Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Programme de rétablissement de la population de l'Atlantique des couleuvres minces (Thamnophis sauritus) au Canada

5. Rétablissement

 

5.1 Faisabilité du rétablissement de l’espèce

En ce moment, le rétablissement de la Couleuvre mince orientale en Nouvelle-Écosse est jugé faisable d'après les critères énoncés dans la Politique sur la faisabilité du rétablissement (Gouvernement du Canada, 2009). Selon la politique, le rétablissement est faisable si les quatre critères suivants sont satisfaits.

  1. Les individus de l'espèce sauvage qui sont capables de se reproduire sont actuellement disponibles ou le seront dans un avenir prévisible pour maintenir la population ou améliorer son abondance.
  2. Il y a suffisamment d'habitats adéquats pour soutenir l'espèce ou d'habitats qui pourraient être rendus disponibles par la gestion ou la restauration d'habitats.
  3. Les principales menaces envers l'espèce ou son habitat (y compris les menaces venant de l'extérieur du Canada) peuvent être évitées ou atténuées.
  4. Les techniques de rétablissement existent pour atteindre les objectifs visant la population et la distribution ou elles seront vraisemblablement élaborées dans un délai raisonnable.

La population comporte des individus capables de se reproduire; il y aurait suffisamment d'habitats disponibles ou qui pourraient l'être grâce à la gestion ou à la restauration d'habitats. On connaît peu de choses actuellement de la gravité des menaces, des méthodes pour éviter ou renseignements disponibles actuellement, le rétablissement est faisable.


5.2 Objectifs de population et répartition

L’objectif de population de la couleuvre mince orientale est de faire en sorte que la population soit autosuffisante et qu’elle ait 95 % de chance de subsister dans l’ensemble de son aire de répartition. L'autosuffisance est une condition nécessaire au rétablissement de toute espèce; cependant, on ne connaît pas à ce jour le nombre de couleuvres minces nécessaire à la stabilité de la population en Nouvelle-Écosse.

L’objectif de répartition est de conserver ou d’élargir la répartition actuelle des terres humides utilisées par les couleuvres minces dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse. Comme leur répartition en Nouvelle-Écosse est déjà limitée, l’espèce serait menacée encore davantage par une perte de territoire. La faiblesse actuelle des connaissances quant à la situation présente et passée de cette espèce limite notre capacité d’évaluer une cible de rétablissement précise en termes quantitatifs. Par conséquent, deux objectifs intermédiaires de répartition ont été fixés : empêcher l’espèce de décliner davantage et accumuler les connaissances requises pour fixer des cibles de rétablissement appropriées.

Ces objectifs intermédiaires s’énoncent comme suit :

  1. préserver les populations de couleuvres minces dans les zones fréquentées connues;
  2. acquérir des connaissances suffisantes sur la distribution et la structure démographiques ainsi que sur l'association de l'espèce à son habitat pour pouvoir évaluer correctement la viabilité de la population.


5.3 Mesures recommandées pour l’atteinte des objectifs de rétablissement

5.3.1 Planification du rétablissement

Les objectifs peuvent être atteints grâce à la mise en œuvre de quatre grandes stratégies interdépendantes : communication, intendance, recherche, et surveillance. Ces stratégies générales offrent un cadre de travail pour le développement des mesures de rétablissement de l’espèce. Elles aident par ailleurs les participants à déterminer le rôle qu’ils peuvent jouer dans le processus de rétablissement et elles peuvent augmenter l’efficacité des mesures de rétablissement en termes stratégiques et économiques.

