Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le saumon coho (population du Fraser intérieur) au Canada

Importance de l'espèce

Le saumon coho demeure une espèce importante sur le plan économique de par son apport aux prises commerciales, récréatives et autochtones le long de la côte Ouest de l'Amérique du Nord. Les effectifs du coho déclinent dans la majeure partie de son aire de répartition et certaines populations ont disparu (voir par exemple Nehlsen et al., 1991; Weitkamp et al., 1995; Slaney et al., 1996, Northcote et Atagi, 1997) (figure 2). En décembre 2001, le saumon coho était considéré comme une espèce menacée de disparition dans trois UES, comme une espèce susceptible d'être en péril selon le Endangered Species Act des États-Unis dans deux autres UES, et comme une espèce peu susceptible de devenir en péril dans une seule UES (figure 2). Les cohos du Fraser intérieur, génétiquement distincts, constituent une UES et forment une population importante à l’échelle nationale.

Le statut des stocks de cohos de la Colombie-Britannique varie selon leur emplacement. L'effectif de nombreuses populations du sud de la province a considérablement décliné par rapport aux niveaux historiques (Simpson et al., 2000). La situation de la population de cohos du centre de la côte est mal connue; les cohos du nord de la province s'en tirent généralement mieux que leurs congénères du sud, bien que la viabilité des populations du cours supérieur du bassin de la Skeena ait été considérée comme en péril il y a plusieurs années (Holtby et Finnegan, 1997). Le statut du saumon coho du Fraser intérieur semble être pire que celui des cohos des autres régions de la Colombie-Britannique.