compose d'Autochtones d'expérience en matière de connaissances traditionnelles autochtones. Il compte généralement au moins neuf membres. Tous les membres sont nommés par le ministre de l'Environnement en fonction de leur expérience en matière de connaissances traditionnelles autochtones après qu'une consultation ait eu lieu avec tout organisme autochtone qu'il ou qu'elle juge approprié. Chaque membre est nommé à titre inamovible pour une durée de quatre ans. Un membre peut être nommé de nouveau et ne peut qu'être démis pour motif valable.

Les obligations des membres sont les suivantes :

  • remplir leurs obligations de façon indépendante;
  • assister aux réunions du Sous-comité des CTA;
  • examiner les rapports de situation provisoires et intermédiaires et participer aux délibérations entourant l'évaluation de la situation au meilleur de leurs connaissances et de leurs aptitudes;
  • aviser les rédacteurs des rapports de situation et des examens des CTA concernant, d'une part, les lignes directrices pertinentes établies pour l'acquisition et la consignation des connaissances traditionnelles autochtones et, d'autre part, les sources connues d'information et les personnes-ressources appropriées, suggérer des espèces pour la liste prioritaire et les rapports de situation, examiner les rapports provisoires et intermédiaires et fournir une expertise régionale sur la situation des espèces et les menaces qui pèsent sur elles;
  • participer, au besoin, à titre de membres aux équipes d'examen des CTA;
  • fournir, au besoin, une expertise supplémentaire et précise pour appuyer le travail du Sous comité des CTA;
  • prendre part à d'autres sous-comités et groupes de travail du COSEPAC, tel qu'exigé par le président du COSEPAC.

 

Les coprésidents

Les membres sélectionnent, parmi les membres, deux coprésidents du Sous comité des CTA. Au départ, un des coprésidents remplit un mandat de deux ans et l'autre, un mandat de quatre ans. Par la suite, les deux coprésidents remplissent des mandats échelonnés de quatre ans. Un coprésident peut être nommé de nouveau et les membres ne peuvent le démettre que pour motif valable, après qu'une consultation ait eu lieu avec le COSEPAC.

Un des coprésidents du Sous-comité des CTA siège à titre de membre du COSEPAC. L'autre coprésident constitue le membre suppléant du Sous-comité des CTA du COSEPAC.

Les obligations du coprésident sont les suivantes :

  • agir à titre de porte-parole du Sous-comité auprès du COSEPAC;
  • gérer les affaires du sous-comité, y compris la tenue de réunions;
  • participer à titre de membre du COSEPAC;
  • exercer son pouvoir discrétionnaire de façon indépendante;
  • prendre part aux activités du Sous-comité des coprésidents du COSEPAC.


Activités

Les réunions   
Le Sous-comité des CTA élabore ses propres activités et procédures, en vertu du COSEPAC.

La personne qui préside une réunion du Sous-comité des CTA s'assure que la réunion se déroule d'une manière harmonieuse et maintient les principes fondamentaux d'indépendance, de transparence et d'intégrité du COSEPAC.

Le Sous-comité des CTA s'efforce de prendre toutes les décisions par voie de consensus. Lorsqu'il est impossible de parvenir à un consensus, les décisions sont prises par vote. Tous les membres, à l'exception de la personne qui préside la réunion, ont le droit de voter sur tous les sujets. La personne qui préside ne vote que pour briser l'égalité.

La présence des deux tiers des membres du Sous-comité des CTA constitue le quorum lors des réunions de ce sous-comité. Par contre, une décision ou une recommandation concernant l'évaluation d'une espèce exige généralement les commentaires d'un membre de la région renfermant l'habitat le plus significatif de l'espèce ou - si aucun membre du genre n'a été nommé - d'un membre du peuple autochtone traditionnellement associé à l'espèce.

Des observateurs peuvent assister aux réunions du Sous-comité des CTA en totalité ou en partie. Cela relève du pouvoir discrétionnaire des coprésidents de ce sous-comité. Si les membres du Sous-comité l'exigent, il est possible de discuter à huis clos des renseignements délicats ou personnels.

Les rapports

Le Sous-comité des CTA :

  • fournit au COSEPAC des exemplaires de ses examens des connaissances traditionnelles autochtones et de ses examens non demandés des connaissances traditionnelles autochtones. À la demande du Sous-comité des CTA, le COSEPAC transmet ces documents aux autorités appropriées, notamment le Conseil autochtone national des espèces en péril (CANEP) et les conseils de gestion des ressources fauniques;
  • relève du COSEPAC concernant la pertinence du contenu en matière de connaissances traditionnelles autochtones des rapports provisoires, intermédiaires et finaux sur la situation des espèces;
  • offre des recommandations au COSEPAC concernant les évaluations de la situation des espèces dont il est question dans les rapports sur la situation des espèces;
  • transmet un rapport annuel de ses activités au COSEPAC, rapport que le COSEPAC rend disponible sur demande.

 

Tous les rapports, conseils et décisions officiels du Sous-comité des CTA sont fournis par écrit.

Les équipes d'examen des CTA
Lorsque le Sous-comité des CTA ou le COSEPAC détermine qu'une espèce a besoin d'une évaluation qui inclue les meilleures connaissances traditionnelles autochtones disponibles, le Sous comité des CTA peut mettre sur pied une équipe d'examen des CTA qui lui fournira des conseils pertinents. L'équipe d'examen des CTA se compose de détenteurs des connaissances traditionnelles autochtones qui possèdent une expertise précise sur cette espèce et d'un membre du Sous comité des CTA responsable de rendre compte à ce sous-comité.

La base de données et les examens des CTA
Le Sous comité des CTA commande des examens des CTA concernant les espèces qui nécessitent une évaluation, par l'intermédiaire de la procédure du COSEPAC en matière d'attribution de rapports.
Le Sous comité des CTA maintient une base de données ainsi qu'une bibliothèque audio et vidéo de connaissances traditionnelles autochtones qui proviennent des examens des CTA et d'autres travaux du Sous comité, lesquelles sont assujetties aux droits de la protection des renseignements personnels et de la propriété intellectuelle appropriés ainsi qu'aux protocoles autochtones.

Le réseau des détenteurs de connaissances traditionnelles autochtones

Le Sous comité des CTA réunira un réseau de détenteurs de connaissances traditionnelles autochtones et de spécialistes connexes qui couvrira les différentes écozones du Canada. Le Sous comité des CTA comptera sur ces personnes pour :

  • prendre part en tant que membre aux équipes d'examen des CTA;
  • fournir, au besoin, une expertise supplémentaire et précise pour appuyer le travail du Sous comité des CTA.

Les membres de ce réseau sont sélectionnés par le Sous comité des CTA et ne sont pas des membres du COSEPAC. Leur mandat et la durée de leur mandat sont précisés par le Sous comité des CTA.

Soutien

Tel que mentionné dans le mandat du COSEPAC, le Secrétariat du COSEPAC offre le soutien administratif et technique nécessaire au Sous comité des CTA. Le Sous comité des CTA renvoie au Secrétariat du COSEPAC toute demande visant à obtenir un exemplaire d'un rapport, d'une recommandation ou tout autre document non confidentiel du comité.

Examen et modification

Ce mandat peut être examiné et modifié par le Sous comité des CTA et le COSEPAC au moyen d'une entente.

Retournez à la table des matières

Annexe V

 

Processus d'évaluation du COSEPAC,

Catégories et lignes directrices

Revu et approuvé par le COSEPAC

en mai 2004


Tableau 1. Détermination de l'admissibilité des espèces à l'évaluation de la situation.

 

A) Validité taxinomique

Habituellement, le COSEPAC examine seulement les espèces et les sous espèces ou les variétés qui ont été jugées valide dans des ouvrages taxinomiques publiés ou dans des communications de spécialistes en taxinomie revues par des pairs. En règle générale, le COSEPAC n'examine pas les autres unités désignables à moins qu'elles soient génétiquement distinctes, séparées en raison de l'isolement de l'aire de répartition ou biogéographiquement distinctes (voir les Lignes directrices pour les unités désignables inférieures à l'espèce à l'annexe F5). Il faut fournir une justification pour qu'une unité désignable inférieure à l'espèce soit prise en considération.

B)   Espèces indigènes

Habituellement, le COSEPAC examine seulement les espèces indigènes. Il s'agit d'une espèce sauvage qui se trouve au Canada naturellement ou espèce qui a élargi son aire de répartition jusqu'au Canada sans intervention humaine à partir de la région où elle se trouvait naturellement, qui a produit des populations viables et qui a survécu au Canada depuis au moins 50 ans.

C)   Régularité d'occurrence

Habituellement, le COSEPAC examine seulement les espèces observées au Canada de façon régulière, excluant l es espèces erratiques.

D)   Besoin d'un habitat au Canada

Le COSEPAC examine les espèces qui résident au Canada durant toute l'année. Il examine également les espèces qui, bien qu'elles ne résident pas au Canada de façon permanente, répondent aux autres critères d'admissibilité et nécessitent un habitat au Canada pour un stade clé de leur cycle biologique.

E) Cas particuliers

Malgré les lignes directrices précédentes, un taxon peut être considéré admissible s'il existe des raisons évidentes en matière de conservation pour l'étudier (par exemple un risque élevé de disparition). Notamment, les espèces qui ne répondent pas aux critères d'admissibilité mais qui sont en péril dans leur aire de répartition principale à l'extérieur du Canada pourraient être considérées pour la désignation.

Pour qu'il soit pris en considération, un cas particulier doit être accompagné de justifications, et des renseignements à l'appui doivent être fournis; dans la plupart des cas, le COSEPAC devrait examiner et approuver ces derniers avant la préparation d'un rapport de situation.

 

Tableau 2. Critères quantitatifs et lignes directrices du COSEPAC pour l'évaluation de la situation des espèces.

 

Les critères du COSEPAC révisés servant à orienter l'évaluation de la situation des espèces. Ceux-ci sont utilisés par le COSEPAC depuis novembre 2001 et sont fondés sur les catégories révisées de la Liste rouge de l'UICN[1] (UICN, 2001). Le COSEPAC a utilisé une version précédente des critères quantitatifs d'octobre 1999 à mai 2001. Pour voir les définitions des termes en caractères gras et italiques, consultez les Définitions et abréviations du COSEPAC à l'annexe C.
 En voie de disparition   Menacée
A. Population totale en déclin     
Réduction de la taille de la population selon l'une ou l'autre des quatre options suivantes en précisant les éléments de à) à e) selon le cas :
 ≥70 p. 100≥50 p. 100

(1) une réduction de la taille de la population qui est contractée, estimée, induite ou suspectée au cours des 10 dernières années ou des 3 dernières générations, selon la période la plus longue, où les causes de la réduction sont clairement réversibles ET comprises ET arrêtées, selon toute combinaison (en précisant) de un ou plusieurs des éléments de a) à e) ci dessous.
 ≥50 p. 100≥30 %

(2) une réduction de la taille de la population qui est contractée, estimée, induite ou suspectée au cours des 10 dernières années ou des 3 dernières générations, selon la période la plus longue, où la réduction ou ses causes peuvent ne pas s'être arrêtées OU peuvent ne pas être comprises OU peuvent ne pas être réversibles selon toute combinaison (en précisant) de un ou plusieurs des éléments a) à e) ci-dessous.
(3) une réduction de la taille de la population qui est projetée ou suspectée être atteinte au cours des 10 prochaines années ou des 3 prochaines générations, selon la période la plus longue (jusqu'à un maximum de 100 ans), et selon toute combinaison (en précisant) de un ou plusieurs des éléments b) à e) ci dessous.
(4) une réduction de la taille de la population qui est contractée, estimée, induite, projetée ou suspectée au cours d'une période de 10 années ou de 3 générations, selon la période la plus longue, (jusqu'à un maximum de 100 ans), où la période de temps comprend le passé et l'avenir, ET où la réduction ou ses causes peuvent ne pas s'être arrêtées OU peuvent ne pas être comprises OU peuvent ne pas être réversibles selon tout élément (en précisant) un ou plusieurs des éléments a) à e) ci-dessous.

 

a) une observation directe   
b) un indice d'abondance approprié pour le taxon
c) une réduction de la zone d'occupation, de la zone d'occurrence et/ou de la qualité de l'habitat
d) niveaux d'exploitation actuels ou potentiels
e) les effets de taxons introduits, de l'hybridation, d'agents pathogènes, de substances polluantes, d'espèces concurrentes ou de parasites



 En voie de disparition Menacée
B. Faible répartition et déclin ou fluctuation  
1. Zone d'occurence    < 5 000 km2   < 20 000 km2

ou  
2. Zone d'occupation   < 500 km2   < 2 000 km2

Pour une catégorie ou l'autre ci-dessus, précisez au moins deux des éléments a) à c) :
(a) soit dangereusement fragmentée ou connue pour exister en divers sites    ≤5   ≤10
(b) déclin continu contracté, déduit ou prévu pour un ou plusieurs des éléments suivants:
 i) zone d'occurrence   
ii) zone d'occupation   
iii) zone d'occupation, zone d'occurence, et/ou qualité de l'habitat   
iv) nombre de sites ou de populations   
v) nombre d'individus matures   
(c) fluctuations extrêmes pour un ou plusieurs des éléments suivants :    > 1 ordre de grandeur   > 1 ordre de grandeur
 i) zone d'occurrence   
ii) zone d'occupation   
iii) nombre de sites ou de populations   
iv) nombre d'individus matures   
C. Taille et déclin d'une petite population totale   
Nombre d'individus matures   < 2 500   < 10 000
et 1 des 2 éléments
suivants :       
  
(1) un taux estimé de déclin continu d'au moins :   20 p. 100 en 5 ans ou 2 générations (jusqu'à un maximum de 100 ans dans l'avenir)   10 p. 100 en 10 ans ou 3 générations (jusqu'à un maximum de 100 ans dans l'avenir)
(2) déclin continu, contracté, prévu ou déduit du nombre d'individus matures et au moins un des éléments suivants (a ou b) :
(a) Fragmentation :
structure de la
population prenant
l'une des formes
suivantes :    
(i) aucune population n'est estimée contenir >250 individus matures   (i) aucune population n'est estimée contenir >1 000 individus matures
 (ii) au moins 95 p. 100 des individus matures dans une population   (ii) tous les individus matures sont dans une population
(b) Fluctuations extrêmes du nombre d'individus matures
D. Très petite population ou distribution limitée   
(1) nombre d'individus matures   < 250   < 1 000

(2) S'applique seulement à la catégorie « menacée » :population dont la zone d'occupation (zone d'occupation typiquement < 20 km²) ou le nombre d'emplacements (nombre typiquement < 5) est très limité de telle manière qu'elle est susceptible aux effets des activités humaines ou d'événements stochastiques dans une très courte période de temps dans un futur incertain et peut donc devenir gravement en voie de disparition ou même disparaître en très peu de temps.


E. Analyse quantitative      
Indication de la probabilité de disparition dans la nature étant d'au moins :   20 p. 100 en 20 ans ou 5 générations, selon la
période la plus longue (jusqu'à un maximum de 100 ans)   
10 p. 100 en 100 ans
Préoccupante : espèce particulièrement sensible aux activités humaines ou aux événements naturels, mais qui n'est toutefois pas en péril ou menacée.
L'espèce peut être classifiée dans la catégorie « préoccupante » si :
(a)   l'espèce a connu un déclin jusqu'à un niveau d'abondance qui menace sa longévité est de plus en plus à cause
de la stochasticité génétique, démographique ou environnementale, mais que ce déclin n'est pas assez prononcé pour que l'espèce soit classifiée « menacée »;
(b) l'espèce est susceptible de devenir « menacée » si les facteurs dont on craint l'influence négative sur sa longévité ne sont ni renversés, ni gérés de façon efficace;
(c)   l'espèce rencontre presque chaque critère de la catégorie « menacée »;
(d)   l'espèce est classifiée « menacée », mais qu'il existe un indice clair que des populations hors limites produiront un effet de sauvetage.


Voici des exemples de raisons pour lesquelles une espèce peut être classifiée « préoccupante » :

  • Une espèce particulièrement sensible aux catastrophes (p. ex. une population d'oiseaux marins vivant près du trajet d'un pétrolier);
  • Une espèce dont l'habitat ou les besoins alimentaires sont très limités et dont une menace éventuelle a été déterminée pour cet habitat ou pour ces vivres (p. ex. un oiseau qui cherche de la nourriture surtout dans les vieilles forêts, une plante qui pousse surtout sur des dunes sablonneuses non modifiées, un poisson qui fraie surtout dans les estuaires, un serpent qui se nourrit surtout d'écrevisses dont l'habitat est menacé par l'envasement);
  • Une espèce en rétablissement qui n'est plus considérée « menacée » ou « en voie de disparition » mais qui n'est pas encore hors de tout danger.

Voici des exemples de raisons pour lesquelles une espèce peut ne pas être classifiée « préoccupante » :

  • Une espèce qui existe en faible densité mais sur laquelle aucune menace reconnue ne pèse (p. ex. un grand animal prédateur qui défend un domaine vital ou un territoire important);
  • Une espèce qui existe en faible densité mais qui n'est pas classifiée « menacée » et pour laquelle un effet de sauvetage est évident.

Lignes directrices devant être utilisées pour désignée une espèce comme « disparue du pays »

Une espèce peut être classifiée dans la catégorie « disparue » ou « disparue du pays » si :

  • il n'existe aucun habitat restant pour l'espèce et aucun enregistrement de l'espèce malgré des recensements récents;
  • 50 années ont passées depuis le dernier enregistrement crédible de l'espèce, malgré des recensements ont eu lieu dans l'intérim;
  • des renseignements suffisants existent pour prouver qu'il n'existe aucun individu vivant de l'espèce.

Lignes directrices devant être utilisées les cas de « données insuffisantes »

Le terme « données insuffisantes » devrait être utilisé pour les cas où, dans le cadre du rapport de situation, il y a eu des recherches approfondies pour obtenir la meilleure information disponible et que l'information est insuffisante pour : a) répondre à tout critère ou attribuer un statut; b) résoudre la question de l'admissibilité de l'espèce relativement à l'évaluation.
      
Exemples :

  • les enregistrements relatifs à l'occurrence sont trop peu fréquents ou trop répandus pour tirer des conclusions sur la zone d'occurrence, la taille de la population, les menaces ou les tendances;
  • les recensements pour vérifier l'occurrence, lorsque entrepris, n'ont pas été assez approfondis ou exhaustifs ou ils n'ont pas eu lieu au moment approprié de l'année ou dans des conditions propices afin d'assurer la fiabilité des conclusions tirées des données obtenues;
  • l'occurrence de l'espèce au Canada ne peut pas être confirmée ou niée avec certitude.

Le terme « données insuffisantes » ne devrait pas être utilisé si : a) le COSEPAC a de la difficulté à choisir entre deux désignations; b) le rapport de situation est inadéquat et que des recherches approfondies pour obtenir la meilleure information disponible n'ont pas été effectuées (cas dans lequel le rapport devrait être rejeté); c) l'information disponible est à peine suffisante pour attribuer un statut, mais insuffisante pour la planification du rétablissement ou d'autres utilisations semblables.

Tableau 3. Lignes directrices pour la modification de l'évaluation de la situation d'après une immigration de source externe.

Les espèces ou les populations d'importance nationale dont les aires de répartition géographiques s'étendent au-delà de celles de l'unité désignée par le COSEPAC (p. ex. au-delà d'une frontière internationale ou dans une autre population d'importance nationale au Canada) sont les premières à être évaluées à l'échelle régionale (c.-à-d. l'unité qui est désignée) à l'aide des critères quantitatifs du tableau 2. Par la suite, les possibilités d'une « immigration de source externe » sont envisagées. L'immigration de source externe est l'immigration de gamètes ou d'individus ayant une possibilité élevée de réussir à se reproduire de telle sorte que la disparition ou le déclin d'une population ou d'une autre unité désignable peut être atténué et que l'espèce peut être inscrite à une catégorie de moindre risque. Le COSEPAC traite cet enjeu en appliquant les lignes directrices suivantes, qui ont été élaborées par l'UICN à cet effet (Gardenfors et coll., 1999).

 

Probabilité de migration de propagules 
Existe-t-il des populations conspécifiques à l'extérieur de la région à une distance que les propagules pourraient franchir pour atteindre la région? Des barrières efficaces pour contrer la dispersion vers les populations avoisinantes et en provenance de celle-ci? Les espèces sont-elles capables de se disperser sur une longue distance? En ont-elles la réputation?S'il n'y a pas de populations conspécifiques dans les régions avoisinantes ou si les propagules ne sont pas capables de se disperser vers la région, la population régionale se comporte comme une population endémique, et la catégorie devrait rester inchangée.

Preuve de l'existence d'adaptations locales
Y a-t-il des différences connues dans l'adaptation locale entre les populations régionales et les populations extra régionales, c.-à-d. est-il probable que des individus des populations extra régionales soient adaptés pour survivre dans la région?S'il est improbable que les individus de populations extra-régionales puissent être capables de survivre dans la région, la catégorie devrait rester inchangée.
Disponibilité d'habitat convenable
Les conditions actuelles des habitats ou les autres exigences environnementales (notamment climatiques) du taxon dans la région font-elles en sorte que les propagules immigrants sont capables de réussir à s'établir (c.-à-d. y a-t-il des zones inhabitables?) ou le taxon a-t-il disparu de la région parce que les conditions n'étaient pas favorables?S'il n'y a pas d'habitat assez convenable et que les mesures de conservation actuelles ne mènent pas à l'amélioration de l'habitat dans un avenir prévisible, l'immigration en provenance de l'extérieur de la région ne diminuera pas le risque de disparition, et la catégorie devrait rester inchangée.
Situation de populations extra-régionales
Les taxons sont-ils nombreux dans les régions avoisinantes? Les populations y sont elles stables, en augmentation ou en diminution? Une menace majeure pèse t elle sur ces populations? Est-il possible qu'elles produisent un nombre important d'émigrants et qu'elles continuent de le faire dans un avenir prévisible?Si le taxon est plus ou moins fréquent à l'extérieur de la région, s'il n'y a pas de signes de déclin de la population et si le taxon est capable de se disperser dans la région et qu'il y a (ou qu'il y aura bientôt) un habitat disponible, l'amélioration du statut est indiquée. Si le taxon est actuellement en diminution dans les régions avoisinantes, l' « effet d'une immigration de source externe » risque moins de se produire; l'amélioration de la catégorie ne serait donc pas approprié.
Degré de dépendance aux sources extra-régionales
Les populations régionales existantes sont-elles autosuffisantes (c.-à-d. ont-ils présenté un taux de reproduction positif au fil des ans) ou sont elles dépendantes de l'immigration pour leur survie à long terme (c.-à-d. est-ce que ce sont des populations régionales gouffres)?      S'il y a preuve qu'un nombre important de propagules atteint régulièrement la région et que la population a quand même un faible taux de survie, la population régionale pourrait être un gouffre. Dans ce cas, et que des indices prévoient que l'immigration cessera bientôt, il ne sera pas approprié de changer la classification à une catégorie de risque plus élevé.

 

Tableau 4. Politique relative à la modification de l'évaluation de la situation d'après des critères quantitatifs.

Le COSEPAC, l'UICN et d'autres groupes reconnaissent le besoin d'outils d'évaluation supplémentaires. Il serait plus particulièrement nécessaire de tenir compte des variations du cycle biologique entre les espèces et d'autres taxons. Le COSEPAC a mis au point les lignes directrices suivantes :

En plus des lignes directrices, le COSEPAC fondera ses évaluations sur le degré auquel les différentes caractéristiques du cycle biologique (p. ex. l'âge et la taille à la maturité, la stratégie de dispersion, la longévité) touchent la probabilité de disparition et les chances que l'espèce soit vulnérable aux effets d'Allee en ce qui a trait à la dépendance à la densité.

Tous les autres critères ont la même importance :

  • les espèces dont la maturité est tardive ont plus tendance à être plus grandement menacées de disparition que les espèces dont la maturité est précoce;
  • en ce qui concerne les organismes à croissance indéterminée (les espèces qui continuent de croître après avoir atteint la maturité), les espèces de plus grande taille ont tendance à être plus grandement menacées de disparition que les petites espèces;
  • les espèces dont la dispersion est restreinte ont tendance à être plus grandement menacées de disparition que celles dont la dispersion est plus vaste;
  • les espèces dont les générations ne se chevauchent pas ont tendance à être plus grandement menacées de disparition que celles dont les générations se chevauchent.

 

Tableau 5. Catégories de statut du COSEPAC.

Disparue (D): espèce sauvage qui n'existe plus.
Disparue du pays (DP) : espèce sauvage qui n'existe plus à l'état sauvage au Canada, mais qui est présente ailleurs.
En voie de disparition (VD) : espèce sauvage exposée à une disparition de la planète ou à une disparition du pays imminente.
Menacée (M): une espèce sauvage susceptible de devenir en voie de disparition si les facteurs limitants ne sont pas renversés.
Préoccupante (P): espèce sauvage qui peut devenir une espèce menacée ou en voie de disparition en raison de l'effet cumulatif de ses caractéristiques biologiques et des menaces reconnues qui pèsent sur elle.
Données insuffisantes (DI): espèce sauvage pour laquelle l'information est insuffisante pour évaluer directement ou indirectement son risque de disparition.
Non en péril (NEP): espèce sauvage qui a été évaluée et jugée comme ne risquant pas de disparaître étant donné les circonstances actuelles.

 



[1] UICN 2001. Catégories et Critères de l’UICN pour la Liste Rouge : version 3.1. Document

préparé par la Commission de la sauvegarde des espèces, UICN, Gland, Sweitzerland and

Cambridge, Grande-Bretagne.

Retournez à la table des matières

Annexe VI

 

COSEPAC

Demandes d'évaluation des espèces

et rapports de situation non sollicités

 

Toutes les activités du Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) visent l'évaluation de la situation biologique des espèces sauvages indigènes que l'on croit menacées de disparition de la planète ou de leur aire de répartition au Canada. Le COSEPAC se sert de la meilleure information disponible concernant l'évaluation du risque de disparition de la planète ou du pays d'une espèce, qu'il peut obtenir de sources crédibles de connaissances sur l'espèce et son habitat. Le processus d'évaluation est indépendant et transparent, et les résultats sont rapportés au Conseil canadien pour la conservation des espèces en péril (CCCEP) et au public canadien. Le COSEPAC est constitué au titre du paragraphe 14(1) de la Loi sur les espèces en péril (LEP) du gouvernement fédéral et ses évaluations forment l'assise de la Liste des espèces en péril légale au titre de la Loi. Les articles 21, 22 et 28 de la LEP stipulent que le COSEPAC examinera les demandes d'évaluation d'une espèce et les rapports de situation d'une espèce accompagnés d'une demande d'évaluation de l'espèce, conformément au règlement. Toute demande de ce genre constitue une demande d'évaluation.

Le COSEPAC maintient et met continuellement à jour une liste d'espèces candidates au sujet desquelles il commande des rapports de situation. Avant de préparer une demande d'évaluation, on demande aux demandeurs éventuels de se mettre en rapport, par le truchement du Secrétariat du COSEPAC, avec le Sous comité de spécialistes des espèces (SSE) approprié ou, dans le cas d'une espèce qui n'est pas visée par l'un des neuf SSE du COSEPAC, avec le président du COSEPAC. Les demandeurs éventuels seront informés au sujet des menaces estimées à l'espèce concernée, de l'imminence de ces menaces, de la situation actuelle de l'espèce par rapport à la liste d'espèces candidates du COSEPAC pour les évaluations, des sources utiles d'information et d'autres conseils concernant la préparation d'une demande d'évaluation et/ou de rapport de situation.

Demandes d'évaluation

Portée des demandes

Les demandes présentées au COSEPAC peuvent être composées :

  • d'une demande au COSEPAC d'examiner une espèce particulière en vue d'une évaluation;
  • d'une demande au COSEPAC d'examiner une espèce particulière pour évaluation, accompagnée d'un rapport de situation d'une espèce non sollicité par le COSEPAC.

 L'approche du COSEPAC à la désignation du statut est, tout d'abord, d'examiner l'espèce dans son ensemble. Le COSEPAC examinera la situation d'entités inférieures au niveau de l'espèce, qu'il s'agisse de sous espèces, de variétés ou de populations géographiquement ou génétiquement distinctes (c. à d. des unités désignables) seulement s'il le considère approprié dans les cas où une seule désignation de statut pour une espèce ne suffit pas à représenter avec exactitude la probabilité de sa disparition.

  • Demandes d'évaluation - Une demande d'évaluation peut proposer une espèce admissible ou une unité désignable pour évaluation. Une demande d'évaluation d'une sous espèce, d'une variété ou d'une population géographiquement ou génétiquement distincte doit comprendre une explication claire de la validité des unités désignables.
  • Rapports de situation- À moins que le COSEPAC ne le demande précisément, un rapport de situation d'une espèce doit tenir compte de l'ensemble de l'occurrence de l'espèce au Canada. Si un rapport de situation d'une espèce propose des désignations de statut distinctes pour des unités désignables putatives au sein de l'espèce en question, le rapport doit contenir des explications claires au sujet de la validité des unités désignables.

Admissibilité d'une espèce

Pour être admissible à une évaluation, une espèce doit respecter certains critères concernant la validité taxinomique, l'origine indigène, la régularité de son occurrence et la dépendance sur l'habitat canadien. Le COSEPAC examinera normalement seulement les espèces et les sous espèces ou variétés dont la validité taxinomique a été établie. Elles doivent être indigènes du Canada, se trouver régulièrement au Canada (excluant ainsi les espèces errantes) et nécessiter l'habitat au Canada pour au moins une étape clé du cycle vital. Toute espèce qui fait exception à ces règles doit être justifiée par une information à l'appui; de tels cas, normalement, devraient être examinés et acceptés par le COSEPAC avant la préparation d'un rapport de situation. Les espèces non admissibles (p. ex. les espèces d'animaux et de plantes domestiques, férales ou introduites artificiellement ou des bactéries et des virus qui sont spécifiquement exclus par la LEP) ne peuvent être évaluées par le COSEPAC.

Imminence des menaces

Les espèces pour lesquelles la menace de disparition de la planète ou du pays est extrême (p. ex. probabilité de plus de 50 p. 100 de disparition d'ici 10 ans) et pour lesquelles des mesures immédiates sont requises pour assurer la survie de l'espèce peuvent faire l'objet d'une évaluation d'urgence. Si une évaluation d'urgence est demandée, une justification complète pour considérer que la menace est extrême doit être fournie. Il n'est pas nécessaire qu'un rapport de situation accompagne une demande d'évaluation d'urgence, mais il est recommandé qu'il y en ait un. On encourage vivement les demandeurs d'une évaluation d'urgence à se mettre en rapport au préalable avec le COSEPAC et avec le coprésident du SSE approprié afin de déterminer si l'évaluation d'urgence est justifiée.

Justification de la demande et sources d'information


Une explication de pourquoi l'espèce pourrait être considérée en péril est requise. Elle devrait indiquer la nature des menaces particulières à cette espèce, la population et les tendances de répartition de l'espèce, les preuves d'un déclin et les autres estimations de sa situation au Canada, y compris la classification déterminée par la Situation générale des espèces sauvages au Canada ainsi que les classifications accordées par les provinces et territoires ou par d'autres systèmes. S'il y a plus d'information que les trois pages de texte prévues peuvent contenir, il faudrait préparer un rapport de situation sur l'espèce. Les sources de l'information contenue dans la justification de la demande, qu'il s'agisse de documents publiés, de rapports inédits, d'observations personnelles ou d'observations de tierces parties, doivent être énumérées.

Conflit d'intérêt

Les demandeurs d'une évaluation de la situation d'une espèce et les fournisseurs de rapports de situation au COSEPAC doivent déclarer tout conflit d'intérêt concernant la demande d'évaluation et son résultat éventuel (annexe 1). Ne pas présenter cette déclaration pourrait faire en sorte que les demandes et les rapports soient retournés sans que le COSEPAC ne les ait reçus.

Rapports de situation

Un rapport de situation pour le COSEPAC est une compilation et une analyse complètes, entièrement documentées et techniques, de la meilleure information disponible sur la situation d'une espèce au Canada, qui signale les menaces à cette espèce. Un rapport de situation des espèces pour le COSEPAC doit se conformer aux lignes directrices sur la préparation des rapports de situation.

