Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Sommaire Biographique du Rédacteur du Rapport

M. O'Boyle a obtenu un baccalauréat et une maîtrise ès sciences des universités McGill et Guelph en 1972 et en 1975, respectivement. Il a joint les rangs du ministère des Pêches et des Océans (MPO) en 1977 en entrant au service de l’Institut océanographique de Bedford (IOB), situé à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, à titre de scientifique spécialisé en évaluation des stocks. Il a travaillé au MPO pendant plus de 30 ans et a pris sa retraite en octobre 2007. Au cours de ses dix premières années au MPO, il a participé activement à l’élaboration de méthodes d’évaluation des stocks et a réalisé des évaluations portant sur la plupart des stocks de poissons de la Région des Maritimes (harang, capelan, morue, aiglefin, goberge, poissons plats et plus récemment, les grands requins pélagiques). Il a entrepris la gestion de programmes scientifiques environ à la même époque en dirigeant le Programme d’étude de l'ichthyoplancton du plateau néo-écossais ainsi que les sections Biomathématiques et informatique et Dynamique des populations. En 1987, il a été promu gestionnaire de division et a pris en charge les programmes de recherche sur les poissons ainsi que les activités d’évaluation d’une équipe composée de plus de 70 scientifiques et membres du personnel de soutien. M. O'Boyle est resté en poste jusqu’en 1996. Il est alors devenu responsable des examens par les pairs et des avis scientifiques concernant les ressources en poissons, en invertébrés et en mammifères marins de la Région des Maritimes, ainsi que de la gestion de l’habitat et des pratiques et méthodes en matière de gestion des océans. En 2000, il a été nommé directeur associé des Sciences, poste qu’il a occupé jusqu’à sa retraite en 2007. À titre de directeur associé, il a pris une part active à la gestion du programme scientifique du MPO à l’échelle régionale et nationale. Il a participé à plusieurs examens nationaux et internationaux, allant de la conception de programmes scientifiques à l’évaluation de ressources. Il est président de la société Beta Scientific Consulting Inc., qui fournit divers services dans le domaine de la gestion des océans, dont l’organisation et l’animation de rencontres et d’ateliers, les analyses techniques, les examens et les activités de sensibilisation. Il est également un chercheur scientifique émérite de l’Institut océanographique de Bedford, où il réalise des projets de recherche sur la gestion et l’évaluation des ressources et des océans.

1 L, K et T0 représentent la longueur maximale, le coefficient de croissance et l’âge correspondant à une longueur nulle selon le modèle de croissance de von Bertalanffy.

2Les prises nominales correspondent au poids vif estimé des prises conservées qui sont déclarées comme débarquements au titre des systèmes statistiques nationaux et sont communiquées à l’OPANO.

3L’établissement d’une frontière maritime entre les eaux canadiennes et américaines en 1984 a restreint la pêche aux eaux nationales, soit aux secteurs 5Zc pour les pêcheurs canadiens et 5Zu pour les pêcheurs américains. Les pêcheurs des deux pays avaient auparavant accès à l’ensemble du banc Georges (5Ze), de même qu’à des secteurs situés plus à l’ouest (5Zw+SA6), mais presque aucune prise n’a été déclarée pour ces secteurs par l’un ou l’autre pays.

* Pour obtenir l’annexe 1, s’adresser au Secrétariat à l’adresse Courriel COSEPAC.

* Pour obtenir l’annexe 2, s’adresser au Secrétariat à l’adresse Courriel COSEPAC.

* Pour obtenir l’annexe 3, s’adresser au Secrétariat à l’adresse Courriel COSEPAC.