Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la fabronie naine (Fabronia pusilla) au Canada

Répartition

Répartition mondiale

Le Fabronia pusilla est présent d’une part dans l’Ouest de l’Amérique du Nord et d’autre part, en Europe de l’Ouest et en Afrique du Nord, principalement dans des régions à climat méditerranéen. L’espèce a été signalée dans l’Ouest de l’Amérique du Nord, au Mexique, en Europe et en Afrique du Nord (Buck, 1994). Crum et Anderson (1981) signalent que l’espèce est également présente en République dominicaine, mais il s’agit d’une erreur (Buck, 1994). Dans l’Ouest de l’Amérique du Nord, l’espèce a été signalée dans le Sud de la Colombie-Britannique, dans l’État de Washington, en Idaho, en Oregon, au Colorado, au Nouveau-Mexique, en Arizona et en Californie (Lawton, 1971; Grout, 1928-1940; Koch, 1950; figure 2). Les populations canadiennes constitueraient la limite nord de la répartition de l’espèce, qui est plus répandue et plus abondante vers le sud.

Figure 2. Répartition approximative du Fabronia pusilla en Amérique du Nord. La zone ombrée indique la répartition approximative de l’espèce aux États-Unis et au Mexique, le point noir indique le site canadien du mont Sumas, et le cercle indique le site disparu du lac Arrow inférieur.

Figure 2. Répartition approximative du Fabronia pusilla en Amérique du Nord. La zone ombrée indique la répartition approximative de l’espèce aux États-Unis et au Mexique, le point noir indique le site canadien du mont Sumas, et le cercle indique le site disparu du lac Arrow inférieur

Répartition canadienne

Au Canada, le Fabronia pusilla ne pousse que dans le Sud de la Colombie-Britannique, où il n’a été trouvé que dans deux localités. La première de ces localités est située à l’extrémité ouest du mont Sumas, à l’est d’Abbotsford, dans le Sud-Ouest de la province, tandis que la seconde est située à Deer Park, près du lac Arrow inférieur, dans la vallée du Kootenay, dans le Centre-Sud de la province. Le site du lac Arrow est maintenant submergé à cause d’un barrage, et le F. pusilla n’a pas été récolté dans cette région depuis les récoltes faites par Macoun vers la fin du 19e siècle. À Abbotsford, la dernière récolte remonte à mars 1968.

Si le site du mont Sumas existe toujours, la zone d’occurrence totale est inférieure à 0,1 kilomètre carré.