Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le stylophore à deux feuilles au Canada – Mise à jour

Sommaire biographique des rédacteurs du rapport

J. Bowles

Jane M. Bowles a obtenu un doctorat de la University of Western Ontario en 1980. Elle travaille comme écologiste autonome dans le sud de l’Ontario depuis plus de 25 ans et a effectué des inventaires des sciences biologiqueset des recherches dans les domaines de l’écologie de la conservation et des espèces en péril. Elle mène des études sur le Stylophorum diphyllum et des activités de rétablissement de cette espèce depuis 1997, et elle est auteure du programme de rétablissement. Elle est membre du Sous-comité de spécialistes des plantes vasculaires du COSEPAC depuis 2002 ainsi que du Comité de détermination du statut des espèces en péril de l'Ontario depuis 2006. Elle fait également partie des équipes de rétablissement du stylophore à deux feuilles, du chardon de Pitcher et des dunes herbeuses du lac Huron, de la prairie à grandes graminées, de la forêt carolinienne et des écosystèmes du territoire de la Première nation Walpole. Depuis 1995, elle est professeure adjointe à la University of Western Ontario, où elle est également conservatrice de l’herbier et directrice de l’arboretum Sherwood Fox.

S. Brinker

Samuel R. Brinker a obtenu un baccalauréat en sciences de l’environnement de la University of Waterloo. Il effectue depuis plus de huit ans des recherches sur les espèces en péril et des évaluations de zones naturelles. Il a commencé par réaliser des relevés sur le terrain à titre de biologiste et a effectué l’inventaire des espaces naturels de la ville de Hamilton. Par la suite, il a occupé différentes fonctions au sein de Parcs Ontario, puis il s’est joint au ministère des Richesses naturelles de l’Ontario, où il a été naturaliste de parc, puis biologiste des espèces en péril. M. Brinker travaille actuellement comme écologiste-conseil et effectue des évaluations portant sur diverses espèces de plantes vasculaires et de reptiles en péril. Il réalise également des inventaires de milieux humides et des inventaires des sciences biologiques dans des parcs et des zones protégées. Il fait également partie de l’équipe de rétablissement de la bartonie paniculée (Bartonia paniculata ssp. paniculata) et a participé à l’élaboration du programme de rétablissement écosystémique de l’oponce de l’Est et des savanes des flèches de sable du lac Érié.