Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le microséris de Bigelow (Microseris bigelovii) au Canada

Résumé technique

Microseris bigelovii

Microséris de Bigelow – Coast Microseris

Aire d’occurrence au Canada :

Colombie-Britannique

Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km²) au Canada.

(Bande côtière longue de 400 km et large d’au plus 50 m à partir du littoral.) : Environ 20 km²

Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue).

Stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes(ordre de grandeur > 1)?

Aucune

Superficie de la zone d’occupation (km²).

(Superficie réelle des habitats occupés) : << 1 km² (< 1 hectare)

Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue). En déclin à long terme, stable à court terme.

Y a-t-il des fluctuations extrêmes(ordre de grandeur > 1)?

Aucune

Nombre d’emplacements actuels connus ou inférés.

6

Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

En déclin à long terme, stable à court terme.

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?

Aucune

Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

En déclin en termes de superficie et de qualité.

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.).

8 à 10 mois

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles).

5 500 à 6 500

Tendance de la population totale quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue :

En déclin à long terme, stable à court terme.

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte).

Aucune information fiable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

Possiblement

La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c. à d. migration réussie de < 1 individu/année)?

Oui, la majorité des populations sont peu susceptibles de faire des échanges, même sur de plus longues périodes.

Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

En déclin (plus de la moitié des populations connues ont disparu au cours des 130 dernières années).

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?

  • Aucune
  • Île Hornby : 2 000 – 2 500
  • Oak Bay  1 : 1 500 – 2 000
  • Oak Bay nº 2 : 190
  • Esquimalt : 530
  • Rocky Point nº 1 : 50
  • Rocky Point nº 2 : 1 250

Menaces (menaces réelles ou imminentes sur les populations ou les habitats)

  • Menaces actuelles : activités récréatives, aménagement d’installations dans les parcs, espèces envahissantes, perte d’habitat potentiel
  • Menace potentielle : pollution marine

Effet d’une immigration de source externe

Aucun

Statut ou situation des populations de l’extérieur?

États-Unis : disparue à Washington, en péril en Oregon.

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

Inconnue et peu probable

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?

Incertain

Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?

Très limité

La possibilité d’une immigration de populations externes existe-t-elle?

Aucune

Analyse quantitative

[fournir des détails sur les calculs, la ou les sources de données, les modèles, etc.] : Aucune possible

Statut actuel

COSEPAC : en voie de disparition (2006).

Statut et justification de la désignation

Statut : en voie de disparition

Code alphanumérique : B1ab (ii, iii) + 2ab (ii, iii)

Justification de la désignation : Une petite plante herbacée annuelle présente dans quelques sites fragmentés, restreinte à une mince bande côtière dans le sud-est de l’île de Vancouver, dans une région urbaine densément peuplée. L’aménagement, les activités récréatives, les pratiques d’aménagement des sites et la compétition avec des plantes exotiques envahissantes continuent d’avoir des incidences sur l’espèce.

Applicabilité des critères

  • Critère A (Population globale en déclin) : sans objet (s.o.)
  • Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : satisfait aux critères d’espèce en voie de disparition B1ab (ii, iii) + 2ab (ii, iii) en raison d’une zone d’occurrence et d’une zone d’occupation très en deçà des valeurs critiques, d’une présence sur seulement six sites hautement morcelés et d’un déclin continu inféré dans la zone d’occupation et dans la qualité de l’habitat en raison de la présence d’espèces arbustives et herbacées exotiques envahissantes. Il n’existe aucune donnée fiable sur les fluctuations extrêmes de cette plante annuelle.
  • Critère C (Petite population globale et déclin) : s.o. La population est évaluée à entre 5500 et 6500 individus, mais l’ampleur du déclin n’a pas été clairement estimée et certaines populations comptent moins de 1 000 plants.
  • Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : satisfait au critère d’espèce en voie de disparition D2 en raison d’une petite zone d’occupation et de l’incidence continue des plantes exotiques envahissantes et des pratiques de gestion des sites sur l’espèce.
  • Critère E (Analyse quantitative): s.o. Aucune analyse disponible.