Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la situation de la couleuvre mince au Canada

Taille et tendances des populations

 

Taille des populations

Comme on l’a dit plus haut, au Canada, l’aire de distribution de la couleuvre mince du Nord est nettement disjointe, une « population » se trouvant en Ontario et une population isolée en Nouvelle‑Écosse. Comme ces deux populations sont indépendantes l’une de l’autre, elles seront présentées séparément.

Nouvelle‑Écosse

Autrefois, la couleuvre mince du Nord était considérée comme « rare » en Nouvelle‑Écosse (Bleakney, 1958). Une évaluation de la situation des reptiles et amphibiens indigènes de la Nouvelle‑Écosse a été effectuée au printemps de 1998. Mark Elderkin du Department of Natural Resources de Nouvelle‑Écosse a rédigé un résumé des procédures employées et des conclusions concernant la couleuvre mince du Nord. Bien que le statut attribué à l’espèce ne s’accompagne actuellement d’aucune obligation légale (étant donné l’absence de législation provinciale sur les espèces en péril), les conclusions du comité de classification sont particulièrement pertinentes au présent rapport. Le statut de l’espèce a été déterminé à partir de huit critères : (1) taille de la population, (2) tendance de la population, (3) tendance de la répartition, (4) répartition géographique, (5) nombre de mentions, (6) menaces concernant les populations, (7) menaces concernant les habitats et (8) rang mondial. Pour chacun des sept premiers critères, l’espèce a reçu une note quantitative représentée par une lettre allant de A (risque le plus grave d’extinction ou de disparition de la population) à D (absence de risque démontrée, espèce essentiellement non exposée à un risque de disparition dans les conditions actuelles). Après l’attribution des notes relatives à chaque critère, le groupe de travail a noté l’espèce à l’aide d’un indicateur représenté par une couleur. Une grande partie des données brutes ayant servi à l’évaluation ont été fournies par John Gilhen, qui est largement reconnu comme le principal expert de la couleuvre mince du Nord dans la province.

Globalement, la couleuvre mince du Nord a reçu le statut « jaune »; cette décision se fonde sur la conclusion selon laquelle cette espèce pourrait être écologiquement sensible. Deux critères d’évaluation sont pertinents à un débat sur la taille de la population : le « nombre de mentions », qui a reçu la note C, et la « taille de la population », qui a reçu la note B. En nombre absolu, la taille de la population était évaluée entre 1000 et 3000 individus et le nombre de mentions dans la province à probablement moins de 100. Dans la province, la plupart des signalements concernent des spécimens uniques (John Gilhen, comm. pers.).

Ontario

La première couleuvre mince du Nord signalée en Ontario se trouvait à Toronto en 1858 (Ure, 1858, citation dans le OHS). Aucun individu de cette espèce n’a été retrouvé dans cette localité (comté de York) depuis 1931. Une « colonie » de couleuvres minces du Nord a été découverte en juillet 1972 à Mallorytown Landing, dans le parc national des Îles du Saint‑Laurent, comté de Leeds; c’est l’observation de l’espèce la plus à l’est à cette date, et elle correspond donc peut‑être à un élargissement de son aire de répartition (Woods and Cook, 1976).

Bien qu’aucune étude n’ait porté sur la taille des populations de couleuvres minces du Nord en Ontario, les observations qui figurent dans le Ontario Herpetofaunal Summary (OHS) permettent de les évaluer dans une certaine mesure, bien qu’il n’y ait eu aucun contrôle relatif aux sites et à la date des échantillonnages (Oldham, 1988; Oldham et Sutherland, 1986; Oldham et Weller, 1989). Le tableau 1, compilé à partir de la base de données du OHS, montre que 38 districts sont le lieu d’au moins une observation de couleuvre mince. Cependant l’espèce n’a été signalée qu’une seule fois dans 6 de ces 38 districts, et 20 districts sont le lieu de moins de 10 observations. De plus, on ne signale aucune présence de couleuvre mince depuis 10 ans dans 16 districts.

Tendances de la population

La couleuvre mince du Nord est souvent fréquente là où son habitat est abondant, mais peu commune à rare et locale à la périphérie de son aire de répartition (Harding, 1997). Il semble que cette espèce a toujours été peu commune en Ontario (Nash, 1908; Mills, 1948; Cebek, 1971); cependant des rapports récents permettent de penser que les populations sont de plus en plus localisées et ont même disparu dans les régions où elles étaient répandues autrefois (Lamond, 1994). En Nouvelle‑Écosse, la couleuvre mince du Nord est considérée comme une relique et n’est présente qu’en petit nombre (Cook, 1970). L’évaluation des reptiles et amphibiens de la Nouvelle‑Écosse n’a pas permis de déterminer la tendance suivie par la population (M. Elderkin, comm. pers.). Ailleurs dans l’aire de répartition de l’espèce en Amérique du Nord, elle est qualifiée de discrète et rare (Swanson, 1952; Degraaf et Rudis, 1983; Henter et al., 1992). 

Tableau 1. Observations de couleuvre mince du Nord par district en Ontario
(base de données du OHS, 1998).
District

Année

de la

première

mention

Année

de la

dernière

mention

Nombre

total de

mentions

Durham196819681
Ottawa‑Carleton197819782
Prince Edward197919791
Sudbury198219821
Manitoulin198419841
York185819848
Oxford194019852
Kent1958198562
Elgin198519882
Essex198819881
Middlesex193319888
Northumberland1985198813
Huron188019897
Prescott‑Russell198919892
Parry Sound1965198914
Stormont, Dundas et Glengarry198919891
Brant1966199026
Haliburton198819906
Haldimand‑Norfolk1933199040
Leeds et Grenville1944199061
Lambton1970199012
Lanark1954199021
Peel196919904
Renfrew199019904
Wellington1904199027
Halton1977199113
Hamiton-Wentworth1950199113
Lennox et Addington195419919
Muskoka1959199160
Niagara1961199134
Simcoe196119919
Waterloo1924199116
Bruce19601993183
Frontenac1930199336
Grey1938199413
Hastings198819947
Peterborough1924199428
Victoria198219948