Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le lichen cryptique ( Nephroma occultum) au Canada – Mise à jour

Information sur l’espèce

Nom et classification

Nom scientifique :

Nephroma occultum Wetm.

Synonymes :

Aucun

Nom commun :

Lichen cryptique

Famille :

Nephromataceae

Grand groupe végétal :

Lichens (ascomycètes lichénisés)

Citation bibliographique :

Bryologist 83: 243-247 (1980)

Spécimens types :

Oregon, comté de Lane, 11,2 km au nord-est de Blue River, H.J. Andrews Experimental Forest, 19 février 1978, Scott Sundberg 120.

  • Holotype : University of Minnesota (MIN).
  • Isotypes : Musée canadien de la nature, Ottawa (MCN).
    Oregon State University, Corvallis (OSC).
    Musée suédois d’histoire naturelle, Stockholm (S).
    Smithsonian Institution, Washington, D.C. (É.-U.).

Description morphologique

Le Nephroma occultum est un lichen foliacé arrondi et non uniformément appressé de 2 à 7 cm de largeur portant des lobes de 4 à 12 mm de largeur (Brodo et al., 2001). La face supérieure est mate, glabre et de couleur gris jaunâtre pâle à verdâtre ou gris-bleu. Ses arêtes en forme de filet couvrant toute la face supérieure sont caractéristiques. La face inférieure est également matte et glabre, mais légèrement ridée, et sa couleur varie de brun roux pâle en bordure à parfois noirâtre vers le centre. Les bordures des lobes sont unies et leur contour est distinctement arrondi. Des sorédies grossières et granulaires, de 80 à 330 μm de diamètre, sont présentes le long des bordures des lobes et se développent plus tard aussi le long des arêtes de la face supérieure. La médulle est blanche et UV+ (jaune pâle) et le cortex est KC (jaune). Le photobionte est une cyanobactérie (Nostoc). L’espèce est dépourvue d’apothécies et de pycnides.

Selon White et James (1988), le Nephroma occultum produit les substances chimiques secondaires suivantes : néphroarctine, phénarctine, acide usnique, zéorine et un triterpénoïde non identifié. Ces résultats ont été obtenus à partir de matériel recueilli à l’emplacement de l’holotype, dans le centre-ouest de l’Oregon. Six autres spécimens provenant de diverses parties de la Colombie-Britannique ont maintenant été analysés par chromatographie à deux dimensions et ont donné deux autres triterpénoïdes accessoires non identifiés (Goward, 1995a).

Wetmore (1980) et White et James (1988) contiennent des descriptions techniques.

Les caractéristiques qui aident à identifier le Nephroma occultum sur le terrain comprennent une apparence feuillue, des arêtes en forme de filet sur la face supérieure, la présence de sorédies sur les bordures, la couleur gris jaunâtre pâle à gris-bleu et la face inférieure glabre. Certaines formes du N. parile (Ach.) Ach. sont semblables, mais chez cette espèce la face supérieure est généralement brunâtre et est tout au plus plissée, sans arêtes en forme de filet (Goward, 1995a).

Le nom Nephroma occultum provient du latin occultus, qui signifie caché (Wetmore, 1980); les premiers spécimens recueillis de cette espèce étaient cachés dans les plus hautes branches de grands arbres anciens en Oregon.

On peut voir des illustrations du Nephroma occultum dans Wetmore (1980 : holotype), White et James (1988: isotype), McCune et Geiser (1997), Brodo et al. (2001), et aux figures 1, figure2 et figure3 du présent rapport.

Figure 1. Nephroma occultum (photo : Stephen Sharnoff)

Figure 1. Nephroma occultum

Figure 2. Nephroma occultum (photos : Bruce McCune)

Figure 2. Nephroma occultum

Figure 3. Nephroma occultum (photo : Patrick Williston)

Figure 3. Nephroma occultum

Description génétique

Le Nephroma occultum n’a pas fait l’objet d’analyses génétiques à ce jour; cependant, d’autres espèces du genre ont été étudiées récemment dans le cadre d’analyses de clades par séquençage d’ITS (Stenroos et al., 2003; Maidlikowska et Lutzoni, 2004). Ces études ont révélé que le genre Nephroma est un groupe monophylétique, ce qui signifie que le genre devrait demeurer stable du point de vue taxinomique.