Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Programme de rétablissement du cisco à museau court (Coregonus reighardi) au Canada

5. Habitat essentiel

5.1 Définition de l'habitat essentiel des espèces

La Loi sur les espèces en péril (LEP) définit l'habitat d'une espèce aquatique comme suit :

« … les frayères, aires d’alevinage, de croissance et d’alimentation et routes migratoires dont sa survie dépend, directement ou indirectement, ou aires où elle s’est déjà trouvée et où il est possible de la réintroduire. » [paragr. 2(1) de la LEP]

Toujours selon la LEP, l'habitat essentiel est défini comme suit :

« ... l’habitat nécessaire à la survie ou au rétablissement d’une espèce sauvage inscrite, qui est désigné comme tel dans un programme de rétablissement ou un plan d’action élaboré à l’égard de l’espèce. » [paragr. 2(1) de la LEP]

On en sait peu sur les exigences en matière d'habitat du cisco à museau court. Nous savons que l'espèce vivait dans les eaux modérément profondes des lacs Ontario (22 à 92 m), Michigan (37 à 110 m) et Huron (37 à 92 m) [Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) 2005]. Selon son régime alimentaire, il vivait là où il pouvait se nourrir de crustacés d'eaux douces du genre Mysis diluviana et Diporiea (Parker 1988, COSEPAC 2005). Naumann et Crawford (2009) ont conclu que définir l'habitat essentiel des espèces de poissons rares et dont la taxonomique est incertaine, comme le cisco à mâchoires égales du lac Huron qui est étroitement connexe, est impossible en raison de la rareté des apparitions et du besoin de considérer des facteurs importants au niveau physique et biologique autres que la profondeur des eaux. Le manque d'information propre à l'espèce sur les exigences biologiques et historiques du cisco à museau court aurait empêché l'identification de l'habitat essentiel à ce moment. De plus, l'extinction présumée du cisco à museau court porte à croire que la survie ou le rétablissement de l'espèce n'est pas possible, de sorte que la notion d'habitat essentiel au sens de la LEP est inopérante.