Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Morse de l'Atlantique au Canada – Mise à jour

Mise à jour
Rapport de situation du COSEPAC
sur le
Morse de l'Atlantique
Odobenus rosmarus rosmarus
au Canada
2006

Information sur l'espèce

Nom et classification

Le morse de l’Atlantique [Odobenus rosmarus rosmarus (Linné, 1758)], est un mammifère qui appartient au genre Odobenus Brisson, 1762; famille des Odobénidés Allen, 1880; sous-ordre des Caniformes (synonyme des Pinnipèdes); ordre des Carnivores Bowdich, 1821 (ITIS, 2003). Le morse de l’Atlantique est l’une des deux sous-espèces vivantes du morse, l’autre étant le morse du Pacifique (O. r. divergens)Note de bas de page 1. Les noms communs de l’espèce sont : morse (français), walrus (anglais, néerlandais), aivik (inuktitut), hvalros (danois), mursu (finnois), rostungur (islandais), hvalross (norvégien), morj (russe), morsa (espagnol, portugais) et valross (suédois).


Description

Le morse est un mammifère marin grégaire de grande taille dont les membres antérieurs et postérieurs se sont développés en nageoires (figure 1). Les nageoires antérieures, comme celles des Otariidés, permettent à l’animal de se dresser alors que les nageoires postérieures ont une structure et une fonction similaires à celles des phoques de la famille des Phocidés. Le morse se distingue des autres espèces de mammifères marins par ses défenses, qui sont des canines supérieures hypertrophiées, et par sa moustache composée de vibrisses en aiguillons. Chez les adultes, les mâles sont plus gros que les femelles, et leurs défenses sont plus longues et plus larges (Mansfield, 1966; Garlich-Miller et Stewart, 1998). À la naissance, les morses ont une fourrure de poils gris argenté qui tombe rapidement pour être remplacée par de courts poils bruns et épars. La peau, qui porte peu de poils, est brun cannelle, mais peut prendre une teinte rose les journées chaudes ou presque blanche après une longue plongée en eau froide (Bruemmer, 1977; Reeves, 1995). Les mâles adultes ont un cou large et musclé couvert d’une peau épaisse et cornée. À la naissance, les morses de l’Atlantique mesurent 120 cm de long et pèsent 55 kg environ (Mansfield, 1958). Les mâles atteignent environ 315 cm (~1 100 kg), et les femelles, environ 277 cm (~800 kg) (Garlich-Miller et Stewart, 1998). Les morses du Pacifique atteignent une longueur similaire, mais ils sont plus lourds en moyenne (MacLaren, 1993; Knutsen et Born, 1994; Garlich-Miller et Stewart, 1998), leurs défenses sont plus longues et leur crâne est plus large. Les morses de la mer de Laptev ont un crâne analogue à celui des morses du Pacifique et ont une taille à mi-chemin entre celle des sous-espèces de l’Atlantique et du Pacifique.


Figure 1 : Illustration d’un morse de l’Atlantique mâle adulte (Odobenus rosmarus rosmarus)

Illustration d’un morse de l’Atlantique mâle adulte

Artiste : Gerald Kuehl; © Ministère des Pêches et des Océans du Canada, reproduction autorisée.

Il existe des articles de synthèse détaillés sur le morse (voir par exemple Fay, 1985), de même que sur les sous-espèces de l’Atlantique (Reeves, 1978; Born et al., 1995; Stewart, 2002) et du Pacifique (voir, par exemple, Fay, 1982). Stewart (1993) a dressé une bibliographie allant jusqu’à janvier 1993.

Notes de bas de page

Note de bas de page 1

Les morses qui vivent dans la mer de Laptev pourraient constituer une troisième sous-espèce (O. r. laptevi), mais leur taxinomie est incertaine (Fay, 1982, 1985).

Retour à la référence de la note de bas de page 1