Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la buse rouilleuse au Canada – Mise à jour

Répartition

La Buse rouilleuse niche principalement dans l’ouest de l’Amérique du Nord, du sud du Canada (entre les Rocheuses et les Grandes Plaines) jusqu’au nord de l’Arizona et du Nouveau-Mexique (Figure 1). Au Canada, elle est présente dans le sud-est de l’Alberta (Figure 2; Semenchuk, 1992; Downey, 2006), dans le sud de la Saskatchewan (Smith, 1996) et à l’extrémité sud-ouest du Manitoba (Manitoba Naturalists Society, 2003). En Colombie-Britannique, la seule nidification confirmée remonte à 1968; l’espèce pourrait avoir niché depuis lors dans le centre-sud intérieur de la province étant donné la présence occasionnelle d’oiseaux estivant à cet endroit (Campbell et al., 1990).

Aux États-Unis, l’espèce niche, du nord au sud, à partir de la frontière canadienne jusqu’aux parties centrales et occidentales du Dakota du Nord et du Dakota du Sud (peu présente dans les comtés Deuel et Roberts du nord-est du Dakota du Sud), dans l’ouest du Nebraska, dans la partie la plus à l’ouest du Kansas (du comté Cove, vers l’ouest) (Thompson et Ely), dans les comtés Cimarron et Texas (Oklahoma), dans le coin nord-ouest de l’excroissance du Texas, dans le nord du Nouveau-Mexique et de l’Arizona jusqu’à la région du Grand Bassin vers l’ouest (elle niche dans l’est du Nevada, mais peu dans l’ouest), dans les régions du bassin de la Columbia de l’est de l’Oregon et dans le sud-est de l’État de Washington (Bechard et Schmutz, 1995).

En hiver, la Buse rouilleuse est présente de la Californie, du sud du Nevada, de l’Arizona, du Colorado et de l’ouest du Kansas jusqu’au centre du Mexique vers le sud.

Le Canada possède environ 10 % de l’aire de nidification mondiale de la Buse rouilleuse; les estimations varient de 8,4 % (données de NatureServe; P. Blancher, comm. pers., 2007) à 12 % (Schmutz et Schmutz, 1980). Schmutz et Schmutz (1980) estiment qu’elle n’occupe maintenant que 48 % de son aire de répartition historique au Canada. L’aire de répartition canadienne couvre maintenant environ 200 000 km², desquels à peu près 20 000 km² sont vraiment utilisés par l’espèce (en supposant qu’il y ait 2 000 couples, chacun utilisant un territoire d’environ 10 km²).

Figure 1. Répartition de la Buse rouilleuse (Downey, 2006).

igure 1. Répartition de la Buse rouilleuse (Downey, 2006).

Figure 2. Observations de la Buse rouilleuse en Alberta de 1958 à 2005; la ligne grise indique la limite de l’aire de répartition historique (Downey, 2006).

Figure 2. Observations de la Buse rouilleuse en Alberta de 1958 à 2005; la ligne grise indique la limite de l’aire de répartition historique(Downey, 2006).