Renonciation aux droits moraux et permission d'utiliser les rapports de situation

 Les auteurs et les propriétaires des rapports de situation doivent accorder la permission au COSEPAC et à Environnement Canada d'utiliser, de réviser, de reformater, de reproduire, de modifier, de distribuer et de partager le rapport de situation de l'espèce ainsi que toute révision subséquente à ce rapport par l'auteur. Les auteurs doivent, de plus, fournir à Environnement Canada une renonciation à leurs droits moraux au rapport de situation de l'espèce. Une renonciation distincte est requise de chaque auteur du rapport. La permission d'utiliser le rapport de situation et la renonciation aux droits moraux permettent au COSEPAC et à Environnement Canada de traiter l'évaluation finale du COSEPAC et le rapport de situation comme documents en évolution faisant l'objet de mises à jour périodiques, telles que requises, sans avoir à nommer spécifiquement l'auteur original du rapport de situation.

Conformément, les propriétaires légaux d'un rapport de situation doivent signer une copie de l'annexe II (Permission d'utiliser le rapport de situation des espèces), et chaque auteur d'un rapport doit signer une copie de l'annexe III (Renonciation aux droits moraux). Le fait de ne pas inclure des copies signées des annexes II et III à un rapport de situation qui accompagne une demande d'évaluation pourrait faire en sorte que le rapport soit retourné sans que le COSEPAC ne l'ait reçu.

Les employés du gouvernement du Canada qui préparent des rapports de situation ne sont pas obligés de fournir la permission de l'annexe II puisque le rapport est automatiquement la propriété de la Couronne. Les employés d'une province ou d'un territoire qui préparent des rapports de situation peuvent ou non être tenus de fournir l'annexe II et devraient communiquer avec le Secrétariat du COSEPAC (cosewic/cosepac@ec.gc.ca). Les auteurs qui sont des employés du gouvernement doivent, cependant, toujours signer la renonciation à l'annexe III.

Intégralité des demandes


   Une demande d'évaluation qui est incomplète ne peut être examinée par le COSEPAC et sera retournée. Une demande doit contenir :

  • le formulaire de demande « Demande d'évaluation » rempli, signé et daté, qui comprend la justification de pourquoi l'espèce peut être menacée de disparition;
  • l'annexe I (Conflit d'intérêt), remplie et signée séparément par tous les demandeurs.

Si la demande comprend aussi un rapport de situation d'une espèce, elle doit également inclure :

  • une copie de l'annexe II (Permission d'utiliser le rapport de situation des espèces), signée par tous les propriétaires du droit d'auteur (normalement les auteurs) en ce qui concerne le rapport de situation;
  • une copie de l'annexe III (Renonciation aux droits moraux) signée par chacun des auteurs du rapport de situation.

Une demande d'évaluation qui est complète, mais qui est accompagnée d'un rapport de situation d'une espèce qui n'est pas acceptable, pourrait être examinée par le COSEPAC seulement sur ses mérites comme demande d'évaluation visant une espèce particulière.

Présentation des demandes

 Les demandes d'évaluation devraient être postées à l'adresse suivante :

Secrétariat du COSEPAC
a/s du Service canadien de la faune
Environnement Canada
Ottawa (Ontario) K1A 0H3

Attention : le Sous comité de spécialistes des espèces approprié ou le président du COSEPAC

(adresse de messagerie : Place Vincent Massé, 4e étage, 351 boulevard Saint Joseph, Gatineau (Québec) J8Y 2Z5)

Processus

Les demandes d'évaluation, y compris les demandes qui sont accompagnées d'un rapport de situation non sollicité, seront tout d'abord examinées par le SSE approprié ou, dans le cas d'une espèce qui n'est pas visée par un des neuf SSE du COSEPAC, par un sous-comité spécial créé par le président du COSEPAC.

Une demande d'évaluation qui n'est pas accompagnée d'un rapport de situation peut être transmise au COSEPAC par le SSE ou par le sous comité spécial avec une recommandation et elle peut être reçue par le COSEPAC pour examen lors d'une réunion d'évaluation des espèces. Si elle est acceptée, la demande sera référée au Sous comité des coprésidents du COSEPAC pour inscription à la liste des espèces candidates du COSEPAC et une cote de priorité lui sera attribuée pour la commande d'un rapport de situation.

Un rapport de situation d'une espèce qui accompagne une demande d'évaluation est tout d'abord évalué par le SSE approprié ou par le sous-comité spécial. Un rapport de situation qui est complet et conforme aux lignes directrices de préparation des rapports de situation, tel que jugé par le SSE ou par le sous-comité spécial, fera l'objet d'un examen conformément à la procédure normale du COSEPAC pour tous les rapports de situation. Un rapport de situation valide sera transmis aux compétences pertinentes (y compris, tel que nécessaire, à tous les conseils de gestion des ressources fauniques pertinents) et au Sous comité des CTA du COSEPAC. On accorde aux compétences six mois pour examiner tous les rapports avant une réunion d'évaluation des espèces du COSEPAC. Le rapport sera distribué à tous les membres du COSEPAC deux mois avant la réunion d'évaluation des espèces, accompagné d'une copie de la demande, d'un résumé technique préparé par le SSE ou par le sous-comité spécial, et d'une recommandation du SSE ou du sous-comité spécial. Dans l'ensemble de ce processus d'examen, les auteurs d'un rapport de situation pourraient se voir demander de faire des changements éditoriaux, d'ajouter de l'information disponible et/ou de supprimer des sections non pertinentes du rapport. Le fait de ne pas se conformer à de telles demandes pourrait faire en sorte qu'un rapport soit considéré inacceptable.

La demande et le rapport de situation ne seront reçus pour examen par le COSEPAC qu'à une réunion d'évaluation des espèces.

Une demande d'évaluation qui est complète, mais qui est accompagnée d'un rapport de situation non sollicité qui est incomplet ou qui n'est pas conforme aux lignes directrices de préparation des rapports de situation selon l'avis du SSE ou du sous comité spécial, ou qui n'est pas accompagnée d'une renonciation aux droits moraux et de la permission d'utiliser le rapport de situation de l'espèce, pourrait être considérée par le COSEPAC comme une demande d'évaluation sans rapport de situation. Dans un tel cas, le rapport de situation sera retourné sans avoir été reçu par le COSEPAC. Le demandeur aura le choix d'aller de l'avant avec la demande d'évaluation sans rapport de situation ou de retirer la demande en vue de réviser le rapport.

Une demande d'évaluation qui porte sur une évaluation d'urgence sera transmise à un Sous-comité spécial d'évaluation d'urgence, composé du président du COSEPAC, des coprésidents du Sous-comité approprié et des membres des compétences pertinentes du COSEPAC. Le Sous-comité d'évaluation d'urgence examinera l'imminence des menaces à l'espèce et déterminera si la désignation du statut de l'espèce sur une base urgente est justifiée. Si elle est justifiée, le Sous comité des évaluations d'urgence transmettra sa recommandation au ministre fédéral de l'Environnement et en avisera le COSEPAC. Si l'inscription d'urgence n'est pas justifiée, la demande sera traitée de la même façon qu'une demande normale d'évaluation.

Résultats

Une demande d'évaluation qui n'est pas accompagnée d'un rapport de situation ou qui est accompagnée d'un rapport de situation inacceptable sera :

  • ou acceptée par le COSEPAC afin que l'espèce en question soit inscrite sur la liste des espèces candidates et qu'on lui confère une cote de priorité pour la commande d'un rapport de situation de l'espèce; la cote de priorité sera déterminée par le COSEPAC selon les conseils du SSE approprié ou du sous-comité spécial;
  • ou acceptée par le COSEPAC afin que l'espèce en question reçoive une nouvelle cote de priorité pour la commande d'un rapport de situation;
  • ou rejetée par le COSEPAC.

Un rapport de situation non sollicité qui accompagne une demande d'évaluation sera:

  • ou accepté par le COSEPAC afin que l'espèce en question soit évaluée par le COSEPAC pendant une réunion d'évaluation des espèces;
  • ou rejeté par le COSEPAC.

Une demande d'évaluation visant une évaluation d'urgence sera :

  • ou acceptée par le Sous-comité spécial d'évaluation d'urgence et transmise au ministre de l'Environnement avec une recommandation;
  • ou rejetée par le Sous-comité spécial d'évaluation d'urgence et traitée de la même façon qu'une autre demande d'évaluation.

Les demandeurs seront informés par le COSEPAC de toutes ces décisions. Pour toutes les demandes et tous les rapports de situation rejetés, le COSEPAC indiquera au demandeur les raisons du rejet. À cet égard, la décision du COSEPAC est finale pour toute demande particulière.

Information additionnelle sur le site Web du COSEPAC (http://www.cosepac.gc.ca/index.htm):

Processus et critères d'évaluation http//www.cosepac.gc.ca/pdf/French/Assessment_process_f.pdf
Lignes directrices pour reconnaître les unités désignables inférieures à l'espèce http//www.cosepac.gc.ca/fra/sct2/sct2_5_f.cfm
Instructions pour la préparation des rapports de situation du COSEPAC http://www.cosepac.gc.ca/pdf/french/Instructions.pdf

 

Pièces jointes
Formulaire de demande « Demande d'évaluation » (requise pour toutes les demandes)
I : Déclaration de conflit d'intérêt (requise pour toutes les demandes)
II : Permission d'utiliser le rapport de situation des espèces (accompagne seulement les rapports de situation)
III : Renonciation aux droits moraux (accompagne seulement les rapports de situation)

 

Demande d'évaluation d'une espèce

 


Date de la demande :_______________

Noms des demandeurs :
Adresse :
Téléphone, télécopieur, courriel :

Rapport de situation : joint ∗         non joint ∗

Espèce (nom scientifique, nom commun français et anglais) :

      _____________________________________________________

Répartition de l'espèce

   Mondialement:

   Au Canada:

Imminence de la menace:
   extrême ∗    très élevée ∗    élevée ∗    modérée ∗    inconnue ∗ ne s'applique pas ∗

Est ce que la menace de disparition de la planète ou du pays est assez sévère pour justifier une évaluation d'urgence?            oui ∗      non ∗

Justification de la demande d'évaluation (maximum 3 pages)
(c. à d. les signes de déclin, les menaces envers l'espèce, les autres raisons de soupçonner que l'espèce est menacée de disparition de la planète ou du pays)

Sources d'information:

 


Les demandeurs affirment que l'information contenue dans la présente demande d'évaluation est, dans la mesure du possible, exacte et véritable. De plus, si un rapport de situation de l'espèce est joint, les auteurs conviennent que le rapport de situation peut être examiné et révisé par le COSEPAC et par le coprésident du Sous comité correspondant, que les auteurs ne recevront aucun droit d'auteur ou autre rémunération du gouvernement du Canada ou du COSEPAC et que le manuscrit contient aucun élément qui est diffamatoire ou qui empiète sur la vie privée d'une personne ou sur tout droit de propriété.




Signatures _______________________________________________________

 

 

Annexe 1

Déclaration de conflit d'intérêt

Doit accompagner toutes les demandes

 

Un exemplaire distinct de ce formulaire doit être rempli par chaque demandeur.


Conformément à la demande d'évaluation de :
(espèce)____________________________________________________,

Je, (nom)________________________________, déclare par la présente tout intérêt de propriété ou intérêt commercial ou conflit d'intérêt que je pourrais avoir lié directement ou indirectement à l'objet de la présente demande.

Détails :

 

 

 

 

 

Signature ___________________________

Date :_______________________________


 

 

 

Annexe 2

Permission d'utiliser le rapport de situation sur l'espèce

Doit accompagner la présentation d'un rapport de situation

 

Je/Nous _____________________________________________ à titre de propriétaire(s)
                                     NOM (S)

légal/légaux de la propriété intellectuelle du rapport de situation intitulé

(Mise à jour ) Rapport de situation sur ______________________ au Canada
                                                                   nom de l'espèce

accorde(nt) par la présente la permission au COSEPAC et à Environnement Canada (EC) d'utiliser, de réviser, de reformater, de reproduire, de modifier, de distribuer et de partager le rapport de situation de cette espèce, copie duquel est jointe à la présente permission, en entier ou en partie, afin d'appuyer le processus d'évaluation des espèces du COSEPAC.

Je comprends/Nous comprenons qu'Environnement Canada se servira du rapport de situation afin de produire une évaluation et un rapport de situation du COSEPAC et des mises à jour subséquentes de ce rapport. Je comprends/Nous comprenons aussi et conviens/convenons que l'évaluation et le rapport de situation du COSEPAC et les mises à jour subséquentes seront la propriété intellectuelle d'Environnement Canada et que je ne possède/nous ne possédons aucun droit sur ceux ci.

Jeprésente/Nous présentons, avec la présente permission, la renonciation aux droits moraux de l'auteur/ les auteurs qui ont participé à la préparation du rapport de situation de cette espèce.

Signature _____________________________

Nom ________________________________
Adresse ______________________________
______________________________
______________________________

Signature ______________________________

Nom ________________________________
Adresse ______________________________
______________________________
______________________________

Signature ______________________________

Nom ________________________________
Adresse ______________________________
______________________________
______________________________



Annexe 3


Renonciation aux droits moraux

Doit accompagner la présentation du rapport de situation

 

Une copie distincte de ce formulaire doit être remplie par chaque auteur.

Je ___________________________________________________ déclare que
            nom de l'auteur

j'ai participé à la création ou à la production du rapport de situation intitulé :

(Mise à jour ) Rapport de situation sur __________________________ au Canada
                                                                                    nom de l'espèce

(ci après le « travail ») et décrit brièvement comme un rapport contenant la meilleure information disponible sur la situation de l'espèce au Canada, qui constituera l'assise d'une évaluation de situation par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC). Je reconnais que :

________________________________________________________
            noms des propriétaires du droit d'auteur

sont les propriétaires légaux du droit d'auteur du travail.

Je suis tout à fait conscient que mes droits moraux, tels que définis par la Loi sur le droit d'auteur, incluent a) le droit d'avoir mon nom associé au travail, lorsque cela est raisonnable selon les circonstances, b) le droit à l'intégrité du travail, par exemple d'empêcher que le travail soit changé, corrigé ou modifié.

Par la présente, je renonce tous les droits moraux que je pourrais avoir sur le travail en faveur du gouvernement du Canada (Environnement Canada), y compris le droit à l'intégrité du travail, le droit d'être associé au travail dans tous les contextes et en relation à tous les produits et/ou services.

Aux fins de la présente renonciation, le « travail » comprendra, sans limite, toutes les présentations multimédia, les logiciels, la documentation, les données, les conceptions, les rapports, les ordinogrammes, les spécifications et les listes de codes sources ainsi que tous les travaux afférents, y compris toute amélioration, toute modification ou tout ajout aux logiciels et aux appareils informatiques qui appartiennent, sont commercialisés ou sont utilisés par le gouvernement du Canada.

Signé, cacheté et produit en présence de :

_______________________________   _______________________________
Témoin (signature)                                             Auteur (signature)

_______________________________    ________________________________
Nom du témoin (en caractères d'imprimerie) Nom de l'auteur (en caractères d'imprimerie)

_______________________________
Date



Retournez à la table des matières

Annexe VII

 

Évaluations des statuts du COSEPAC (novembre 2003 et mai 2004).


Les résultats sont regroupés selon le taxon, puis selon la catégorie de statut. Une justification de la désignation est donnée pour chaque espèce. Les notes d'évaluation et un court historique des désignations de statut suivent. L'aire d'occurrence au Canada pour chaque espèce (par province, territoire ou océan) est fournie.

Mammifères

BélugaDelphinapterus leucasEn voie de disparition
   Population de l'Est de la baie d'Hudson
Critères d'évaluation   A2d; C1; E 
Justification de la désignation
La population a été réduite d'au moins 50 p. 100 et le déclin continue. La chasse excessive se poursuit dans toute son aire de répartition estivale et migratoire. Selon des modèles mathématiques, si les prises restent à leur niveau actuel, la population disparaîtra vraisemblablement dans moins de 10 à 15 ans. Des préoccupations ont été exprimées au sujet de la dégradation de l'habitat des estuaires provoquée par les installations hydroélectriques et les perturbations dues au trafic des petites embarcations.
Répartition NU QC Océan Arctique Océan Atlantique
Historique du statut  
Espèce désignée « menacée » en avril 1988. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
BélugaDelphinapterus leucasEn voie de disparition
Population de la baie d'Ungava
Critères d'évaluation   A2a; D1 
Justification de la désignation 
Tous les signes indiquent que la population résidente de la baie d'Ungava est très faible et peut-être disparue du pays. Cependant, il est difficile de conclure sans aucun doute qu'elle a disparu du pays, car les bélugas d'autres populations peuvent se rendre à la baie d'Ungava. La chasse a causé le déclin de la population, et ce déclin se poursuit dans la baie d'Ungava, ce qui pose une menace pour tout béluga restant.
RépartitionQC Océan Arctique Océan Atlantique
Historique du statut 
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1988. Réexamen et confirmation du statut en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Caribou de PearyRangifer tarandus pearyiEn voie de disparition
Critères d'évaluation   A2a 
Justification de la désignation 
C'est une sous-espèce endémique au Canada. Les effectifs ont connu un déclin d'environ 72 p. 100 au cours des trois dernières générations, principalement à cause de la mortalité catastrophique attribuable aux graves périodes de verglas. La glace couvre la végétation et les caribous meurent de faim. Des restrictions volontaires à la chasse par les résidants locaux sont en vigueur, mais elles n'ont pas mis fin aux déclins des populations. En raison de son déclin continu et des changements prévus des conditions atmosphériques à long terme, cette sous-espèce risque de disparaître de la planète de façon imminente.
Répartition   NT NU 
Historique du statut 
La désignation initiale considérée comme une seule unité comprenait le caribou de Peary, Rangifer tarandus pearyi, et le caribou de la toundra (population Dolphin et Union), Rangifer tarandus groenlandicus. Cette unité a été désignée « menacée » en avril 1979. Division en 1991 pour permettre la désignation de trois populations distinctes : population de l'île Banks (en voie de disparition), population du haut Arctique (en voie de disparition) et population du bas Arctique (menacée). En mai 2004, les trois désignations de population ont été désactivées,et le caribou de Peary a été évalué séparément du caribou de la toundra (population Dolphin et Union), Rangifer  tarandus groenlandicus. La sous -espèce pearyi est composée d'une partie de l'ancienne « population du bas Arctique » et de toutes les anciennes populations du « haut Arctique » et « de l'île Banks », et elle a été désignée « en voie de disparition » en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
BélugaDelphinapterus leucasMenacée
Population de l'estuaire du Saint-Laurent 
Critères d'évaluation   D1 
Justification de la désignation 
La population a été grandement réduite par la chasse, laquelle a eu lieu jusqu'en 1979. Des charges élevées de contaminants ont peut-être aussi contribué au déclin de la population. Les relevés aériens effectués depuis 1973 laissent croire que le déclin a cessé, mais ils ne fournissent pas de preuves claires d'une augmentation importante des effectifs. Les niveaux de nombreux contaminants demeurent élevés dans les chairs du béluga. Les baleines et leur habitat sont menacés par les contaminants, le trafic maritime et l'industrialisation du bassin hydrographique du fleuve Saint Laurent.
Répartition   QC Océan Atlantique 
Historique du statut  
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1983. Réexamen et confirmation du statut en avril 1997.
Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
BélugaDelphinapterus leucasMenacée
   Population de la baie Cumberland
Critères d'évaluation   D1 
Justification de la désignation 
Le nombre de bélugas utilisant la baie de Cumberland a connu un déclin d'environ 1500 individus entre les années 1920 et aujourd'hui. La chasse par la Compagnie de la Baie d'Hudson jusque dans les années 1940 et la chasse par les Inuits jusqu'en 1979 semblent être la cause du déclin. La chasse est réglementée depuis les années 1980.
Les quotas actuels (41 en 2003) semblent être durables. Des préoccupations concernant le trafic accru de petites embarcations et le bruit des moteurs hors bord qui leur est associé, ainsi que la pêche au flétan noir, un aliment consommé par le béluga, ont été soulevées.
RépartitionNU Océan Arctique 
Historique du statut 
La population du Sud-Est de l'île de Baffin et de la baie Cumberland a été désignée « en voie de disparition » en avril 1990. En mai 2004, la structure de la population a été redéfinie et la population a été nommée population de la baie Cumberland, et les individus du sud-est de l'île de Baffin ont été ajoutés à la population de l'Ouest de la baie d'Hudson. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Bison des prairiesBison bison bison   Menacée
Critères d'évaluation   D1+2 
Justification de la désignation 
Il y a actuellement environ 700 bisons matures de cette sous-espèce dans trois hardes en liberté et environ 250 bisons adultes en semi captivité dans le parc national Elk Island. La plus grande harde en liberté, dans la région du mont Pink de la Colombie-Britannique, se trouve à l'extérieur de l'aire de répartition historique de cette sous-espèce. La population dans le parc national Prince Albert augmente d'environ 10 p. 100 par an. Le plus grave problème de ces bisons au Canada est le manque d'habitat attribuable à la conversion des terres à des fins d'agriculture et d'urbanisation. Les menaces additionnelles comprennent les maladies des bovins d'élevage et le risque de pollution génétique des bisons d'élevage qui se sont échappés, y compris certains bisons qui peuvent être porteurs de gènes de bovin. Le nombre total de bisons matures de cette sous-espèce en liberté et en semi-captivité atteint un peu moins de 1 000 individus, et il y a moins de cinq populations.
Répartition   BC AB SK MB 
Historique du statut  
Espèce désignée « menacée » en mai 2004. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Caribou de la toundraRangifer tarandus groenlandicusPréoccupante
Population Dolphin et Union 
Critères d'évaluation   sans objet 
Justification de la désignation 
Cette population de caribou est endémique au Canada. Le nombre d'individus de l'espèce, auparavant considérée comme disparue, s'est rétabli à environ le quart de la population historique. Cette population n'a pas été recensée depuis 1997, elle fait l'objet d'un taux élevé de prises dont la durabilité est remise en question par certains. L'espèce migre entre le continent et l'île Victoria, et le réchauffement climatique ou le trafic maritime accru peut rendre la traversée sur les glaces plus dangereuse. Cependant, cette population a considérablement augmenté au cours des trois dernières générations et, en 1997, elle a été estimée à environ 28 000 individus.
Répartition   NT NU 
Historique du statut
La désignation initiale considérée comme une seule unité comprenait le caribou de Peary, Rangifer tarandus pearyi, et le caribou de la toundra (population Dolphin et Union), Rangifer tarandus groenlandicus. Cette unité a été désignée « menacée » en avril 1979. Division en 1991pour permettre la désignation de trois populations distinctes : population de l'île Banks (en voie de disparition), population du haut Arctique (en voie de disparition) et population du bas Arctique (menacée). En mai 2004, les trois désignations de population ont été désactivées, et le caribou de Peary a été évalué séparément du caribou de la toundra (population Dolphin et Union), Rangifer tarandus groenlandicus. La population Dolphin et Union est composée d'une partie de l'ancienne « population dubas Arctique » et elle a été désignée « préoccupante » en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
BélugaDelphinapterus leucasPréoccupante
Population de l'Ouest de la baie d'Hudson
Critères d'évaluation   sans objet 
Justification de la désignation 
La population semble relativement abondante, bien qu'elle n'ait pas fait l'objet de recensements depuis 15 ans et qu'elle pourrait être composée de plus d'une population. La population est l'objet d'une chasse substantielle dans certaines parties de son aire de répartition et elle est possiblement menacée par le transport maritime et les barrages hydroélectriques.
RépartitionMB NU ON Océan Arctique Océan Atlantique
   Historique du statut  
Espèce désignée « non en péril » en avril 1993. La population a été redéfinie en mai 2004 afin d'inclure les individus du sud-est de l'île de Baffin se trouvant à l'extérieur de la baie Cumberland, lesquels étaient auparavant considérés comme faisant partie de la population du Sud-Est de l'île de Baffin et de la baie Cumberland, population qui se nomme maintenant population de la baie Cumberland. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « préoccupante » en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
BélugaDelphinapterus leucasPréoccupante
Population de l'Est du haut Arctique et de la baie de Baffin
Critères d'évaluation   sans objet 
Justification de la désignation 
La population hiverne dans la baie de Baffin et à l'ouest du Groenland et pourrait être composée de deux populations distinctes. Elle est chassée intensivement dans l'ouest du Groenland. Cependant, la plupart des individus de la population hivernent dans la baie de Baffin et le haut Arctique, où ils ne sont pas chassés. Les pressions exercées par la chasse dans les eaux canadiennes sont faibles l'été.
RépartitionNU Océan Arctique 
Historique du statut  
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1992. Réexamen et confirmation du statut en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Baleine griseEschrichtius robustusPréoccupante
Population de l'Est du Pacifique Nord
Critères d'évaluation   sans objet 
Justification de la désignation
Les baleines grises migrent chaque année de leur aires hivernales de mise bas au Mexique à leurs aires d'alimentation estivales dans le nord de l'Alaska, de la Russie et du Canada. La majeure partie de la population passe le long de la côte de la Colombie-Britannique, et certains individus reviennent tous les étés en Colombie-Britannique pour se nourrir (environ 80). Cette population a connu une augmentation de 2,5 p. 100 par année à la suite de la clôture de la chasse à la baleine, et elles ont atteint leur nombre le plus élevé, soit à des niveaux comparables à ceux existants avant l'exploitation, d'environ 27 000 individus en 1998. La possibilité de rétablissement du groupe résident estival est inconnue. Cependant, plus d'un tiers de la population est décédée entre 1998 et 2002 (possiblement en raison du manque de nourriture en Alaska). Les taux de natalité, les taux de survie et d'autres indicateurs laissent entendre que le déclin a cessé et que la population est stable ou à la hausse depuis 2002. Ces baleines sont vulnérables aux activités humaines dans leurs quatre lagunes de reproduction au Mexique, ainsi qu'à l'enchevêtrement dans les engins de pêche et aux collisions avec des navires dans l'ensemble de leur aire de répartition. Les bruits sous l'eau associés à l'exploitation d'hydrocarbures proposée en Colombie-Britannique pourraient modifier les trajets de migration. Le petit groupe estival de baleines résidentes pourrait également être menacé par la chasse à la baleine de subsistance aux États-Unis.
Répartition Océan Pacifique Océan Arctique
Historique du statut 
Espèce désignée « non en péril » en avril 1987. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « préoccupante » en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Marsouin communPhocoena phocoenaPréoccupante
Population de l'océan Pacifique
Critères d'évaluation   sans objet 
Justification de la désignation 
Cette espèce semble particulièrement vulnérable aux activités de l'être humain, et a tendance à s'enchevêtrer dans des engins de pêche et à mourir. Il s'agit d'une espèce timide dont la durée de vie est courte, qui est maintenant rarement observée dans les régions grandement aménagées de Victoria et du détroit de Haro. L'aménagement continu et l'utilisation de l'habitat principal de cette espèce par les humains constituent certaines des principales menaces. Les bruits sous-marins font fuir les marsouins, et ces derniers pourraient être touchés par les contaminants présents dans leur chaîne alimentaire.
RépartitionOcéan Pacifique 
Historique du statut  
Espèce étudiée en avril 1991 et classée dans la catégorie « données insuffisantes ». Réexamen en novembre 2003 et désignée « préoccupante ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Oreillard maculéEuderma maculatumPréoccupante
Critères d'évaluation   La population canadienne estimée (< 1000 adultes) correspond au critère de la catégorie « menacée », D1, mais a été désignée « préoccupante », car il existe une possibilité d'une immigration de populations avoisinantes aux États-Unis. Les habitats d'alimentation et de repos semblent stables au Canada.
Justification de la désignation 

Au Canada, cette espèce se trouve dans les terres herbeuses et les terrains boisés de pins ponderosa du sud de la Colombie-Britannique. Il s'agit d'une chauve-souris de couleur distincte, ce qui permet de l'identifier sans aucun doute. Contrairement à toute autre espèce de chauve-souris au Canada, les cris d'écolocation de cette espèce peuvent être entendus par l'être humain. Cette espèce se repose dans les crevasses de grandes falaises. Cette espèce est considérée comme l'espèce de chauve-souris la plus recensée et la plus facile à dénombrer au Canada.

Les estimations de populations, fondées sur des recensements relativement fiables, suggèrent qu'il existe moins de 1000 adultes. À l'heure actuelle, les nombres semblent stables, et relativement peu de menaces pèsent sur les populations ou les habitats. La plus grave menace pour cette espèce est possiblement la petite taille de sa population. L'utilisation de pesticides sur des insectes qui sont ses proies, la perte de son habitat d'alimentation et la perturbation dans ses sites de repos par des alpinistes sont des menaces possibles. Une immigration de populations avoisinantes aux États-Unis est possible; cependant, le déplacement des individus entre les populations canadiennes et américaines n'a pas été documenté.