Les approches générales exposés ci-dessous ont ete identifiées pour atteindre les objectifs de rétablissement:

  1. Conserver les sites d'habitat essentiel connus ainsi que les nouveaux sites découverts grâce aux efforts d'intendance, d'acquisition de terrains et de protection.
  2. Surmonter les défis associés à l’étude de cette petite espèce cryptique afin de mieux connaître la dynamique de sa population et son utilisation de l’habitat.
  3. Déterminer l’étendue de l’aire de répartition en Nouvelle-Écosse ainsi que la structure, l’effectif et l’évolution de sa population à l’intérieur de cette aire afin de pouvoir déterminer l’échelle appropriée pour les mesures de rétablissement.
  4. Caractériser les éléments de l’habitat essentiel utilisés à chaque étape de la vie et pour chaque activité du serpent et déterminer dans quelle mesure ces éléments sont limitants.
  5. Répertorier les menaces qui pèsent sur la population, évaluer leur importance et prendre des mesures pour atténuer ces menaces.
  6. Préparer des protocoles et des techniques de surveillance à long terme qui permettront d’évaluer l’efficacité des mesures de rétablissement.

Le tableau 4 présente un résumé des mesures recommandées pour l’atteinte de chacun des six objectifs de rétablissement et la gestion des menaces. Le paragraphe 5.3.2 présente le bien fondé de chacune des mesures de rétablissement mentionnées dans le tableau 4.

 

Tableau 4. Planification du rétablissement de la couleuvre mince orientale (Thamnophis sauritus) en Nouvelle-Écosse (Objectif 1. Conserver les sites d'habitat essentiel connus ainsi que les nouveaux sites découverts grâce aux efforts d'intendance, d'acquisition de terrains et d’actions de gestion)
Mesure recommandée pour l’atteinte de l’objectifPri.Note de bas de page aS.g.Note de bas de page bMenace traitéeRésultatsÉchéancier

1.1 Continuer la campagne de sensibilisation du public

  • Cibler les personnes qui vivront ou travailleront sur les terres concernées.
  • Sensibiliser les élèves aux espèces en péril dans les écoles et encourager l’inclusion du concept dans les programmes scolaires.
UC
  • Mauvaise réputation des serpents
  • Information du public
  • Promotion d’activités qui minimisent l’impact sur les serpents et leur habitat
En cours

1.2 Appuyer la participation des Mi’kmaw à tous les aspects du rétablissement des couleuvres minces

  • Continuer à aider à la facilitation des événements culturels organisés par les Mi’kmaq pour célébrer la couleuvre mince.
  • Promouvoir la sensibilisation aux espèces en péril et aux couleuvres minces avec les Mi’kmaq locaux et faciliter et encourager la participation aux efforts de rétablissement
  • Reconnaître l’importance du fait que les Mi'kmaq partagent une longue histoire avec les couleuvres minces à Kespukwitk.
  • Faire participer les jeunes et les encourager à demander aux aînés de leur raconter des histoires sur les couleuvres minces et leurs habitats.
UC, R
  • Mauvaise réputation des serpents
  • Manque d’information
  • Participation efficace de Mi’kmaq locaux
  • Sensibilisation accrue du public
  • Promotion d’activités qui minimisent l’impact sur les serpents et leur habitat
  • Inclure les philosophies mi'kmaq pour intégrer la valeur du netukulimk dans la viabilité à long terme de Kespukwitk.
En cours
1.3 Continuer à mettre en place des possibilités de bénévolat et à promouvoir la participation du public aux activités de recherche et de rétablissementUC, R
  • Manque d’information
  • Mauvaise réputation des serpents
  • Mise en place d’un réseau de stewards bien informés et dévoués au rétablissement de la couleuvre mince
En cours

1.4 Collaborer avec les propriétaires fonciers, l’industrie, les groupes de loisir et les développeurs pour minimiser l’impact des activités sur les serpents et leur habitat

