Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Programme de rétablissement du cisco à museau court (Coregonus reighardi) au Canada

Annexes

Annexe A : Effets sur l'environnement et les autres espèces

Conformément à la Directive du Cabinet sur l'évaluation environnementale des projets de politiques, de plans et de programmes, tous les documents de planification du rétablissement sont soumis à une évaluation environnementale stratégique (EES). Ce type d'évaluation vise à intégrer des considérations environnementales dans l'élaboration de politiques publiques, de plans et de propositions de programme pour appuyer une prise de décision éclairée en matière d'environnement.

La planification du rétablissement vise à favoriser les espèces en péril et la biodiversité en général. Toutefois, on reconnaît que les programmes peuvent avoir des effets imprévus sur l'environnement. Le processus de planification fondé sur des lignes directrices nationales tient directement compte de tous les effets environnementaux, en s'attachant particulièrement aux répercussions possibles sur les espèces ou les habitats non ciblés. Les résultats de l'EES sont directement intégrés au programme, mais ils sont également résumés ci-après dans le présent énoncé.

Il n'est pas possible de rétablir les populations de cisco à museau court. Ce programme de rétablissement ne propose donc aucune mesure, ni activité spécifique qui aurait des répercussions négatives sur l'environnement ou les autres espèces. Les approches de conservation générales détaillées à la section 4 du présent rapport, dont les programmes d'études, de gestion et de recherches, visent à améliorer nos connaissances fondamentales des espèces de ciscos des profondeurs pour ainsi accroître notre capacité à les gérer. D'autres espèces de cisco des profondeurs prises en considération par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) (c.-à-d. le cisco à mâchoires égales) ou inscrites sous la protection de la Loi sur les espèces en péril (LEP) (c.-à-d. le Kiyi) peuvent tirer parti d'une compréhension accrue du complexe d’espèces.

Annexe B : Rapport de collaboration et consultation

Lors des consultations concernant la proposition d'inscription du cisco à museau court, le Ministère des Pêches et des Océans (MPO) a publié un avis dans douze journaux locaux afin de solliciter les commentaires et les points de vue sur l'espèce. Ces journaux sont les suivants :

Sarnia Observer
Parry Sound North Star
Sault Star
Le Gout de Vivre
Goderich Signal Star
Kincardine News
Port Elgin Shoreline Beacon
Lucknow Sentinel
Collingwood-Wasage Connection
Wiarton Echo
Midland Penetagnuishene Mirrror
Grand Bend Lakeshore Advance


De plus, on a communiqué directement avec 38 communautés et organisations autochtones et on leur a fourni une trousse d'information sur le cisco à museau court afin de solliciter leurs commentaires et leurs points de vue. Ces communautés ou organisations sont les suivantes :

Chippewas – Kettle and Stony Point
Lac Whitefish
Walpole Island
Wikwemikong
Chippewas – Première Nation (PN) de la rivière Thames
PN de Henvey Inlet
PN Aamjiwaang
PN de Shawanaga
Mississaugas of the Credit
Dokis
Six nations de la rivière Grand
Beausoleil
Chippewas-Georgina Island
Moose Deer Point
PN de Mississauga of Scugog Island
PN de Chippewas of Mnijkaning
Curve Lake
Wahta Mohawk
PN de Hiawatha
PN de Chippewas of Nawash
Alderville (Sugar Island)
Saugeen
Mohawks – Baie de Quinte
Audeck-Omni-Kaning
PN de Batchewana
Sheguiandah
PN de la rivière Grand
PN de M’Chigeeng
Thessalon
Sheshegwaning
Mississauga
PN de Zhibaahaasing
Serpent River
Mohawks d'Akwesasne
Sagamok Anishnawbek
rivière Whitefish
Centre de ressources sur les pêches de l'Ontario/Anishinabek
Magnetawan


Également, 28 trousses d'information ont été envoyées à des organisations non autochtones :

Algoma Manitoulin Commercial Fishermen’s Association
Fédération canadienne de l’agriculture
Bait Association of Ontario
Fédération canadienne de la nature
Conseil canadien des pêcheurs professionnels
Association canadienne des parcs et loisirs
Réseau canadien de l'environnement
La société canadienne des biologistes de l'environnement
Commission des pêcheries des Grands Lacs
Réseau ontarien de l'environnement
Comité consultatif du lac Supérieur
Ontario Federation of Anglers and Hunters
Northern Ontario Charter Boat Operators Association
Ontario Hydro One
Northern Ontario Tourism Outfitters
Ontario Power Generation
Northwestern Ontario Sportsmen’s Alliance
Fonds mondial pour la nature – Canada
Northwestern Ontario Tourism Association
Club de pêche du lac Huron
Ontario Commercial Fisheries Association
Municipalité d'Huron-Kinross
Canadian Port and Harbour Association
Forum binational sur le lac Supérieur
Municipalité de Kincardine
Municipalité d'Arran-Elderslie
Municipalité de Saugeen Shores
Lake Huron Charter Boat Association


Au total, neuf réponses ont été reçues; trois des communautés des Premières Nations, deux des organisations environnementales, une de l'industrie et trois de particuliers. Les commentaires reçus varient entre le soutien à l'inscription (4) et une position neutre (ne soutient pas, ni ne s'oppose à l'inscription). L'ébauche d'un programme de rétablissement a été envoyée aux neuf répondants.

Le programme de rétablissement du cisco à museau court a été préparé par le MPO en collaboration avec divers chercheurs, biologistes et gestionnaires qui connaissent le cisco des profondeurs des Grands Lacs. Une équipe de rétablissement formelle n'a pas été conviée en raison du manque de connaissances sur l'espèce, de sa présumée extinction et du fait que le rétablissement a été jugé impossible. Les personnes consultées ou ayant participé à l'élaboration du programme de rétablissement sont les suivantes :

  • Tom Pratt, ministère des Pêches et des Océans, Sault Ste-Marie (ON)
  • Nick Mandrak, ministère des Pêches et des Océans, Burlington (ON)
  • Jim Reist, ministère des Pêches et des Océans, Winnipeg (MB)
  • Dana Boyter, ministère des Pêches et des Océans, Burlington (ON)
  • Pooi-Leng Wong, ministère des Pêches et des Océans, Winnipeg (MB)
  • Ken Cullis, ministère des Richesses naturelles de l’Ontario, Thunder Bay (ON)
  • Lloyd Mohr, ministère des Richesses naturelles de l’Ontario, Owen Sound (ON)
  • Scott Reid, ministère des Richesses naturelles de l’Ontario, Peterborough (ON)
  • Scott Gibson, ministère des Richesses naturelles de l’Ontario, Peterborough (ON)

Le ministère des Richesses naturelles de l’Ontario a participé à l'élaboration et à l'examen du programme de rétablissement, puis, une fois que celui-ci sera complété, il contribuera à satisfaire aux exigences en vertu de la Loi de 2007 sur les espèces en voie de disparition de l'Ontario. De plus, la division des espèces en péril du Fish and Wildlife Service des États-Unis a fourni des commentaires indiquant son adhésion générale à l'approche proposée dans ce programme de rétablissement.

Introduction