Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l’adiante cheveux-de-Vénus au Canada - Mise à jour 2000

Introduction

L’adiante cheveux-de-Vénus (Adiantum capillus-veneris L.) a été désigné espèce en voie de disparition en 1984 à cause du déclin de son seul site canadien connu, situé à la source thermale de Fairmont Hot Springs, dans le Sud-Est de la Colombie-Britannique (Brunton, 1984). L’adiante cheveux-de-Vénus est une espèce tropicale-subtropicale dont l’aire de répartition principale en Amérique du Nord se situe dans le Sud des États-Unis. Le site canadien constitue donc pour l’espèce un endroit disjoint, situé à plus de 1 000 km au nord de l’aire principale. La fougère, qui a besoin d’un milieu humide et calcaire demeurant chaud toute l’année (Brunton, 1984), arrive à survivre à la source thermale de Fairmont Hot Springs parce que celle-ci lui procure un tel milieu. En effet, l’eau de la source, chaude et riche en calcaire, s’écoule sur une surface de tuf calcaire, roche principalement constituée d’un dépôt de carbonate de calcium (Brunton, 1984).