Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la situation de la couleuvre mince au Canada

Protection actuelle ou autres désignations

 

En Ontario, la couleuvre mince du Nord n’est pas répertoriée comme « reptile spécialement protégé » (Annexe 9) en vertu de la Loi sur la protection du poisson et de la faune. De plus, cette espèce est présente dans plusieurs aires protégées comme certains parcs provinciaux dont celui de Rondeau, et dans certains parcs nationaux. En Nouvelle‑Écosse, la couleuvre mince du Nord est protégée en vertu de la Wildlife Act de 1987. Dans son aire de répartition aux États‑Unis, la couleuvre mince du Nord est répertoriée comme étant plus ou moins en péril dans quatre des 10 États où cette sous‑espèce est présente. Pour ce qui est de l’ensemble de l’espèce, la couleuvre mince (T. sauritus) est répertoriée comme en péril dans neuf des 18 États où elle est présente (NatureServe, 2002). Dans le Maine, le Department of Inland Fisheries and Wildlife a donné à la couleuvre mince le statut d’espèce préoccupante (special concern) (Hunter et al., 1992). Ce statut pourrait passer à celui d’espèce en danger de disparition ou menacée si aucune autre population n’est découverte (ibid.). La couleuvre mince est en danger de disparition en Illinois (Brandon et Ballard, 1995). Elle est également en danger de disparition dans le Wisconsin et a le statut S2 au Vermont (NatureServe, 2002). D’autres sous‑espèces ont le statut S2 en Virginie occidentale et au Delaware.