  • Continuer à participer au développement et à la distribution du guide des pratiques exemplaires
  • Travailler directement avec les parties intéressées pour minimiser les impacts sur certains sites
UC, H
  • Dégradation et fragmentation de l’habitat
  • Modifications du niveau de l’eau et des débits saisonniers
  • Mortalité due à l’écrasement par des véhicules
  • Promotion d’activités qui minimisent l’impact sur les serpents et leur habitat
  • Minimisation des activités qui ont un impact négatif sur les serpents ou leur habitat
En cours
1.5 Continuer à construire et à valider une base de données centrale pour tous les renseignements concernant les couleuvres minces en Nouvelle-Écosse afin de pouvoir fournir une information et des cartes de haute qualité aux planificateurs du rétablissementUC, R
  • Manque d’information
  • Mise en fonction d’une base de données pour l’élaboration et la planification des mesures de rétablissement et pour l’identification des lacunes au niveau des connaissances
En cours

1.6 Continuer à travailler avec les autres équipes et organismes de rétablissement pour empêcher les dédoublements d’efforts

  • Coordonner les activités d’intendance
  • Identifier et gérer d’une façon de collaboration les sites prioritaires contenant plus d’une espèce en péril
UC, H
  • Dégradation et fragmentation de l’habitat
  • Réseau d’organismes travaillant au rétablissement des espèces en péril dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse
  • Centrage des ressources sur les sites hautement prioritaires
En cours

1.7 Collaborer avec les propriétaires fonciers, les organisations Autochtone, l’industrie et les gouvernements pour fixer l’habitat et élaborer des plans de gestion

  • Travailler avec les propriétaires fonciers pour fixer l'habitat des couleuvres minces sur les sites hautement prioritaires par le biais d'ententes officielles et consensuelles
  • Repérer d’autres sites présentant un habitat essentiel (voir les étapes à suivre pour identifier l’habitat essentiel dans le tableau 5)
  • Consulter les propriétaires fonciers et l’industrie pour élaborer des plans de gestion de l’habitat essentiel propres à chaque site au fur et à mesure que cet habitat est délimité
NC, H
  • Dégradation et fragmentation de l’habitat
  • Modifications du niveau de l’eau et des débits saisonniers
  • Habitat fixé
  • Délimitation de l’habitat essentiel et élaboration de plans de gestion
  • Atténuation des craintes des propriétaires fonciers
En cours

 

Tableau 4 suite. Planification du rétablissement de la couleuvre mince orientale (Thamnophis sauritus) en Nouvelle-Écosse (Objectif 2. Surmonter les défis associés à l’étude de cette petite espèce cryptique afin de mieux connaître la dynamique de sa population et son utilisation de l’habitat)
Mesure recommandée pour l’atteinte de l’objectifPri.Note de bas de page aS.g.Note de bas de page bMenace traitéeRésultatsÉchéancier

2.1 Intégrer des perspectives des Mi'kmaq sur les méthodes de recherche dans le cadre des délibérations de l’Équipe de rétablissement.

  • Continuer de faire preuve d’ouverture dans les échanges sur les méthodes et l’examen de solutions de rechange pour répondre autant que possible aux préoccupations soulevées par les Mi'kmaq.
NR,C
  • Manque d’information
  • Les décisions sur les méthodes seront prises dans le cadre des interventions de l’Équipe de rétablissement, avec la participation de représentants des Mi'kmaq.
En cours

2.2 Déterminer quelle est la meilleure technique de marquage permanent des serpents qui minimise les erreurs d’identification et les risques pour le serpent

  • Continuer l’évaluation des étiquettes à transpondeur passif intégré comme technique de marquage permanent et raffiner le protocole d’insertion de ces étiquettes
  • Étudier les autres techniques de marquage des serpents, en particulier celles adaptées aux nouveau-nés
UR
  • Manque d’information
  • Acquisition d’une capacité d’évaluer l’abondance, d’estimer l’âge et le taux de survie et d’étudier les déplacements individuels
2009-2014

2.3 Raffiner les techniques de relevé visuel et évaluer l’influence de la structure de l’habitat, de la météorologie, des saisons et de l’effort de recherche sur la détectabilité