RépartitionBC 
Historique du statut  
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1988. Réexamen et confirmation du statut en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Otarie de StellerEumetopias jubatusPréoccupante
Critères d'évaluation   Correspond au critère de la catégorie « menacée », D2, mais a été désignée « préoccupante » car la population est en croissance et il y a possibilité d'immigration de source externe.
Justification de la désignation 
Il n'y a que trois endroits de reproduction en Colombie-Britannique. Bien que la population augmente, cette espèce est vulnérable aux perturbations par les humains lorsqu'elle est sur terre. Parmi les menaces, il y a la possibilité de déversements graves d'hydrocarbures. D'autres populations, au nord et à l'ouest de la Colombie-Britannique, connaissent des déclins inexpliqués.
Répartition BCOcéan Pacifique
Historique du statut  
Espèce désignée « non en péril » en avril 1987. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « préoccupante » en novembre 2003. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
BélugaDelphinapterus leucasNon en péril
   Population de l'Est de la mer de Beaufort
Critères d'évaluation   sans objet 
Justification de la désignation 
Il s'agit actuellement d'une grande population chassée de façon durable selon une entente internationale.
Répartition   NT Océan Arctique 
Historique du statut  
Espèce désignée « non en péril » en avril 1985 et en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Chauve-souris à queue frangéeMyotis thysanodesDonnées insuffisantes
Critères d'évaluation   sans objet 
Justification de la désignation 
Cette espèce est rarement observée dans son aire de répartition canadienne. Il existe cependant, quelques sites dans la vallée de l'Okanagan où l'espèce peut être régulièrement capturée en été. Il existe un manque de données sur l'étendue de son aire de répartition au Canada et sur l'habitat qui est important pour son alimentation et son repos. Nous ne connaissons pas non plus la taille ou les tendances de la population, ni les caractéristiques démographiques clés, telles que la structure de la population et les taux de reproduction ou de survie. Nous ne savons pas si cette espèce hiverne au Canada ou si elle migre vers le sud en hiver; cependant, des maternités coloniales ont été trouvées au Canada
Répartition BC 
Historique du statut  
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1988. Réexamen du statut en mai 2004 et inscription à la catégorie « données insuffisantes ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Chauve-souris de KeenMyotis keenii    Données insuffisantes
Critères d'évaluation   sans objet 
Justification de la désignation 
La situation de cette espèce est de façon générale semblable à celle de toutes les espèces de chauves-souris présentes au Canada. Il n'existe aucune donnée au sujet de la taille des populations, de leurs tendances ou de leurs habitudes de reproduction (on ne sait si la femelle a des portées annuelles; l'âge de la maturité sexuelle est inconnu), et seulement des enregistrements dispersés documentent la présence et les tendances de distribution.
En outre, il y a un manque d'information sur les habitudes d'utilisation de l'habitat (repos, alimentation) et un manque de données sur la migration. L'incertitude au sujet du statut taxinomique de cette espèce complique davantage les choses. On ne sait s'il s'agit d'un taxon distinct ni s'il s'agit d'une population distincte.
RépartitionBC 
Historique du statut  
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1988. Réexamen du statut en novembre 2003 et inscription à la catégorie « données insuffisantes ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 

Oiseaux

 
Alouette hausse-col de la sous-espèce strigataEremophila alpestris strigataEn voie de disparition
Critères d'évaluation   B1ab(i,ii,iii,iv,v)+2ab(i,ii,iii,iv,v); D1
Justification de la désignation 
Bien que cette espèce ait toujours été rare au Canada, ses effectifs ont diminué de façon constante au cours des 50 dernières années dans toute son aire de répartition, et elle est maintenant presque disparue du Canada.
RépartitionBC 
Historique du statut  
Espèce désignée « en voie de disparition » en novembre 2003. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Colin de VirginieColinus virginianusEn voie de disparition
Critères d'évaluation   A2b; C1+2a(i) 
Justification de la désignation 
Cette espèce dépend d'habitats de la prairie indigène et de vieux prés qui ont en grande partie disparu de son aire de répartition dans le Sud de l'Ontario. Sa population a radicalement diminué au cours des 30 dernières années et ne fait preuve d'aucun rétablissement important. Il n'existe peut-être qu'une seule population viable au Canada, sur l'île Walpole, en Ontario. La situation de cette espèce est compliquée par la présence de nombreuses populations introduites qui ne persistent habituellement pas et dont la composition génétique pourrait constituer une menace pour les populations indigènes.
Répartition   ON 
Historique du statut  
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1994. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2003. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Bec-croisé des sapins
de la sous-espèce percna
Loxia curvirostra percnaEn voie de disparition
Critères d'évaluation   C1 
Justification de la désignation 
La sous-espèce percna du Bec croisé des sapins est considérée comme un groupe taxinomique distinct, qui ne se reproduit vraisemblablement que sur l'île de Terre-Neuve. Selon diverses estimations de la population, celle-ci a connu un déclin constant au cours des 50 dernières années, tout comme l'étendue et la qualité de son habitat. Il existe quelques enregistrements de la sous-espèce percna pour la Nouvelle-Écosse et d'autres emplacements, mais il n'existe pas suffisamment d'information pour déterminer sa situation à ces endroits.
RépartitionNL 
Historique du statut  
Espèce désignée « en voie de disparition » en mai 2004. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Pie-grièche migratrice de la sous-espèce excubitoridesLanius ludovicianus excubitorides   Menacée
Critères d'évaluation   A2bc 
Justification de la désignation 
Les populations de ce rapace chanteur ont connu des déclins considérables (plus de 80 p.100) au cours des 35 dernières années. Ces déclins ont été associés à la disparition de la prairie et des pâturages naturels qui constituent l'habitat de l'espèce, et aux résidus de pesticides.
RépartitionAB SK MB 
Historique du statut 
L'espèce a été considérée comme une unité et a été désignée « menacée » en avril 1986. Division en sous-espèces en avril 1991. La sous-espèce excubitorides a conservé la désignation « menacée » initiale d'avril 1986.Réexamen et confirmation du statut en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Puffin à pieds rosesPuffinus creatopusMenacée
Critères d'évaluation   D2 
Justification de la désignation
Cet oiseau de mer ne se reproduit que sur trois îles au large des côtes du Chili, où ses effectifs ont connu des déclins considérables, quoique non mesurés, par suite de la prédation des nids par des prédateurs introduits, de l'exploitation par l'être humain et de la dégradation de l'habitat. Pendant la saison de non-reproduction, la prise accessoire dans les filets de pêche au large de la côte de la Colombie-Britannique provoque vraisemblablement une certaine mortalité; l'espèce est par ailleurs vulnérable aux déversements d'hydrocarbures pouvant se produire en mer à cet endroit.
Répartition   BC 
Historique du statut 
Espèce désignée « menacée » en mai 2004. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Albatros à queue courtePhoebastria albatrusMenacée
Critères d'évaluation   D1+2 
Justification de la désignation 
Cet oiseau de mer a déjà été abondant le long de la côte de la Colombie-Britannique, mais il a pratiquement disparu du Canada au début du 20ième siècle. Ses effectifs augmentent maintenant lentement. Les populations d'Albatros en général sont très vulnérables aux prises accidentelles par les engins des pêches commerciales et aux déversements d'hydrocarbures; bien que ces incidences n'aient pas été observées pour cette espèce dans les eaux canadiennes, elles posent une menace éventuelle significative.
Répartition BC 
Historique du statut 
Espèce désignée « menacée » en novembre 2003. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 

Reptiles

 
Scinque des PrairiesEumeces septentrionalisEn voie de disparition
Critères d'évaluation   B1ab(i,ii,iii,iv,v)+2ab(i,ii,iii,iv,v) 
Justification de la désignation
Ce lézard est confiné à une petite région (moins de 1 700 km2) au Manitoba. Il a besoin de sols sablonneux et d'une prairie mixte. L'habitat de prairies disparaît à cause de la culture agricole, des parcs de peupliers faux-trembles de succession et de l'invasion par l'euphorbe ésule exotique. La population du Manitoba est isolée du reste des individus de l'espèce aux États-Unis, en y étant séparée par plus de 100 kilomètres.
Répartition  MB 
Historique du statut 
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1989. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Tortue ponctuéeClemmys guttataEn voie de disparition
Critères d'évaluation   B2ab(i,ii,iii,iv,v); C1+2a(i) 
Justification de la désignation
La densité de l'espèce est faible, sa capacité reproductive est exceptionnellement basse, associée à un long cycle biologique. On trouve l'espèce en petits nombres dans des tourbières ombrotrophes et des marais qui sont fragmentés et en voie de disparition. Bien que certaines populations vivent dans des aires protégées, il est possible que leur probabilité de persister soit faible, particulièrement parce que leurs petits nombres et leur isolement réduisent la viabilité de la population. Le faible nombre de juvéniles dans la plupart des populations étudiées indique que ces populations sont composées en grande partie de cohortes âgées restantes, dont le succès de reproduction est faible. La collecte de ces tortues pour le commerce des animaux de compagnie représente une autre menace évidente. Il n'y a pas d'immigration de source externe.
RépartitionON QC 
Historique du statut  
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1991. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Crotale de l'OuestCrotalus oreganusMenacée
Critères d'évaluation   Correspond aux critères de la catégorie « en voie de disparition », B2ab(i,ii,iii,v), mais désignée « menacée », B2ab(i,ii,iii,v); C1+2a(i); D2, car la population est toujours répandue bien qu'éparse.
Justification de la désignation 
Cette espèce est menacée par l'expansion rapide des activités humaines, y compris l'urbanisation, l'agriculture, la foresterie et la gestion des grands pâturages libres des vallées arides du centre sud de la Colombie-Britannique. La mortalité directe et la fragmentation de l'habitat causées par les routes menacent particulièrement ce serpent. Les crotales font l'objet d'une persécution directe et subissent la destruction de leur habitat essentiel (hibernaculum).
La population de crotales adultes est petite, comptant probablement moins de 5 000 individus, et elle est dispersée dans seulement quatre vallées, avec probablement peu de déplacements de crotales d'une vallée à une autre. En fait, les menaces à l'espèce sont d'autant plus grandes parce que ce crotale prend beaucoup de temps à atteindre la maturité (~8 ans), ses portées sont petites et il ne se reproduit qu'une fois tous les trois ou quatre ans.
Répartition  BC 
Historique du statut  
Espèce désignée « menacée » en mai 2004. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 

Amphibiens

 
Salamandre à nez courtAmbystoma texanumEn voie de disparition
Critères d'évaluation   B1ab(ii,iii,iv)+2ab(ii,iii,iv) 
Justification de la désignation 
Cette salamandre se trouve uniquement sur l'île Pelée au Canada. On la trouve dans une zone d'occurrence ne s'étendant que sur 40 km2 (superficie totale de l'île Pelée en effet). Elle n'occupe que trois sites de reproduction existants et ce qui reste d'un habitat forestier environnant, soit une zone d'occupation ne faisant pas plus de 5 km2. La salamandre a connu un déclin de l'aire, de l'étendue et de la qualité de son habitat et de la quantité d'emplacements sur l'île où elle peut se trouver. Les menaces à son existence comprennent la perte de milieux humides où elle se reproduit et les structures de drainage modifiées.
Répartition ON 
Historique du statut  
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1991. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 

Poissons

 
MaraîcheLamna nasusEn voie de disparition
Critères d'évaluation   A2bd 
Justification de la désignation 
Ce requin pélagique très répandu est le seul représentant du genre auquel il appartient dans l'Atlantique Nord. Son abondance a connu un grand déclin depuis que la pêche a repris au Canada dans les années 1990 après un effondrement antérieur et un rétablissement partiel. Les quotas de pêche ont été considérablement réduits, et la pêche est interdite dans certains endroits où se trouvent des requins matures. Les débarquements sont maintenant formés surtout de juvéniles. Les caractéristiques de son cycle biologique, y compris sa maturité tardive et sa faible fécondité, rendent cette espèce particulièrement vulnérable à la surexploitation.
RépartitionOcéan Atlantique 
Historique du statut  
Espèce désignée « en voie de disparition » en mai 2004. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Esturgeon blancAcipenser transmontanusEn voie de disparition
Critères d'évaluation   A2cde +4bcde 
Justification de la désignation 
Espèce dont la durée de vie est longue, dont la durée de génération est de 30 à 40 ans et dont la maturité est tardive, qui a connu un déclin de plus de 50 p. 100 au cours des trois dernières générations. Trois des six populations sont en danger imminent de disparition du pays. Les populations restantes sont menacées par la dégradation et la perte de l'habitat attribuables aux barrages, aux retenues, à la canalisation, à la construction de digues et à la pollution. La pêche illégale (braconnage) et les prises accessoires sont aussi des facteurs limitants. En outre, l'industrie en évolution de l'aquaculture commerciale pourrait aussi poser des risques supplémentaires en matière de génétique, de santé et d'écologie pour les populations sauvages.
Répartition BC 
Historique du statut  
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1990. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en novembre 2003. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Méné à grande boucheNotropis dorsalisNon en péril
Critères d'évaluation   sans objet 
Justification de la désignation
Il n'existe pas de menaces démontrables ou éventuelles, et cette espèce n'est pas particulièrement sensible aux perturbations de l'habitat. Elle a été observée en cinq nouveaux endroits depuis 1985. Il se pourrait bien aussi qu'elle soit présente dans des régions de l'Ouest du Manitoba où des aires d'habitat convenable n'ont pas fait l'objet de relevés et possiblement dans l'Est de la Saskatchewan.
Répartition MB 
Historique du statut  
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1985. Réexamen du statut et inscription à la catégorie « non en péril » en novembre 2003. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Chaboisseau à quatre cornes Forme d'eau douceMyoxocephalus quadricornisDonnées insuffisantes
Critères d'évaluation   sans objet 
Justification de la désignation 
Il y a une insuffisance de données nécessaires pour évaluer le statut de l'espèce ainsi qu'une incertitude quant au statut taxinomique.
RépartitionNL NT NU 
Historique du statut  
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1989. Réexamen du statut en novembre 2003 et inscription à la catégorie « données insuffisantes ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
Arthropodes
 
Noctuelle de l'abronieCopablepharon fuscumEn voie de disparition
Critères d'évaluation   B1ab(ii,iii,iv,v)+2ab(ii,iii,iv,v) 
Justification de la désignation 
La population mondiale de ce papillon de nuit est très petite, et son aire de répartition est très limitée. La population canadienne, qui n'est présente que dans trois petits sites, est encore plus petite et plus limitée. Le papillon de nuit et sa plante hôte sont des spécialistes de l'habitat qui dépendent de dunes côtières, un habitat rare le long de la côte ouest. Cet habitat a subi des pertes considérables par suite de la stabilisation des dunes ouvertes (y compris l'introduction d'espèces végétales envahissantes), de l'exploitation et de l'utilisation à des fins récréatives. La plante hôte et, par conséquent, le papillon de nuit sont confrontés à la menace que posent les déclins continus attribuables à la disparition et à la dégradation des dunes côtières.
Répartition BC 
Historique du statut 
Espèce désignée « en voie de disparition » en novembre 2003. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Hespérie du DakotaHesperia dacotaMenacée
Critères d'évaluation   Correspond au critère de la catégorie «en voie de disparition », B1ab(iii), mais a été désignée « menacée », car elle ne fait pas face à un risque imminent de disparition du pays.
Justification de la désignation
 Ce papillon dépend de prairies indigènes à herbes hautes et de prairies indigènes mixtes, un habitat qui a subi des pertes énormes par le passé; les populations de ce papillon ont vraisemblablement connu des déclins similaires. Les parties restantes actuelles de la prairie indigène ne sont en général pas gravement menacées, car elles ne conviennent principalement pas à l'agriculture, mais un certain niveau de perte et de fragmentation de l'habitat se poursuit. Le papillon est très vulnérable à la conversion des parties restantes des prairies en terres agricoles, à la fenaison printanière et estivale, au pâturage fréquent, aux brûlages dirigés et aux pressions accrues visant le drainage des sites naturels. Bien que la population actuelle de ce papillon atteigne de 28 500 à 40 500 individus, ces derniers ne se trouvent que dans trois ou quatre populations isolées. La persistance à long terme de ce papillon dépend de la gestion appropriée de son habitat, la majorité duquel se trouve sur des terres privées.
RépartitionMB SK 
Historique du statut 
Espèce désignée « menacée » en novembre 2003. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Hespérie de PoweshiekOarisma poweshiekMenacée
Critères d'évaluation   D2 
Justification de la désignation 
Cette espèce se trouve au Canada au sein d'une très petite aire limitée en 15 endroits où elle forme une seule métapopulation isolée et distincte, la population américaine la plus proche se trouvant à une centaine de kilomètres au sud. Au Canada, cette espèce dépend de prairies indigènes à herbes hautes, un habitat qui a subi des pertes énormes par le passé; ses populations ont vraisemblablement connu des déclins similaires. Bien que les prairies restantes qui abritent ce papillon ne conviennent pas à l'agriculture et que la plus grande partie soit protégée par une réserve, la gestion passée des feux, ayant pour objectif de maintenir la végétation de la prairie, a nui à ce papillon. La plus grande partie de l'habitat occupé est protégée, mais même avec une gestion appropriée, l'aire de répartition de ce papillon est si petite que l'espèce est vulnérable aux catastrophes.
Répartition MB 
Historique du statut  
Espèce désignée « menacée » en novembre 2003. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 

Mollusques

  
 
Pleurobème écarlatePleurobema sintoxiaEn voie de disparition
Critères d'évaluation   A2ace; B2ab(i,ii,iii,iv) 
Justification de la désignation 
L'espèce est limitée à une petite zone d'occupation dans le lac Sainte-Claire et trois bassins hydrographiques dans le sud de l'Ontario où il y a des déclins continus de la superficie, de l'étendue et de la qualité de l'habitat. L'espèce est menacée par le développement agricole, industriel et urbain, par les incidences irréversibles causées par la moule zébrée dans le lac Sainte-Claire et par les répercussions éventuelles de l'introduction de la moule zébrée dans les bassins de retenue d'eau de la rivière Sydenham.
Répartition ON 
Historique du statut 
Espèce désignée « en voie de disparition » en mai 2004. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Gonidée des RocheusesGonidea angulataPréoccupante
Critères d'évaluation   sans objet 
Justification de la désignation 
La répartition de cette espèce est limitée au Sud de la Colombie-Britannique dans les réseaux hydrographiques Okanagan et Kootenay. Il est probable que le barrage des rivières Kootenay, Columbia et Okanagan et que la canalisation de la rivière Okanagan aient eu des répercussions sur cette espèce et qu'ils aient entraîné la perte ou la modification de la qualité et de l'étendue de son habitat.
RépartitionBC 
Historique du statut  
Espèce désignée « préoccupante » en novembre 2003. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Lampsile jaune  Lampsilis cariosaPréoccupante
Critères d'évaluation sans objet 
Justification de la désignation 
Les populations sont assez grandes et vraisemblablement stables au Canada, mais elles ne se trouvent que dans la rivière Sydney en Nouvelle-Écosse et dans le bassin hydrographique de la rivière Saint-Jean au Nouveau-Brunswick. Les menaces sont actuellement très limitées, mais il existe des préoccupations à long terme en ce qui concerne l'introduction éventuelle de la moule zébrée dans la rivière Saint-Jean et le maintien de l'habitat de l'unique population dans la rivière Sydney.
Répartition NB NS 
Historique du statut 
Espèce désignée « préoccupante » en mai 2004. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Escargot-cratère de SayAppalachina sayanaNon en péril
Critères d'évaluation   sans objet 
Justification de la désignation 
Cette espèce est commune et répandue en Ontario, au Québec et au Nouveau-Brunswick, mais elle semble être en déclin en Nouvelle-Écosse. Il existe trois enregistrements pour la Nouvelle-Écosse, et l'espèce pourrait y être rare; cependant, il n'y a pas suffisamment de renseignements pour confirmer son statut.
RépartitionNB NS ON QC 
Historique du statut  
Espèce désignée « non en péril » en novembre 2003. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Limace-grise vespéraleDeroceras hesperiumDonnées insuffisantes
Critères d'évaluation   sans objet 
Justification de la désignation
La dernière observation de cette espèce remonte à 1887 en un seul site à Comox, en Colombie-Britannique, mais le site n'a pas fait l'objet d'un échantillonnage depuis. L'identification est difficile et repose sur l'anatomie interne, exigeant ainsi la mise à mort et la dissection. De très récentes études indiquent que la taxinomie et l'admissibilité de l'espèce doivent être examinées de nouveau.
Répartition   BC 
Historique du statut 
Espèce étudiée en novembre 2003 et classée dans la catégorie « données insuffisantes ». Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Lyogyre rouxLyogyrus granumDonnées insuffisantes
Critères d'évaluation   sans objet 
Justification de la désignation
Cette espèce a été signalée en deux sites au Nouveau-Brunswick et en 11 sites en Nouvelle-Écosse; cependant, certains relevés ont été effectués et les renseignements disponibles sont insuffisants pour déterminer la distribution et l'abondance actuelles de l'espèce dans les deux provinces.
RépartitionNB NS 
Historique du statut  
Espèce étudiée en novembre 2003 et classée dans la catégorie « données insuffisantes ». Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 

Plantes vasculaires

 
 
Lotier à feuilles pennéesLotus pinnatusEn voie de disparition
Critères d'évaluation   B1ab(ii,iii,v)+2ab(ii,iii,v); C1 
Justification de la désignation 
Quelques petites populations fragmentées géographiquement limitées et se trouvant dans des prés humides d'occurrence limitée à une grande distance de l'aire de répartition principale de l'espèce dans le nord-ouest des États-Unis. Les populations sont menacées par la perte de leur habitat, qui se poursuit, et par l'empiètement des espèces envahissantes ainsi que par les activités des véhicules tous terrains récréatifs, auxquels s'ajoute la possibilité de pertes importantes provoquées par le développement commercial prévu dans l'habitat où se trouve la seule population restante de bonnes dimensions.
Répartition BC 
Historique du statut 
Espèce désignée « en voie de disparition » en mai 2004. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Noyer cendréJuglans cinereaEn voie de disparition
Critères d'évaluation   A3e+4e 
Justification de la désignation 
Un arbre répandu se trouvant en arbres individuels ou en petits groupes dans des forêts à feuilles caduques et mixtes dans le Sud de l'Ontario, du Québec et du Nouveau Brunswick. Le chancre du noyer cendré, qui a causé des taux élevés d'infection et de mortalité aux États-Unis, a été détecté dans les trois provinces. Des taux élevés d'infection et de mortalité ont été observés dans certaines parties de l'Ontario et sont prévus pour le reste de la population canadienne.
Répartition NB ON QC 
Historique du statut 
Espèce désignée « en voie de disparition » en novembre 2003. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Minuartie naineMinuartia pusillaEn voie de disparition
Critères d'évaluation   D1 
Justification de la désignation 
Plante herbacée annuelle éphémère présente en un seul très petit emplacement de suintement printanier le long d'une pointe maritime rocheuse du sud de l'île de Vancouver, et qui est très isolée des populations les plus proches dans le sud de l'État de Washington. Le nombre maximum d'individus de cette population qui a été recensé n'est que de 20 plantes, les chiffres fluctuant légèrement probablement en fonction des précipitations. Les plantes sont menacées par le fait que la seule petite population est vulnérable aux événements stochastiques et à la perturbation constante de l'habitat par les mouettes et goélands, le piétinement des plaisanciers qui accostent leurs bateaux aux environs et, possiblement, l'empiètement par des plantes envahissantes.
Répartition  BC 
Historique du statut 
Espèce désignée « en voie de disparition » en mai 2004. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Psilocarphe nainPsilocarphus brevissimusEn voie de disparition
Critères d'évaluation   B1ac(iv)+2ac(iv) 
Justification de la désignation  
Une annuelle présente en trois sites seulement à la limite septentrionale de son aire de répartition, dans de très petites flaques printanières d'occurrence limitée. Sa population est sujette à des fluctuations extrêmes par suite de la variation saisonnière des précipitations. Cette espèce se trouve sur des terres privées où des perturbations humaines résultant de l'utilisation récréative des VTT, de la lutte contre les mauvaises herbes en bordure des routes et d'autres formes d'utilisation des terres permises sur les propriétés des réserves de terres agricoles sont possibles.
RépartitionBC 
Historique du statut 
Espèce désignée « en voie de disparition » en novembre 2003. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Abronie roseAbronia umbellataEn voie de disparition
Critères d'évaluation   B1ab(ii,iii)+2ab(ii,iii); C2a(i,ii); D1 
Justification de la désignation 
Plante herbacée des plages maritimes observée pour la dernière fois dans un seul site le long de la côte ouest de l'île de Vancouver et dont deux populations historiques ont disparu. Le site où se trouvait la dernière population enregistrée est très éloigné des autres petites populations en Oregon. L'espèce est en général observée en petits nombres et tend à subsister dans le lit de germination des plages et des avant-dunes qui lui servent d'habitat, produisant de temps à autre des plantes à fleurs. L'espèce a été observée pour la dernière fois en 2001, plusieurs individus seulement étant présents. On suppose que des graines dormantes peuvent encore persister et produire des plantes reproductrices à une date future. La propagation de graminées ammophiles exotiques a réduit la qualité de ses habitats dans le haut des plages et les avant-dunes, et à un certain nombre de sites se trouvant dans son aire de répartition historique.
Répartition   BC 
Historique du statut  
Espèce désignée « en voie de disparition » en mai 2004. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Orthocarpe à épi feuilluOrthocarpus bracteosusEn voie de disparition
Critères d'évaluation   B1ab(iii)+2ab(iii); C2a(i,ii); D1 
Justification de la désignation
Plante herbacée annuelle des mares printanières et des dépressions humides, qui n'est présente qu'en un seul emplacement, où la taille de la population fluctue considérablement et peut chuter à moins d'une centaine de plants une année donnée. Sa répartition est limitée par le manque d'habitats convenables et, semble-t-il, par sa faible capacité de dispersion. La propagation de plantes exotiques envahissantes à proximité, le piétinement par les randonneurs, les activités locales d'entretien relatives au site de communications situé tout près ainsi que les conséquences de déversements d'hydrocarbures, qui pourraient se produire dans la voie maritime achalandée entourant l'île, menacent cette population.
RépartitionBC 
Historique du statut 
Espèce désignée « en voie de disparition » en mai 2004. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Collomia délicatCollomia tenellaEn voie de disparition
Critères d'évaluation   B1ac(iv)+2ac(iv); D1 
Justification de la désignation
Une annuelle présente en un seul site sablonneux près de Princeton, en Colombie-Britannique. La population fluctue grandement d'une année à l'autre. Les phénomènes stochastiques constituent une menace, tout comme le font l'aménagement des bords de route, l'enlèvement du sable et l'envahissement par les espèces exotiques.
Répartition  BC 
Historique du statut
Espèce désignée « en voie de disparition » en novembre 2003. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Tonelle délicateTonella tenellaEn voie de disparition
Critères d'évaluation   B1ab(iii)+2ab(iii); C2a(i,ii) 
Justification de la désignation
Une petite annuelle dont la présence est connue dans un seul site dans les îles Gulf, en Colombie-Britannique. L'espèce est menacée par l'aménagement éventuel, les espèces exotiques et la gestion des feux.
Répartition BC 
Historique du statut  
Espèce désignée « en voie de disparition » en novembre 2003. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Antennaire stolonifèreAntennaria flagellarisEn voie de disparition
Critères d'évaluation   B1ab(ii,iii,v)+2ab(ii,iii,v) 
Justification de la désignation
Plante vivace dont la durée de vie est courte et qui n'est présente qu'à trois emplacements géographiquement limités occupant de très petites superficies de milieux humides éphémères situés sur des terres privées. L'utilisation des VTT, évidente à proximité immédiate des populations, lui fait courir les plus grands risques. Les changements de l'hydrologie des eaux souterraines et les impacts à la surface du substrat, causés par des activités d'aménagement accrues dans la région, telles que la production proposée de méthane de gisements houillers, représentent d'autres menaces.
Répartition   BC
Historique du statut
Espèce désignée « en voie de disparition » en mai 2004. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Bartonie paniculéeBartonia paniculata ssp.Paniculata Menacée
Critères d'évaluation   Correspond au critère de la catégorie «en voie de disparition », B1ab(iii)+2ab(iii), mais a été désignée « menacée », B1ab(iii)+2ab(iii); C2a(i), car elle ne fait pas face à un risque imminent de disparition du pays.
Justification de la désignation 
Espèce annuelle cryptique des terres humides ayant des affinités avec la plaine côtière de l'Atlantique, dont la répartition géographique et écologique est fortement limitée, et qui n'est présente que dans six ou sept sites connus. Les populations de l'Ontario sont distantes d'environ 600 km de l'aire de répartition principale de l'espèce, et il y a peu de chance d'une immigration de source externe. À deux des emplacements, le plus grand risque éventuel provient du nerprun bourdaine, un arbuste envahissant.
Répartition ON 
Historique du statut
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1992. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en novembre 2003. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Micocoulier rabougriCeltis tenuifoliMenacée
Critères d'évaluation   Correspond au critère de la catégorie «en voie de disparition », B1ab(iii,v)+2ab(iii,v), mais a été désignée « menacée », B1ab(iii,v)+2ab(iii,v); C2a(i); D1+2, car elle ne fait pas face à un risque imminent de disparition du pays.
Justification de la désignation
Un arbuste des habitats de terrains boisés de type alvar sablonneux et arides ou calcareux, qui ne se trouve que dans six sites isolés et fragmentés adjacents aux Grands Lacs. Moins de 1 000 plants ont été enregistrés. Les menaces comprennent la perte éventuelle de l'habitat attribuable aux activités d'exploitation des carrières et à l'expansion des sablières dans les sites de l'Est de l'Ontario, et des pertes considérables causées certaines années par des infestations de coléoptères.
RépartitionON 
Historique du statut
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1985. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en novembre 2003. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Aster du golfe Saint-LaurentSymphyotrichum laurentianumMenacée
Critères d'évaluation   D2 
Justification de la désignation
Halophyte annuel des habitats littoraux maritimes endémique dans le golfe du fleuve Saint-Laurent. L'espèce pousse dans près de 30 sites existants, où certaines populations sont très grandes, surtout aux îles de la Madeleine, mais sa très petite zone d'occupation totale est de beaucoup moins de cinq kilomètres carrés. La taille de bon nombre des populations fluctue naturellement, et celles-ci subissent parfois des pertes importantes dues à des tempêtes violentes. Les activités récréatives de l'être humain et la perte de l'habitat attribuable à des activités de développement représentent des menaces constantes.
RépartitionQC NB PE 
Historique du statut
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1989. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Gentiane de VictorinGentianopsis procera ssp. macounii var. victoriniiMenacée
Critères d'évaluation   D2 
Justification de la désignation
Espèce annuelle ou bisannuelle dont la durée de vie est brève, qui est géographiquement très limitée et endémique aux zones littorales d'eau douce ou légèrement saumâtre de l'estuaire du fleuve Saint-Laurent au Québec. Elle est présente dans 28 sites existants, mais dans de très petits habitats localisés où un large éventail d'incidences, dont la circulation des VTT, le remblayage des rivages, le fauchage de la végétation riveraine, la cueillette des fleurs, et possiblement les déversements d'hydrocarbures, la menacent.
Répartition  QC 
Historique du statut 
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1987. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Liléopsis de l'EstLilaeopsis chinensisPréoccupante
Critères d'évaluation   sans objet 
Justification de la désignation
Petite plante herbacée vivace se reproduisant par des graines et, à grande échelle, par propagation végétative. Géographiquement très limitée, elle n'est présente que dans trois estuaires de la Nouvelle-Écosse. Sa zone d'occupation est très petite, mais sa population est de grande taille. Aucun déclin important n'a été signalé au cours des 15 dernières années. Cette espèce ne semble pas faire l'objet de menaces immédiates; cependant, le développement futur ou la dégradation éventuelle des rivages pourrait détruire les populations existantes.
Répartition NS 
Historique du statut  
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1987 et en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Jonc du New JerseyJuncus caesariensisPréoccupante
Critères d'évaluation     
Correspond au critère de la catégorie « menacée », D2, mais a été désignée « préoccupante », car il y a environ 25 occurrences existantes et des occurrences supplémentaires seront vraisemblablement trouvées; il est peu probable que l'espèce devienne très menacée puisque les risques existants sont limités, et l'espèce démontre une certaine adaptabilité aux perturbations de l'habitat.
Justification de la désignation 
Espèce de plante rare à l'échelle mondiale qui se trouve le long de la périphérie de 25 tourbières ombrotrophes et minérotrophes dans une région géographiquement limitée du sud-est de l'île du Cap-Breton (Nouvelle-Écosse). La population canadienne est estimée comme ayant de 5 000 à 10 000 plantes, ce qui constitue une grande proportion de la population mondiale. Les plantes au Canada sont éloignées des sites se trouvant le long de la côte atlantique des États-Unis, où l'espèce est aussi assez rare. L'espèce est vulnérable aux activités qui modifient le régime hydrologique de son habitat, comme l'exploitation forestière, la construction de routes et le remblayage.
Répartition NS 
Historique du statut
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1992. Réexamen et confirmation du statut en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Cicutaire de VictorinCicuta maculata var. victoriniiPréoccupante
Critères d'évaluation   sans objet 
Justification de la désignation
Plante vivace géographiquement très limitée et endémique aux zones littorales d'eau douce ou légèrement saumâtre de l'estuaire du Saint-Laurent au Québec. Elle est présente à 33 emplacements environ, mais dans des petits habitats localisés où elle fait face à de nombreuses menaces. Ces menaces comprennent la destruction des plantes par la circulation des VTT et le piétinement par les humains; le fauchage de la végétation des rives; l'aménagement et le remblayage font également disparaître des habitats favorables à l'espèce. De plus, des plantes pourraient être éliminées par suite de la confusion entre elles et la variante commune de l'espèce, considérée comme une mauvaise herbe nuisible. Les déversements d'hydrocarbures représentent aussi une menace éventuelle.
Répartition QC 
Historique du statut
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1987. Réexamen et confirmation du statut en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 

Mousses

 
Bryum de PorsildMielichhoferia macrocarpaMenacée
Critères d'évaluation   Correspond au critère de la catégorie «en voie de disparition », C2a(i), mais a été désignée « menacée », B2ab(ii,iii,v); C2a(i); D1+2, car elle ne fait pas face à un risque imminent de disparition du pays.
Justification de la désignation
Une mousse rare dont la répartition est sérieusement fragmentée, avec dix emplacements confirmés au Canada se limitant à cinq sites généraux. L'espèce croît dans des aires principalement montagneuses sur des falaises humides caractérisées par des substrats calcareux, la présence d'un suintement constant et la dessiccation hivernale. Des menaces directes aux populations comprennent des événements naturels et causés par l'être humain, qui déstabilisent l'habitat des falaises rocheuses. Il y a eu une diminution récente de la qualité de l'habitat aux deux emplacements où l'abondance de la mousse est la plus élevée, et une perte substantielle d'individus matures a eu lieu à un de ces emplacements. Un seul emplacement est protégé. Il existe une incertitude quant à la situation des populations du Nord du Canada.
RépartitionAB BC NL NU 
Historique du statut  
Espèce désignée « menacée » en novembre 2003. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Érythrophylle du ColumbiaBryoerythrophyllum columbianumPréoccupante
Critères d'évaluation   sans objet 
Justification de la désignation
Il s'agit d'une petite espèce vivace endémique de l'ouest de l'Amérique du Nord et dont la répartition au Canada est restreinte dans les steppes arbustives des régions semi-arides de la Colombie-Britannique, où de récentes études ont confirmé sa présence à 11 sites. L'espèce n'est jamais abondante dans les sites où elle se trouve, et des recensements exhaustifs ont relevé très peu de nouveaux emplacements. On croit que la culture (vignobles) ou des phénomènes stochastiques ont causé la disparition d'au moins une population. L'espèce est menacée par, entre autres, l'agriculture (surtout les vignobles), les répercussions du broutage des animaux, le développement urbain, l'amélioration des routes et les incidences des loisirs humains. Selon les occurrences connues, l'espèce semble avoir une distribution très limitée. Cependant, la répartition de l'espèce est éparse, et sa densité est faible dans de grands habitats qui n'ont pas tous fait l'objet d'un recensement.
Répartition BC 
Historique du statut  
Espèce désignée « préoccupante » en mai 2004. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Tortule à poils lissesSyntrichia laevipilaPréoccupante
Critères d'évaluation   Correspond au critère de la catégorie « menacée », D2, mais a été désignée « préoccupante », en raison du nombre élevé possible de chênes de Garry sur lesquels se trouve l'espèce.
Justification de la désignation
 Il s'agit d'une petite espèce de mousse qui se trouve, en allant vers le sud, de la Colombie-Britannique et de l'État de Washington jusqu'en Californie. Les populations canadiennes sont à la limite nord de l'aire de répartition dans l'ouest de l'Amérique du Nord, et au Canada, l'espèce a une répartition restreinte où elle se trouve dans le sud-est de l'île de Vancouver et les îles Gulf. L'espèce est connue à 25 sites où elle est limitée à l'écorce des arbres, plus particulièrement les chênes de Garry. Cette espèce ne domine jamais à l'endroit où elle pousse, et elle n'est pas non plus commune dans les grands peuplements de chênes. Beaucoup des populations connues sont situées dans des zones protégées. La principale menace à l'espèce est la disparition des chênes de Garry matures, ce qui aurait comme résultat la disparition du pays de la plupart des populations de cette espèce.
Répartition   BC 
Historique du statut
Espèce désignée « préoccupante » en mai 2004. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 

Lichens

 
Leptoge des terrains inondésLeptogium rivulareMenacée
Critères d'évaluation   D2 
Justification de la désignation  
Cette espèce rare à l'échelle mondiale ne se trouve actuellement au Canada que dans quatre emplacements qui se situent tous en Ontario et au Manitoba. L'espèce a des exigences très restreintes en matière d'habitat, habitats qui se trouvent principalement aux lisières de mares saisonnières (vernales), où elle croît sur des rochers et au pied d'arbres feuillus vivants entre les lignes d'eau maximales et minimales saisonnières. Elle est vulnérable aux changements dans les tendances habituelles d'inondations annuelles, ainsi qu'à la mort des arbres hôtes. Les menaces majeures qui pèsent sur les plus grandes populations comprennent le développement urbain et les activités récréatives.
RépartitionMB ON 
Historique du statut  
Espèce désignée « menacée » en mai 2004. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.




