Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Menaces et Facteurs Limitatifs

La surpêche constitue la menace la plus importante qui pèse sur l’espèce. Il existe deux sources d’information sur les répercussions de la pêche sur la population de brosmes : les débarquements déclarés annuellement pour chaque zone statistique de l’OPANO et les rejets des diverses pêches, déclarés dans le cadre de différents programmes d’observation. En ce qui concerne les débarquements, la plupart des brosmes sont capturés comme prises accessoires lors de pêches ciblant d’autres espèces, notamment la morue, l’aiglefin et la goberge. On a reconnu l’existence d’une pêche à la palangre secondaire, ciblant à la fois le brosme et la merluche blanche. Cette pêche dirigée au brosme et à la merluche blanche combinés) représentait 50 % des captures de brosmes avant 1999; ce pourcentage est passé à 33 % par la suite (COSEPAC, 2003).

Les prises nominales [2] F de brosmes dans les zones statistiques de la Northwest Atlantic Fisheries Organization (NAFO) (figure 35, tableau 15) ont varié entre 3 000 t et 8 000 t environ de 1960, lorsque les données ont commencé à être recueillies, jusqu’au début des années 1990; les débarquements ont alors chuté sous la barre des 2 000 t. Presque tous les débarquements provenaient de la région du plateau néo-écossais et du golfe du Maine. Des brosmes ont également été capturés en petite quantité sur les bancs de Terre-Neuve (SA3) et, dans les années 1960 et 1970, au large de la côte ouest du Groenland (SA1). Presque aucun débarquement n’a été déclaré pour la zone au large du Labrador (SA2) ou pour la région du golfe du Saint-Laurent et du Sydney Bight (4RSTVn).

Figure 35. Total annuel des débarquements de brosmes déclarés pour le nord-ouest de l’Atlantique.

Diagramme montrant le total annuel des débarquements de brosmes déclarés pour le nord-ouest de l’Atlantique, de 1960 à 2010.

Description longue pour la figure 35

Haut de la page

Tableau 15. Débarquements de brosmes (tonnes) déclarés pour tous les pays, par zone statistique de l’OPANO.
AnsSA1SA2SA34RSTVn4VsW4XSA 5+6 + NKTotalCanadaÉ.-U.
196031 3251932 5327683 5612 643871
1961259 88152353 0907264 4133 247856
1962393 1544903 1607934 8553 625836
1963225 24102651 6347822 9401 828865
196441344272634 0989455 7724 2681 037
196523041526883 9451 1125 9964 778974
196620411116444 3521 9737 1865 973995
1967158 20 5284 1022 3627 1706 244757
196861 34 5342 6201 6634 9124 213606
196911927208 3592 3761 1684 2573 429479
19705748753932 8221 3655 0843 995600
19711 76133214 2631 8236 4975 642811
19724 22172994 9991 6857 0266 053932
197380 5915195 1301 8037 5926 2111 255
197457 147256274 6061 7317 1935 6831 236
197513434321246684 4991 8277 5075 5261 407
1976136638316042 3901 4914 7683 1891 285
1977282 1592892 8721 4074 8743 3521 238
1978258 3384574 4591 9077 1225 3071 537
1979  19144383 9752 1866 7944 9081 696
1980  119112493 6762 4346 4894 5511 807
1981  9574223 5293 9287 9815 9651 924
1982  2126904 5382 9878 2296 2901 937
1983  745363 3222 4396 3084 3641 941
1984  812492 4712 1854 9143 1261 788
1985 13512461 8432 6404 7662 3752 363
1986  2253231 6751 8173 8422 1071 729
19873 4234963 1821 6345 3603 9541 391
1988  1242822 3081 4714 0772 9381 131
1989  9 4362 3121 5804 3373 402935
1990  1626082 4881 6514 7653 5411 224
1991  986563 1052 1055 8834 3811 498
1992  20 5073 6932 4326 6525 0531 581
1993  21 3122 0432 0094 3852 9451 431
1994  932921 2131 2602 7771 6931 084
1995  612891 5349622 7922 010782
1996  3 1641 0456611 8731 405468
1997  3 1731 4765912 2431 800443
1998  7 1861 3064951 9941 640354
1999  911517883471 2961 066230
2000  611167853771 2851 097188
2001  9 1091 0415231 6821 502180
20020 2 1028674651 4361 286150
2003  11 757504141 2501 141104
20041 306757534098690679
20051 404772322299790096
20069 703066323394286865
20070 5 508382271 1201 03288
200830 604750910469661254
200928 403945312965357648
2010  403036410550346934

Haut de la page

Bien que les débarquements déclarés par les États-Unis aient été importants dans les années 1980, la majorité des débarquements ont été déclarés par le Canada. Ces débarquements provenaient de navires de la Région des Maritimes du MPO. La part canadienne des débarquements de 1960 à nos jours s’élève à 78 %, tandis que la part américaine est de 20 %. La part restante est déclarée par divers pays qui pêchent principalement dans les zones nordiques (SA1-3).