  • Effectuer des analyses visant à déterminer la quantité d’efforts nécessaire pour déterminer de manière fiable si des couleuvres minces sont présentes ou non dans un secteur et les conditions dans lesquelles les recherches sont les plus efficaces
  • Élaborer des protocoles pour faire en sorte que des efforts suffisants soient déployés dans la recherche des couleuvres minces dans des secteurs jusque-là inexplorés
  • Évaluer les effets de la détectabilité sur les estimations démographiques
UR
  • Manque d’information
  • Estimations démographiques plus précises
  • Amélioration des protocoles de recherche qui maximisent l’efficacité des efforts
2009-2014

2.4 Explorer de nouvelles techniques de capture des serpents

  • Explorer la possibilité d’utiliser des couverts artificiels (panneaux, bâches, plaques de tôle, membranes géotextiles) pour attirer les serpents
  • Explorer l’utilisation de clôtures de déviation, en particulier autour des hibernacula connus ou suspectés, pour surveiller la population et trouver de nouveaux individus
  • Prendre contact avec d’autres scientifiques qui travaillent sur d’autres petits représentants cryptiques de l’herpétofaune pour savoir quelles techniques ils ont utilisées avec succès
NR
  • Manque d’information
  • Meilleure capacité d’évaluation de la densité des serpents dans les secteurs explorés
  • Élaboration de techniques efficientes et normalisée pouvant être incorporées au programme des bénévoles
2009-2014

2.5 Explorer de nouvelles techniques permettant de suivre des spécimens afin d’étudier leurs déplacements et leur utilisation de l’habitat

  • Étudier la possibilité d’utiliser des radars harmoniques pour la localisation des serpents
  • Explorer d’autres techniques faiblement invasives pour le suivi des serpents
  • Continuer à explorer les moyens permettant de mieux observer les serpents et leur comportement
NR
  • Manque d’information
  • Capacité de documenter les déplacements des serpents et l’utilisation qu’ils font de leur habitat
  • Repérage de l’habitat essentiel
2009-2014

 

Tableau 4 suite. Planification du rétablissement de la couleuvre mince orientale (Thamnophis sauritus) en Nouvelle-Écosse (Objectif 3. Déterminer l’étendue de l’aire de répartition en Nouvelle-Écosse et décrire la structure, l’effectif et l’évolution de la population à l’intérieur de cette aire afin de pouvoir déterminer l’échelle appropriée et les mesures prioritaires pour le rétablissement)
Mesure recommandée pour l’atteinte de l’objectifPri.Note de bas de page aS.g.Note de bas de page bMenace traitéeRésultatsÉchéancier

3.1 Conception et mise en œuvre d’un projet d’acquisition des connaissances des Mi’kmaw

  • Travailler avec la communauté des Mi’kmaw pour élaborer un projet visant à acquérir leurs connaissances tout en respectant au mieux leur culture et soumettre ce projet à l’approbation du comité d’éthique des Mi’kmaw
  • Travailler avec un chercheur Mi’kmaw pour acquérir et interpréter des résultats appropriés susceptibles de bénéficier au rétablissement de la couleuvre mince
UC, R
  • Manque d’information
  • Le savoir et les perspectives des Mi'kmaq contribuent aux activités de rétablissement.
2010-2015

3.2 Effectuer des relevés et demander au public de partager ses observations pour déterminer l’étendue de l’aire de répartition en Nouvelle-Écosse

  • Continuer à demander au public de partager ses observations et faire suivre les observations crédibles d’un relevé systématique
  • Effectuer des relevés systématiques sur les sites prioritaires (annexe 1) et à la périphérie de l’aire de répartition connue
  • Recruter et former des bénévoles dans la région pour aider à la mise en œuvre des relevés
  • Étudier les connaissances locales et autochtones pour évaluer la disponibilité des renseignements concernant l’aire de répartition actuelle et passée
UC, S
  • Manque d’information
  • Mauvaise réputation des serpents
  • Détermination de l’étendue de l’aire de répartition
  • Repérage de nouvelles concentrations de couleuvres minces
  • Mise en place d’un réseau de bénévoles locaux formés et dévoués au rétablissement des couleuvres minces
En cours