Rapports reportés

Novembre 2003
À la suite de discussions par le COSEPAC, le rapport sur l'antennaire stolonifère, Antennaria flagellaris, et la mise à jour du rapport sur l'aster subulé, Symphyotrichum subulatum (population de Bathurst) ont été retirés pour permettre l'incorporation de renseignements additionnels.

Mai 2004
Les rapports sur le Chardon de Hill (Cirsium hillii), l'Entosthodon rouilleux (Entosthodon rubiginosus), le Ptérygoneure de Koslov (Pterygoneurum kozlovii) et la Vergerette de Provancher (Erigeron philadelphicus ssp. provancheri) ont été reportés pour permettre l'incorporation de renseignements additionnels.


Retournez à la table des matières

Annexe VIII

ESPÈCES CANADIENNES EN PÉRIL

MAI 2004

 

Illustration sur la couverture : Caribou de Peary, Tuktu, Rangifer tarandus pearyi, désignée « en voie de disparition » par le COSEPAC en mai 2004. Dessin au trait par Shelly O'Gorman, Iqaluit (Nunavut).

 

Also available in English

 

Pour des exemplaires supplémentaires, communiquer avec :

SECRÉTARIAT DU COSEPAC
a/s du Service canadien de la faune
Environnement Canada
Ottawa (Ontario)
K1A 0H3

Téléphone : (819) 997-4991 / (819) 953-3215
Télécopieur : (819) 994-3684
Courriel : COSEWIC/COSEPAC@ec.gc.ca

Site Web : http://www.cosepac.gc.ca

Adresse :
Place Vincent-Massey,
4e étage,
351, boul. St-Joseph,
Gatineau (Québec)
J8Y 3Z5

 

Illustration sur la couverture : Caribou de Peary, Tuktu, Rangifer tarandus pearyi, désignée « en voie de disparition » par le COSEPAC en mai 2004. Dessin au trait par Shelly O'Gorman, Iqaluit (Nunavut).

La présente publication peut être citée comme suit : COSEPAC. 2004. Espèces canadiennes en péril, mai 2004. Comité sur la situation des espèces en péril au Canada, 57 p.

Les rapports de situation du COSEPAC sont affichés dans le Registre public de la Loi sur les espèces en péril http://www.registrelep.gc.ca

 

AU SUJET DU COSEPAC+

 

MANDAT DU COSEPAC

Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) évalue la situation, au niveau national, des espèces, des sous espèces, des variétés ou d'autres unités désignables qui sont considérées comme étant en péril au Canada. Les désignations peuvent être attribuées aux espèces indigènes comprises dans les groupes taxinomiques suivants : mammifères, oiseaux, reptiles, amphibiens, poissons, arthropodes, mollusques, plantes vasculaires, mousses et lichens.

MEMBRES DU COSEPAC

Le COSEPAC est composé de membres de chacun des organismes responsables des espèces sauvages des gouvernements provinciaux et territoriaux, de quatre organismes fédéraux (le Service canadien de la faune, l'Agence Parcs Canada, le ministère des Pêches et des Océans et le Partenariat fédéral d'information sur la biodiversité, présidé par le Musée canadien de la nature), de trois membres ne relevant pas de compétences, ainsi que des coprésident(e)s des sous-comités de spécialistes des espèces et des connaissances traditionnelles autochtones. Le Comité se réunit au moins une fois par année pour étudier les rapports de situation des espèces candidates.

DÉFINITIONS

Les définitions qui suivent ont été révisées par le COSEPAC en mai 2004.

Espèce sauvage   Espèce, sous-espèce, variété ou population géographiquement ou génétiquement distincte d'animal, de plante ou d'une autre organisme d'origine sauvage (sauf une bactérie ou un virus) qui est soit indigène du Canada ou qui s'est propagée au Canada sans intervention humaine et y est présente depuis au moins cinquante ans.
Disparue (D)   Espèce sauvage qui n'existe plus.
Disparue du pays (DP)    Espèce sauvage qui n'existe plus à l'état sauvage au Canada, mais qui est présente ailleurs.
En voie de disparition (VD)*    Espèce sauvage exposée à une disparition de la planète ou à une disparition du pays imminente.
Menacée (M)   Espèce sauvage susceptible de devenir en voie de disparition si les facteurs limitants ne sont pas renversés.
Préoccupante (P)**    Espèce sauvage qui peut devenir une espèce menacée ou en voie de disparition en raison de l'effet cumulatif de ses caractéristiques biologiques et des menaces reconnues qui pèsent sur elle.
Non en péril (NEP)***    Espèce sauvage qui a été évaluée et jugée comme ne risquant pas de disparaître étant donné les circonstances actuelles.
Données insuffisantes (DI)****    Espèce sauvage pour laquelle l'information est insuffisante pour évaluer directement ou indirectement son risque de disparition.

________________________

+   Le nom du CSEMDC a été remplacé par le nom COSEPAC en 1999
*   Anciennement décrite comme « en danger de disparition » avant 2000.
**   Anciennement décrite comme « vulnérable » de 1990 à 1999, ou « rare » avant 1990.
***   Anciennement décrite comme « aucune catégorie » ou « aucune désignation nécessaire ».
****   Anciennement décrite comme « indéterminée » de 1994 à 1999 ou « DSIDD » (Données scientifiques insuffisantes pour donner une désignation) avant 1994.

Retournez à la table des matières

Tableaux récapitulatifs

 

Espèces désignées dans les catégories de «risque» et dans la catégorie
«disparue», ainsi que dans les catégories «non en péril» et
« données insuffisantes »

 

Tableau 1. Résumé des résultats des évaluations du COSEPAC pour les catégories de « risque » (disparue du pays, en voie de disparition, menacée et préoccupante) (444 espèces) et pour la catégorie « disparue » (12 espèces). Les résultats incluent ceux de la réunion de mai 2004.
TAXON DIS-
PARUE
DISPARUE
DU PAYS
EN VOIE DE
DISPARITION
MENACÉE PRÉO-
CCUPANTE
TOTAUX
Mammifères
2
4
20
14
26
66
Oiseaux
3
2
23
10
22
60
Reptiles
0
4
7
12
9
32
Amphibiens 
0
1
6
5
7
19
Poissons 
5
2
21
22
29
79
Arthropodes
0
3
6
5
2
16
Mollusques
1
2
12
2
4
21
Plantes vasculaires   
0
2
67
41
35
145
Mousses 
1
1
5
2
2
11
Lichens
0
0
2
1
4
7
Totaux 
12
21
169
114
140
456



Tableau 2. Résumé des résultats des évaluations du COSEPAC pour les catégories d'espèces non en péril. Les résultats incluent ceux de la réunion de mai 2004.
TAXONNON EN
PÉRIL
Mammifères 44
Oiseaux35
Reptiles  5
Amphibiens 14
Poissons  35
Arthropodes0
Mollusques 2
Plantes vasculaires   16
Mousses0
Lichens 0
Totaux151

 

Tableau 3. Résumé des résultats des évaluations du COSEPAC pour la catégorie d'espèces dont les données sont insuffisantes. Les résultats incluent ceux de la réunion de mai 2004.
TAXONDONNÉES INSUFFISANTES
Mammifères10
Oiseaux  2
Reptiles2
Amphibiens0
Poissons 9
Arthropodes 0
Mollusques  4
Plantes vasculaires   4
Mousses 0
Lichens  2
Totaux33


Résultats de la réunion de mai 2004 du COSEPAC



Tableau 4. Espèces par catégorie et taxon de la réunion de mai 2004.
TAXONDISPARUEDISPARUE
DU PAYS
EN
VOIE DE
DISPA-
RITION
MENACÉEPRÉO-
CCUPANTE
NON
EN PÉRIL
DONNÉES
INSU-
FFISANTES
TOTAUX
Mammifères  3351113
Oiseaux  12   3
Reptiles   21   3
Amphibiens   1    1
Poissons  1    1
Arthropodes        0
Mollusques   1 1  2
Plantes vasculaires        523  10
Mousses    2  2
Lichens   1   1
Totaux 00149111136


Tableau 5. Espèces par catégorie et type de changement de la réunion de mai 2004.
TYPE DE
CHANGEMENT
DISPARUEDISPARUE
DU PAYS
EN
VOIE DE
DISPA-
RITION
MENACÉEPRÉO-
CCUPANTE
NON
EN PÉRIL
DONNÉES
INSU-
FFISANTES
TOTAUX
Nouveau   843  15
Dans une catégorie de
risque plus élevée   2
  421  7
Dans une catégorie de
risque moins élevée 3
   1   1
Aucune modification   4  1151 8
Modification 5      11
Réorganisation  6  112  4
N'étant plus en péril 7         0
Totaux 00149111136



Explication des symboles relatifs au changement de statut pour les espèces réévaluées

2:   L'espèce est inscrite à une catégorie de risque plus élevée résultant de la réévaluation à la date indiquée.
3:   L'espèce est inscrite à une catégorie de moindre risque résultant de la réévaluation à la date indiquée.
4:   L'espèce demeure dans la même catégorie de risque résultant de la réévaluation à la date indiquée.
5:   L'espèce est passée d'une catégorie de risque à la catégorie « données insuffisantes » ou est passé de la catégorie « données insuffisantes » à une catégorie de risque, à la date indiquée.
6:   Réorganisation de l'espèce sous une unité désignable différente à la date indiquée.
7:   L'espèce est passée d'une catégorie de risque à la catégorie « non en péril » à la date indiquée.
(aucun symbole) Nouvelle espèce évaluée à la date indiquée.

Retournez à la table des matières

Résultats des évaluations du COSEPAC

Les tableaux qui suivent (tableaux 6 à 9) sont organisés par catégorie de statut et par groupe taxinomique. Les renseignements fournis pour chacune des espèces comprennent le nom commun, le nom scientifique, le nom de la population et l'aire d'occurrence au Canada (par province, territoire ou océan). Pour les oiseaux, l'aire d'occurrence inclut les aires canadiennes de reproduction et d'hivernage. La date la plus récente de l'évaluation menée par le COSEPAC est indiquée. Les symboles à la gauche offrent de l'information sur le type de rapport de situation qui a servi de base pour la réévaluation de l'espèce selon les critères quantitatifs (voir ci-dessous), et les symboles à droite offrent de l'information résultant de la réévaluation du statut (voir l'explication des symboles à la page trois).

La première « Liste des espèces en péril » du COSEPAC a été publiée en 1978. En 1990, il a été décidé que toutes les espèces étudiées par le COSEPAC devraient être incluses dans cette publication, même si elles reçoivent la désignation « non en péril » ou sont classées dans la catégorie « données insuffisantes ». Par conséquent, la publication est divisée en quatre sections. La première section (tableau 6) comprend les espèces évaluées et désignées « disparues ». La deuxième section (tableau 7) comprend les espèces évaluées et désignées « disparues du pays », « en voie de disparition », « menacées » ou « préoccupantes ». La troisième section (tableau 8) comprend les espèces évaluées et classées dans la catégorie « non en péril ». La quatrième section (tableau 9) comprend les espèces étudiées par le COSEPAC et classées dans la catégorie « données insuffisantes » en raison d'une insuffisance de données scientifiques.

Évaluation selon les critères quantitatifs du COSEPAC

Le COSEPAC utilise depuis octobre 1999 des critères quantitatifs pour évaluer le risque de disparition des espèces. Ces critères s'inspirent des critères utilisés par l'Union mondiale pour la nature (UICN).

Explication des symboles relatifs au type de rapport de situation utilisé pour les espèces évaluées au moyen des critères quantitatifs

0 ou 0+   L'évaluation est fondée sur un nouveau rapport de situation ou sur une mise à jour de rapport de situation. Un signe plus (+) indique que le rapport comporte un addenda ou que le rapport a été modifié.

1 ou 1+    Espèce réévaluée à l'aide d'un rapport de situation existant. Un signe plus (+) indique que le rapport comporte un addenda ou que le rapport a été modifié.

Abréviations liées aux lieux géographiques

AB   Alberta
BC   Colombie-Britannique
MB   Manitoba
NB   Nouveau-Brunswick
NL   Terre-Neuve-et-Labrador
NS   Nouvelle-Écosse
NT   Territoires du Nord-Ouest 
NU   Nunavut
ON   Ontario   
PE   Île-du-Prince-Édouard
QC   Québec
SK   Saskatchewan
YT   Territoire du Yukon

 

Tableau 6. Espèces évaluées et désignées « disparues » avec leur aire d'occurrence (par province, territoire ou océan) et la date de la dernière évaluation. L'aire d'occurrence historique et la date approximative de disparition sont indiquées (12 espèces).

Haut de la page

 

DISPARUE (12)
Taxon/
Détails de
l'évaluation[1]
Nom communNom
scientifique   
Nom de la population   Aire d'occurrence historique   Date de disparition    Date de l'évaluation
Mammifères (2)
0 4Caribou de la sous espèce dawsoni Rangifer tarandus dawsoni  BC   années 1920   Mai 2000
1 4Vison de mer   Mustela macrodon         NB NS Océan Atlantique   1894Mai 2000

Oiseaux (3)               
1 4Eider du Labrador   Camptorhynchus labradorius QC NB NS NL1875 Mai 2000
1 4Grand PingouinPinguinus impennis         QC NB NS NL   1844Mai 2000
1 4Tourte voyageuseEctopistes migratorius SK MB ON QC NB NS PE1914Mai 2000
Reptiles (0) 
Amphibiens (0)
Poissons (5)
1 4Cisco de profondeurCoregonus johannae ON1952Mai 2000
1 4Doré bleu   Stizostedion vitreum glaucum ON   1965Mai 2000
1 4Épinoche benthique du lac Hadley   Gasterosteus sp.         BC1999Mai 2000
1 4Épinoche limnétique du lac Hadley   Gasterosteus sp.  BC1999 Mai 2000
1 4Naseux des rapides de Banff   Rhinichthys cataractae smithi  AB 1986Mai 2000
Arthropodes (0) 
Mollusques (1) 
1 4Patelle des zostèresLottia alveus alveus QC NS NL   1929Mai 2000
Plantes vasculaires (0)  
Mousses (1)
0Macounie luisanteNeomacounia nitida  ONaucune observation depuis 1864 Novembre 2002
Lichens (0)


Tableau 7. Espèces évaluées et désignées dans l'une des catégories de « risque » (disparue du pays, en voie de disparition, menacée ou préoccupante), avec leur aire d'occurrence (par province, territoire ou océan) et la date de la dernière évaluation. Pour les espèces « disparues du pays », l'aire d'occurrence historique et la date approximative de disparition du Canada sont indiquées (444 espèces).

Haut de la page

 

DISPARUE DU PAYS (21)
Taxon/
Détails de
l'évaluation[1]
Nom
commun   
Nom
scientifique   
Nom de la
population   
Aire
d'occurrence
historique
Date de
disparition
du Canada   
Date de
l'évaluation
Lichens (0) 
Mammifères (4)
1 4Baleine grise    Eschrichtius robustus    Population de l'Atlantique   Océan Atlantique avant la fin des années 1800   Mai 2000
1 4Morse de l'AtlantiqueOdobenus rosmarus rosmarus   Population de l'Atlantique Nord-Ouest   Océan Atlantique   milieu du 19e siècle   Mai 2000
0 4Ours grizzli   Ursus arctos    Population des Prairies   AB SK MB   années 1880   Mai 2002
1 4Putois d'Amérique   Mustela nigripes        AB SK MB    1974   Mai 2000
Oiseaux (2) 
1 4Tétras des armoises de la sous-espèce phaios   Centrocercus urophasianus phaios  BCaucune observation depuis les années 1960   Mai 2000
1 4Tétras des prairies   Tympanuchus cupido  AB SK MB ON   la dernière observation remonte à 1987 en Saskatchewan Mai 2000
Reptiles (4)
0Couleuvre à nez mince du Pacifique Pituophis catenifer catenifer BCaucune observation depuis 1957Mai 2002
0Crotale des bois   Crotalus horridus         ON   1941   Mai 2001
1 4Iguane pygmée à cornes courtes   Phrynosoma douglasiiPopulation de la Colombie-Britannique   BCla dernière observation remonte à 1898, près de Osoyoos, C.-B. Mai 2000
0Tortue de l'OuestActinemys marmorata BC aucune observation depuis 1959 Mai 2002
Amphibiens (1)
0Salamandre tigrée   Ambystoma tigrinum    Population des Grands Lacs   ON1915 Novembre 2001
Poissons (2)
1 4Gravelier  Erimystax x-punctatus         ONla dernière observation remonte à 1958, dans le bassin de la rivière Thames   Mai 2000
1 4Spatulaire Polyodon spathula     ON 1917   Mai 2000
Arthropodes (3)
1 4Lutin givré   Callophrys [Incisalia] irus         ON 1988Mai 2000
1 4Marbré insulaire   Euchloe ausonides         BCavant 1910   Mai 2000
1 4Mélissa bleu   Lycaeides melissa samuelis  ON1991 Mai 2000
Mollusques (2)
1 4Alasmidonte naine   Alasmidonta heterodon         NB1968   Mai 2000
0Escargot du Puget   Cryptomastix devia BCaucune observation depuis 1905Novembre 2002
Plantes vasculaires (2)
1 4Collinsie printanièreCollinsia verna         ONaucune observation depuis 1954   Mai 2000
1 4Desmodie d'Illinois   Desmodium illinoense         ON   aucune observation depuis 1888   Mai 2000
Mousses (1) 
0Ptychomitre à feuilles incurvéesPtychomitrium incurvum     ON1828Novembre 2002


 

EN VOIE DE DISPARITION (169)
Taxon/
Détails de
l'évaluation[1]
Nom
commun   

Nom
scientifique
Nom de la
population   
Aire
d'occurrence   
Date de
l'évaluation
Mammifères (20)
1+ 2Baleine à bec commune   Hyperoodon ampullatus    Population du plateau néo-écossais   Océan Atlantique   Novembre 2002
 Baleine boréale   Balaena mysticetus    Population de l'est de l'Arctique NU Océan Arctique   Avril 1980
 Baleine boréale   Balaena mysticetus    Population de l'ouest de l'Arctique    YT NT NU Océan Arctique   Avril 1986
0 6Baleine noire de l'Atlantique Nord   Eubalaena glacialis         Océan Atlantique   Mai 2003
4Baleine noire du Pacifique Nord   Eubalaena japonica         Océan Pacifique   Avril 1990
0 4Béluga Delphinapterus leucas    Population de la baie d'Ungava   QC Océan Arctique Océan Atlantique   Mai 2004
0 2Béluga Delphinapterus leucas    Population de l'est de la baie d'Hudson   NU QC Océan Arctique
Océan Atlantique   
Mai 2004
0 6Blaireau d'Amérique de la sous-espèce jacksoni   Taxidea taxus jacksoni        ONMai 2000
0 6Blaireau d'Amérique de la sous-espèce jeffersonii   Taxidea taxus jeffersonii        BCMai 2000
0 4CarcajouGulo gulo    Population de l'Est   QC NL   Mai 2003
0 6Caribou de Peary   Rangifer tarandus pearyi  NT NU   Mai 2004
0 4Caribou des bois   Rangifer tarandus caribou   Population de la Gaspésie-Atlantique   QCMai 2002
1+ 6 Épaulard   Orcinus orca    Population résidente du sud du Pacifique Nord-Est   Océan Pacifique   Novembre 2001
1+ 4Marmotte de l'île Vancouver   Marmota vancouverensis         BCMai 2000
1 4Martre de Terre-Neuve   Martes americana atrata        NLMai 2000
1 4Renard véloce   Vulpes velox    AB SKMai 2000
0 6Rorqual bleu Balaenoptera musculusPopulation de l'Atlantique   Océan Atlantique   Mai 2002
0 6Rorqual bleu   Balaenoptera musculus    Population du Pacifique   Océan Pacifique   Mai 2002
0Rorqual boréal   Balaenoptera borealis    Population du Pacifique   Océan Pacifique   Mai 2003
0 2Taupe de Townsend   Scapanus townsendii         BCMai 2003
Oiseaux (23)
0Alouette hausse-col de la sous-espèce strigata   Eremophila alpestris strigata        BCNovembre 2003
0Bec-croisé des sapins de la sous-espèce percna   Loxia curvirostra percna        NL Mai 2004
0 4Bruant de Henslow   Ammodramus henslowii         ONNovembre 2000
1 4Chevêche des terriers   Athene cunicularia         BC AB SK MB   Mai 2000
1 4Chouette tachetée de la
sous-espèce caurina   
Strix occidentalis caurina        BC Mai 2000
0+ 4Colin de Virginie   Colinus virginianus         ON   Novembre 2003
0 4Courlis esquimau   Numenius borealis         YT NT NU BC AB SK MB ON QC NB NS PE NL   Mai 2000
1 4Effraie des clochers   Tyto alba    Population de l'Est   ON QC   Mai 2000
0 4Grue blanche   Grus americana         NT AB   Novembre 2000
0 4Moqueur des armoises   Oreoscoptes montanus         BC AB SK   Novembre 2000
0 4Moucherolle vert   Empidonax virescens ON   Novembre 2000
1 4Paruline de Kirtland   Dendroica kirtlandii         ON   Mai 2000
1 4Paruline orangée   Protonotaria citrea         ON   Mai 2000
0 2Paruline polyglotte de la
sous-espèce auricollis   
Icteria virens auricollis   Population de la Colombie-Britannique   BC   Novembre 2000
0 6Petit-duc des montagnes de
la sous-espèce  macfarlanei
Megascops kennicottii macfarlanei BCMai 2002
0 2Pic à tête blanche   Picoides albolarvatus  BCNovembre 2000
0 4Pie-grièche migratrice de
la sous-espèce migrans
Lanius ludovicianus migrans MB ON QC   Novembre 2000
0 4 Pluvier montagnardCharadrius montanus   AB SK   Novembre 2000
0 6Pluvier siffleur de la
sous-espèce circumcinctus   
Charadrius melodus circumcinctus        AB SK MB ON   Mai 2001
0 6Pluvier siffleur de la sous-espèce melodus   Charadrius melodus melodus        QC NB NS PE NL   Mai 2001
0 4Râle élégant   Rallus elegans ONNovembre 2000
1 4Sterne de Dougall   Sterna dougallii   QC NB NSOctobre 1999
1 4Tétras des armoises de la sous-espèce urophasianusCentrocercus urophasianus urophasianus  AB SK  Mai 2000
Reptiles (7)
1 4Couleuvre à queue fine   Contia tenuis BCOctobre 1999
0 4Couleuvre agile bleue   Coluber constrictor foxii ONMai 2002
 Couleuvre d'eau du lac Érié   Nerodia sipedon insularum        ON Avril 1991
0Couleuvre nocturne   Hypsiglena torquata BCMai 2001
0 2Scinque des Prairies   Eumeces septentrionalis         MBMai 2004
0 4Tortue luth   Dermochelys coriacea         Océan Pacifique Océan Atlantique   Mai 2001
0 2Tortue ponctuée   Clemmys guttata         ON QC   Mai 2004
Amphibiens (6)  
1 4Grenouille léopard   Rana pipiensPopulation des montagnes
du Sud
BCMai 2000
0 4Grenouille maculée de l'Oregon   Rana pretiosa         BCMai 2000
0Grenouille-à-queue des Rocheuses   Ascaphus montanus         BCMai 2000
0 4Rainette grillon   Acris crepitans         ON Mai 2001
0 2Salamandre à nez court   Ambystoma texanum         ON Mai 2004
0Salamandre tigrée   Ambystoma tigrinum    Population des montagnes
du Sud
BCNovembre 2001
Poissons (21)                
1+ 2Chat-fou du Nord   Noturus stigmosus         ONNovembre 2002
0 4Corégone de l'Atlantique   Coregonus huntsmani     NS Novembre 2000
0 6Épinoche benthique du lac Enos   Gasterosteus sp.         BC   Novembre 2002
1 2Épinoche benthique du lac Paxton   Gasterosteus sp.         BC   Mai 2000
1 2Épinoche benthique du ruisseau Vananda   Gasterosteus sp.         BC Mai 2000
0 6Épinoche limnétique du lac Enos   Gasterosteus sp.         BCNovembre 2002
1 2Épinoche limnétique du lac Paxton   Gasterosteus sp.         BCMai 2000
1 2Épinoche limnétique du ruisseau Vananda   Gasterosteus sp.         BC Mai 2000
0 2Esturgeon blanc   Acipenser transmontanus BCNovembre 2003
1 2Lamproie du ruisseau MorrisonLampetra richardsoni    BC Mai 2000
0MaraîcheLamna nasus         Océan Atlantique   Mai 2004
0 2Méné camus   Notropis anogenus ONNovembre 2002
0 4Meunier de Salish   Catostomus sp.         BC   Novembre 2002
0 6Morue franche   Gadus morhuaPopulation de
Terre-Neuve-et-Labrador   
Océan Atlantique   Mai 2003
1 4Naseux de Nooksack   Rhinichthys sp.         BCMai 2000
0 2Naseux moucheté   Rhinichthys osculus         BC Novembre 2002
0 4Omble Aurora   Salvelinus fontinalis timagamiensis        ON  Mai 2000
0Saumon atlantique   Salmo salar    Populations de l'intérieur de la baie de Fundy   NB NS Océan Atlantique   Mai 2001
0Saumon coho   Oncorhynchus kisutch    Population du Fraser intérieur    BC Océan Pacifique   Mai 2002
0 4Saumon sockeye (saumon rouge)   Oncorhynchus nerkaPopulation Cultus   BC Océan Pacifique   Mai 2003
0 4Saumon sockeye (saumon rouge)   Oncorhynchus nerka    Population Sakinaw   BC Océan Pacifique   Mai 2003
Arthropodes (6)                
0Bleu insulaire   Plebejus saepiolus insulanus        BCNovembre 2000
0Damier de Taylor   Euphydryas editha taylori        BC   Novembre 2000
0MormonApodemia mormo    Population des montagnes du Sud   BCMai 2003
0Noctuelle de l'abronie   Copablepharon fuscum         BCNovembre 2003
1 4Satyre fauve des Maritimes   Coenonympha tullia nipisiquit        QC NB   Mai 2000
0Teigne du yucca   Tegeticula yuccasella         ABMai 2002
Mollusques (12)   
1+ 4Dysnomie ventrue jaune   Epioblasma torulosa rangiana        ONMai 2000
0Épioblasme tricorne   Epioblasma triquetra         ONMai 2001
0Escargot-forestier de Townsend   Allogona townsendiana       BCNovembre 2002
1 4Lampsile fasciolée   Lampsilis fasciola         ONOctobre 1999
0Mulette du Necturus   Simpsonaias ambigua         ONMai 2001
0Obovarie ronde   Obovaria subrotunda         ONMai 2003
1 4Physe d'eau chaude   Physella wrighti         BC   Mai 2000
1 2Physe des fontaines de Banff   Physella johnsoni ABMai 2000
0Physe du lac Winnipeg   Physa sp.         MBNovembre 2002
0Pleurobème écarlate   Pleurobema sintoxia         ONMai 2004
0Ptychobranche réniforme   Ptychobranchus fasciolaris         ONMai 2003
1 4Villeuse haricot   Villosa fabalis   ONMai 2000
Plantes vasculaires (67)
0 2Abronie à petites fleurs   Tripterocalyx micranthus         AB SK   Novembre 2002
0Abronie rose   Abronia umbellata         BCMai 2004
1 4Adiante cheveux-de-Vénus   Adiantum
capillus-veneris        
 BC   Mai 2000
1 4Ammannie robuste   Ammannia robusta         BC ON   Mai 2001
0Antennaire stolonifère   Antennaria flagellaris     BC   Mai 2004
0Aristide à rameaux basilaires   Aristida basiramea         ON QC   Novembre 2002
1 4Balsamorhize à feuilles deltoïdes   Balsamorhiza deltoidea         BC  Mai 2000
1 4Benoîte de Peck   Geum peckii         NSMai 2000
1 4Braya de Long   Braya longii NLMai 2000
1+ 4Buchnéra d'Amérique   Buchnera americana ON Mai 2000
1 4Carex des genévriers Carex juniperorum ONMai 2000
1 2Carex faux-lupulina   Carex lupuliformis   ON QC   Mai 2000
1+ 2Castilléjie dorée   Castilleja levisecta         BCMai 2000
1 4Chardon de Pitcher   Cirsium pitcheri         ONMai 2000
1 4Chimaphile maculée   Chimaphila maculata         ON QC   Mai 2000
0Cimicaire élevéeActaea elata BC Mai 2001
0Collomia délicat   Collomia tenella         BCNovembre 2003
1 4Coréopsis rose   Coreopsis rosea NSMai 2000
1 4Cryptanthe minuscule   Cryptantha minima         AB SK   Mai 2000
1 4Cypripède blanc   Cypripedium candidum         MB ON   Mai 2000
0 2Droséra filiforme   Drosera filiformis         NSMai 2001
0Éléocharide fausse-prêle   Eleocharis equisetoides ONNovembre 2000
0 2Gentiane blanche   Gentiana alba ONMai 2001
1+ 4Gérardie de Gattinger   Agalinis gattingeri ONMai 2001
1 4Gérardie de Skinner   Agalinis skinneriana ONMai 2000
1 4Ginseng à cinq folioles   Panax quinquefolius         ON QC   Mai 2000
0Grand silène de Scouler   Silene scouleri ssp. grandis        BCMai 2003
0 4Isoète d'EngelmannIsoëtes engelmannii ONMai 2001
1 4Isotrie fausse-médéole   Isotria medeoloides         ONMai 2000
1 4Isotrie verticillée   Isotria verticillata    ONMai 2000
0Jonc de Kellogg   Juncus kelloggii BCMai 2003
1 4Lespédèze de Virginie   Lespedeza virginica         ON Mai 2000
1+ 4Liparis à feuilles de lis   Liparis liliifolia         ON Mai 2001
0 2Lipocarphe à petites fleurs   Lipocarpha micrantha         BC ON   Novembre 2002
0Lotier à feuilles pennées   Lotus pinnatus         BCMai 2004
1 4Lotier splendide   Lotus formosissimus         BCMai 2000
0Lupin des ruisseaux   Lupinus rivularis         BCNovembre 2002
1 4Lupin élégant   Lupinus lepidus var. lepidus BC Mai 2000
1 4Magnolia acuminé   Magnolia acuminata ONMai 2000
0Minuartie naine   Minuartia pusilla BC Mai 2004
1 4Mûrier rouge   Morus rubra  ONMai 2000
0Noyer cendré   Juglans cinerea         NB ON QC   Novembre 2003
1 4Oponce de l'Est   Opuntia humifusa         ON Mai 2000
0Orthocarpe à épi feuillu   Orthocarpus bracteosus         BC Mai 2004
1 4Pédiculaire de Furbish   Pedicularis furbishiae         NBMai 2000
1 4Plantain à feuilles cordées   Plantago cordata         ONMai 2000
0 2Platanthère blanchâtre de l'Est   Platanthera leucophaea         ON Mai 2003
0 4Platanthère blanchâtre de l'Ouest   Platanthera praeclara         MB   Mai 2000
1 4Polygale incarnat   Polygala incarnata     ONMai 2000
0Psilocarphe élevé   Psilocarphus elatior    Population du PacifiqueBCMai 2001
0Psilocarphe nain   Psilocarphus brevissimus         BCNovembre 2003
1 4Pycnanthème gris   Pycnanthemum incanum    ONMai 2000
1 4Renoncule à feuilles d'alisme   Ranunculus alismaefolius var. alismaefolius BCMai 2000
1 4Rotala rameux   Rotala ramosior         BC ON   Mai 2000
0Sanicle patte-d'ours   Sanicula arctopoides BC  Mai 2001
0Saule des landes   Salix jejuna         NL Mai 2001
1+ 4Stylophore à deux feuilles   Stylophorum diphyllum         ONMai 2000
1+ 2Téphrosie de Virginie   Tephrosia virginiana ON Mai 2000
0Tonelle délicate   Tonella tenella         BC Novembre 2003
0 2Trichophore à feuilles plates   Trichophorum planifolium   ON Mai 2000
1 4Trille à pédoncule incliné   Trillium flexipes         ONMai 2000
1 4Triphore penché   Triphora trianthophora         ONMai 2000
1 4Triphysaire versicolore   Triphysaria versicolor ssp. versicolor        BCMai 2000
0Tritéléia de Howell   Triteleia howellii BC Mai 2003
1 4Verge d'or voyante   Solidago speciosa ONMai 2000
0 2Violette pédalée   Viola pedata         ON  Mai 2002
1 2Woodsie obtuse   Woodsia obtusa         ON QC   Mai 2000
Mousses (5)                   
0Andersonie charmanteBryoandersonia illecebra ONMai 2003
1+ 2Bartramie à feuilles dressées   Bartramia stricta BCMai 2000
0Fabronie naine   Fabronia pusilla BC  Novembre 2002
0Fissident appauvri   Fissidens pauperculus BCNovembre 2001
0Scoulérie à feuilles marginéesScouleria marginata BCNovembre 2002
Lichens (2)
0Érioderme boréalErioderma pedicellatumPopulation de l'AtlantiqueNB NS   Mai 2002
1 4Hétérodermie maritime   Heterodermia sitchensis BCMai 2000



[1]Explication des symboles relatifs au changement de statut pour les espèces réévaluées
0 ou 0+   L'évaluation est fondée sur un nouveau rapport de situation ou sur une mise à jour de rapport de situation. Un signe plus (+) indique que le rapport comporte un addenda ou que le rapport a été modifié.
1 ou 1+    Espèce réévaluée à l'aide d'un rapport de situation existant. Un signe plus (+) indique que le rapport comporte un addenda ou que le rapport a été modifié.
2 L'espèce est inscrite à une catégorie de risque plus élevée résultant de la réévaluation à la date indiquée.
3 L'espèce est inscrite à une catégorie de moindre risque résultant de la réévaluation à la date indiquée.
4 L'espèce demeure dans la même catégorie de risque résultant de la réévaluation à la date indiquée.
5 L'espèce est passée d'une catégorie de risque à la catégorie « données insuffisantes » ou est passé de la catégorie « données insuffisantes » à une catégorie de risque, à la date indiquée.
6 Réorganisation de l'espèce sous une unité désignable différente à la date indiquée.
7 L'espèce est passée d'une catégorie de risque à la catégorie « non en péril » à la date indiquée.
(aucun symbole) Nouvelle espèce évaluée à la date indiquée.


