Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le sébaste canari au Canada

Habitat

Besoins en matière d’habitat

D’après les études menées en Californie, les larves et les juvéniles pélagiques évoluent dans les 100 m supérieurs de la colonne d’eau pendant les trois à quatre mois suivant la parturition, pour ensuite s’installer dans un habitat benthique (Love et al., 2002). L’espèce a été signalée à des profondeurs de 15 à 20 m, à l’interface du sable et des affleurements rocheux (Love et al., 2002). Les recherches effectuées sur la côte ouest de l’île de Vancouver révèlent pour leur part que les juvéniles occupent des eaux de 10 m de profondeur avant de se diriger en eau plus profonde au fur et à mesure qu’ils grandissent, quoique des adultes aient été observés à faible profondeur (Gillespie et al., 1993; source : GFBio). Les données de la pêche au chalut indiquent que les adultes évoluent entre 70 et 270 m de profondeur (95e percentile), mais la plupart des prises au chalut sont effectuées par des traits de chalut de fond à des profondeurs de 135 à 190 m (figure 3) (source : PacHarvTrawl).


Protection et propriété de l’habitat

Le sébaste canari est une espèce marine et généralement sublittorale; au Canada, tout son habitat se trouve dans les eaux marines territoriales canadiennes. La plupart de ces eaux sont exploitées par des pêcheurs commerciaux, récréatifs et autochtones. Un faible pourcentage de l’habitat du sébaste canari a été fermé à la pêche commerciale et récréative. La pêche a notamment été interdite dans de relativement petits récifs d’épongesNote de bas de page 7 dans le détroit de la Reine-Charlotte et le détroit d’Hécate, ainsi que dans une série de petites aires de conservation des sébastes dans le détroit de Georgie et la côte extérieure.

Notes de bas de page

Note de bas de page 7

Consulter le site Web de Pêches et Océans Canada pour une description de ces aires (http://www-ops2.pac.dfo-mpo.gc.ca/xnet/xIndex.cfm?pg=welcome&lang=fr">http://www-ops2.pac.dfo-mpo.gc.ca/xnet/xIndex.cfm?pg=welcome&lang=fr) – Plans de gestion des poissons de fond et (http://www-comm.pac.dfo-mpo.gc.ca/pages/consultations/fisheriesmgmt/rockfish/default_f.htm).

Retour à la référence de la note de bas de page 7