3.3 Identifier l’échelle spatiale de la structure génétique de la population

  • Continuer à recueillir des échantillons génétiques sur des sites connus dans l’ensemble de l’aire de répartition afin d’obtenir un échantillon de taille suffisante
  • Continuer à développer des amorces pour une série de loci microsatellites de l’ADN des couleuvres minces orientales
  • Effectuer des analyses génétiques afin de déterminer la structure de la population
  • Si des concentrations de serpents en survie hiémale sont trouvées, effectuer des analyses génétiques pour déterminer si ces concentrations jouent un rôle dans la structure génétique
UR
  • Manque d’information
  • Effets résultant de la faible taille de la population
  • Évaluation de la structure génétique de la population et détermination de l’échelle appropriée à laquelle appliquer la gestion
En cours

3.4 Évaluer les déplacements actuels et identifier les itinéraires empruntés entre les sites de concentration

  • Effectuer des relevés autour des sites ayant fait l’objet de relevés intensifs et dans les milieux adjacents pour déterminer la distance couverte par les individus
  • Estimer l’étendue du domaine vital par des études de marquage et de recapture
UR
  • Manque d’information
  • Dégradation et fragmentation de l’habitat
  • Évaluation des déplacements entre les sites et de l’effet de la configuration de l’habitat sur ces mouvements
  • Repérage des itinéraires de déplacement qui seront mentionnés dans la désignation de l’habitat essentiel
2009-2014

3.5 Évaluer l’abondance et les tendances démographiques

  • Continuer à marquer et à recapturer les serpents sur certains sites d’étude afin d’accumuler suffisamment de données pour déterminer l’abondance, le taux de survie, la longévité et le taux de croissance
NR,S
  • Manque d’information
  • Effets résultant de la faible taille de la population
  • Estimations de l’abondance et de l’évolution de la population
  • Collecte de données nécessaires pour la réalisation d’AVP
En cours

 

Tableau 4 suite. Planification du rétablissement de la couleuvre mince orientale (Thamnophis sauritus) en Nouvelle-Écosse (Objectif 4. Caractériser les éléments de l’habitat essentiel utilisés à chaque étape de la vie et pour chaque activité du serpent et déterminer dans quelle mesure ces éléments sont limitants )
Mesure recommandée pour l’atteinte de l’objectifPri.Note de bas de page aS.g.Note de bas de page bMenace traitéeRésultatsÉchéancier

4.1 Repérer et caractériser les éléments de l’habitat utilisés à chaque étape de la vie des serpents et pour chacune de leurs activités

  • Repérer et caractériser les sites de survie hiémale
  • Repérer les sites d’alimentation, identifier les proies et déterminer à quels moments de la journée les serpents s’alimentent
  • Repérer les sites utilisés pour les autres activités (accouplement, mise bas, etc.)
UR
  • Manque d’information
  • Repérage des sites qui seront mentionnés dans la désignation de l’habitat essentiel
  • Détermination des caractéristiques importantes de ces sites et évaluation de leur capacité limitante
En cours
4.2 Caractériser l’habitat utilisé à l’échelle des zones humides et élaborer des modèles permettant de prévoir la présence des serpents et de reconnaître les éléments constitutifs de l’habitat essentielBR
  • Manque d’information
  • Évaluation d’éléments potentiellement limitants à l’échelle des zones humides qui pourraient expliquer la distribution actuelle
  • Élaboration de modèles facilitant le repérage de nouvelles concentrations
2012-2014
4.3 Documenter la réponse des couleuvres minces à l’élimination d’un barrage dans le parc national et lieu historique national du Canada Kejimkujik (le cas échéant)BR
  • Manque d’information
  • Construction ou élimination d’un barrage
  • Évaluation de l’effet de l’élimination d’un barrage sur la distribution et l’abondance des serpents
Le cas échéant

 

