Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la fabronie naine (Fabronia pusilla) au Canada

Biologie

Généralités

Le Fabronia pusilla est une mousse vivace rampante qui pousse en milieu semi-exposé, sur la roche ou l’écorce. En Colombie-Britannique, les deux localités où a été signalée l’espèce se trouvent dans des régions à été chaud et à hiver de frais à froid. On ne dispose d’aucune information précise sur la biologie du F. pusilla.

Reproduction et dispersion

Le Fabronia pusilla est une mousse autoïque (les organes mâles et femelles se rencontrant sur le même individu) qui produit fréquemment des sporophytes et des spores dans toute son aire de répartition. Des sporophytes sont présents dans les deux spécimens récoltés au mont Sumas, mais ils ne sont pas abondants. Comme le matériel récolté au lac Arrow par Macoun renferme aussi des sporophytes, on peut supposer que les populations canadiennes étaient également capables de produire des spores. Les spores des mousses sont généralement dispersées par le vent, mais on ne sait rien de la distance de dispersion, de la viabilité et du taux de germination des spores de cette espèce. Rien n’indique par ailleurs que celle-ci puisse se reproduire de façon asexuée par fragmentation ou au moyen de propagules spécialisées.

Relations interspécifiques

Aucune information n’est disponible sur les relations interspécifiques du Fabronia pusilla, mais on sait qu’il pousse généralement parmi d’autres espèces de mousses. Beaucoup sont plus grandes que le F. pusilla et pourraient donc l’éliminer de son habitat par compétition.