Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Programme de rétablissement de la population de l'Atlantique des couleuvres minces (Thamnophis sauritus) au Canada

8. Effets sur les autres espèces

D’une manière générale, les mesures décrites dans ce programme de rétablissement devraient avoir des retombées bénéfiques sur les espèces non visées (qu’elles soient ou non en péril), les processus écologiques et l’environnement.

La gestion inclura probablement la protection de l’habitat palustre. Cette protection profitera vraisemblablement à un grand nombre d’espèces fréquentant les zones humides, dont certaines sont en péril. En Nouvelle-Écosse, la distribution et l’habitat des couleuvres minces chevauchent considérablement ceux de la tortue de Blanding, une espèce en voie de disparition (COSEPAC, 2005). Un certain nombre d’espèces en péril parmi la flore de la plaine côtière de l’Atlantique se rencontrent aussi dans des zones humides similaires. On peut citer l’amarante à racine rouge parmi les plantes de la plaine côtière de l’Atlantique dont l’habitat chevauche celui des couleuvres minces orientales. Lorsque les couleuvres minces cohabitent avec d’autres espèces en péril, les efforts de rétablissement et de conservation décrits dans le présent programme seront coordonnés avec ceux déployés par les autres équipes de rétablissement. On évitera ainsi tout conflit potentiel avec les autres mesures de rétablissement planifiées ou en cours. Cette coordination permettra également de faire en sorte que les mesures mises en œuvre soient bénéfiques et non néfastes pour les autres espèces en péril.

Les mesures d’intendance, les programmes d’éducation et les initiatives de sensibilisation auprès des propriétaires fonciers, du grand public, de tous les niveaux du gouvernement, de l’industrie et d’autres parties permettront de mieux faire connaître et apprécier les zones humides et d’encourager les mesures concrètes visant à les conserver et, d’une manière générale, à rétablir les espèces en péril. En particulier, l’élaboration d’un guide des pratiques exemplaires à l’intention des propriétaires fonciers dont la propriété abrite des espèces en péril encouragera l’intendance de ces espèces sur les terrains privés et fera connaître aux propriétaires les différents moyens dont ils disposent pour minimiser leurs impacts sur ces espèces.