Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le grenadier berglax (Macrourus Berglax) au Canada

Répartition

Aire de répartition mondiale

Le grenadier berglax vit dans l’Atlantique Nord, le long du plateau et du talus continentaux, dans des eaux variant de tempérées à arctiques (figure 2). Dans la partie ouest de l’Atlantique Nord, l’espèce se rencontre dans le détroit de Davis; au large des plateaux du Labrador et du nord-est de Terre-Neuve; au large du Grand Banc; au large de la Nouvelle-Écosse, dans le banc Banquereau, le banc de l’île de Sable et le banc Browns, ainsi que dans le banc Georges (Scott et Scott, 1988). Dans la partie est de l’Atlantique Nord, le grenadier berglax est présent dans un territoire comprenant le talus atlantique de l’Irlande et les eaux entourant les îles Féroé, la côte norvégienne jusqu’au Spitzberg et la mer de Barents (Cohen et al., 1990).

Figure 2. Aire de répartition mondiale du Macrourus berglax (adapté de Cohen et al., 1990)

Figure 2. Aire de répartition mondiale du Macrourus berglax (adapté de Cohen et al., 1990)

Aire de répartition canadienne

L’aire de répartition du Macrourus berglax s’étend le long du talus continental et du plateau profond de l’Atlantique Nord. L’espèce peut être observée au large de Terre-Neuve et dans le Grand Banc, de même qu’au large de la Nouvelle-Écosse, dans le banc Banquereau, le banc de l’île de Sable, le banc Browns et le banc Georges (figure 3).

Figure 3. Aire de répartition canadienne du Macrourus berglax; tiré de la base de données de l’ECNASAP

Figure 3. Aire de répartition canadienne du Macrourus berglax; tiré de la base de données de l’ECNASAP