Tableau 4 suite. Planification du rétablissement de la couleuvre mince orientale (Thamnophis sauritus) en Nouvelle-Écosse (Objectif 5. Répertorier les menaces qui pèsent sur la population, évaluer leur importance et prendre des mesures pour atténuer ces menaces)
Mesure recommandée pour l’atteinte de l’objectifPri.Note de bas de page aS.g.Note de bas de page bMenace traitéeRésultatsÉchéancier
5.1 Documenter les développements en cours à l’intérieur et autour des sites présentant un habitat essentiel et évaluer l’effet de ces développements sur l’espèceUR
  • Manque d’information
  • Évaluation des menaces et élaboration d’une stratégie visant à les gérer
En cours
5.2 Évaluer la susceptibilité des serpents à la consanguinitéNR
  • Effets résultant de la faible taille de la population
  • Évaluation de la variabilité génétique actuelle dans les petites concentrations
2009-2014
5.3 Évaluer l’attitude des gens à l’égard des serpentsBR
  • Mauvaise réputation des serpents
  • Évaluation de la fréquence des mises à mort intentionnelles des serpents
  • Développement de techniques pour prendre contact avec les propriétaires fonciers et les encourager à participer au rétablissement des serpents
2009-2014

5.4 Collaborer avec MPO, le ministère des Ressources naturelles de la Nouvelle-Écosse et d’autres organismes axés sur les pêches et la recherche pour surveiller les poissons exotiques et évaluer leur impact

  • Collaborer à la campagne actuelle du Mersey Tobeatic Research Institute visant à informer le public des dangers associés à l’introduction de ces poissons
NR
  • Poisson prédateur exotique
  • Élaboration d’un système permettant de surveiller la présence de poissons exotiques dans les bassins hydrographiques qui abritent des couleuvres minces
  • Évaluation de l’impact potentiel de ces poissons sur l’abondance et la nature des proies
En cours
5.5 Analyser la viabilité de la population (objectif à long terme)BR
  • Manque d’information
  • Évaluation de l’état actuel de la population
>2014

 

Tableau 4 suite. Planification du rétablissement de la couleuvre mince orientale (Thamnophis sauritus) en Nouvelle-Écosse (Objectif 6. Préparer des protocoles et des techniques de surveillance à long terme qui permettront d’évaluer l’efficacité des mesures de rétablissement)
Mesure recommandée pour l’atteinte de l’objectifPri.Note de bas de page aS.g.Note de bas de page bMenace traitéeRésultatsÉchéancier

6.1 Élaborer et mettre en œuvre des protocoles pour la surveillance à long terme des populations et de leur habitat

  • Déterminer les échelles temporelles et spatiales appropriées pour la surveillance des populations et de leur habitat
  • Surveiller les populations sur le long terme afin d’évaluer l’évolution des effectifs en fonction des modifications de l’habitat et/ou des menaces
  • Surveiller les sites en continu pour documenter l’évolution de l’habitat, les fluctuations du niveau de l’eau et les changements climatiques
  • Modéliser l’impact potentiel des fluctuations du niveau de l’eau, de la température de l’eau et des changements climatiques (objectif à long terme)
US
  • Manque d’information
  • Changements climatiques
  • Modifications du niveau de l’eau et des débits saisonniers
  • Élaboration de protocoles efficaces permettant de surveiller les populations et leur habitat sur le long terme
  • Évaluation de la manière dont la population évolue sous l’influence des changements touchant l’habitat, le niveau de l’eau et le climat
  • Évaluation possible des menaces qui ne sont pas immédiatement apparentes dans le cadre des études à court terme
En cours
6.2 Évaluer dans quelle mesure les initiatives de sensibilisation parviennent à faire évoluer les connaissances et les attitudes; élaborer un protocole décrivant les meilleures façons d’entrer en contact avec les propriétaires fonciersBS
  • Mauvaise réputation des serpents
  • Développement de techniques pour prendre contact avec les propriétaires fonciers et les encourager à participer au rétablissement des serpents
2009-2014
6.3 Évaluer les mesures de rétablissement dans le courant de leur mise en œuvreNS
  • Manque d’information
  • Évaluation de l’effet des mesures de rétablissement
En cours

