Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l’adiante cheveux-de-Vénus au Canada - Mise à jour 2000

Taille et tendances de la population

On sait depuis 1888 que l’adiante cheveux-de-Vénus est présent à la source thermale de Fairmont Hot Springs. Durant les années 1940, on signalait encore que l’espèce était abondante et comptait plusieurs sites aux alentours de l’établissement de villégiature (Brunton, 1984). Par la suite, l’expansion de cet établissement a causé la destruction de tous les sites, sauf un, et ce dernier est toujours en déclin. En 1974, la population occupait une corniche rocheuse sur une longueur de 3 m. En 1982, elle n’en occupait plus que 0,4 m et comptait 68 frondes, toutes stériles (Brunton, 1984). En 1996, il ne restait plus que 16 frondes, stériles, produites par environ quatre sujets (G. Douglas, obs. pers., 1996). La situation du site demeure donc extrêmement précaire.