Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l’ours blanc (Ursus maritimus) au Canada - Mise à jour

13. Sommaire biographique des rédacteurs du rapport

M. Philip McLoughlin (Ph.D.) a participé activement aux réunions du comité technique fédéral-provincial-territorial sur l’ours blanc (CTOB) au cours des quatre dernières années et a récemment agi à titre de spécialiste invité (délégation canadienne) à la 14e réunion de travail du groupe de spécialistes de l’ours blanc de la Commission de la sauvegarde des espèces (CSE) de l’Union mondiale pour la nature (UICN) (qui s’est tenue du 20 au 24 juin 2005, à Seattle, dans l’État de Washington). Dans ses travaux sur l’ours blanc, M. McLoughlin s’intéresse principalement à l’analyse des données de marquage-recapture, à l’analyse de viabilité des populations et au rôle des prises d’ours blancs plus élevées pour un sexe que pour l’autre dans la gestion des populations. M. McLoughlin a publié de nombreux articles portant sur l’ours blanc et l’ours grizzli dans des revues avec comité de lecture.

M. Mitch Taylor (Ph.D.) a consacré les 30 dernières années de sa vie à l’étude scientifique et à la gestion des ours blancs au Canada. M. Taylor est auteur de plus de 40 articles sur l’espèce, publiés dans des revues avec comité de lecture, dans lesquels il a largement présenté les résultats de travaux de recherche sur le terrain dont il était le maître d’œuvre. M. Taylor est aussi corédacteur du rapport de mise à jour du COSEPAC sur la situation de l’ours blanc au Canada de 2002. Il occupe le poste de gestionnaire de la section de la recherche sur la faune (Wildlife Research Section) du ministère de l’Environnement du gouvernement du Nunavut, et est depuis longtemps membre du CTOB et du groupe de spécialistes de l’ours blanc de la CSE de l’UICN.

Mme Martha Dowsley est doctorante au département de géographie de l’Université McGill, sous la direction de M. George Wenzel (Ph.D). Ses travaux portent sur la gouvernance des ressources en propriété commune, dont les ours blancs. Elle examine actuellement l’ampleur des changements dans les perceptions des Inuits à l’égard de l’ours blanc. Son expérience dans l’Arctique comprend de nombreuses consultations communautaires auprès des Inuits concernant les préoccupations relatives à la gestion de la population d’ours blancs et aux effets possibles des changements climatiques sur l’espèce. Elle a notamment effectué plus de 70 entrevues avec des aînés et des chasseurs actifs au sujet de la chasse à l’ours blanc ainsi que de la gestion et des utilisations culturelles de cette espèce. Dans le cadre de ses recherches, Mme Dowsley a aussi réalisé un examen approfondi des archives d’histoire orale d’Igloolik portant sur l’utilisation traditionnelle de l’ours blanc par les Inuits.