Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Mise à jour - Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Ketmie des marais (Hibiscus moscheutos) au Canada

Remerciements et experts contactés

Compte tenu des délais imposés pour la préparation du présent rapport, les auteurs n’ont pas pu visiter tous les sites originaux. Les botanistes connaissant des sites d’H. moscheutos qui ont volontiers consenti à partager leurs connaissances ont donc apporté une précieuse contribution à la qualité du rapport. Les auteurs remercient les personnes suivantes, qui ont fourni de l’information essentielle à la mise à jour du rapport de situation sur l’espèce : Yvette Bree, qui a effectué le décompte de plantes et la caractérisation de l’habitat d’Hibiscus au site 51 pour la présente mise à jour; John Haggeman, qui a fourni des données sur l’Hibiscus pour plusieurs sites du lac Sainte-Claire et guidé le premier auteur vers des sites importants en 2002; Mike Oldham, qui a effectué des relevés de population aux sites 26 et 42, y compris la localisation par GPS des sous-populations de ce dernier; Allen Woodliffe, qui a fourni des données sur tous les sites à proximité de Rondeau, les sites de l’île Pelée et les sites 2 et 5; Gerry Waldron, qui a fourni des données sur plusieurs sites du comté d’Essex et guidé le premier auteur vers des sites importants en 2002. Plusieurs autres personnes ont fourni des renseignements sur leurs observations de populations d’Hibiscus : Paul Ashley, Madeline Austen, Pr. Jane Bowles, Sandy Dobbyn, Rob Eberly, Albert Garofalo, Donald Kirk, Dan Lebedyk, George Meyers et Melinda Thompson. Don Bucholtz, directeur du parc provincial Sandbanks, a fait le nécessaire pour fournir au premier auteur des données actuelles sur le site 51, en réponse à une demande par courriel. Mary Gartshore a communiqué avec Rob Eberly et Albert Garofalo au nom du premier auteur. Ian Jean a accompagné le premier auteur lors de l’inspection des sites 1 et 50 et des sites de Hasting Road en 2002. Vicki McKay, biologiste spécialiste des espèces en péril au parc national de la Pointe-Pelée, a surveillé la première floraison d’Hibiscus et en a averti le premier auteur afin qu’il puisse effectuer l’inspection sur le terrain au moment opportun.

Kelly Ramster et Mike Oldham, du CIPN, ont également obtenu des renseignements de la base de données du CIPN sur l’occurrence pour tous les sites connus, ainsi que sur les statuts de conservation. Ilo-Katryn Maimets, de la bibliothèque de l’Université York, a été d’une aide extrêmement précieuse en consultant les bases de données de l’Université York et de la University of Toronto pour y trouver des documents sur la ketmie des marais et en suggérant des « sites prometteurs » pour les recherches en général. Paul Jurjans, spécialiste des systèmes SIG au bureau de Midhurst du ministère des Richesses naturelles (MRN), a bien voulu convertir en NAD 27 certains MTU en NAD 83. Laurie Maynard, du Service canadien de la faune, a fait quelques suggestions très utiles pour le rapport et fourni au premier auteur des documents additionnels récents sur le Phragmites australis. Les cartes topographiques ont été prêtées au premier auteur par Mary Gartshore et Peter Carson pour les sites de Niagara et Allen Woodliffe a fourni des copies des photos à l’infrarouge des sites 8 et 39, qui ont permis de calculer de la zone d’occurrence, et fourni les pages pertinentes sur l’Hibiscus de l’étude de Kamstra dans les îles Pelée. Les auteurs remercient Erich Haber pour la préparation du contrat et l’information sur les formats et les directives de rédaction des rapports du COSEPAC. Erich a également fait le balayage optique des cartes et des diapositives du rapport et intégré les changements aux diverses versions préliminaires.

Le premier auteur tient à remercier Mary Gartshore et Peter Carson, qui ont généreusement offert l’hébergement dans leur maison lors des relevés sur le terrain dans la région de Long Point, et Svenya Hansen, qui a organisé l’hébergement dans la cabane de recherche à la pointe Pelée lors des travaux de terrain dans le comté d’Essex. Enfin, l’auteur remercie sa très jeune, mais très précieuse collaboratrice sur le terrain, Sydney Allen. Sa compagnie, lors de l’aventure de six jours qu’ont représenté les relevés sur le terrain, a apporté une toute nouvelle dimension au projet.

La rédaction du présent rapport de situation a été financée par le Service canadien de la faune, Environnement Canada.

Experts contactés

P. Ashley. 2002-2003. Paul est un gestionnaire de réserve d’espèces sauvages des réserves nationales de faune de Big Creek et de Long Point, Service canadien de la faune, Environnement Canada. Paul a fourni de l’information sur tous les sites près de Long Point.