Les débarquements canadiens proviennent essentiellement de la région de l’ouest du plateau néo-écossais et de la baie de Fundy (4X). Le banc Georges (5Z[3]) arrive au deuxième rang (tableau 16). Les prises canadiennes ont totalisé jusqu’à 6 000 t certaines années, mais sont demeurées inférieures à 2 000 t à compter de 1995. La pêche aux États-Unis a été restreinte à la sous-zone 5 de l’OPANO après l’établissement de la frontière internationale, en 1984. Avant 1984, moins de 5 % des prises américaines provenaient de SA4. Dans SA5, les deux tiers environ des prises américaines déclarées provenaient du golfe du Maine (5Y), le tiers restant provenant du banc Georges. Les prises américaines ont totalisé jusqu’à 2 000 t certaines années, mais sont demeurées inférieures à 500 t à compter de 1995 (tableau 17).

Depuis les années 1970, l’industrie de la pêche au Canada est dominée par les palangriers (tableau 18); ils sont à l’œuvre durant les deuxième et troisième trimestres de l’année (figure 36).

Tableau 16. Débarquements canadiens de brosmes (tonnes) par zone statistique de l’OPANO.
AnsSA34RST4Vn4VS4W4X5Y5ZTotal
1960165 181692 435  2 643
1961379692232 959 43 247
196214 4124733 097 253 625
196329182481 517 431 828
1964 1682483 933 724 268
1965511196693 880 2034 778
1966  1436004 281101 0385 973
19679  314974 00231 7026 244
19682  295052 57781 0924 213
19695  243352 33917253 429
19701031153712 78218123 995
197133111232924 24281 0325 642
19722215 282314 989 7686 053
197313 1374745 10515806 211
197423 1345224 58825135 683
197528 1495264 47394405 526
1976101 765082 342 2523 189
19771563332552 834 2063 352
19781462544014 414 4165 307
1979422473913 95215094 908
1980283671813 627 6634 551
1981552623603 460881 9835 965
1982293826074 42541 1586 290
19837 4894443 219 6014 364
19848 1681812 391 4773 126
198533 1551671 821 2982 375
19862114822351 639 1252 107
198742121623223 165 2603 954
198811 4881862 302 3472 938
19899  983382 307 6503 402
199016 2745342 449 4663 541
19916 81075483 097 6154 381
199220  244793 674 8565 053
199321  492622 035 5782 945
19949 31021901 213 1761 693
19956 1692201 534 1802 010
19963  341301 045 1931 405
19973  281451 476 1481 800
19987  321541 306 1411 640
19999 123128788 1171 066
20006 11799785 1891 097
20019  24851 041 3431 502
20022  2379867 3151 286
20036  1956750 3101 141
20043001354575 261906
20054001037723 126900
200670 822663 168868
20075  1139838 1391 032
20086001532507 52612
20094001623453179576
20104 0723364071469

Haut de la page

Tableau 17. Débarquements américains de brosmes (tonnes) par zone statistique de l’OPANO.
AnsSA34RST4W4X5Y5Z+NKSA6+NKTotal
1960  697460308 871
1961  3131486236 856
1962  563518250 836
1963  9117420319 865
1964  7165471394 1 037
1965   65378531 974
1966  171345578 995
1967   100236421 757
1968   432183432606
1969   37201241 479
1970 1740363189 600
1971 1621532251 811
1972  610668248 932
1973  82597224911 255
1974  218977239 1 236
1975  3261 052326 1 407
1976  14794828811 285
1977  13688931111 238
1978  1451 056435 1 537
1979   201 035641 1 696
1980   371 16360521 807
1981   671 27058431 924
1982   1121 256569 1 937
1983   1031 314524 1 941
1984   801 129579 1 788
1985   211 748594 2 363
19861  361 279413 1 729
1987   17957417 1 391
19881  6688436 1 131
1989   5599331 935
1990   3984134221 224
1991   81 040450 1 498
1992   51 023553 1 581
1993    679752 1 431
1994      1 0841 084
1995      782782
1996      468468
1997      443443
1998      354354
1999      230230
2000      188188
2001      180180
2002      150150
2003       104
2004      7979
2005      9696
2006      6565
2007   06816488
2008   23612454
2009       48
2010       34