Retournez à la table des matières

Résultats des évaluations du COSEPAC (Continuer)

 

MENACÉE (114)
Taxon/
Détails de l'évaluation
[1]
Nom commun   Nom
scientifique   
Nom de la
population   
Aire
d'occurrence   
Date de
l'évaluation
Mammifères (14)
0 6BélugaDelphinapterus leucas    Population de la baie CumberlandNU Océan Arctique   Mai 2004
0 3BélugaDelphinapterus leucas    Population de l'estuaire
du Saint-Laurent
QC Océan Atlantique   Mai 2004
0 4Bison des bois   Bison bison athabascae        YT NT BC AB   Mai 2000
0Bison des prairies   Bison bison bison        BC AB SK MB   Mai 2004
0 4Caribou des bois   Rangifer tarandus caribou   Population boréale   NT BC AB SK MB ON QC NL   Mai 2002
0 4Caribou des bois   Rangifer tarandus caribou   Population des montagnes du SudBC AB   Mai 2002
0 2Chauve-souris blonde   Antrozous pallidus BCMai 2000
1+ 2ÉpaulardOrcinus orca    Population migratrice
du Pacifique Nord-Est
Océan Pacifique   Novembre 2001
1+ 6ÉpaulardOrcinus orca    Population résidente
du nord du Pacifique Nord-Est
Océan Pacifique   Novembre 2001
0 2Hermine de la sous-espèce haidarumMustela erminea haidarum        BCMai 2001
1 4Loutre de mer   Enhydra lutris         BC Océan Pacifique   Mai 2000
1+ 4Musaraigne de Bendire   Sorex bendirii         BCMai 2000
0 2Renard gris   Urocyon cinereoargenteus         MB ON   Mai 2002
0 4Rorqual à bosse   Megaptera novaeangliae    Population du Pacifique Nord   Océan Pacifique   Mai 2003
Oiseaux (10)
0Albatros à queue courte   Phoebastria albatrus         BCNovembre 2003
0 2Autour des palombes de
la sous-espèce laingi   
Accipiter gentilis laingi        BCNovembre 2000
1 4Faucon pèlerin de la
sous-espèce anatum
Falco peregrinus anatum        YT NT NU BC AB SK
MB ON QC NB NS NL   
Mai 2000
0 4Guillemot marbré   Brachyramphus marmoratus         BCNovembre 2000
1 2Mouette rosée   Rhodostethia rosea         NT NU MB   Novembre 2001
0 4Paruline à capuchon   Wilsonia citrina     ONNovembre 2000
1 2Petit Blongios   Ixobrychus exilis         MB ON QC NB   Novembre 2001
0 4Pie-grièche migratrice de la sous-espèce excubitorides   Lanius ludovicianus excubitorides        AB SK MB   Mai 2004
1 4Pipit de Sprague   Anthus spragueii         AB SK MB   Mai 2000
0Puffin à pieds roses   Puffinus creatopus         BCMai 2004
Reptiles (12)
0Couleuvre à nez mince du Grand Bassin   Pituophis catenifer deserticola        BC   Mai 2002
1 2Couleuvre à nez plat   Heterodon platirhinos         ON   Novembre 2001
1 2Couleuvre à petite tête   Thamnophis butleri         ON Novembre 2001
1 4Couleuvre fauve de l'Est   Elaphe gloydi       ON   Mai 2000
0Couleuvre mince   Thamnophis sauritus    Population de l'Atlantique  NSMai 2002
1 4Couleuvre obscure de l'Est   Elaphe obsoleta ON Mai 2000
1 4Couleuvre royale   Regina septemvittata ONMai 2000
0Crotale de l'Ouest   Crotalus oreganus BCMai 2004
0 4MassasaugaSistrurus catenatus ONNovembre 2002
 Tortue mouchetée   Emydoidea blandingii    Population de la Nouvelle-Écosse   NSAvril 1993
0Tortue musquée   Sternotherus odoratus         ON QC   Mai 2002
0 4Tortue-molle à épines   Apalone spinifera ON QC   Mai 2002
Amphibiens (5)               
1+ 4Crapaud de Fowler   Bufo fowleri ONNovembre 2000
1 2Crapaud du Grand Bassin   Spea intermontana         BC   Novembre 2001
0 2Grande salamandre   Dicamptodon tenebrosus BC   Novembre 2000
0Salamandre de Jefferson   Ambystoma jeffersonianum         ONNovembre 2000
1+ 4Salamandre sombre des montagnes   Desmognathus ochrophaeus QC Novembre 2001
Poissons (22)
0Bocaccio   Sebastes paucispinis Océan Pacifique   Novembre 2002
0BrosmeBrosme brosme    Océan Atlantique   Mai 2003
0 4Chabot à tête courte   Cottus confusus BCMai 2001
 Chabot de profondeur des Grands Lacs   Myoxocephalus thompsoni    Populations des Grands Lacs   ON  Avril 1987
1 2Chabot pygmée   Cottus sp.         BCNovembre 2000
 Chevalier cuivré   Moxostoma hubbsi         QCAvril 1987
 Chevalier noir   Moxostoma duquesnei  ONAvril 1988
0 4Cisco à mâchoires égales   Coregonus zenithicus         NT AB SK MB ON   Mai 2003
 Cisco à museau court   Coregonus reighardi         ONAvril 1987
 Cisco à nageoires noires   Coregonus nigripinnis ONAvril 1988
1+ 4Dard de sable   Ammocrypta pellucida         ON QC   Novembre 2000
1 4Éperlan nain du lac UtopiaOsmerus sp.         NB  Mai 2000
0 4Fouille-roche gris   Percina copelandi         ON QC   Mai 2002
 Grand corégone   Coregonus clupeaformis    Population du lac Simcoe   ONAvril 1987
1 2Lamproie du lac Cowichan   Lampetra macrostoma BCNovembre 2000
1 2Lépisosté tacheté   Lepisosteus oculatus ONNovembre 2000
0Loup à tête large   Anarhichas denticulatus Océan Arctique Océan Atlantique   Mai 2001
0Loup tacheté   Anarhichas minor         Océan Arctique Océan Atlantique   Mai 2001
1+ 2Méné d'argent de l'Ouest   Hybognathus argyritis AB  Novembre 2001
0 6Morue franche   Gadus morhua    Population nord-laurentienneOcéan Atlantique   Mai 2003
1+ 2Sucet de lac   Erimyzon sucetta         ON Novembre 2001
1 2Tête carmin   Notropis percobromus MBNovembre 2001
Arthropodes (5)                
0Hespérie de Poweshiek   Oarisma poweshiek         MBNovembre 2003
0Hespérie du Dakota   Hesperia dacotae         MB SK   Novembre 2003
0Hespérie rurale   Euphyes vestris    Population de l'Ouest   BC Novembre 2000
0MormonApodemia mormo    Population des Prairies   SK Mai 2003
0Porte-queue de Colombie-Britannique   Satyrium behrii columbia        BCNovembre 2000
Mollusques (2)                
1 4Haliotide pie   Haliotis kamtschatkana Océan Pacifique   Mai 2000
0Limace-sauteuse dromadaire   Hemphillia dromedarius BC   Mai 2003
Plantes vasculaires (41)         
0 4Airelle à longues étaminesVaccinium stamineum ONNovembre 2000
0 4Alétris farineux   Aletris farinosa ONNovembre 2000
0 4Aster d'Anticosti   Symphyotrichum anticostense         QC NB   Mai 2000
0 4Aster divariqué   Eurybia divaricata         ON QC   Novembre 2002
0 2Aster du golfe Saint-Laurent Symphyotrichum laurentianum QC NB PE   Mai 2004
1 2Aster fausse-prenantheSymphyotrichum prenanthoides ONMai 2002
1+ 4Aster rigide   Sericocarpus rigidus      BCMai 2000
0 2Aster soyeux   Symphyotrichum sericeum         MB ON   Mai 2000
1 2Aster très élevé   Symphyotrichum praealtum         ONMai 2003
1 4Azolle du Mexique   Azolla mexicana         BCMai 2000
0 2Bartonie paniculée   Bartonia paniculata ssp. paniculata        ONNovembre 2003
1 4Braya de Fernald   Braya fernaldii         NL Mai 2000
1 2Buchloé faux-dactyle   Buchloë dactyloides         SK MB   Novembre 2001
0Calochorte de Lyall   Calochortus lyallii BCMai 2001
0 2Camassie faux-scille   Camassia scilloides         ON Mai 2002
0 4Carmantine d'Amérique   Justicia americana         ON QC   Mai 2000
0 2Céphalanthère d'Austin   Cephalanthera austiniae         BCMai 2000
 Châtaignier d'Amérique   Castanea dentata         ONAvril 1987
0 4Chicot févier   Gymnocladus dioicus         ONNovembre 2000
0Corydale de Scouler Corydalis scouleri BCMai 2001
1+ 4Dalée velue   Dalea villosa var. villosa     SK MB   Mai 2000
0Éléocharide tuberculée   Eleocharis tuberculosa NS Mai 2000
0 2Gentiane de Victorin   Gentianopsis procera ssp. macounii var. victorinii        QC Mai 2004
0+ 3Halimolobos mince   Halimolobos virgata AB SK   Mai 2000
0 4Hydraste du Canada   Hydrastis canadensis ONMai 2000
1 4Hydrocotyle à ombelle   Hydrocotyle umbellata         NS   Mai 2000
0Hyménoxys herbacé   Hymenoxys herbacea         ON   Mai 2002
0 4Iris du MissouriIris missouriensis ABMai 2000
1 4Lachnanthe de Caroline   Lachnanthes caroliana NS Mai 2000
0 2Liatris à épi   Liatris spicata ONMai 2001
1 4Lophiolie dorée   Lophiola aurea NSMai 2000
0 2Micocoulier rabougri   Celtis tenuifolia         ONNovembre 2003
0 4Polémoine de Van Brunt   Polemonium vanbruntiae         QC Novembre 2002
0Polystic de Lemmon   Polystichum lemmonii         BCMai 2003
0 2Ptéléa trifolié   Ptelea trifoliata    ONNovembre 2002
1 4Sabatie de Kennedy   Sabatia kennedyana NSMai 2000
0Sanicle bipinnatifideSanicula bipinnatifida BCMai 2001
1+ 4Smilax à feuilles rondes   Smilax rotundifolia    Population des plaines des Grands Lacs   ONMai 2001
0 4Tradescantie de l'Ouest   Tradescantia occidentalis     AB SK MB   Novembre 2002
1 4Violette jaune des monts   Viola praemorsa ssp. praemorsa        BC   Mai 2000
0 2Yucca glauque   Yucca glauca ABMai 2000
Mousses (2)                   
0Bartramie de Haller Bartramia halleriana    BC AB Novembre 2001
0Bryum de PorsildMielichhoferia macrocarpa AB BC NL NUNovembre 2003
Lichens (1) 
0Leptoge des terrains inondésLeptogium rivulare MB ON   Mai 2004


Haut de la page

PRÉOCCUPANTE (140)
Taxon/
Détails de
l'évaluation
[1]
Nom communNom
scientifique
Nom de la
population
Aire
d'occurrence
Date de
l'évaluation
Mammifères (26)
 Baleine à bec de Sowerby   Mesoplodon bidens         Océan Atlantique   Avril 1989
0 2Baleine grise   Eschrichtius robustus    Population du Pacifique Nord-Est    Océan Pacifique Océan Arctique   Mai 2004
0 4BélugaDelphinapterus leucas    Population de l'est du
Haut-Arctique et de la
baie de Baffin 
NU Océan Arctique   Mai 2004
0 6BélugaDelphinapterus leucas    Population de l'ouest
de la baie d'Hudson   
MB NU ON Océan
Arctique Océan Atlantique   
Mai 2004
1 4Campagnol sylvestre   Microtus pinetorum         ON QC   Novembre 2001
0 4CarcajouGulo gulo    Population de l'Ouest   YT NT NU BC AB SK MB ON   Mai 2003
0 6Caribou de la toundra   Rangifer tarandus groenlandicus   Population de Dolphin-et-Union   NT NU   Mai 2004
0 2Caribou des bois   Rangifer tarandus caribou   Population des montagnes du Nord   YT NT BC   Mai 2002
1 4Castor de montagne Aplodontia rufa BC Novembre 2001
1 4Chien de prairie   Cynomys ludovicianus SKNovembre 2000
1+ÉpaulardOrcinus orca    Population océanique
du Pacifique Nord-Est   
Océan Pacifique   Novembre 2001
 Lapin de Nuttall de la
sous-espèce nuttallii   
Sylvilagus nuttallii nuttallii        BC Avril 1994
0 5Loup de l'Est   Canis lupus lycaon        ON QC   Mai 2001
0 3Marsouin commun   Phocoena phocoena    Population de l'Atlantique Nord-Ouest   Océan Atlantique   Mai 2003
0 5Marsouin commun   Phocoena phocoena    Population de l'océan Pacifique   Océan Pacifique   Novembre 2003
 Musaraigne de Gaspé   Sorex gaspensis         QC NB NS   Avril 1988
0 4Oreillard maculé   Euderma maculatum BCMai 2004
0 2Otarie de Steller   Eumetopias jubatus BC Océan Pacifique   Novembre 2003
1+ 4Ours blanc   Ursus maritimus YT NT NU MB ON QC NL   Novembre 2002
0 4Ours grizzli   Ursus arctos    Population du Nord-Ouest   YT NT NU BC AB   Mai 2002
 Petit polatoucheGlaucomys volans         ON QC NS   Avril 1988
 Phoque commun de la
sous-espèce du Lacs des Loups Marins   
Phoca vitulina mellonae        QCAvril 1996
 Rat kangourou d'Ord   Dipodomys ordii         AB SK   Avril 1995
 Rorqual commun   Balaenoptera physalus         Océan Atlantique Océan Pacifique   Avril 1987
 Souris des moissons de la sous-espèce megalotis Reithrodontomys megalotis megalotis        BC Avril 1994
1 4Taupe à queue glabre   Scalopus aquaticus         ONNovembre 2000
Oiseaux (22)                   
0 3Arlequin plongeur   Histrionicus histrionicus    Population de l'Est   NU QC NB NS NL   Mai 2001
0 4Bruant des prés de la
sous-espèce princeps   
Passerculus sandwichensis princeps        NS Mai 2000
4Buse à épaulettesButeo lineatus ON QC NB   Avril 1996
3Buse rouilleuseButeo regalis AB SK MB   Avril 1995
0 4Courlis à long bec   Numenius americanus         BC AB SK   Novembre 2002
1 4Effraie des clochers   Tyto alba    Population de l'Ouest   BC Novembre 2001
1 4Faucon pèlerin de la
sous-espèce pealei   
Falco peregrinus pealei        BC Novembre 2001
3Faucon pèlerin de la
sous-espèce tundrius   
Falco peregrinus tundrius        YT NT NU QC NL   Avril 1992
0Garrot d'Islande   Bucephala islandica    Population de l'Est   QC NB NS PE NL   Novembre 2000
 Grand Héron de la
sous-espèce fannini   
Ardea herodias fannini        BC Avril 1997
 Grive de Bicknell   Catharus bicknelli         QC NB NS   Avril 1999
 Guillemot à cou blanc   Synthliboramphus antiquus         BC   Avril 1993
 Hibou des marais   Asio flammeus         YT NT NU BC AB SK
MB ON QC NB NS PE NL   
Avril 1994
1 4Mouette blanche   Pagophila eburnea         YT NT NU NL   Novembre 2001
0 4Paruline azurée   Dendroica cerulea         ON QC   Mai 2003
4Paruline hochequeueSeiurus motacilla      ON QC   Avril 1996
0 4Paruline polyglotte de la sous-espèce virens   Icteria virens virens        ON Novembre 2000
0 6Petit-duc des montagnes de la sous-espèce kennicottiiMegascops kennicottii kennicottii        BCMai 2002
1 4Petit-duc nain   Otus flammeolus         BC   Novembre 2001
 Pic à tête rouge   Melanerpes erythrocephalus   SK MB ON QC   Avril 1996
1 4Pic de Lewis   Melanerpes lewis         BC Novembre 2001
1 4Râle jaune   Coturnicops noveboracensis         NT BC AB SK MB ON QC NB   Novembre 2001
Reptiles (9)                
0Boa caoutchoucCharina bottae         BC Mai 2003
 Couleuvre agile à ventre jaune de l'Est   Coluber constrictor flaviventris        SK Avril 1991
0Couleuvre mince   Thamnophis sauritus    Population des Grands Lacs   ON Mai 2002
0Couleuvre tachetée   Lampropeltis triangulum         ON QC   Mai 2002
 Grand iguane à petites cornes   Phrynosoma hernandesi       AB SK   Avril 1992
0Scinque de l'Ouest   Eumeces skiltonianus         BCMai 2002
 Scinque pentaligne   Eumeces fasciatus         ONAvril 1998
 Tortue des bois   Glyptemys insculpta         ON QC NB NS   Avril 1996
0Tortue géographique   Graptemys geographica         ON QC   Mai 2002
Amphibiens (7)               
0Crapaud de l'Ouest   Bufo boreas         YT NT BC AB   Novembre 2002
1 4Crapaud des steppes   Bufo cognatus         AB SK MBMai 2002
1 4Grenouille à pattes rouges   Rana aurora          BC   Mai 2002
1 4Grenouille léopard   Rana pipiens    Populations de l'Ouest de la zone boréale et des Prairies   NT AB SK MB   Novembre 2002
0Grenouille-à-queue côtièreAscaphus truei       BCMai 2000
1+ 4Salamandre de Coeur d'Alène   Plethodon idahoensis BCNovembre 2001
1 4Salamandre pourpre   Gyrinophilus porphyriticus ON QC   Mai 2002
Poissons (29)
 Buffalo à grande bouche   Ictiobus cyprinellus         SK MB ON   Avril 1989
 Buffalo noir   Ictiobus niger         ONAvril 1989
0Chabot tacheté de Columbia   Cottus bairdi hubbsi        BCMai 2000
4Chevalier de rivière   Moxostoma carinatum         ON QCAvril 1987
 Cisco de printemps   Coregonus sp.         QCAvril 1992
 Corégone du Squanga   Coregonus sp.         YTAvril 1987
 Crapet menu   Lepomis humilis         ON Avril 1989
 Crapet rouge   Lepomis auritus         NB Avril 1989
1+ 4Crapet sac-à-lait   Lepomis gulosus         ONNovembre 2001
 Dard vert   Etheostoma blennioides ONAvril 1990
 Épinoche géante   Gasterosteus sp.         BCAvril 1980
 Épinoche lisse des îles de la Reine-Charlotte   Gasterosteus sp.         BCAvril 1983
 Esturgeon à museau court   Acipenser brevirostrum         NBAvril 1980
 Esturgeon vert   Acipenser medirostris BCAvril 1987
0 4Fondule barré   Fundulus diaphanus    Population de Terre-Neuve   NL Mai 2003
0 4Fondule rayé   Fundulus notatus         ONMai 2001
 KiyiCoregonus kiyi  ON   Avril 1988
 Lamproie brune   Ichthyomyzon castaneus         SK MB   Avril 1991
 Lamproie du Nord   Ichthyomyzon fossor         MB ON QC   Avril 1991
0Loup Atlantique   Anarhichas lupus         Océan Atlantique   Novembre 2000
0 4Méné à grandes écailles   Macrhybopsis storeriana         MB ON   Mai 2001
1+ 4Méné d'herbe   Notropis bifrenatus         ON QC   Novembre 2001
 Méné long   Clinostomus elongatus         ON Avril 1987
4Méné miroir   Notropis photogenis         ON Avril 1987
1+ 4Meunier tacheté   Minytrema melanops         ON  Novembre 2001
0 6Morue franche   Gadus morhua    Population de l'Arctique   Océan Arctique   Mai 2003
0 6Morue franche   Gadus morhua    Population des Maritimes   Océan Atlantique   Mai 2003
 Naseux d'Umatilla   Rhinichthys umatilla         BCAvril 1988
0 4Petit-bec   Opsopoeodus emiliae         ONMai 2000
Arthropodes (2) 
0Amiral de Weidemeyer Limenitis weidemeyerii ABMai 2000
1 4MonarqueDanaus plexippus         BC AB SK MB
ON QC NB NS PE   
Novembre 2001
Mollusques (4)
0Gonidée des Rocheuses   Gonidea angulata         BCNovembre 2003
0Huître plate du Pacifique   Ostrea conchaphila         BCNovembre 2000
0Lampsile jaune   Lampsilis cariosa         NB NS   Mai 2004
0Limace-sauteuse glanduleuse   Hemphillia glandulosa         BCMai 2003
Plantes vasculaires (35)
0Achillée à gros capitules   Achillea millefolium var. megacephalum        SKMai 2000
 Arisème dragon Arisaema dracontium ON QC   Avril 1984
1 4Arméria de l'Athabasca   Armeria maritima ssp. interior        SKMai 2002
1+ 4Arnoglosse plantain   Arnoglossum plantagineum         ONMai 2002
 Aster subulé   Symphyotrichum subulatum    Population de Bathurst   NB Avril 1992
1 4Astragale de Fernald   Astragalus robbinsii var. fernaldii  QC NL   Novembre 2001
0Chêne de Shumard   Quercus shumardii ONAvril 1999
 Chénopode glabre   Chenopodium subglabrum AB SK MB   Avril 1992
0 4Cicutaire de Victorin   Cicuta maculata var. victorinii  QC Mai 2004
1+ 3Clèthre à feuilles d'aulne   Clethra alnifolia         NS Mai 2001
1 4Deschampsie du bassin du Mackenzie   Deschampsia mackenzieana         SK Novembre 2001
1 4Dryoptéride côtière   Dryopteris arguta         BC Novembre 2001
3Épipactis géant   Epipactis gigantea         BC Avril 1998
 Frasère de Caroline   Frasera caroliniensis         ON  Avril 1993
0 3Frêne bleu   Fraxinus quadrangulata         ONNovembre 2000
0Grand bident   Bidens amplissima         BCNovembre 2001
 Isoète de Bolander   Isoëtes bolanderi         ABAvril 1995
        Isopyre à feuilles biternées   Enemion biternatum         ONAvril 1990
0 4Jonc du New Jersey   Juncus caesariensis   NSMai 2004
 Ketmie des marais   Hibiscus moscheutos         ONAvril 1987
0 4Liléopsis de l'Est   Lilaeopsis chinensis NSMai 2004
 Limnanthe de Macoun   Limnanthes macounii         BCAvril 1988
 Oxytrope patte-de-lièvre   Oxytropis lagopus         AB   Avril 1995
 Phégoptéride à hexagones   Phegopteris hexagonoptera   ON QC   Avril 1983
 Potamot de Hill   Potamogeton hillii         ONAvril 1986
0Psilocarphe élevé   Psilocarphus elatior    Population des Prairies   AB SK   Mai 2001
1+ 3Rosier sétigère   Rosa setigera         ONMai 2003
0Saule de Turnor   Salix turnorii SKMai 2000
0Saule psammophileSalix brachycarpa var. psammophila SKMai 2000
0Saule silicicole   Salix silicicola NU SK   Mai 2000
 Scirpe de Long   Scirpus longii         NS Avril 1994
0Scolopendre d'Amérique   Asplenium scolopendrium        ON Novembre 2000
0Tanaisie floconneuse   Tanacetum huronense var. floccosum        SKMai 2000
0Verge d'or de Riddell   Solidago riddellii         MB ON   Novembre 2000
 Vergerette de Provancher   Erigeron philadelphicus var. provancheri    QC Avril 1992
Mousses (2)                   
0Érythrophylle du Columbia   Bryoerythrophyllum columbianum         BCMai 2004
0Tortule à poils lisses   Syntrichia laevipila         BC Mai 2004
Lichens (4)               
0Érioderme boréal   Erioderma pedicellatum    Population boréale   NLMai 2002
 Hypogymnie maritime   Hypogymnia heterophylla         BC Avril 1996
 Lichen cryptique   Nephroma occultum         BCAvril 1995
 Pseudocyphellie des forêts surannées   Pseudocyphellaria rainierensis         BCAvril 1996



[1]Explication des symboles relatifs au changement de statut pour les espèces réévaluées
0 ou 0+   L'évaluation est fondée sur un nouveau rapport de situation ou sur une mise à jour de rapport de situation. Un signe plus (+) indique que le rapport comporte un addenda ou que le rapport a été modifié.
1 ou 1+    Espèce réévaluée à l'aide d'un rapport de situation existant. Un signe plus (+) indique que le rapport comporte un addenda ou que le rapport a été modifié.
2: L'espèce est inscrite à une catégorie de risque plus élevée résultant de la réévaluation à la date indiquée.
3: L'espèce est inscrite à une catégorie de moindre risque résultant de la réévaluation à la date indiquée.
4: L'espèce demeure dans la même catégorie de risque résultant de la réévaluation à la date indiquée.
5: L'espèce est passée d'une catégorie de risque à la catégorie « données insuffisantes » ou est passé de la catégorie « données insuffisantes » à une catégorie de risque, à la date indiquée.
6: Réorganisation de l'espèce sous une unité désignable différente à la date indiquée.
7: L'espèce est passée d'une catégorie de risque à la catégorie « non en péril » à la date indiquée.
(aucun symbole) Nouvelle espèce évaluée à la date indiquée.

Retournez à la table des matières

Résultats des évaluations du COSEPAC (Continuer)

Tableau 8. Espèces évaluées et classées dans la catégorie « non en péril », avec leur répartition géographique par province, territoire ou océan) et la date de la dernière évaluation (151 espèces).