Notes de bas de page

Note de bas de page A

Priorité : U = urgent; N = nécessaire; B = bénéfique

Retour à la référence de la note de bas de page a

Note de bas de page B

Stratégie générale : C = communication et intendance; R = recherche; H = habitat géré en vue d’acquisition; S = Surveillance

Retour à la référence de la note de bas de page b

 

5.3.2 Bien fondé de la planification du rétablissement

L’équipe de rétablissement de la couleuvre mince a détaillé le bien fondé de la planification du rétablissement (Équipe de rétablissement de la couleuvre mince, 2008). L’on peut obtenir une copie complète du document de Parcs Canada. Quelques points clés concernant la participation du public sont cependant inclus ci-dessous. Nous pensons que l’engagement du public est un aspect fondamental du rétablissement de la couleuvre mince.

Mesure 1.2 : Appuyer la participation des Mi’kmaw à tous les aspects du rétablissement des couleuvres minces.
Les Mi’kmaq sont les intendants traditionnels du territoire où l’on rencontre et surveille les couleuvres minces. Il existe des légendes et des danses liées aux serpents ainsi que des pétroglyphes les représentant, ce qui montre l’importance culturelle des serpents pour les Mi’kmaq. Il est donc impératif d’inviter les Mi’kmaq à participer à la planification et à la mise en œuvre du rétablissement de ces serpents. Leur participation consistera à intégrer l’équipe de rétablissement, à fournir des conseillers communautaires chargés d’aider l’équipe de rétablissement (au minimum deux aînés ou gardiens de la culture appartenant à la communauté locale des Mi’kmaq) et à partager les connaissances des Mi’kmaw concernant les couleuvres minces et leur habitat essentiel. Ils participeront également à des cérémonies traditionnelles et à la gestion active des couleuvres minces.

L’appui des événements culturels Mi’kmaw qui célèbrent la couleuvre mince contribuera à sensibiliser le public et à surmonter la mauvaise réputation des serpents. En combinant les approches traditionnelles aux techniques de recherche conventionnelles, on favorisera une meilleure connaissance des couleuvres minces et une mise en œuvre du rétablissement basée sur la coopération.

Mesure 1.3 : Continuer à mettre en place des possibilités de bénévolat et à promouvoir la participation du public aux activités de recherche et de rétablissement.
En encourageant les bénévoles à participer directement à des activités de recherche et de rétablissement intéressantes, on aide au recrutement de personnes passionnées par la cause des serpents et à la mise en œuvre de programmes de rétablissement économiques. L’élaboration de protocoles normalisés, la formation des participants et la mise en œuvre de procédures pour la détection des erreurs permettent aux bénévoles comme aux chercheurs de recueillir des données utiles de haute qualité. Cette approche est particulièrement utile pour une espèce telle que la couleuvre mince pour laquelle les connaissances sont pauvres et la recherche très exigeante en main-d’œuvre.

Mesure 1.4 : Collaborer avec les propriétaires fonciers, les organisations Autochtone, l’industrie, les groupes de loisir et les développeurs pour minimiser l’impact des activités sur les serpents et leur habitat.
Un guide des pratiques exemplaires sera distribué aux propriétaires fonciers qui possèdent des terres abritant l’habitat essentiel des couleuvres minces. L'objectif de ce guide est d'informer les propriétaires fonciers sur les espèces en péril qui fréquentent les zones humides, d’atténuer leurs craintes concernant la désignation d'un habitat essentiel et de leur fournir des renseignements utiles sur la manière de minimiser l'impact des activités sur les couleuvres minces et leur habitat. Un entretien en face à face avec les propriétaires fonciers et une visite des sites compléteront le guide. On encourage les propriétaires fonciers à mettre en œuvre ces pratiques exemplaires sur leur propriété.