Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la buse rouilleuse au Canada – Mise à jour

Information sur l’espèce

Nom et classification

Nom scientifique :
Buteo regalis (Gray, 1844)
Nom commun français :
Buse rouilleuse
Nom commun anglais :
Ferruginous Hawk
Classification :
classe des Oiseaux, ordre des Falconiformes et famille des Accipitridés.

Selon une analyse chromosomique, le Buteo regalis est le plus proche parent de la Buse cendrée (B. nitidus), de la Buse à queue rousse (B. jamaicensis), de la Buse pattue (B. lagopus), de la Buse à queue blanche (B. albicaudatus), de la Buse à gros bec (B. magnirostris) et de la Buse de Harris (Parabuteo unicinctus) (Schmutz et al., 1993). Malgré leur séparation géographique, la Buse de Chine (B. hemilasius), présente en Asie centrale, est peut-être l’espèce la plus apparentée à la Buse rouilleuse (Bechard et Schmutz, 1995). Bien qu’il y ait deux sous-populations de Buses rouilleuses, l’une du côté est et l’autre du côté ouest des Rocheuses, aucune sous-espèce n’a été reconnue (Bechard et Schmutz, 1995).

Description morphologique

La Buse rouilleuse possède de longues ailes larges à l’extrémité arrondie, une queue en éventail, une poitrine robuste, une tête massive et un bec large (Bechard et Schmutz, 1995). Elle mesure entre 56 et 69 cm de longueur et pèse de 977 à 2 074 g. Bien que les deux sexes aient un plumage semblable, la femelle a tendance à avoir plus de pigmentation sur le ventre et les pattes. Sa masse est supérieure et sa capacité de prise entre ses doigts est plus grande. Deux formes de coloration existent. Les parties supérieures de la forme pâle, plus courante, sont brunes (ses épaules et son dos portent de nombreuses marques cannelle orangé et blanches), ses parties inférieures blanches sont striées de brun et sa queue est blanche ou grisâtre. Elle se caractérise par un « V » sur ses parties inférieures formé par ses pattes rougeâtre foncé lorsqu’elle est en vol. Ses autres caractéristiques distinctives sont notamment la tache blanche formée par l’extension complète des rémiges primaires lorsqu’elle vole, sa tête qui semble beaucoup plus blanche vue d’en haut que celle des autres buses, et ses épaules et son dos roussâtres.

Les oiseaux de la forme sombre moins courante ont un plumage brun foncé (certaines de leurs plumes ont une bordure couleur cannelle) et une queue blanche ou grise. Il y a une variation importante dans chaque forme de coloration. Les oiseaux adultes de la forme sombre ont des proportions variables de plumes brun cendré et rousses sur les parties inférieures et ceux de la forme pâle ont des quantités variables de plumes rousses, pour la plupart, et gris pâle, pour certaines, qui forment une bande sur la partie inférieure des ailes et du ventre.