J. Bowles. 2002-2003. Jane est professeure de botanique à la University of Western Ontario, biologiste-conseil et spécialiste de la flore du sud-ouest de l’Ontario, 22154 Fairview Road, R.R. 3, Thorndale (Ontario) N0M 2P0, tél. : (519) 661-2111, poste 80084 (bus). Jane a fourni de l’information et des coordonnées GPS pour l’Hibiscus tirées de ses relevés sur le terrain en 2002 au marais Hahn.

Y. Bree. 2002. Yvette est la naturaliste des parcs du parc provincial de Sandbanks. Elle a fourni des données détaillées obtenues de son étude en 2002 du site où se trouve l’Hibiscus aux Sandbanks.

S. Dobbyn. 2002-2003. Sandy est le naturaliste des parcs au parc provincial Rondeau. Il a fourni de l’information sommaire tirée de relevés sur le terrain préalables sur l’Hibiscus à Rondeau.

R. Eberly. 2002. Rob est membre du Bert Miller Fort Erie Nature Club et spécialiste de la flore de la région du Niagara.

A. Garofalo. 2002-2003. Albert est un spécialiste de la flore de la région du Niagara. Il a fourni de l’information tirée de ses études sur le terrain en 2002 au site du lac Gibson.

J. Haggeman. 2002-2003. John est le gestionnaire de réserve d’espèces sauvages de la réserve nationale de faune Sainte-Claire, Bear Creek Unit, Service canadien de la faune, Environnement Canada. Il a fourni de l’information sur plusieurs sites dans la municipalité de la section Chatham-Kent du lac Sainte-Claire et a guidé l’auteur principal vers les localités clés durant une excursion sur le terrain en août 2002.

D. Kirk. 2002. Donald est l’écologiste du patrimoine naturel du district de Guelph du ministère des Richesses naturelles de l’Ontario. Il est un spécialiste de la flore du sud-ouest de l’Ontario. Il a pu guider l’auteur principal vers les personnes appropriées pour obtenir de l’information sur le site du lac Gibson.

D. Lebedyk. 2002. Dan est le biologiste de la conservation pour l’office de protection de la nature de la région d’Essex, 360, avenue Fairview O., Essex (Ontario) N8M 1Y6. Il a fourni de l’information sur tous les sites connus dans le comté d’Essex tirée de la base de données de l’office de protection de la nature de la région d’Essex sur les zones importantes sur le plan environnemental.

G. Meyers. 2002. George est spécialiste de la flore de la région du Niagara, 7, promenade Bedford, Grimsby (Ontario). Il a fourni de l’information sur les sites de Jordan Harbour, Port Weller et du lac Gibson.

M.J. Oldham. 2002-2003. Botaniste-herpétologiste, Centre d'information sur le patrimoine naturel, ministère des Richesses naturelles de l’Ontario, 300, rue Water, 2e étage, North Tower, C.P. 7000, Peterborough (Ontario) K9J 8M5. Mike a particulièrement consigné les populations d’Hibiscus à Pointe Pelée et à Rondeau, données recueillies durant des vacances en famille, et a fourni de l’information sur ces populations, y compris des coordonnées GPS.

P.D. Pratt. 2002-2003. Paul est le naturaliste en chef de la ville de Windsor et un spécialiste de la flore du sud-ouest de l’Ontario, ville de Windsor, Dept. of Parks & Recreation, 2450 McDougall Road, Windsor (Ontario) N8X 3N6.

A.A. Reznicek (Ph.D.). 2002-2003. Professeur et conservateur de l’herbier, University of Michigan, Ann Arbor (Michigan) 48109. Tony a été joint durant la rédaction du rapport initial.

M. Thompson. 2002. Melinda est biologiste des espèces en péril au district de Guelph du ministère des Richesses naturelles. Elle a fourni de l’information sur ses études du site du lac Gibson.

G.E. Waldron. 2002-2003. Gerry est un écologiste-conseil privé et un spécialiste de la flore du comté d’Essex, R.R. 1, Amherstburg (Ontario) N9V 2Y7. Gerry a porté à l’attention de l’auteur principal plusieurs sites et l’a guidé vers quelques-un de ces sites au cours d’une excursion sur le terrain en 2002.

P. Allen Woodliffe. 2002-2003. Allen est écologiste au ministère des Richesses naturelles de l’Ontario, Chatham, et spécialiste de la flore du sud-ouest de l’Ontario. Allen a fourni des données sur un certain nombre de sites, en particulier sur les sites à Rondeau et à Shrewsbury, à Pelée et à l’est des îles Sister et au parc Waterworks de St. Thomas.