 

NON EN PÉRIL (151)
Taxon/
Détails de
l'évaluation
[1]
Nom
commun   
Nom
scientifique   
Nom de la
population   
Aire
d'occurrence 
Date de
l'évaluation


Mammifères (44)
 Baleine à bec commune   Hyperoodon ampullatus    Population du détroit de Davis   Océan Atlantique   Avril 1993
 Baleine à bec de Blainville   Mesoplodon densirostris         Océan Atlantique   Avril 1989
 Baleine à bec de Cuvier   Ziphius cavirostris         Océan Atlantique Océan Pacifique   Avril 1990
 Baleine à bec de Hubbs   Mesoplodon carlhubbsi         Océan Pacifique   Avril 1989
 Baleine à bec de Stejneger   Mesoplodon stejneri         Océan Pacifique   Avril 1989
 Baleine à bec de True   Mesoplodon mirus         Océan Atlantique   Avril 1989
 Baleine de Baird   Berardius bairdii         Océan Pacifique   Avril 1992
7Belette à longue queue des Prairies   Mustela frenata longicauda        AB SK MB   Avril 1993
0 4Béluga  Delphinapterus leucas    Population de l'est de la mer de Beaufort   NT Océan Arctique   Mai 2004
0 6Blaireau d'Amérique de la sous-espèce taxus   Taxidea taxus taxus        AB SK MB   Mai 2000
 Cachalot macrocéphale   Physeter macrocephalus         Océan Atlantique Océan Pacifique   Avril 1996
 Cachalot pygmée   Kogia breviceps         Océan Atlantique Océan Pacifique   Avril 1994
0 4Caribou des bois   Rangifer tarandus caribou   Population de Terre-Neuve   NLMai 2002
 Dauphin à dos lisse   Lissodelphis borealis         Océan Pacifique   Avril 1990
 Dauphin à flancs blancs de l'Atlantique Lagenorhynchus acutus         Océan Atlantique   Avril 1991
 Dauphin à flancs blancs du Pacifique   Lagenorhynchus obliquidens         Océan Pacifique   Avril 1990
 Dauphin à gros nez   Tursiops truncatus         Océan Atlantique   Avril 1993
 Dauphin à nez blanc   Lagenorhynchus albirostris Océan Atlantique   Avril 1998
 Dauphin bleu   Stenella coeruleoalba  Océan Atlantique Océan Pacifique   Avril 1993
 Dauphin commun   Delphinus delphis         Océan Atlantique Océan Pacifique   Avril 1991
 Écureuil fauve   Sciurus niger         MB ON   Avril 1979
 Éléphant de mer   Mirounga angustirostris         BC Océan Pacifique   Avril 1986
7Gaufre brun   Geomys bursarius         MB Avril 1998
 Globicéphale du Pacifique   Globicephala macrorhynchus         Océan Pacifique   Avril 1993
 Globicéphale noir   Globicephala melas         Océan Atlantique   Avril 1994
4Lapin de Nuttall de la sous-espèce pinetis   Sylvilagus nuttallii pinetis        AB SK   Avril 1994
 Loup gris du Nord   Canis lupus occidentalis        YT NT NU BC AB SK
MB ON QC NL   
Avril 1999
 Loup gris du Sud   Canis lupus nubilus        BC Avril 1999
0 4Lynx du CanadaLynx canadensis         YT NT NU BC AB SK
MB ON QC NB NS NL   
Mai 2001
 Marsouin de Dall   Phocoenoides dalli         Océan Pacifique   Avril 1989
 Marsouin gris   Grampus griseus         Océan Atlantique Océan Pacifique   Avril 1990
 Morse de l'Atlantique   Odobenus rosmarus rosmarus   Population de l'est de l'Arctique    Océan Arctique   Avril 1987
4Narval Monodon monceros  Océan Arctique   Avril 1987
 Otarie à fourrure   Callorhinus ursinus         BC Océan Pacifique   Avril 1996
 Otarie de Californie   Zalophus californianus BC Océan Pacifique   Avril 1987
4Ours noir   Ursus americanus YT NT NU BC AB SK
MB ON QC NB NS NL   
Avril 1999
 Phoque à capuchon   Cystophora cristata         NL NU QC Océan Atlantique   Avril 1986
 Phoque annelé   Phoca hispida         NL NU NT YT Océan
Atlantique Océan Arctique   
Avril 1989
 Phoque barbu   Erignathus barbatus         NL NU NT YT
Océan Atlantique Océan Arctique   
Avril 1994
 Phoque commun de la sous-espèce du Pacifique   Phoca vitulina richardsi        BC Océan Pacifique   Avril 1999
 Phoque gris   Halichoerus grypus         NB NL NS PE QC Océan Atlantique   Avril 1999
 Pseudorque   Pseudorca crassidens Océan Pacifique   Avril 1990
0 7Rorqual à bosse   Megaptera novaeangliae    Population de l'ouest de l'Atlantique Nord   Océan Atlantique   Mai 2003
 Spermophile à mante dorée des Cascades   Spermophilus saturatus         BC   Avril 1992
Oiseaux (35)                
4Aigle royal   Aquila chrysaetos YT NT NU BC AB
SK MB ON QC NL   
Avril 1996
 Autour des palombes de la sous-espèce atricapillus   Accipiter gentilis atricapillus        YT NT NU BC AB SK
MB ON QC NB NS PE NL   
Avril 1995
7Bruant de Baird   Ammodramus bairdii         AB SK MB   Avril 1996
 Bruant de Nelson   Ammodramus nelsoni         BC AB SK MB ON QC NB NS PE   Avril 1998
 Busard Saint-Martin   Circus cyaneus         YT NT NU BC AB SK
MB ON QC NB NS PE NL   
Avril 1993
 Buse à queue rousse   Buteo jamaicensis YT NT NU BC AB SK
MB ON QC NB NS PE NL   
Avril 1995
 Buse pattue   Buteo lagopus YT NT NU BC MB ON QC NL   Avril 1995
 Chouette épervière   Surnia ulula YT NT BC AB SK MB ON QC NB NL   Avril 1992
7Chouette lapone   Strix nebulosa YT NT BC AB SK MB ON QC   Avril 1996
 Cormoran à aigrettes   Phalocrocorax auritus   YT NT BC AB SK
MB ON QC NB NS PE NL   
Avril 1978
7Cygne trompette   Cygnus buccinator         YT NT BC AB SK ON   Avril 1996
4Épervier brun   Accipiter striatus         YT NT NU BC AB SK
MB ON QC NB NS PE NL   
Avril 1997
7Épervier de Cooper   Accipiter cooperii         BC AB SK MB ON QC NB NS   Avril 1996
4Faucon des prairies   Falco mexicanus         BC AB SK   Avril 1996
 Faucon émerillon   Falco columbarius         YT NT NU BC AB SK
MB ON QC NB NS PE NL   
Avril 1985
4Faucon gerfaut   Falco rusticolus         YT NT NU BC AB SK
ON QC NS PE NL   
Avril 1987
 Foulque d'Amérique   Fulica americana YT NT NU BC AB SK
MB ON QC NB NS
Avril 1991
 Grèbe jougris   Podiceps grisegena         YT NT NU BC AB SK
MB ON QC NS NL   
Avril 1982
 Grue du Canada de la sous-espèce tabida   Grus canadensis tabida        BC MB ON   Avril 1979
4Guifette noire   Chlidonias niger         NT BC AB SK MB ON QC NB NS   Avril 1996
 Harfang des neiges   Bubo scandiaca     YT NT NU MB QC NL   Avril 1995
7Merle-bleu de l'Est   Sialia sialis   AB SK MB ON QC NB NS PE   Avril 1996
 Moucherolle gris   Empidonax wrightii         BCAvril 1992
 Nyctale de Tengmalm   Aegolius funereus         YT NT NU BC AB SK
MB ON QC NB NS PE NL   
Avril 1995
7Paruline des prés   Dendroica discolor         ONAvril 1999
0 4Paruline polyglotte de la sous-espèce auricollis   Icteria virens auricollis   Population des Prairies   AB SK   Novembre 2000
7Pélican d'Amérique   Pelecanus erythrorhynchos         BC AB SK MB ON   Avril 1987
 Petit-duc maculé   Megascops asio         SK MB ON QC NB   Avril 1986
 Plongeon à bec blanc   Gavia adamsii         YT NT NU BC AB MB QC   Avril 1997
 Plongeon huard   Gavia immer    YT NT NU BC AB SK
MB ON QC NB NS PE NL   
Avril 1997
 Pygargue à tête blanche   Haliaeetus leucocephalus YT NT NU BC AB SK
MB ON QC NB NS PE NL   
Avril 1984
7Sterne caspienne   Sterna caspia         NT BC AB SK MB ON QC NL   Avril 1999
 Sterne pierregarin   Sterna hirundo         NT AB SK MB
ON QC NB NS PE NL   
Avril 1998
 Troglodyte à bec court   Cistothorus platensis         AB SK MB ON QC NB   Avril 1993
 Troglodyte des canyons   Catherpes mexicanus         BCAvril 1992
Reptiles (5) 
 Couleuvre agile à ventre jaune de l'OuestColuber constrictor mormon        BC Avril 1991
0Couleuvre brune   Storeria dekayi         ON QC   Mai 2002
0Couleuvre d'eau   Nerodia sipedon sipedon        ON QC  Mai 2002
0Couleuvre du Nord-Ouest   Thamnophis ordinoides         BCMai 2003
0Lézard alligator du Nord   Elgaria coerulea         BCMai 2002
Amphibiens (14)
0Crapaud des plaines   Spea bombifrons         AB SK MB   Mai 2003
0Crapaud du Canada   Bufo hemiophrys         NT AB SK MB   Mai 2003
 Grenouille des marais   Rana palustris         ON QC NB NS   Avril 1999
 Grenouille léopard   Rana pipiens    Population de l'Est   ON QC NB NS NL   Avril 1999
0Grenouille maculée de Columbia   Rana luteiventris         YT BC AB   Mai 2000
0Necture tacheté   Necturus maculosus         MB ON QC   Mai 2000
 Rainette criarde   Hyla chrysoscelis         MBAvril 1999
0Rainette faux-grillon de l'Ouest   Pseudacris triseriata         ON QC   Mai 2001
0Salamandre à dos rayé   Plethodon vehiculum         BCNovembre 2001
 Salamandre à quatre doigts   Hemidactylium scutatum         ON QC NB NS   Avril 1999
 Salamandre foncée   Ambystoma gracile         BC Avril 1999
 Salamandre sombre du Nord   Desmognathus fuscus         ON QC NB   Avril 1999
0Salamandre tigrée   Ambystoma tigrinum    Population boréale et des Prairies   AB SK MB   Novembre 2001
 Salamandre variable   Ensatina eschscholtzii         BC Avril 1999
Poissons (35)  
 Alosa d'été   Alosa aestivalis NB NS   Avril 1980
 Bec-de-lièvre   Exoglossum maxillingua ON QC   Avril 1994
0 5Bouche coupante   Acrocheilus alutaceus         BCMai 2003
 Brochet d'Amérique   Esox americanus americanus        QCAvril 1998
 Brochet maillé   Esox niger    QC NB NS   Avril 1997
 Chabot à quatre cornes   Myoxocephalus quadricornis    Forme d'eau salée   Océan Arctiqe Océan
Atlantique Océan Pacifique
Avril 1989
 Chabot à tête plate   Cottus ricei         YT NT BC AB
SK MB ON QC   
Avril 1989
0 7Chat-fou tacheté   Noturus miurus         ONMai 2001
 Chevalier doré   Moxostoma erythrurum         MB ON   Avril 1989
 Cisco de fumage   Coregonus hoyi         ON Avril 1988
 Crapet à longues oreilles   Lepomis megalotis         ON QC   Avril 1987
 Crapet vert   Lepomis cyanellus ONAvril 1987
 Crayon d'argent   Labidesthes sicculus ON QC   Avril 1989
 Dard de rivière   Percina shumardi MB ON   Avril 1989
 Esturgeon jaune   Acipenser fulvescens  AB SK MB ON QC   Avril 1986
 Fondule barré   Fundulus diaphanus    Population continentaleMB ON QC NB NS PE NL   Avril 1989
0Loup ocellé   Anarrhichthys ocellatus  Océan Pacifique   Mai 2003
0 7Méné à grande bouche   Notropis dorsalis         MBNovembre 2003
 Méné bâton   Nocomis micropogon ONAvril 1988
 Méné d'argent de l'Est   Hybognathus regius         ON QC   Avril 1997
 Méné diamant   Notropis texanus MBAvril 1999
 Méné d'ombre   Lythrurus umbratilis         ON   Avril 1988
 Méné fantôme   Notropis buchanani    ONAvril 1993
 Méné rayé   Luxilus chrysocephalus         ONAvril 1993
 Menton noir   Notropis heterodon MB ON QC   Avril 1994
 Meunier des montagnes   Catostomus platyrhynchus         BC AB SK   Avril 1991
 Naseux léopard   Rhinichthys falcatus         BCAvril 1990
 Petit dard   Etheostoma microperca         ONAvril 1989
 Raseux-de-terre gris   Etheostoma olmstedi         ON QC   Avril 1993
7Roule-caillou   Campostoma anomalum         ONAvril 1998
0 7Sardine du Pacifique   Sardinops sagax Océan Pacifique   Mai 2002
 Stichée-Y   Allolumpenus hypochromus BC   Avril 1991
 Tête à taches rouges   Nocomis biguttatus    MB ON   Avril 1988
 Tête rose   Notropis rubellus         ON QC   Avril 1994
 Ventre-pourri   Pimephales notatus         MB ON QC   Avril 1998
Arthropodes (0)
Mollusques (2)
0Escargot-cratère de Say   Appalachina sayana         NB NS ON QC   Novembre 2003
0Patelle d'eau douce pointue   Acroloxus coloradensis    Population de l'Ouest   BC AB   Novembre 2001
Plantes vasculaires (16)
 Armoise de Wood   Artemisia rupestris ssp. woodii        YT Avril 1997
 Aster de Short   Symphyotrichum shortii         ONAvril 1999
 Aster du Yukon   Symphyotrichum yukonense         YT NT   Avril 1996
 Brickellie à grandes fleurs   Brickellia grandiflora         BC AB   Avril 1996
 Carex du Nebraska   Carex nebrascensis         AB Avril 1995
 Floerkée fausse-proserpinie   Floerkea proserpinacoides         ON QC NS   Avril 1984
 Phlox à feuilles d'alysson   Phlox alyssifolia         AB SK   Avril 1996
 Psilocarphe grêle   Psilocarphus tenellus var. tenellus BCAvril 1996
 Rhododendron à grandes feuilles   Rhododendron macrophyllum         BC   Avril 1997
7Saule de Tyrrell   Salix tyrrellii         NT SK   Avril 1999
 Stellaire des sables   Stellaria arenicola         AB SK   Avril 1992
 Sténote boréal   Stenotus borealis  YT   Avril 1997
 Stéphanomérie à feuilles découpées   Stephanomeria runcinata         AB SK   Avril 1996
 Talinum faux-orpin   Talinum sediforme         BCAvril 1990
 Vélar à feuilles étroitesErysimum angustatum  YT   Avril 1993
 Vergerette à racine pivotante   Erigeron radicatus AB SK   Avril 1996
Mousses (0)
Lichens (0)


Tableau 9. Espèces étudiées et classées dans la catégorie « données insuffisantes » en raison d'une insuffisance de données scientifiques, avec leur répartition géographique (par province, territoire ou océan) et la date de la dernière évaluation (33 espèces).

DONNÉES INSUFFISANTES (33)
Taxon/
Détails de
l'évaluation
[1]
Nom commun   Nom
scientifique   
Nom de la
population   
Aire
d'occurrence   
Date de
l'évaluation
Mammifères (10)               
 Cachalot nain   Kogia simus         Océan Pacifique   Avril 1997
 Campagnol des armoises   Lemmiscus curtatus         AB SK   Avril 1996
0 5Chauve-souris à queue frangée   Myotis thysanodes         BCMai 2004
0 5Chauve-souris de Keen   Myotis keenii         BCNovembre 2003
5CouguarPuma concolor couguar   Population de l'Est   ON QC NB NS   Avril 1998
 ÉpaulardOrcinus orcaPopulations de l'Atlantique Nord-Ouest et de l'est de l'Arctique   Océan Arctique Océan Atlantique   Novembre 2001
 Loup gris de l'Arctique   Canis lupus arctos        NT NU   Avril 1999
 Phoque commun de la
sous-espèce de l'Atlantique   
Phoca vitulina concolor        MB NB NL NS NU ON PE
Océan Atlantique Océan Arctique   
Avril 1999
0Rorqual boréal   Balaenoptera borealis    Population de l'Atlantique   Océan Atlantique   Mai 2003
 Souris des moissons de la sous-espèce dychei   Reithrodontomys megalotis dychei        AB   Avril 1994
Oiseaux (2)            
 Engoulevent de Nuttall   Phalaenoptilus nuttallii         BC AB SK   Avril 1993
 Sterne de Forster   Sterna forsteri         BC AB SK MB ON   Avril 1996
Reptiles (2)               
0Couleuvre à nez mince des Prairies   Pituophis catenifer sayi        AB SK   Mai 2002
0Tortue tabatière   Terrapene carolina carolina    ON   Mai 2002
Amphibiens (0)               
Poissons (9)                   
 Barbue à tête plate   Pylodictis olivaris         ON   Avril 1993
0 5Chaboisseau à quatre cornes   Myoxocephalus quadricornis    Forme d'eau douce   NL NT NU   Novembre 2003
 Chabot à museau épineux   Asemichthys taylori         Océan Pacifique   Avril 1997
0 5Chat-fou liséré   Noturus insignis         ON QC   Mai 2002
 Cisco de l'Alaska   Coregonus laurettae          YT   Avril 1990
1 4Grand corégone   Coregonus clupeaformis    Population de la rivière Mira   NS Novembre 2000
 Lamproie à queue foncée   Lethenteron alaskense         NT   Avril 1990
0 5Loup de Bering   Anarhichas orientalis Océan Arctique   Novembre 2002
0 5Terrassier à six lignes   Acantholumpenus mackayi         Océan Arctique   Mai 2003
Arthropodes (0)
Mollusques (4)
0Limace-grise vespérale   Deroceras hesperium         BCNovembre 2003
0Lyogyre roux   Lyogyrus granum         NB NS   Novembre 2003
0Patelle d'eau douce pointue   Acroloxus coloradensisPopulation de l'Est   ON QC   Novembre 2001
 Physe de la Gatineau   Physella parkeri latchfordi        QCAvril 1997
Plantes vasculaires (4)
 Drave de Kananaskis   Draba kananaskis ABAvril 1992
 Éricaméria de Bloomer   Ericameria bloomeri         BCAvril 1997
 Léchéa appauvri   Lechea intermedia var. depauperata        SKAvril 1997
 Orge naine   Hordeum pusillum         ABAvril 1993
Mousses (0)
Lichens (2)
0Chénothèque de Servit   Chaenotheca servitii         NS Novembre 2002
0Phéocalicie du chêne rougePhaeocalicium minutissimum QC NB   Novembre 2002



[1]Explication des symboles relatifs au changement de statut pour les espèces réévaluées
0 ou 0+:   L'évaluation est fondée sur un nouveau rapport de situation ou sur une mise à jour de rapport de situation. Un signe plus (+) indique que le rapport comporte un addenda ou que le rapport a été modifié.
1 ou 1+:    Espèce réévaluée à l'aide d'un rapport de situation existant. Un signe plus (+) indique que le rapport comporte un addenda ou que le rapport a été modifié.
2: L'espèce est inscrite à une catégorie de risque plus élevée résultant de la réévaluation à la date indiquée.
3: L'espèce est inscrite à une catégorie de moindre risque résultant de la réévaluation à la date indiquée.
4: L'espèce demeure dans la même catégorie de risque résultant de la réévaluation à la date indiquée.
5: L'espèce est passée d'une catégorie de risque à la catégorie « données insuffisantes » ou est passé de la catégorie « données insuffisantes » à une catégorie de risque, à la date indiquée.
6: Réorganisation de l'espèce sous une unité désignable différente à la date indiquée.
7: L'espèce est passée d'une catégorie de risque à la catégorie « non en péril » à la date indiquée.
(aucun symbole) Nouvelle espèce évaluée à la date indiquée.

Retournez à la table des matières

Espèces dont le statut a été réévalué

 

Un bref historique est fourni pour chaque espèce qui a été réévaluée par le COSEPAC, y compris les dates d'évaluation et le statut accordé. En octobre 1999, le COSEPAC a commencé à utiliser des critères quantitatifs pour améliorer la méthode précédente qui consistait à utiliser des définitions de statut pour la désignation. Pour les espèces évaluées depuis octobre 1999, le type de rapport de situation utilisé comme base pour la réévaluation est indiqué. Les mises à jour de rapports portent principalement sur les changements de l'information relative à la biologie et aux menaces, information qui est devenue disponible depuis la préparation du rapport précédent. Pour certaines espèces, le COSEPAC a jugé que le rapport existant était convenable pour la réévaluation.

Abronie à petites fleurs
Espèce désignée « menacée » en avril 1992. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Adiante cheveux-de-Vénus
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1984. Réexamen et confirmation du statut en avril 1998 et en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Aigle royal
Espèce désignée « non en péril » en avril 1987 et en avril 1996.

Airelle à longues étamines
Espèce désignée « menacée » en avril 1994. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Alasmidonte naine
Espèce disparue du Canada avant 1968. Espèce désignée « disparue du pays » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Alétris farineux
Espèce désignée « menacée » en avril 1988. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Ammannie robuste
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Arlequin plongeur (Population de l'Est)
La « population de l'Est » a été désignée en voie de disparition en avril 1990. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « préoccupante » en mai 2001. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Arméria de l'Athabasca
Espèce désignée « menacée » en avril 1981. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « préoccupante » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2002. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Arnoglosse plantain
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1988. Réexamen et confirmation du statut en avril 1999 et en mai 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation qui a été modifié.

Aster d'Anticosti
Espèce désignée « menacée » en avril 1990. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Aster divariqué
Espèce désignée « menacée » en avril 1995. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Aster du golfe Saint-Laurent
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1989. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Aster fausse-prenanthe
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1999. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en mai 2002. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Aster rigide
Espèce désignée « menacée » en avril 1996. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Aster soyeux
Espèce désignée « préoccupante » en 1988. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Aster très élevé
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1999. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en mai 2003. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Astragale de Fernald
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1997. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant. Autour des palombes de la sous-espèce laingi Espèce désignée « préoccupante » en avril 1995. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Azolle du Mexique
Espèce désignée « menacée » en avril 1984. Réexamen et confirmation du statut en avril 1998 et en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Baleine à bec commune
La baleine à bec commune a été désignée comme étant non en péril en avril 1993. L'espèce a été divisée en deux populations en avril 1996 afin de permettre une désignation distincte pour la baleine à bec commune (population du plateau néoécossais).
La baleine à bec commune (population du détroit de Davis) n'a pas été réévaluée, mais conserve la désignation initiale « non en péril » de la baleine à bec commune, laquelle a été désactivée.

Baleine à bec commune (Population du plateau néo-écossais)
La baleine à bec commune a été désignée comme étant non en péril en avril 1993. L'espèce a été divisée en deux populations en avril 1996 afin de permettre une désignation distincte pour la baleine à bec commune (population du plateau néoécossais).
La population du plateau néo-écossais a été désignée préoccupante en avril 1996. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Baleine boréale (Populations de l'est et de l'ouest de l'Arctique)
L'espèce a été désignée « en voie de disparition » en avril 1980. Division en deux populations (population de l'Arctique de l'Est et population de l'Arctique de l'Ouest) pour permettre une désignation individuelle de la population de l'Arctique de l'Ouest en avril 1986. La désignation initiale a été désactivée.

Baleine grise (Population du Pacifique Nord-Est)
Espèce désignée « non en péril » en avril 1987. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « préoccupante » en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Baleine grise (Population de l'Atlantique)
Espèce disparue du Canada avant la fin des années 1800. Espèce désignée « disparue du pays » en avril 1987. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Baleine noire
La baleine noire a été considérée comme une espèce distincte et a été désignée « en voie de disparition » en 1980. Réexamen et confirmation du statut en avril 1985 et en avril 1990. Division en deux espèces en mai 2003 afin de permettre une désignation séparée pour la baleine noire de l'Atlantique Nord. La baleine noire du Pacifique Nord n'a pas été réévaluée, mais conserve le statut initial « en voie de disparition » de la baleine noire. La désignation initiale a été désactivée. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Baleine noire de l'Atlantique Nord
La baleine noire a été considérée comme une espèce distincte et a été désignée « en voie de disparition » en 1980. Réexamen et confirmation du statut en avril 1985 et en avril 1990. Division en deux espèces en mai 2003 afin de permettre une désignation séparée pour la baleine noire de l'Atlantique Nord. La baleine noire de l'Atlantique Nord a été désignée « en voie de disparition » en mai 2003. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Baleine noire du Pacifique Nord
La baleine noire a été considérée comme une espèce distincte et a été désignée « en voie de disparition » en 1980. Réexamen et confirmation du statut en avril 1985 et en avril 1990. Division en deux espèces en mai 2003. La baleine noire du Pacifique Nord n'a pas été réévaluée, mais conserve le statut initial « en voie de disparition » de la baleine noire. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Balsamorhize à feuilles deltoïdes
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1996. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Bartonie paniculée
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1992. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en novembre 2003. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Bartramie à feuilles dressées
Espèce désignée « menacée » en avril 1997. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Belette à longue queue des Prairies
Espèce désignée « menacée » en avril 1982. Réexamen du statut et inscription à la catégorie « non en péril » en avril 1993.

Béluga (Population de la baie Cumberland)
La population du Sud-Est de l'île de Baffin et de la baie Cumberland a été désignée « en voie de disparition » en avril 1990. En mai 2004, la structure de la population a été redéfinie et la population a été nommée population de la baie Cumberland, et les individus du sud-est de l'île de Baffin ont été ajoutés à la population de l'Ouest de la baie d'Hudson. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Béluga (Population de la baie d'Ungava)
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1988. Réexamen et confirmation du statut en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Béluga (Population de l'est de la baie d'Hudson)
Espèce désignée « menacée » en avril 1988. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Béluga (Population de l'est de la mer de Beaufort)
Espèce désignée « non en péril » en avril 1985 et en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Béluga (Population de l'est du Haut-Arctique et de la baie de Baffin)
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1992. Réexamen et confirmation du statut en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Béluga (Population de l'estuaire du Saint-Laurent)
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1983. Réexamen et confirmation du statut en avril 1997. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Béluga (Population de l'ouest de la baie d'Hudson)
Espèce désignée « non en péril » en avril 1993. La population a été redéfinie en mai 2004 afin d'inclure les individus du sud-est de l'île de Baffin se trouvant à l'extérieur de la baie Cumberland, lesquels étaient auparavant considérés comme faisant partie de la population du Sud-Est de l'île de Baffin et de la baie Cumberland, population qui se nomme maintenant population de la baie Cumberland. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « préoccupante » en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Benoîte de Peck
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1986. Réexamen et confirmation du statut en avril 1999 et en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Bison des bois
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1978. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en avril 1988. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de
situation.

Blaireau d'Amérique
Espèce désignée « non en péril » en avril 1979. La désignation initiale pour l'espèce dans l'ensemble du Canada a été désactivée en mai 2000 lorsque le blaireau d'Amérique a été divisé en sous-espèces.

Blaireau d'Amérique de la sous-espèce jacksoni
L'espèce a été considérée comme une unité et a été désignée « non en péril » en 1979. Chacune des sous-espèces a été désignée séparément en mai 2000. La sousespèce jacksoni a été désignée « en voie de disparition ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Blaireau d'Amérique de la sous-espèce jeffersonii
L'espèce a été considérée comme une unité et a été désignée « non en péril » en 1979. Chacune des sous-espèces a été désignée séparément en mai 2000. La sousespèce jeffersonii a été désignée « en voie de disparition ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Blaireau d'Amérique de la sous-espèce taxus
L'espèce a été désignée « non en péril » en 1979 dans toute son aire de répartition au Canada. Chacune des sous-espèces a eu une désignation particulière en mai 2000. La sous-espèce taxus a été désignée « non en péril ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Bouche coupante
Espèce étudiée en avril 1997 et classée dans la catégorie « données insuffisantes ». Réexamen en mai 2003 et inscription à la catégorie « non en péril ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Braya de Fernald
Espèce désignée « menacée » en avril 1997. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Braya de Long
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1997. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Bruant de Baird
Espèce désignée « menacée » en avril 1989. Réexamen du statut et inscription à la catégorie « non en péril » en avril 1996.

Bruant de Henslow
Espèce désignée « menacée » en avril 1984. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en avril 1993. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de
situation.

Bruant des prés de la sous-espèce princeps
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1979. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Buchloé faux-dactyle
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1998. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Buchnéra d'Amérique
Espèce désignée « menacée » en avril 1985. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en avril 1998. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Buse à épaulettes
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1983. Réexamen et confirmation du statut en avril 1996.

Buse rouilleuse
Espèce désignée « menacée » en avril 1980. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « préoccupante » en avril 1995.

Camassie faux-scille
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1990. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en mai 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Campagnol sylvestre
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1998. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Carcajou
L'espèce a été considérée comme une unité et a été désignée « préoccupante » en avril 1982. Division en deux populations en avril 1989 (population de l'Est et population de l'Ouest). La désignation initiale a été désactivée.

Carcajou (Population de l'Est)
L'espèce a été considérée comme une unité et a été désignée « préoccupante » en avril 1982. Division en deux populations en avril 1989 (population de l'Est et population de l'Ouest). La population de l'Est a été désignée « en voie de disparition » en avril 1989. Réexamen et confirmation du statut en mai 2003. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Carcajou (Population de l'Ouest)
L'espèce a été désignée comme une unité et a été désignée « préoccupante » en avril 1982. Division en deux populations en avril 1989 (population de l'Ouest et population de l'Est). La population de l'Ouest a été désignée « préoccupante » en avril 1989. Réexamen et confirmation du statut en mai 2003. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Carex des genévriers
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Carex faux-lupulina
Espèce désignée « menacée » en avril 1997. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Caribou de la sous-espèce dawsoni
Espèce disparue avant les années 1920. Espèce désignée « disparue » en avril 1984. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Caribou de la toundra (Population Dolphin-et-Union)
La désignation initiale considérée comme une seule unité comprenait le caribou de Peary, Rangifer tarandus pearyi, et le caribou de la toundra (population Dolphin-et-Union), Rangifer tarandus groenlandicus. Cette unité a été désignée « menacée » en avril 1979. Division en 1991 pour permettre la désignation de trois populations distinctes : population de l'île Banks (en voie de disparition), population du Haut-Arctique (en voie de disparition) et population du Bas-Arctique (menacée). En mai 2004, les trois désignations de population ont été désactivées, et le caribou de Peary, Rangifer tarandus pearyi, a été évalué séparément du caribou de la toundra (population Dolphin-et-Union), Rangifer tarandus groenlandicus. La population Dolphin-et-Union est composée d'une partie de l'ancienne « population du Bas-Arctique » et elle a été désignée « préoccupante » en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Caribou de Peary [désignation initiale]
La désignation initiale considérée comme une seule unité comprenait le caribou de Peary, Rangifer tarandus pearyi, et le caribou de la toundra (population Dolphin-et-Union), Rangifer tarandus groenlandicus. Cette unité a été désignée « menacée » en avril 1979. Division en trois populations distinctes en avril 1991 : populations de l'île Banks, du Haut-Arctique et du Bas-Arctique. La désignation initiale a été désactivée. En mai 2004, les trois désignations de population ont été désactivées, et le caribou de Peary, Rangifer tarandus pearyi, a été évalué séparément du caribou de la toundra (population Dolphin-et-Union), Rangifer tarandus groenlandicus.

Caribou de Peary
La désignation initiale considérée comme une seule unité comprenait le caribou de Peary, Rangifer tarandus pearyi, et le caribou de la toundra (population Dolphin-et- Union), Rangifer tarandus groenlandicus. Cette unité a été désignée « menacée » en avril 1979. Division en 1991 pour permettre la désignation de trois populations distinctes : population de l'île Banks (en voie de disparition), population du Haut-Arctique (en voie de disparition) et population du Bas-Arctique (menacée). En mai 2004, les trois désignations de population ont été désactivées, et le caribou de Peary, Rangifer tarandus pearyi, a été évalué séparément du caribou de la toundra (population Dolphin-et-Union), Rangifer tarandus groenlandicus. La sous espèce pearyi est composée d'une partie de l'ancienne « population du Bas-Arctique » et de toutes les anciennes populations du « Haut-Arctique » et « de l'île Banks », et elle a été désignée « en voie de disparition » en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Caribou de Peary (Population de l'île Banks)
La désignation initiale considérée comme une seule unité comprenait le caribou de Peary, Rangifer tarandus pearyi, et le caribou de la toundra (population Dolphin-et- Union), Rangifer tarandus groenlandicus. Cette unité a été désignée « menacée » en avril 1979. Division en 1991 pour permettre la désignation de trois populations distinctes : populations de l'île Banks, du Haut-Arctique et du Bas-Arctique. La population de l'île Banks a été désignée « en voie de disparition » en avril 1991. En mai 2004, les trois désignations de population ont été désactivées, et le caribou de Peary, Rangifer tarandus pearyi, a été évalué séparément du caribou de la toundra (population Dolphin-et-Union), Rangifer tarandus groenlandicus. L'ancienne population de l'île Banks est maintenant comprise dans la sous espèce pearyi.

Caribou de Peary (Population du Bas-Arctique)
La désignation initiale considérée comme une seule unité comprenait le caribou de Peary, Rangifer tarandus pearyi, et le caribou de la toundra (population Dolphin-et- Union), Rangifer tarandus groenlandicus. Cette unité a été désignée « menacée » en avril 1979. Division en 1991 pour permettre la désignation de trois populations distinctes : populations de l'île Banks, du Haut-Arctique et du Bas-Arctique. La population du Bas-Arctique a été désignée « menacée » en avril 1991. En mai 2004, les trois désignations de population ont été désactivées, et le caribou de Peary, Rangifer tarandus pearyi, a été évalué séparément du caribou de la toundra (population Dolphin-et-Union), Rangifer tarandus groenlandicus. L'ancienne population du Bas-Arctique se trouve maintenant en partie sous la sous espèce pearyi et en partie sous le caribou de la toundra (population Dolphin-et-Union).

Caribou de Peary (Population du Haut-Arctique)
La désignation initiale considérée comme une seule unité comprenait le caribou de Peary, Rangifer tarandus pearyi, et le caribou de la toundra (population Dolphin-et- Union), Rangifer tarandus groenlandicus. Cette unité a été désignée « menacée » en avril 1979. Division en 1991 pour permettre la désignation de trois populations distinctes : populations de l'île Banks, du Haut-Arctique et du Bas-Arctique. La population du Haut-Arctique du caribou de Peary a été désignée « en voie de disparition » en avril 1991. En mai 2004, les trois désignations de population ont été désactivées, et le caribou de Peary, Rangifer tarandus pearyi, a été évalué séparément du caribou de la toundra (population Dolphin-et-Union), Rangifer tarandus groenlandicus. L'ancienne population du Haut-Arctique est maintenant comprise dans la sous espèce pearyi.

