Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la woodsie à lobes arrondis au Canada – Mise à jour

Répartition

Aire de répartition mondiale

Le Woodsia obtusa est largement répandu dans l’est des États-Unis, où il a été signalé dans tous les États situés à l’est du 100e méridien, sauf au Dakota du Nord et au Dakota du Sud. Vers le nord, l’espèce atteint le sud-est du Canada (Ontario et Québec); vers le sud, elle atteint le centre-sud du Texas et le nord de la Floride (figure 2), mais elle est généralement absente de la plaine côtière (Brown, 1964). L’espèce est commune dans le nord-est des États-Unis.

Figure 2. Répartition du Woodsia obtusa en Amérique du Nord (d’après Flora of North America Editorial Committee [1993], avec modifications).

Répartition du Woodsia obtusa en Amérique du Nord

Aire de répartition canadienne

Le Woodsia obtusa atteint la limite nord de sa répartition dans le sud de l’Ontario et le sud du Québec. Aucune population canadienne de l’espèce n’est située à plus de 100 km de la frontière canado-américaine. Le W. obtusa a été observé pour la première fois au Canada en 1936, par Belval et Raymond, dans le comté de Missisquoi, dans le sud du Québec (Cinq-Mars, 1969). La zone d’occurrence canadienne de l’espèce a une superficie d’environ 14 000 km² et correspond au triangle formé par le parc provincial Frontenac (Ontario), le parc de la Gatineau (Québec), plus au nord, et les stations de Saint-Armand et Frelighsburg (Québec), vers l’est. Elle compte pour moins de 1 p. 100 de l’aire de répartition mondiale de l’espèce. La zone d’occupation canadienne du W. obtusa est inférieure à 1 km². Parmi les neuf populations canadiennes connues, quatre se trouvent en Ontario, et les cinq autres, au Québec (figure 3).

Figure 3. Situation des neuf populations canadiennes connues du Woodsia obtusa.

Situation des neuf populations canadiennes connues du Woodsia obtusa

Ontario

Les sites ontariens se trouvent le long de l’axe Frontenac; ce prolongement méridional du bouclier précambrien s’étend depuis la région de Gananoque et Brockville, le long du Saint-Laurent, jusqu’à la région de Westport, plus au nord. Trois des sites sont situés à quelques kilomètres les uns des autres, sur la rive nord des lacs Big Rideau et Sand, près de Westport. Le quatrième se trouve dans le parc Frontenac, environ 20 km au sud-ouest des trois autres.

Québec

Les sites québécois, dont l’un où la population est probablement disparue, sont répartis entre deux régions séparées par plusieurs centaines de kilomètres. Trois des sites se trouvent dans le comté de Missisquoi, où les populations poussent sur un substratum de dolomie, tandis que les deux autres se trouvent dans le parc de la Gatineau, où elles poussent sur un versant de l’escarpement d’Eardley, sur un substratum de marbre.