Haut de la page

Tableau 18. Débarquements canadiens de brosmes (tonnes) dans le nord-ouest de l’Atlantique, par engin de pêche.
AnsChalut à panneauxPalangreFilet maillantCasierAutresTotal
19607171 514204102 643
19611 0821 8374802803 247
19621 6261 92240733 625
19631 182562120721 828
19641 648537002 0834 268
19653723 865005414 778
19663835 0411605335 973
19675265 4643202226 244
19683513 751901024 213
19693812 8394201673 429
19701773 659451503 995
19713155 1961541125 642
19722505 6349421146 049
19732155 819261696 211
19741055 4361165555 672
19751715 09541138695 514
19761093 0024518143 188
1977863 0666458773 351
19782054 89514213525 307
19791344 714413164 908
19801534 2129353404 551
19811215 7106436305 961
1982546 139504616 290
1983404 212832814 364
1984293 06921703 126
1985312 2112610702 375
1986291 7584627302 106
1987883 6991125023 951
1988762 810321732 938
1989363 232716123 402
1990343 355827003 541
1991274 217315414 330
1992164 8278611605 045
1993352 789564102 921
1994431 572482901 692
1995341 928192902 010
199681 341231501 387
1997171 742212001 800
1998491 55013201 614
1999221 0358011 066
2000171 0499001 075
2001271 4669001 502
2002261 2280001 254
2003311 0980001 130
200423876502906
200520875500900
200619846300868
2007111 0165001 032
200816588500610
200927542600575
201012378700398

Haut de la page

Figure 36. Débarquements de brosmes de la pêche à la palangre, par trimestre.

Diagramme montrant la tendance des débarquements de brosmes de la pêche à la palangre au Canada, par trimestre.

Haut de la page

En ce qui concerne la deuxième source de mortalité (les rejets), il n’existe pas de données de surveillance continue sur les pêches. Des études récentes permettent toutefois d’évaluer les taux de rejet de brosmes. Harris et Hanke (2010) ont ainsi estimé que dans la pêche au homard effectuée dans les zones de pêche au homard (ZPH) 34 et 41, les taux de mortalité consécutive à la capture étaient de 49 % et de 86 %, respectivement. Ces taux sont sans doute sous-estimés. En effet, les brosmes rejetés ne survivent pas compte tenu de la propension de leur estomac à se retourner lors du retrait de l’engin de pêche (Harris et Hanke, 2010). Nous présumons donc ici que le taux de mortalité consécutive à la capture est de 100 %.

Gavaris et al. (2010) ont entrepris une analyse détaillée des données d’observateurs recueilles durant la période 2002 – 2006 pour les divisions 4V à 5Z de l’OPANO. Tout en notant que le taux de présence d’observateurs était généralement trop faible pour permettre l’établissement d’estimations fiables des taux de rejet, ces chercheurs ont pu établir que la pêche à la palangre, la pêche au chalut et la pêche du homard au casier étaient les plus susceptibles d’entraîner le rejet de brosmes. Les taux de rejet des palangriers et des chalutiers pêchant dans les divisions 4VW – 5Z de l’OPANO étaient généralement faibles (tableau 19), s’établissant en moyenne à moins de 1 %. On ne les a donc pas pris en compte. Les taux de rejet de la pêche du homard au casier s’établissaient cependant à 2 à 5 %, ce qui pourrait être significatif compte tenu de la grande quantité d’engins de pêche au homard utilisés au large du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse.

Tableau 19. Taux de rejet de brosmes (kg de brosmes rejetés par kg de toutes les espèces débarquées; données fournies par K. Clark (tirées d’une étude de Gavaris et al., 2010).
Version accessible du Tableau 19
  Taux de rejet (rejets, kg/toutes les espèces débarquées, kg) 
ZonePêche20022003200420052006Moyenne
4VW 00,00012500,00442200,09 %
4X5YPalangre00,0000930000,00 %
5Z 00,0040660,00242300,0000090,13 %
4VW 000000,00 %
4X5YChalut000,0002550,00001200,01 %
5Z 0,0000020,000035000,0000020,00 %
4VW 0    0,00 %
4X5YCasier à homards0,0129110,0153300,0353830,0240780,0149462,05 %
5Z 0,0216110,03368300,1102750,0525994,36 %

Haut de la page

Deux études ont été entreprises par la suite sur la pêche au homard au large du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse. Les activités d’échantillonnage de la première étude, réalisée en 2005 – 2007, ont principalement porté sur la ZPH 34, mais certains échantillons ont été prélevés dans la ZPH 41. Le plan d’échantillonnage et les résultats de cette étude sont présentés dans l’étude de Harris et Hanke (2010).