Caribou des bois (Population boréale)
La population boréale a été désignée « menacée » en mai 2000. Cette population nouvellement définie se compose d'une partie de la « population de l'Ouest » dont la désignation a été désactivée et de toute la « population Labrador-Ungava » dont la désignation a été désactivée. Réexamen et confirmation du statut en mai 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Caribou des bois (Population de la Gaspésie-Atlantique)
La population de la Gaspésie-Atlantique a été désignée « menacée » en avril 1984. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en mai 2000. Réexamen de la situation et confirmation du statut en mai 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Caribou des bois (Population du Labrador-Ungava)
La population du Labrador-Ungava a été désignée « non en péril » en avril 1984. La désignation de la population du Labrador-Ungava a été désactivée en mai 2000. L'ancienne population du Labrador-Ungava est maintenant comprise dans la population boréale.

Caribou des bois (Population de l'Ouest)
La population de l'Ouest a été désignée « préoccupante » en avril 1984. La désignation de la population de l'Ouest a été désactivée en mai 2000. L'ancienne population de l'Ouest est maintenant comprise dans les populations nouvellement désignées suivantes : population des montagnes du Nord, population des montagnes du Sud et population boréale.

Caribou des bois (Population de Terre-Neuve)
La population de Terre-Neuve a été désignée « non en péril » en avril 1984. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000 et en mai 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Caribou des bois (Population des montagnes du Nord)
La population des montagnes du Nord a été désignée « non en péril » en mai 2000. Cette population était anciennement désignée comme faisant partie de la « population de l'Ouest » (maintenant désactivée). Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « préoccupante » en mai 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Caribou des bois (Population des montagnes du Sud)
La population des montagnes du Sud a été désignée « menacée » en mai 2000. Cette population était anciennement désignée comme faisant partie de la « population de l'Ouest » (maintenant désactivée). Réexamen et confirmation du statut en mai 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Carmantine d'Amérique
Espèce désignée « menacée » en avril 1984. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Castilléjie dorée
Espèce désignée « menacée » en avril 1995. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Castor de montagne
Espèce désignée « non en péril » en avril 1984. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « préoccupante » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Céphalanthère d'Austin
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1992. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Chaboisseau à quatre cornes (Forme d'eau douce)
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1989. Espèce étudiée en novembre 2003 et classée dans la catégorie « données insuffisantes ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Chabot à tête courte
Espèce désignée « menacée » en avril 1984. Réexamen et confirmation du statut en mai 2001. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Chabot pygmée
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1997. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Chardon de Pitcher
Espèce désignée « menacée » en avril 1988. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Chat-fou du Nord
Espèce étudiée en avril 1993 et classée dans la catégorie « données insuffisantes ». Réexamen en avril 1998 et désignée « préoccupante ». Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Chat-fou liséré
Espèce désignée « menacée » en avril 1989. Espèce étudiée en mai 2002 et classée dans la catégorie « données insuffisantes ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Chat-fou tacheté
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1985. Réexamen du statut et inscription à la catégorie « non en péril » en mai 2001. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Chauve-souris à queue frangée
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1988. Espèce étudiée en mai 2004 et classée dans la catégorie « données insuffisantes ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Chauve-souris blonde
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1988. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Chauve-souris de Keen
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1988. Espèce étudiée en novembre 2003 et classée dans la catégorie « données insuffisantes ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Chêne de Shumard
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1984. Réexamen et confirmation du statut en avril 1999.

Chevalier de rivière
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1983. Réexamen et confirmation du statut en avril 1987.

Chevêche des terriers
Espèce désignée « menacée » en avril 1979. Réexamen et confirmation du statut en avril 1991. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en avril 1995. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation
fondée sur un rapport de situation existant.

Chicot févier
Espèce désignée « menacée » en avril 1983. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Chien de prairie
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1978. Réexamen et confirmation du statut en avril 1988, avril 1999 et novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Chimaphile maculée
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1987. Réexamen et confirmation du statut en avril 1998 et en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Chouette lapone
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1979. Réexamen et confirmation du statut en avril 1990. Réexamen du statut et inscription à la catégorie « non en péril » en avril 1996.

Chouette tachetée de la sous-espèce caurina
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1986. Réexamen et confirmation du statut en avril 1999 et en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Cicutaire de Victorin
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1987. Réexamen et confirmation du statut en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Cisco à grande bouche
Espèce disparue depuis 1975. Espèce désignée « disparue » en avril 1985. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. La désignation a été désactivée en mai 2002, car il a été conclu que cisco à grande bouche est synonyme de cisco à mâchoires égales, Coregonus zenithicus, espèce qui a été désignée menacée en 1987. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Cisco à mâchoires égales
Espèce désignée « menacée » en avril 1987. Réexamen et confirmation du statut en mai 2003. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Cisco de profondeur
Espèce disparue depuis 1952. Espèce désignée « disparue » en avril 1988. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Clèthre à feuilles d'aulne
Espèce désignée « menacée » en avril 1986. Réexamen et confirmation du statut en avril 1998. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « préoccupante » en mai 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant qui a été modifié.

Colin de Virginie
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1994. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2003. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Collinsie printanière
Aucune observation depuis 1954. Espèce désignée « disparue du pays » en avril 1987. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Corégone de l'Atlantique
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1984. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Coréopsis rose
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1984. Réexamen et confirmation du statut en avril 1999 et en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Couguar (Population de l'Est)
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1978. Espèce étudiée en avril 1998 et classée dans la catégorie « données insuffisantes ».

Couleuvre à nez plat
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1997. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Couleuvre à petite tête
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1999. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Couleuvre à queue fine
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en octobre 1999. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Couleuvre agile bleue
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1991. Réexamen et confirmation du statut en mai 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Couleuvre fauve de l'Est
Espèce désignée « menacée » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Couleuvre obscure de l'Est
Espèce désignée « menacée » en avril 1998. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Couleuvre royale
Espèce désignée « menacée » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Courlis à long bec
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1992. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Courlis esquimau
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1978. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Crapaud de Fowler
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1986. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Crapaud des steppes
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2002. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Crapaud du Grand Bassin
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1998. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Crapet sac-à-lait
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1994. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Cryptanthe minuscule
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1998. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Cygne trompette
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1978. Réexamen du statut et inscription à la catégorie « non en péril » en avril 1996.

Retournez à la table des matières

Espèces dont le statut a été réévalué (Continuer)

Cypripède blanc
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1981. Réexamen et confirmation du statut en avril 1999 et en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Dalée velue
Espèce désignée « menacée » en avril 1998. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Dard de sable
Espèce désignée « menacée » en avril 1994. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Deschampsie du bassin du Mackenzie
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Desmodie d'Illinois
Aucune observation depuis 1888. Espèce désignée « disparue du pays » en avril 1991. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Doré bleu
Espèce disparue depuis 1965. Espèce désignée « disparue » en avril 1985. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Droséra filiforme
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1991. Réexamen et confirmation du statut en mai 2001. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Dryoptéride côtière
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1998. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Dysnomie ventrue jaune
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Effraie des clochers
L'espèce a été considérée comme une unité et a été désignée « préoccupante » en avril 1984. Une évaluation séparée de la population de l'Est et celle de l'Ouest a eu lieu en avril 1999. La désignation initiale de l'Effraie des clochers dans l'ensemble de son aire de répartition au Canada a été désactivée.

Effraie des clochers (Population de l'Est)
L'espèce a été considérée comme une unité et a été désignée « préoccupante » en avril 1984. Une évaluation séparée de la population de l'Est et celle de l'Ouest a eu lieu en avril 1999. La population de l'Est a été désignée « en voie de disparition ». Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Effraie des clochers (Population de l'Ouest)
L'espèce a été considérée comme une unité et a été désignée « préoccupante » en avril 1984. Une évaluation séparée de la population de l'Est et celle de l'Ouest a eu lieu en avril 1999. La population de l'Ouest a été désignée « préoccupante ». Réexamen et confirmation du statut en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Eider du Labrador
L'espèce semble être disparue depuis 1875. Désignée en avril 1985 à partir de documents historiques seulement. Le rapport de situation a été préparé et approuvé par le COSEPAC en 1994. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Épaulard (Populations de l'Atlantique Nord-Ouest et de l'est de l'Arctique)
Espèce étudiée en avril 1999 et en novembre 2001, et classée dans la catégorie « données insuffisantes ». Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Épaulard (Population migratrice du Pacifique Nord-Est)
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1999. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Épaulard (Population résidente du Nord du Pacifique Nord-Est)
Les populations résidentes du Pacifique Nord ont été désignées menacées en avril 1999. Divisées en deux populations en novembre 2001. La population résidente du Nord du Pacifique Nord-Est a été désignée « menacée » en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Épaulard (Population résidente du Sud du Pacifique Nord-Est)
Les populations résidentes du Pacifique Nord ont été désignées menacées en avril 1999. Divisées en deux populations en novembre 2001. La population résidente du Sud du Pacifique Nord-Est a été désignée « en voie de disparition » en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Épaulard (Populations résidentes du Pacifique Nord)
Espèce désignée « menacée » en avril 1999. La désignation de l'épaulard (populations résidentes du Pacifique Nord) a été désactivée en novembre 2001 lorsque il a été divisé en deux populations : épaulard (population résidente du Nord du Pacifique Nord-Est) et épaulard (population résidente du Sud du Pacifique Nord-Est). Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Éperlan nain du lac Utopia
Espèce désignée « menacée » en avril 1998. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Épervier brun
Espèce désignée « non en péril » en avril 1986 et en avril 1997.

Épervier de Cooper
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1983. Réexamen du statut et inscription à la catégorie « non en péril » en avril 1996.

Épinoche benthique du lac Enos
La désignation initiale (incluant les espèces benthique et limnétique) était « menacée » en avril 1988. L'espèce a été divisée en deux espèces lors d'un réexamen en novembre 2002, et l'épinoche benthique du lac Enos a été désignée « en voie de disparition ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Épinoche benthique du lac Hadley
Espèce disparue en 1999. Espèce désignée « disparue » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.\

Épinoche benthique du lac Paxton
Espèce désignée « menacée » en avril 1998. Réexamen et confirmation du statut en avril 1999. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Épinoche benthique du ruisseau Vananda
Espèce désignée « menacée » en avril 1999. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Épinoche limnétique du lac Enos
La désignation initiale (incluant les espèces benthique et limnétique) était « menacée » en avril 1988. L'espèce a été divisée en deux espèces lors d'un réexamen en novembre 2002, et l'épinoche limnétique du lac Enos a été désignée « en voie de
disparition ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Épinoche limnétique du lac Hadley
Espèce disparue en 1999. Espèce désignée « disparue » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Épinoche limnétique du lac Paxton
Espèce désignée « menacée » en avril 1998. Réexamen et confirmation du statut en avril 1999. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Épinoche limnétique du ruisseau Vananda
Espèce désignée « menacée » en avril 1999. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Épinoches du lac Enos
Espèce désignée « menacée » en avril 1988. Divisée en deux espèces lors d'un réexamen en novembre 2002 : épinoche benthique du lac Enos et épinoche limnétique du lac Enos. La désignation initiale a été désactivée. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Épipactis géant
Espèce désignée « menacée » en avril 1984. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « préoccupante » en avril 1998.
Esturgeon blanc Espèce désignée « préoccupante » en avril 1990. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en novembre 2003. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Faucon des prairies
Espèce désignée « non en péril » en avril 1978, avril 1982 et avril 1996.

Faucon gerfaut
Espèce désignée « non en péril » en avril 1978 et en avril 1987.

Faucon pèlerin de la sous-espèce anatum
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1978. Réexamen du statut: l'espèce a été désignée « menacée » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Faucon pèlerin de la sous-espèce pealei
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1978. Réexamen et confirmation du statut en avril 1999 et en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Faucon pèlerin de la sous-espèce tundrius
Espèce désignée « menacée » en avril 1978. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « préoccupante » en avril 1992.

Fondule barré (Population de Terre-Neuve)
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1989. Réexamen et confirmation du statut en mai 2003. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Fondule rayé
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1985. Réexamen et confirmation du statut en mai 2001. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Fouille-roche gris
Espèce désignée « menacée » en avril 1993. Réexamen et confirmation du statut en mai 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Frêne bleu
Espèce désignée « menacée » en avril 1983. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « préoccupante » en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Gaufre brun
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1979. Réexamen du statut et inscription à la catégorie « non en péril » en avril 1998.

Gentiane blanche
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1991. Réexamen et confirmation du statut en mai 2001. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Gentiane de Victorin
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1987. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Gérardie de Gattinger
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1988. Réexamen et confirmation du statut en avril 1999 et en mai 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant qui a été modifié.

Gérardie de Skinner
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1988. Réexamen et confirmation du statut en avril 1999 et en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Ginseng à cinq folioles
Espèce désignée « menacée » en avril 1988. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Grand corégone (Population de la rivière Mira)
Espèce étudiée en avril 1999 et en novembre 2000, et classée dans la catégorie « données insuffisantes ». Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Grand Pingouin
L'espèce semble être disparue depuis 1844. Désignée en avril 1985 d'après des documents historiques seulement. Le rapport de situation a été préparé et approuvé par le COSEPAC en 1994. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière
évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Grande salamandre
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1989. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Gravelier
La dernière observation a eu lieu en 1958 dans le bassin hydrographique de la rivière Thames, en Ontario. Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1985. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « disparue du pays » en avril 1987.
Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Grenouille à pattes rouges
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2002. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Grenouille léopard (Population des montagnes du Sud)
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1998. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Grenouille léopard (Populations de l'Ouest de la zone boréale et des Prairies)
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1998. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Grenouille maculée de l'Oregon
Espèce désignée « en voie de disparition » suite à une évaluation d'urgence en novembre 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.

Grue blanche
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1978. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Guifette noire
Espèce désignée « non en péril » en avril 1988 et en avril 1996.

Guillemot marbré
Espèce désignée « menacée » en avril 1990. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Halimolobos mince
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1992. Réexamen du statut: l'espèce a été désignée « menacée » en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation accompagnée d'un addenda.

Haliotide pie
Espèce désignée « menacée » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Hermine de la sous-espèce haidarum
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1984. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en mai 2001. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Hétérodermie maritime
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1996. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Hydraste du Canada
Espèce désignée « menacée » en avril 1991. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Hydrocotyle à ombelle
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1985. Réexamen du statut: l'espèce a été désignée « menacée » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Iguane pygmée à cornes courtes (Population de la Colombie-Britannique
Dernière observation en 1898. Espèce désignée « disparue du pays » en avril 1992. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Iris du Missouri
Espèce désignée « menacée » en avril 1990. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Isoète d'Engelmann
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1992. Réexamen et confirmation du statut en mai 2001. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Isotrie fausse-médéole
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1982. Réexamen et confirmation du statut en avril 1998 et en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Isotrie verticillée
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1986. Réexamen et confirmation du statut en avril 1998 et en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Jonc du New Jersey
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1992. Réexamen et confirmation du statut en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Lachnanthe de Caroline
Espèce désignée « menacée » en avril 1994. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Lamproie du lac Cowichan
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1986. Réexamen et confirmation du statut en avril 1998. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Lamproie du ruisseau Morrison
Espèce désignée « menacée » en avril 1999. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Lampsile fasciolée
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en octobre 1999. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Lapin de Nuttall de la sous-espèce pinetis
Espèce désignée « non en péril » en 1991 et en avril 1994.

Lépisosté tacheté
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1983. Réexamen et confirmation du statut en avril 1994. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Lespédèze de Virginie
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1986. Réexamen et confirmation du statut en avril 1999 et en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Liatris à épi
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1988. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en mai 2001. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Liléopsis de l'Est
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1987 et en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Liparis à feuilles de lis
Espèce désignée « menacée » en avril 1989. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant qui a été modifié.

Lipocarphe à petites fleurs
Espèce désignée « menacée » en avril 1992. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Lophiolie dorée
Espèce désignée « menacée » en avril 1987. Réexamen et confirmation du statut en avril 1999 et en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Lotier splendide
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1996. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Loup de Bering
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1989. Espèce étudiée en novembre 2002 et classée dans la catégorie « données insuffisantes ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Loup de l'Est
Espèce étudiée en avril 1999 et classée dans la catégorie « données insuffisantes ». Réexamen en mai 2001 et désignée « préoccupante ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Loutre de mer
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1978. Réexamen et confirmation du statut en avril 1986. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en avril 1996. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Lupin élégant
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1996. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Lutin
Espèce étudiée en avril 1991 et classée dans la catégorie « données insuffisantes ». Réexamen et désactivation de la désignation en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Lutin givré
Espèce disparue du Canada avant 1988. Espèce désignée « disparue du pays » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Lynx du Canada
Espèce désignée « non en péril » en avril 1989 et en mai 2001. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Magnolia acuminé
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1984. Réexamen et confirmation du statut en avril 1999 et en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Marbré insulaire
Espèce disparue du Canada avant 1910. Espèce désignée « disparue du pays » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Marmotte de l'île Vancouver
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1978. Réexamen et confirmation du statut en avril 1997 et en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Marsouin commun (Population de l'Atlantique Nord-Ouest)
Espèce désignée « menacée » en avril 1990. Réexamen et confirmation du statut en avril 1991. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « préoccupante » en mai 2003. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Marsouin commun (Population de l'océan Pacifique)
Espèce étudiée en avril 1991 et classée dans la catégorie « données insuffisantes ». Réexamen en novembre 2003 et désignée « préoccupante ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Martre de Terre-Neuve
Espèce désignée « non en péril » en avril 1979. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en avril 1986. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en avril 1996. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Massasauga
Espèce désignée « menacée » en avril 1991. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Mélissa bleu
Aucune observation depuis 1991. Espèce désignée « disparue du pays » en avril 1997. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Méné à grande bouche
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1985. Réexamen du statut et inscription à la catégorie « non en péril » en novembre 2003. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Méné à grandes écailles
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1985. Réexamen et confirmation du statut en mai 2001. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Méné camus
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1985. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Méné d'argent de l'Ouest
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1997. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Méné d'herbe
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Méné miroir
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1983. Réexamen et confirmation du statut en avril 1987.

Merle-bleu de l'Est
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1984. Réexamen du statut et inscription à la catégorie « non en péril » en avril 1996.

Meunier de Salish
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1986. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Meunier tacheté
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1983. Réexamen et confirmation du statut en avril 1994 et en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Micocoulier rabougri
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1985. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en novembre 2003. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Monarque
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1997. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Moqueur des armoises
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1992. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Morse de l'Atlantique (Population de l'Atlantique Nord-Ouest)
Espèce disparue du Canada vers 1850. Espèce désignée « disparue du pays » en avril 1987. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Morue franche
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1998. Division en quatre populations en mai 2003. La désignation initiale a été désactivée. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Retournez à la table des matières

Espèces dont le statut a été réévalué (Continuer)

Morue franche (Population de l'Arctique)
L'espèce était considérée comme étant une seule unité et a été désignée « préoccupante » en avril 1998. Lorsque l'espèce a été divisée en populations séparées en mai 2003, la population de l'Arctique a été désignée « préoccupante ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Morue franche (Population de Terre-Neuve-et-Labrador)
L'espèce était considérée comme étant une seule unité et a été désignée « préoccupante » en avril 1998. Lorsque l'espèce a été divisée en populations séparées en mai 2003, la population de Terre-Neuve-et-Labrador a été désignée « en voie de disparition ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Morue franche (Population des Maritimes)
L'espèce était considérée comme étant une seule unité et a été désignée « préoccupante » en avril 1998. Lorsque l'espèce a été divisée en populations séparées en mai 2003, la population des Maritimes a été désignée « préoccupante ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Morue franche (Population nord-laurentienne)
L'espèce était considérée comme étant une seule unité et a été désignée « préoccupante » en avril 1998. Lorsque l'espèce a été divisée en populations séparées en mai 2003, la population du Nord laurentien a été désignée « menacée ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Moucherolle vert
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1994. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Mouette blanche
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1979. Réexamen et confirmation du statut en avril 1996 et en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Mouette rosée
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1981. Réexamen et confirmation du statut en avril 1996. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Mûrier rouge
Espèce désignée « menacée » en avril 1987. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Musaraigne de Bendire
Espèce désignée « menacée » en avril 1994. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Narval
Espèce désignée « non en péril » en avril 1986 et en avril 1987.

Naseux de Nooksack
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1996. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Naseux des rapides de Banff
Espèce disparue depuis 1986. Espèce désignée « disparue » en avril 1987. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Naseux moucheté
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1980. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Omble Aurora
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1987. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Oponce de l'Est
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1985. Réexamen et confirmation du statut en avril 1998 et en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Oreillard maculé
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1988. Réexamen et confirmation du statut en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Otarie de Steller
Espèce désignée « non en péril » en avril 1987. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « préoccupante » en novembre 2003. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Ours blanc
Espèce désignée « non en péril » en avril 1986. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « préoccupante » en avril 1991. Réexamen et confirmation du statut en avril 1999 et en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation
existant accompagné d'un addenda.

Ours grizzli
L'espèce a été considérée comme une unité et a été désignée « non en péril » en avril 1979. Division en deux populations en avril 1991 (population des Prairies et population du Nord-Ouest). La désignation initiale de l'ours grizzli pour l'ensemble du Canada a été désactivée.

Ours grizzli (Population des Prairies)
L'espèce a été considérée comme une unité et a été désignée « non en péril » en avril 1979. Division en deux populations en avril 1991 (population des Prairies et population du Nord-Ouest). La population des Prairies a été désignée « disparue du pays » en avril 1991. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000 et en mai 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Ours grizzli (Population du Nord-Ouest)
L'espèce a été considérée comme une unité et a été désignée « non en péril » en avril 1979. Division en deux populations en avril 1991 (population des Prairies et population du Nord-Ouest). La population du Nord-Ouest a été désignée « préoccupante » en avril 1991. Réexamen et confirmation du statut en mai 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Ours noir
Espèce désignée « non en péril » en avril 1998 et en avril 1999.

Paruline à capuchon
Espèce désignée « menacée » en avril 1994. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Paruline azurée
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1993. Réexamen et confirmation du statut en mai 2003. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Paruline de Kirtland
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1979. Réexamen et confirmation du statut en avril 1999 et en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Paruline des prés
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1985. Réexamen du statut et inscription à la catégorie « non en péril » en avril 1999.

Paruline hochequeue
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1991. Réexamen et confirmation du statut en avril 1996.

Paruline orangée
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1984. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en avril 1996. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Paruline polyglotte de la sous-espèce auricollis (Population de la Colombie-Britannique)
La population de la Colombie-Britannique de la sous-espèce auricollis a été désignée « menacée » en avril 1994. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Paruline polyglotte de la sous-espèce auricollis (Population des Prairies)
La population des Prairies de la sous-espèce auricollis a été désignée « non en péril » en avril 1994 et en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Paruline polyglotte de la sous-espèce virens
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1994. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Patelle des zostères
Espèce disparue depuis 1929. Espèce désignée « disparue » en avril 1996. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Pédiculaire de Furbish
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1980. Réexamen et confirmation du statut en avril 1998 et en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Pélican d'Amérique
Espèce désignée « menacée » en avril 1978. Réexamen du statut et inscription à la catégorie « non en péril » en avril 1987.

Petit Blongios
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1988. Réexamen et confirmation du statut en avril 1999. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Petit-bec
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1985. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Petit-duc des montagnes
L'espèce a été considérée comme une unité et classée dans la catégorie « données insuffisantes » en avril 1995. Réexamen en mai 2002 et divisée en deux groupes selon les sous-espèces. La sous-espèce kennicottii a été désignée « préoccupante » et la
sous-espèce macfarlanei a été désignée « menacée » en mai 2002. La désignation initiale a été désactivée. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Petit-duc des montagnes de la sous-espèce kennicottii
Espèce étudiée en avril 1995 et classée dans la catégorie « données insuffisantes ». Elle a été divisée deux sous-espèces en mai 2002. La sous-espèce kennicottii a été désignée « préoccupante » en mai 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Petit-duc des montagnes de la sous-espèce macfarlanei
Espèce étudiée en avril 1995 et classée dans la catégorie « données insuffisantes ». Elle a été divisée deux sous-espèces en mai 2002. La sous-espèce macfarlanei a été désignée « en voie de disparition » en mai 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Petit-duc nain
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1988. Réexamen et confirmation du statut en avril 1999 et en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Physe d'eau chaude
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1998. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Physe des fontaines de Banff
Espèce désignée « menacée » en avril 1997. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Pic à tête blanche
Espèce désignée « menacée » en avril 1992. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Pic de Lewis
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Pie-grièche migratrice
L'espèce a été considérée comme une unité et a été désignée « menacée » en avril 1986. Les sous-espèces excubitorides et migrans ont été désignées séparément en avril 1991, et la désignation initiale a été désactivée.

Pie-grièche migratrice de la sous-espèce excubitorides
L'espèce a été considérée comme une unité et a été désignée « menacée » en avril 1986. Division en sous-espèces en avril 1991. La sous-espèce excubitorides a conservé la désignation « menacée » initiale d'avril 1986. Réexamen et confirmation du statut en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Pie-grièche migratrice de la sous-espèce migrans
L'espèce a été considéré comme une unité et a été désignée « menacée » en avril 1986. Division en sous-espèces en avril 1991. La sous-espèce migrans a été désignée « en voie de disparition » en avril 1991. Réexamen et confirmation du statut en
novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Pipit de Sprague
Espèce désignée « menacée » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Plantain à feuilles cordées
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1985. Réexamen et confirmation du statut en avril 1998 et en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Platanthère blanchâtre de l'Est
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1986. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en mai 2003. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Platanthère blanchâtre de l'Ouest
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1993. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Pluvier montagnard
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1987. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Pluvier siffleur
L'espèce a été considérée comme une unité et a été désignée « menacée » en avril 1978. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en avril 1985. En mai 2001, l'espèce a été réexaminée et divisée en deux groupes selon les
sous-espèces. La sous-espèce melodus et la sous-espèce circumcinctus ont toutes deux été désignées « en voie de disparition » en mai 2001. La désignation initiale a été désactivée.

Pluvier siffleur de la sous-espèce circumcinctus
L'espèce a été considérée comme une unité et a été désignée « menacée » en avril 1978. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en avril 1985. En mai 2001, l'espèce a été réexaminée et divisée en deux groupes selon les
sous-espèces. La sous-espèce circumcinctus a été désignée « en voie de disparition » en mai 2001. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Pluvier siffleur de la sous-espèce melodus
L'espèce a été considérée comme une unité et a été désignée « menacée » en avril 1978. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en avril 1985. En mai 2001, l'espèce a été réexaminée et divisée en deux groupes selon les
sous-espèces. La sous-espèce melodus a été désignée « en voie de disparition » en mai 2001. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Polémoine de Van Brunt
Espèce désignée « menacée » en avril 1994. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Polygale incarnat
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1984. Réexamen et confirmation du statut en avril 1998 et en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Ptéléa trifolié
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1984. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Putois d'Amérique
Espèce disparue du Canada avant 1974. Espèce désignée « disparue du pays » en avril 1978. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Pycnanthème gris
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1986. Réexamen et confirmation du statut en avril 1998 et en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Rainette grillon
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1990. Réexamen et confirmation du statut en mai 2001. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Râle élégant
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1985. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en avril 1994. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Râle jaune
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Renard gris
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1979. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en mai 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Renard véloce
Espèce observée pour la dernière fois en Saskatchewan en 1928. Espèce désignée « disparue du pays » en avril 1978. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en avril 1998 grâce à des réintroductions fructueuses. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Renoncule à feuilles d'alisme
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1996. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Rorqual à bosse (Population de l'ouest de l'Atlantique Nord)
Les populations de l'Ouest de l'Atlantique Nord et du Pacifique Nord ont été considérées comme un tout et on été désignées « menacée » en avril 1982. Division en deux populations en avril 1985 (population de l'Ouest de l'Atlantique Nord et
population du Pacifique Nord). La population de l'Ouest de l'Atlantique Nord a été désignée « préoccupante » en avril 1985. Réexamen du statut et inscription à la catégorie « non en péril » en mai 2003. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour
d'un rapport de situation.

Rorqual à bosse (Population du Pacifique Nord)
Les populations de l'Ouest de l'Atlantique Nord et du Pacifique Nord ont été considérées comme un tout et on été désignées « menacée » en avril 1982. Division en deux populations en avril 1985 (population de l'Ouest de l'Atlantique Nord et population du Pacifique Nord). La population du Pacifique Nord a été désignée « menacée » en 1985. Réexamen et confirmation du statut en mai 2003. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Rorqual à bosse (Populations de l'ouest de l'Atlantique Nord et du Pacifique Nord)
La population de l'Ouest de l'Atlantique Nord et celle du Pacifique Nord ont été considérées comme un tout et désignées « menacée » en avril 1982. Division en deux populations en avril 1985 (population de l'Ouest de l'Atlantique Nord et population du Pacifique Nord). La désignation initiale a été désactivée.

Rorqual bleu
L'espèce a été considérée comme une unité et a été désignée « préoccupante » en avril 1983. En mai 2002, l'espèce a été divisée en deux populations : rorqual bleu (population de l'Atlantique) et rorqual bleu (population du Pacifique). La population
de l'Atlantique et celle du Pacifique ont été désignées « en voie de disparition » en mai 2002. La désignation initiale pour le rorqual bleu à été désactivée.

Rorqual bleu (Population de l'Atlantique)
L'espèce a été considérée comme une unité et a été désignée « préoccupante » en avril 1983. Division en deux populations en mai 2002. La population de l'Atlantique a été désignée « en voie de disparition » en mai 2002. Dernière évaluation fondée sur
une mise à jour d'un rapport de situation.

Rorqual bleu (Population du Pacifique)
L'espèce a été considérée comme une unité et a été désignée « préoccupante » en avril 1983. Division en deux populations en mai 2002. La population du Pacifique a été désignée « en voie de disparition » en mai 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Rosier sétigère
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1986. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en mai 2002. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « préoccupante » en mai 2003. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Rotala rameux
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Roule-caillou
Espèce désignée « préoccupante » en 1985. Réexamen du statut et inscription à la catégorie « non en péril » en 1998.

Sabatie de Kennedy
Espèce désignée « menacée » en avril 1984. Réexamen et confirmation du statut en avril 1999 et en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Salamandre à nez court
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1991. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Salamandre de Coeur d'Alène
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1998. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Salamandre pourpre
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2002. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Salamandre sombre des montagnes
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1998. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Sardine du Pacifique
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1987. Réexamen du statut et inscription à la catégorie « non en péril » en mai 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Satyre fauve des Maritimes
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1997. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Saule de Tyrrell
Espèce désignée « menacée » en avril 1981. Réexamen du statut et inscription à la catégorie « non en péril » en avril 1999.
Saumon sockeye (saumon rouge) (Population Cultus) Espèce désignée « en voie de disparition » suite à une évaluation d'urgence en octobre 2002. Réexamen et confirmation du statut en mai 2003. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.

Saumon sockeye (saumon rouge) (Population Sakinaw)
Espèce désignée « en voie de disparition » suite à une évaluation d'urgence en octobre 2002. Réexamen et confirmation du statut en mai 2003. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.

Scinque des Prairies
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1989. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Smilax à feuilles rondes (Population des plaines des Grands Lacs)
Espèce désignée « menacée » en avril 1994. Réexamen et confirmation du statut en mai 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Spatulaire
Espèce disparue du Canada vers 1917. Espèce désignée « disparue du pays » en avril 1987. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Sterne caspienne
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1978. Réexamen du statut et inscription à la catégorie « non en péril » en avril 1999.

Sterne de Dougall
Espèce désignée « menacée » en avril 1986. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en octobre 1999. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.
Stylophore à deux feuilles Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1993. Réexamen et confirmation du
statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Sucet de lac
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1994. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Taupe à queue glabre
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1980. Réexamen et confirmation du statut en avril 1998 et en novembre 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Taupe de Townsend
Espèce désignée « menacée » en avril 1996. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en mai 2003. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Téphrosie de Virginie
Espèce désignée « menacée » en avril 1996. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.