Les activités d’échantillonnage de la deuxième étude, réalisée en 2009-2010, étaient également concentrées sur la pêche au homard au large du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse. Les résultats de cette étude ont été examinés par des pairs lors d’une réunion du Secteur des sciences du MPO tenue au mois d’août 2010, mais n’ont pas encore été publiés. Les résultats présentés ici sont préliminaires et ont été fournis par Peza (2011), qui a noté qu’aucun échantillon n’était disponible pour les ZPH 35 – 38, et qu’aucun brosme n’avait été observé dans les ZPH 27 – 32. Le tableau 20* présente une comparaison des études de 2005-2006 et de 2009-2010, tandis que le tableau 21* présente une comparaison des taux de prises accessoires de la pêche au homard selon l’étude de Gavaris et al. (2010), l’étude de 2005 – 2007 et l’étude de 2009-2010. Dans les ZPH 33 – 34, on estime à 200 à 400 t le poids des brosmes rejetés, alors que ce chiffre est de l’ordre de 22 à 25 t dans la ZPH 41. Pezzack (2011) a estimé que près de trois brosmes (13 kg) étaient rejetés pour chaque tonne de homards capturés dans les ZPH 33 et 34, respectivement. Les rejets sont plus importants dans la ZPH 41 : ils s’élèvent à environ 37 kg de brosmes par tonne de homards capturés. Ces taux de rejet sont très faibles.

*Note : Le tableau 20 et le tableau 21 ne figurent pas dans le présent rapport car ils étaient encore considérés comme PRÉLIMINAIRES à la date de publication. Prière de communiquer avec le Secrétariat à l’adresse Courriel COSEPAC pour obtenir la version finale des tableaux.

Tableau 20[*]. Comparaison des études de 2005-2006 et de 2009-2010 sur les prises accessoires de brosmes (données tirées de Pezzack, 2011).

Haut de la page

Tableau 21[*]. Comparaison des rejets de brosmes dans la pêche au homard du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, d’après l’étude de Gavaris et al. (2010), l’étude de 2005 – 2007 de Harris et Hanke (2010) et l’étude de 2009-2010 de Pezzack (données tirées de Pezzack, 2011).

*Note : Le tableau 20 et le tableau 21 ne figurent pas dans le présent rapport car ils étaient encore considérés comme PRÉLIMINAIRES à la date de publication. Prière de communiquer avec le Secrétariat à l’adresse Courriel COSEPAC pour obtenir la version finale des tableaux.

Haut de la page

Les débarquements de homard dans les ZPH 33, 34 et 41 depuis la saison de pêche 1999-2000 sont de l’ordre de 20 000 t par année. Selon les taux de rejet indiqués ci-dessus, les rejets de brosmes seraient de l’ordre de 250 à 300 t par année depuis 1999-2000 (tableau 22). Par comparaison, les débarquements moyens déclarés pour le Canada s’établissent à 500 – 1 500 t durant cette période (tableau 16). Bien que les taux de rejet de brosmes dans la pêche au homard soient très faibles et présentent un degré d’incertitude élevé, ces rejets représentent probablement une proportion significative des prises totales récentes de brosmes.

Tableau 22. Rejets de brosmes (tonnes) dans la pêche au homard du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, estimés d’après des études récentes réalisées par le MPO sur les rejets.
Version accessible du Tableau 22
 ZPH 33ZPH 34ZPH 41 
SaisonDébarquementsRejetsDébarquementsRejetsDébarquementsRejetsRejets – total
1960-611 32942 305300034
1961-621 08232 548330036
1962-631 08532 896380041
1963-641 02333 221420045
1964-6596032 851370040
1965-6671122 708350037
1966-6754922 710350037
1967-6880322 844370039
1968-691 05633 888510054
1969-7083634 580600062
1970-7198634 06653100460
1971-7261624 037523341267
1972-7348514 457584931878
1973-7459523 771494161566
1974-7553123 973525452073
1975-7638213 914516782577
1976-7735213 463456352370
1977-7821312 813376842563
1978-7941613 037396092363
1979-8024813 229425492063
1980-8136313 060405732162
1981-8244813 663484681766
1982-8346114 546594781878
1983-841 04435 138674401686
1984-851 65855 9387777829111
1985-862 38576 8919080730127
1986-872 79487 67310060722131
1987-882 58988 47911052719137
1988-891 88868 20110745117129
1989-902 03769 44912356521150
1990-912 420711 07114466425176
1991-921 84968 87611558622143
1992-931 73158 91611665724145
1993-941 968610 32613477729169
1994-951 39549 69212667725155
1995-961 825510 30713465024164
1996-971 867610 59313867825168
1997-982 104611 88615553820181
1998-992 162612 99316972927202
1999-002 297713 51417671126209
2000-012 521816 50321571727249
2001-022 753819 05424872627283
2002-032 344717 61322971827263
2003-042 006617 80123171727264
2004-052 524817 2502241 01337269
2005-062 596816 99122178029258
2006-073 040916 79621869126253
2007-082 574816 64121669226250
2008-093 4781017 73323154120261
2009-103 4291019 62025586932298

Haut de la page