Terrassier à six lignes
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1989. Espèce étudiée en mai 2003 et classée dans la catégorie « données insuffisantes ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Tête carmin
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1994. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en novembre 2001. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Tétras des armoises de la sous-espèce phaios
Aucune observation depuis les années 1960. Espèce désignée « disparue du pays » en avril 1997. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Tétras des armoises de la sous-espèce urophasianus
Espèce conditionnellement désignée « menacée » en avril 1997. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en avril 1998, à partir d'un rapport de situation révisé. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière
évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Tétras des prairies
Dernière observation en 1987. Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1978. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « disparue du pays » en avril 1990. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Tortue luth
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1981. Réexamen et confirmation du statut en mai 2001. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Tortue ponctuée
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1991. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en mai 2004. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Tortue-molle à épines
Espèce désignée « menacée » en avril 1991. Réexamen et confirmation du statut en mai 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Tourte voyageuse
L'espèce semble être disparue depuis1914. Désignée en avril 1985 d'après des documents historiques seulement. Le rapport de situation a été préparé et approuvé par le COSEPAC en 1994. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière
évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Tradescantie de l'Ouest
Espèce désignée « menacée » en avril 1992. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Trichophore à feuilles plates
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1986. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Trille à pédoncule incliné
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1996. Réévaluation et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Triphore penché
Espèce désignée « menacée » en avril 1988. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Triphysaire versicolore
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1998. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Verge d'or voyante
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Villeuse haricot
Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1999. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Violette jaune des monts
Espèce désignée « menacée » en avril 1995. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Violette pédalée
Espèce désignée « menacée » en avril 1990. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en mai 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Vison de mer
L'espèce semble être disparue depuis 1894. Espèce désignée « disparue » en avril 1986. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Woodsie obtuse
Espèce désignée « menacée » en avril 1994. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « en voie de disparition » en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

Yucca glauque
Espèce désignée « préoccupante » en avril 1985. Réexamen du statut : l'espèce a été désignée « menacée » en mai 2000. Dernière évaluation fondée -sur une mise à jour d'un rapport de situation.

Retournez à la table des matières

Sommaire des changements de noms

 

Anciens noms communs et scientifiques (y compris les noms des populations, le cas échéant) utilisés par le COSEPAC dans le passé, et autres synonymes.
Anciens noms ou synonymes      Noms actuels utilisés par le COSEPAC (Population)
Abronia micrantha       Tripterocalyx micranthus
Abronie de sable       Abronie à petites fleurs
Accipiter gentilis laingi (Population des îles-de-la-Reine-Charlotte)       Accipiter gentilis laingi
Acris crepitans blanchardi       Acris crepitans
Agalinis de Gattinger       Gérardie de Gattinger
Agalinis de Skinner       Gérardie de Skinner
Aletris farineuse       Alétris farineux
Alouette haussecol de la sous-espèce strigata       Alouette hausse-col de la sous-espèce strigata
Ardea herodias fannini (Population de la côte du Pacifique) Ardea herodias fannini
Ariséma dragon       Arisème dragon
Ascaphus truei (Population de la côte du Pacifique)       Ascaphus truei
Ascaphus truei (Population des montagnes du Sud)       Ascaphus montanus
Asplenium scolopendrium var. americanum       Asplenium scolopendrium
Aster à rameaux étalés       Aster divariqué
Aster à rayons courts       Aster rigide
Aster anticostensis       Symphyotrichum anticostense
Aster blanc à rayons courts       Aster rigide
Aster curtus       Sericocarpus rigidus
Aster divaricatus       Eurybia divaricata
Aster laurentianus       Symphyotrichum laurentianum
Aster praealtus       Symphyotrichum praealtum
Aster prenanthoides       Symphyotrichum prenanthoides
Aster shortii       Symphyotrichum shortii
Aster subulatus var. obtusifolius       Symphyotrichum subulatum (Population de Bathurst)
Aster subulé       Aster subulé (Population de Bathurst)
Aster yukonensis       Symphyotrichum yukonense
Autour des palombes       Autour des palombes de la sous-espèce atricapillus
Autour des palombes       Autour des palombes de la sous-espèce laingi
Autour des palombes (Population des îles-de-la-Reine-Charlotte)       Autour des palombes de la sous-espèce laingi
Balein à bec de Cuvier             Baleine à bec de Cuvier
Baleine à bec commune Baleine à bec commune (Population du détroit de Davis)
Baleine à bec commune (Population du ravin océanique)       Baleine à bec commune (Population du plateau néo-écossais)
Baleine à bec de Hubb       Baleine à bec de Hubbs
Baleine boréale (Population de l'Arctique de l'Est)       Baleine boréale (Population de l'est de l'Arctique)
Baleine boréale (Population de l'Arctique de l'Ouest)       Baleine boréale (Population de l'ouest de l'Arctique)
Baleine boréale (Populations de l'Est et de l'Ouest de l'Arctique)       Baleine boréale (Populations de l'est et de l'ouest de l'Arctique)
Baleine grise de Californie (Population de l'Atlantique)       Baleine grise (Population de l'Atlantique)
Baleine grise (Population de l'Est du Pacifique Nord)       Baleine grise (Population du Pacifique Nord-Est)
Baleine grise de Californie (Population du Nord-Est du Pacifique)       Baleine grise (Population du Pacifique Nord-Est)
Balaena mysticetus (Population de l'Arctique de l'Est)       Balaena mysticetus (Population de l'est de l'Arctique)
Balaena mysticetus (Population de l'Arctique de l'Ouest)       Balaena mysticetus (Population de l'ouest de l'Arctique)
Balaena mysticetus (Populations de l'Est et de l'Ouest de l'Arctique)       Balaena mysticetus (Populations de l'est et de l'ouest de l'Arctique)
Belette à longue queue (Population des Prairies)       Belette à longue queue des Prairies
Béluga (Population de la mer de Beaufort et de l'océan Arctique)       Béluga (Population de l'est de la mer de Beaufort)
Béluga (Population de l'Est de la baie d'Hudson)       Béluga (Population de l'est de la baie d'Hudson)
Béluga (Population de l'Est de la mer de Beaufort)       Béluga (Population de l'est de la mer de Beaufort)
Béluga (Population de l'Est du haut Arctique et de la baie de Baffin)       Béluga (Population de l'est du Haut-Arctique et de la baie de Baffin)
Béluga (Population de l'Ouest de la baie d'Hudson)       Béluga (Population de l'ouest de la baie d'Hudson)
Béluga (Population du fleuve Saint-Laurent)       Béluga (Population de l'estuaire du Saint-Laurent)
Béluga (Population du Sud-Est de l'île de Baffin et de la baie Cumberland)       Béluga (Population de la baie Cumberland)
Benoîte de l'Est       Benoîte de Peck
Bident conné de l'île de Vancouver       Grand bident
Blaireau d'Amérique, jacksoni       Blaireau d'Amérique de la sous-espèce jacksoni
Blaireau d'Amérique, jeffersonii       Blaireau d'Amérique de la sous-espèce jeffersonii
Blaireau d'Amérique, taxus       Blaireau d'Amérique de la sous-espèce taxus
Brickellia à grandes fleurs       Brickellie à grandes fleurs
Bruant des prés       Bruant des prés de la sous-espèce princeps
Bruant des prés, princeps       Bruant des prés de la sous-espèce princeps
Bufo woodhousii fowleri       Bufo fowleri
Cacalia plantaginea       Arnoglossum plantagineum
Cacalie tubéreuse       Arnoglosse plantain
Carex des Genévriers       Carex des genévriers
Caribou de la toundra (Population Dolphin et Union)       Caribou de la toundra (Population de Dolphin-et-Union)
Caribou de Peary (Population du bas Arctique)       Caribou de Peary (Population du Bas-Arctique)
Caribou de Peary (Population du haut Arctique)       Caribou de Peary (Population du Haut-Arctique)
Caribou des bois (Population de Labrador-Ungava)       Caribou des bois (Population du Labrador-Ungava)
Caribou des bois (Population des îles de la Reine-Charlotte)       Caribou de la sous-espèce dawsoni
Caribou des bois, Dawson       Caribou de la sous-espèce dawsoni
Céanothe d'Amérique       Lachnanthe de Caroline
Centrocercus urophasianus phaios (Population de la Colombie-Britannique)       Centrocercus urophasianus phaios
Centrocercus urophasianus urophasianus (Population des Prairies)       Centrocercus urophasianus urophasianus
Chabot pygmé       Chabot pygmée
Chat-fou livré       Chat-fou liséré
Chimaphile maculé       Chimaphile maculée
Chouette tachetée       Chouette tachetée de la sous-espèce caurina
Chouette tachetée du Nord       Chouette tachetée de la sous-espèce caurina
Cimicifuga elata       Actaea elata
Clemmys insculpta       Glyptemys insculpta
Clemmys marmorata       Actinemys marmorata
Collinsie bicolore       Collinsie printanière
Corégone d'Acadie       Corégone de l'Atlantique
Corégone de rivière Mira       Grand corégone (Population de la rivière Mira)
Corégone du lac Simcoe       Grand corégone (Population du lac Simcoe)
Coregonus canadensis       Coregonus huntsmani
Coregonus clupeaformis (Population de rivière Mira)       Coregonus clupeaformis (Population de la rivière Mira)
Couleuvre mince (Population Atlantique)       Couleuvre mince (Population de l'Atlantique)
Couleuvre obscure       Couleuvre obscure de l'Est
Couleuvre tachetée de l'Est       Couleuvre tachetée
Crotale Massasauga de l'Est       Massasauga
Dard gris       Fouille-roche gris
Dard tesselé       Raseux-de-terre gris
Dauphin de Dale       Baleine à bec de Sowerby
Dauphin de Havre       Baleine à bec de Sowerby
Delphinapterus leucas (Population de la mer de Beaufort et de l'océan Arctique) Delphinapterus leucas (Population de l'est de la mer de Beaufort)
Delphinapterus leucas (Population de l'Est de la baie d'Hudson)       Delphinapterus leucas (Population de l'est de la baie d'Hudson)
Delphinapterus leucas (Population de l'Est de la mer de Beaufort)       Delphinapterus leucas (Population de l'est de la mer de Beaufort)
Delphinapterus leucas (Population de l'Est du haut Arctique et de la baie de Baffin) Delphinapterus leucas (Population de l'est du Haut-Arctique et de la baie de Baffin)
Delphinapterus leucas (Population de l'Ouest de la baie d'Hudson)       Delphinapterus leucas (Population de l'ouest de la baie d'Hudson)
Delphinapterus leucas (Population du fleuve Saint-Laurent)       Delphinapterus leucas (Population de l'estuaire du Saint-Laurent)
Delphinapterus leucas (Population du Sud-Est de l'île de Baffin et de la baie Cumberland)       Delphinapterus leucas (Population de la baie Cumberland)
Dysnomie tricorne       Épioblasme tricorne
Elaphe obsoleta obsoleta       Elaphe obsoleta
Elaphe vulpina gloydi       Elaphe gloydi
Elgaria coerulea principis       Elgaria coerulea
Emydoidea blandingi       Emydoidea blandingii (Population de la Nouvelle-Écosse)
Épaulard (Population au large du Pacifique Nord-Est)       Épaulard (Population océanique du Pacifique Nord-Est)
Épaulard (Population de l'Atlantique Nord-Ouest et de l'Est de l'Arctique)       Épaulard (Populations de l'Atlantique Nord-Ouest et de l'est de l'Arctique)
Épaulard (Population du Nord-Ouest de l'Atlantique et de l'Est de l'Arctique)       Épaulard (Population de l'Atlantique Nord-Ouest et de l'est de l'Arctique)
Épaulard (Population résidente du Nord du Pacifique Nord-Est)       Épaulard (Population résidente du nord du Pacifique Nord-Est)
Épaulard (Populations « résidentes » du Pacifique Nord)       Épaulard (Populations résidentes du Pacifique Nord)
Épaulard (Population résidente du Sud du Pacifique Nord-Est)       Épaulard (Population résidente du sud du Pacifique Nord-Est)
Épinoche benthique de l'île Texada       Épinoche benthique du lac Paxton
Épinoche limnétique de l'île Texada       Épinoche limnétique du lac Paxton
Épinoches lisses des îles de la Reine-Charlotte       Épinoche lisse des îles de la Reine-Charlotte
Epioblasme tricorne       Épioblasme tricorne
Ericameria de Bloom       Éricaméria de Bloomer
Erigéron de Provancher       Vergerette de Provancher
Erigeron philadelphicus ssp. provancheri Erigeron philadelphicus var. provancheri
Eschrichtius robustus (Population de l'Est du Pacifique Nord)       Eschrichtius robustus (Population du Pacifique Nord-Est)
Eschrichtius robustus (Population du Nord-Est du Pacifique)       Eschrichtius robustus (Population du Pacifique Nord-Est)
Eumeces septentrionalis septentrionalis Eumeces septentrionalis
Faucon pèlerin, anatum       Faucon pèlerin de la sous-espèce anatum
Faucon pèlerin, pealei       Faucon pèlerin de la sous-espèce pealei
Faucon pèlerin, toundra       Faucon pèlerin de la sous-espèce tundrius
Fausse proserpine       Floerkée fausse-proserpinie
Fondule barré (Population des eaux intérieures)       Fondule barré (Population continentale)
Fundulus diaphanus (Population des eaux intérieures)       Fundulus diaphanus (Population continentale)
Gadus morhua (Population du Nord laurentien)       Gadus morhua (Population nord-laurentienne)
Gasterosteus aculeatus       Gasterosteus sp.
Gentiana victorinii       Gentianopsis procera ssp. macounii var. victorinii
Gentiane blanche de la prairie       Gentiane blanche
Gentianopsis victorinii       Gentianopsis procera ssp. macounii var. victorinii
Ginseng d'Amérique       Ginseng à cinq folioles
Grand corégone (Population de rivière Mira)       Grand corégone (Population de la rivière Mira)
Grand Héron (Population de la côte du Pacifique)       Grand Héron de la sous-espèce fannini
Grand Héron du Pacifique       Grand Héron de la sous-espèce fannini
Grenouille du Nord à pattes rouges       Grenouille à pattes rouges
Grenouille léopard (Populations boréales de l'Ouest/des Prairies)       Grenouille léopard (Populations de l'Ouest de la zone boréale et des Prairies)
Grenouille léopard (Population des Prairies)       Grenouille léopard (Populations de l'Ouest de la zone boréale et les Prairies)
Grenouille-à-queue (Population de la côte du Pacifique)       Grenouille-à-queue côtière
Grenouille-à-queue (Population des montagnes du Sud)       Grenouille-à-queue des Rocheuses
Grue du Canada       Grue du Canada de la sous-espèce tabida
Gymnocladus dioica       Gymnocladus dioicus
Haplopappe de MacLean       Sténote boréal
Haplopappus de MacLean       Sténote boréal
Haplopappus macleanii       Stenotus borealis
Hermine (Population des îles de la Reine-Charlotte)       Hermine de la sous-espèce haidarum
Hermine, haidarum       Hermine de la sous-espèce haidarum
Hyperoodon ampullatus (Population du ravin océanique)       Hyperoodon ampullatus (Population du plateau néo-écossais)
Icteria virens virens (Population de l'Est)Icteria virens virens
Incisalia irus       Callophrys [Incisalia] irus
Isopyre Isopyre à feuilles biternées
Isopyrum biternatum       Enemion biternatum
Jacinthe des bois       Camassie faux-scille
Lagenorhyngue à bec pointu       Dauphin à flancs blancs de l'Atlantique
Lamproie de lac       Lamproie du lac Cowichan
Lanius ludovicianus excubitorides (Population des Prairies)       Lanius ludovicianus excubitorides
Lanius ludovicianus migrans (Population de l'Est)       Lanius ludovicianus migrans
Lapin de Nuttall (Population de la Colombie-Britannique)       Lapin de Nuttall de la sous-espèce nuttallii
Lapin de Nuttall (Population des Prairies) Lapin de Nuttall de la sous-espèce pinetis
Léchéa intermédiaire       Léchéa appauvri
Leptoge des rives       Leptoge des terrains inondés
Lézard alligator boréal de l'Ouest       Lézard alligator du Nord
Limace du Puget       Escargot du Puget
Lophiolie d'Amérique       Lophiolie dorée
Lottia alveus       Lottia alveus alveus
Loup Loup gris de l'Arctique
Loup   Loup gris du Sud
LoupLoup de l'Est
LoupLoup gris du Nord
Loup-cervier       Lynx du Canada
Marsouin commun (Population du Nord-Ouest de l'Atlantique)  Marsouin commun (Population de l'Atlantique Nord-Ouest)
Martes americana atrata (Population de Terre-Neuve)  Martes americana atrata
Martre d'Amérique (Population de Terre-Neuve)       Martre de Terre-Neuve
Massasauga de l'Est       Massasauga
Megaptera novaeangliae (Population de l'Ouest de l'Atlantique Nord)       Megaptera novaeangliae (Population de l'ouest de l'Atlantique Nord)
Megaptera novaeangliae (Populations du Nord-Ouest de l'Atlantique et du Pacfique Nord)       Megaptera novaeangliae (Populations de l'ouest de l'Atlantique Nord et du Pacifique Nord)
Micocoulier à feuilles étroites       Micocoulier rabougri
Morse de l'Atlantique (Population de Atlantique Nord-Quest)       Morse de l'Atlantique (Population de l'Atlantique Nord-Ouest)
Morse de l'Atlantique (Population de l'Arctique de l'Est)       Morse de l'Atlantique (Population de l'est de l'Arctique)
Morse de l'Atlantique (Population de l'Est de l'Arctique)       Morse de l'Atlantique (Population de l'est de l'Arctique)
Morue franche (Population du Nord laurentien)   Morue franche (Population nord-laurentienne)
Mustela erminea haidarum (Population des îles de la Reine-Charlotte)       Mustela erminea haidarum
Mustela frenata longicauda (Population des Prairies)       Mustela frenata longicauda
Noctuelle de l'abronie des dunes       Noctuelle de l'abronie
Notropis rubellus (Population de l'Est)       Notropis rubellus
Notropis rubellus (Population du Manitoba)       Notropis percobromus
Nyctea scandiaca       Bubo scandiaca
Odobenus rosmarus rosmarus (Population de Atlantique Nord-Quest)       Odobenus rosmarus rosmarus (Population de l'Atlantique Nord-Ouest)
Odobenus rosmarus rosmarus (Population de l'Arctique de l'Est)       Odobenus rosmarus rosmarus (Population de l'est de l'Arctique)
Odobenus rosmarus rosmarus (Population de l'Est de l'Arctique)       Odobenus rosmarus rosmarus (Population de l'est de l'Arctique)
Oncorhynchus kisutch (Population de l'intérieur du Fraser)       Oncorhynchus kisutch (Population du Fraser intérieur)
Oncorhynchus nerka (Population du lac Cultus)       Oncorhynchus nerka (Population Cultus)
Oncorhynchus nerka (Population du lac Sakinaw)       Oncorhynchus nerka (Population Sakinaw)
Orcinus orca (Population au large du Pacifique Nord-Est)       Orcinus orca (Population océanique du Pacifique Nord-Est)
Orcinus orca (Population au large du Pacifique Nord-Est)       Orcinus orca (Population océanique du Pacifique Nord-Est)
Orcinus orca (Population de l'Atlantique Nord-Ouest et de l'Est de l'Arctique)       Orcinus orca (Populations de l'Atlantique Nord-Ouest et de l'est de l'Arctique)
Orcinus orca (Population du Nord-Ouest de l'Atlantique et de l'Est de l'Arctique)       Orcinus orca (Population de l'Atlantique Nord-Ouest et de l'est de l'Arctique)
Orcinus orca (Population résidente du Nord du Pacifique Nord-Est)       Orcinus orca (Population résidente du nord du Pacifique Nord-Est)
Orcinus orca (Populations « résidentes » du Pacifique Nord)       Orcinus orca (Populations résidentes du Pacifique Nord)
Orcinus orca (Population résidente du Sud du Pacifique Nord-Est)       Orcinus orca (Population résidente du sud du Pacifique Nord-Est)
Otus asio       Megascops asio
Otus kennicottii       Megascops kennicottii
Otus kennicottii kennicottii       Megascops kennicottii kennicottii
Otus kennicottii macfarlanei       Megascops kennicottii macfarlanei
Ours grizzli [aucun nom de population]       Ours grizzli (Population du Nord-Ouest)
Ours polaire       Ours blanc
Oxytropis à patte de lièvre       Oxytrope patte-de-lièvre
Panax quinquefolium       Panax quinquefolius
Paruline polyglotte (Population de la Colombie-Britannique)       Paruline polyglotte de la sous-espèce auricollis (Population de la Colombie-Britannique)
Paruline polyglotte (Population de l'Est) Paruline polyglotte de la sous-espèce virens
Paruline polyglotte (Population des Prairies)       Paruline polyglotte de la sous-espèce auricollis (Population des Prairies)
Paruline polyglotte de l'Est       Paruline polyglotte de la sous-espèce virens
Paruline polyglotte de l'Ouest (Population de la Colombie-Britannique)       Paruline polyglotte de la sous-espèce auricollis (Population de la Colombie-Britannique)
Paruline polyglotte de l'Ouest (Population des Prairies)       Paruline polyglotte de la sous-espèce auricollis (Population des Prairies)
Pélican blanc d'Amérique       Pélican d'Amérique
Petit butor       Petit Blongios
Petit-duc des montagnes, kennicottii       Petit-duc des montagnes de la sous-espèce kennicottii
Petit-duc des montagnes, macfarlanei       Petit-duc des montagnes de la sous-espèce macfarlanei
Phlox à feuilles d'alyse       Phlox à feuilles d'alysson
Phoca vitulina mellonae (Population confinée aux lac des Loups marins)       Phoca vitulina mellonae
Phocoena phocoena (Population du Nord-Ouest de l'Atlantique)       Phocoena phocoena (Population de l'Atlantique Nord-Ouest)
Phoque commun       Phoque commun de la sous-espèce de l'Atlantique
Phoque commun       Phoque commun de la sous-espèce du Pacifique
Phoque commun (Population confinée aux lac des Loups marins)       Phoque commun de la sous-espèce du Lacs des Loups Marins
Phrynosoma douglassii brevirostre       Phrynosoma hernandesi
Phrynosoma douglassii douglassii (Population de la Colombie-Britannique)       Phrynosoma douglasii (Population de la Colombie-Britannique)
Phrynosome de Douglas (Population de la Colombie-Britannique)       Iguane pygmée à cornes courtes (Population de la Colombie-Britannique)
Phrynosome de Douglas de l'Est       Grand iguane à petites cornes
Pie-grièche migratrice (Population de l'Est)       Pie-grièche migratrice de la sous-espèce migrans
Pie-grièche migratrice (Population des Prairies)       Pie-grièche migratrice de la sous-espèce excubitorides
Pie-grièche migratrice de l'Est       Pie-grièche migratrice de la sous-espèce migrans
Pie-grièche migratrice des Prairies       Pie-grièche migratrice de la sous-espèce excubitorides
Pluvier siffleur, circumcinctus       Pluvier siffleur de la sous-espèce circumcinctus
Pluvier siffleur, melodus       Pluvier siffleur de la sous-espèce melodus
Polémoine de van Bruntie       Polémoine de Van Brunt
Polemonium van-bruntiae       Polemonium vanbruntiae
Psilocarphus grêle       Psilocarphe grêle
Rainette Grillon de Blanchard       Rainette grillon
Rana pipiens (Populations boréales de l'Ouest/des Prairies)       Rana pipiens (Populations de l'Ouest de la zone boréale et des Prairies)
Rana pipiens (Population des Prairies)       Rana pipiens (Populations boréales de l'Ouest/des Prairies)
Rangifer tarandus caribou (Population de Labrador-Ungava)       Rangifer tarandus caribou (Population du Labrador-Ungava)
Rangifer tarandus dawsoni (Population des îles de la Reine-Charlotte)       Rangifer tarandus dawsoni
Rangifer tarandus groenlandicus (Population Dolphin et Union)       Rangifer tarandus groenlandicus (Population de Dolphin-et-Union)
Rangifer tarandus pearyi (Population du bas Arctique)       Rangifer tarandus pearyi (Population du Bas-Arctique)
Rangifer tarandus pearyi (Population du haut Arctique)       Rangifer tarandus pearyi (Population du Haut-Arctique)
Raquette de l'Est       Oponce de l'Est
Reithrodontomys megalotis dychei (Population des Prairies)       Reithrodontomys megalotis dychei
Reithrodontomys megalotis megalotis (Population de la Colombie-Britannique) Reithrodontomys megalotis megalotis
Rorqual à bosse (Population de l'Ouest de l'Atlantique Nord)Rorqual à bosse (Population de l'ouest de l'Atlantique Nord)
Rorqual à bosse (Populations du Nord-Ouest de l'Atlantique et du Pacfique Nord)Rorqual à bosse (Populations de l'ouest de l'Atlantique Nord et du Pacifique Nord)
Rosier des prairies       Rosier sétigère
Rossolis filiforme       Droséra filiforme
Sabatia de Kennedy       Sabatie de Kennedy
Salamandre Coeur d'Alene       Salamandre de Coeur d'Alène
Salamandre de Coeur d'Alene       Salamandre de Coeur d'Alène
Salamandre sombre       Salamandre sombre du Nord
Saule des lands       Saule des landes
Saumon coho (Population de l'intérieur du Fraser)       Saumon coho (Population du Fraser intérieur)
Saumon d'Atlantique       Saumon atlantique (Populations de l'intérieur de la baie de Fundy)
Saumon d'Atlantique (Populations de l'arrière-baie de Fundy)       Saumon atlantique (Populations de l'intérieur de la baie de Fundy)
Saumon sockeye (saumon rouge) (Population du lac Cultus)       Saumon sockeye (saumon rouge) (Population Cultus)
Saumon sockeye (saumon rouge) (Population du lac Sakinaw)       Saumon sockeye (saumon rouge) (Population Sakinaw)
Scirpe timide       Trichophore à feuilles plates
Scirpus verecundus       Trichophorum planifolium
Simpsonais ambigua       Simpsonaias ambigua
Sistrurus catenatus catenatus       Sistrurus catenatus
Solidago speciosa var. rigidiuscula       Solidago speciosa
Souris des moissons (Population de la Colombie-Britannique)       Souris des moissons de la sous-espèce megalotis
Souris des moissons (Population des Prairies)       Souris des moissons de la sous-espèce dychei
Speotyto cunicularia       Athene cunicularia
Stéphanomérie faux-jonc       Stéphanomérie à feuilles découpées
Sterne noire       Guifette noire
Strix occidentalis       Strix occidentalis caurina
Sylvilagus nuttallii nuttallii (Population de la Colombie-Britannique)       Sylvilagus nuttallii nuttallii
Sylvilagus nuttallii pinetis (Population des Prairies)       Sylvilagus nuttallii pinetis
TalinumTalinum faux-orpin
Tête rose (Population de l'Est)       Tête rose
Tête rose (Population du Manitoba)       Tête carmin
Tétras des armoises (Population de la Colombie-Britannique)       Tétras des armoises de la sous-espèce phaios
Tétras des armoises (Population des Prairies)       Tétras des armoises de la sous-espèce urophasianus
Thamnophis sauritus (Population Atlantique)       Thamnophis sauritus (Population de l'Atlantique)
Thélyptéride hexagonale       Phégoptéride à hexagones
Tortue molle à épines de l'Est       Tortue-molle à épines
Tortula laevipila       Syntrichia laevipila
Tortules à poils lisses      Tortule à poils lisses
Tradescantie occidentale       Tradescantie de l'Ouest
Trille incliné       Trille à pédoncule incliné
Vergerette naine       Vergerette à racine pivotante
Virgulus sericeus       Symphyotrichum sericeum
Woodsia obtuse       Woodsie obtuse

Retournez à la table des matières

COSEPAC

 

  Président
Marco Festa-Bianchet (Ph.D.)

Département de biologie
Université de Sherbrooke
Sherbrooke, QC J1K 2R1
  
 

 

SOUS COMITÉS (2004)

Connaissances traditionnelles autochtones

 

 
 Larry Carpenter
Coprésident

Conseil consultatif de la gestion de la faune
Territoires du Nord Ouest
C.P. 2120
Inuvik (Territoires du Nord Ouest) X0E 0T0
Henry Lickers
Coprésident

Conseil des Mohawks d'Akwesasne
Département de l'environnement
C.P. 579
Cornwall (Ontario) K6H 5T3
 
 

 

Spécialistes des espèces

 

 
Amphibiens et reptiles
David M. Green (Ph.D.)
Coprésident
Musée Redpath
Université McGill
859, rue Sherbrooke Ouest
Montréal (Québec) H3A 2K6
Ronald J. Brooks (Ph.D.)
Coprésident
Department of Zoology
College of Biological Science
University of Guelph
Guelph (Ontario) N1G 2W1
Arthropodes
B. Theresa Fowler (Ph.D.)
Coprésidente
Direction des espèces en péril
Service canadien de la faune
Environnement Canada
Ottawa (Ontario) K1A 0H3
Poste vacant
Coprésident
Mammifères marins
Hal Whitehead (Ph.D.)
Coprésident
Department of Biology
Dalhousie University
1355, rue Oxford
Halifax (Nouvelle Écosse) B3H 4J1
Andrew Trites (Ph.D.)
Coprésident
Marine Mammal Research Unit
University of British Columbia
Pièce 18, Hut B-3
6248 Biological Sciences Road
Vancouver (Colombie Britannique) V6T 1Z4

 

Mammifères terrestres
Marco Festa-Bianchet (Ph.D.)
Département de biologie
Université de Sherbrooke
Sherbrooke, QC J1K 2R1
M. Brock Fenton (Ph.D.)
Coprésident
Department of Biology
University of Western Ontario
London (Ontario) N6A 5B7

 

Mollusques
Gerald L. Mackie (Ph.D.)
Coprésident
Department of Zoology
College of Biological Science
University of Guelph
Guelph (Ontario) N1G 2W1
Poste vacant
Coprésident

 

Oiseaux
Richard Cannings
Coprésident
1330 East Debeck Road
R.R. 1, Site 11 - Comp. 96
Naramata (Colombie Britannique) V0H 1N0
Marty L. Leonard (Ph.D.)
Coprésidente
Department of Biology
Dalhousie University
1355, rue Oxford
Halifax (Nouvelle Écosse) B3H 4J1

 

Plantes et lichens
Erich Haber (Ph.D.)
Coprésident (plantes vasculaires)
a/s des National Botanical Services
604, avenue Wavell
Ottawa (Ontario) K2A 3A8
René Belland (Ph.D.)
Coprésident (mousses et lichens)
Devonian Botanic Garden
University of Alberta
Edmonton (Alberta) T6G 2E1

 

Poissons d'eau douce
Robert Campbell (Ph.D.)
Coprésident
983 Route 800 E
R.R. #1
St. Albert (Ontario) K0A 3C0
Claude Renaud (Ph.D.)
Coprésident
Musée canadien de la nature
C.P. 3443 - Station D
Ottawa (Ontario) K1P 6P4

 

Poissons marins
Richard L. Haedrich (Ph.D.)
Coprésident
Department of Biology
Memorial University of Newfoundland
4 Clark Place
St. John's (Terre Neuve et Labrador) A1B 5S7
Mart R. Gross (Ph.D.)
Coprésident
Department of Zoology
University of Toronto
25, rue Harbord
Toronto (Ontario) M5S 3G5

 

Logo du COSEPAC

 

COSEPAC
Comité sur la situation des espèces en péril au Canada

COSEWIC
Committee on the Status of Endangered Wildlife in Canada

Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) a été créé en 1977, à la suite d'une recommandation faite en 1976 lors de la Conférence fédérale-provinciale sur la faune.

Le Comité a été créé pour satisfaire au besoin d'une classification nationale des espèces sauvages en péril, qui soit unique et officielle et qui repose sur un fondement scientifique solide.

En 1978, le COSEPAC (alors appelé CSEMDC) désignait ses premières espèces et produisait sa première liste des espèces en péril au Canada.

En 2002, le COSEPAC a célébré 25 années d'évaluation scientifique de la situation des espèces en péril au Canada.

Le 5 juin 2003, la Loi sur les espèces en péril (LEP) a été promulguée. La LEP établit le COSEPAC comme comité consultatif et fait en sorte que les espèces continueront d'être évaluées en vertu d'un processus scientifique rigoureux et indépendant.

Environnement Canada Service canadien de la faune   

Environment Canada Canadian Wildlife Service   

Le Service canadien de la faune d'Environnement Canada offre un appui administratif et financier global au Secrétariat du COSEPAC.


Retournez à la table des matières