Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Garrot d’Islande (Bucephala islandica) au Canada – 2000

Les auteurs

Michel Robert a obtenu un baccalauréat ès sciences et une maîtrise ès sciences à l'Université de Montréal; son mémoire portait sur les habitudes alimentaires nocturnes des oiseaux de rivage hivernant au Venezuela. Depuis, il a travaillé à divers projets à titre d'ornithologue consultant (de 1986 à 1995) puis, depuis 1995, comme employé du Service canadien de la faune. La plupart de ses recherches ont trait aux oiseaux rares et en voie de disparition au Québec, comme le Dindon sauvage (1988), la Pie-grièche migratrice (1990-1991) et le Râle jaune (1993-1996). En 1989, il a rédigé le rapport technique intitulé Les oiseaux menacés du Québec, détermination exhaustive de la situation de tous les oiseaux en péril au Québec. Il conçoit et coordonne des projets de conservation et de recherche sur des oiseaux rares et en voie de disparition pour le Service canadien de la faune, à Sainte-Foy. À l'heure actuelle, il coordonne une étude sur la population de l'Est du Garrot d'Islande et est directeur du magazine d'ornithologie trimestriel QuébecOiseaux. Adresse actuelle : Service canadien de la faune, 1141, Route de l'Église, C.P. 10100, Sainte-Foy (Québec)  G1V 4H5. Courriel : michel.robert@ec.gc.ca.

Réjean Benoit a obtenu un baccalauréat ès sciences à l'Université du Québec à Montréal (UQAM) et une maîtrise ès sciences à l'Université de Montréal. Son mémoire de maîtrise traitait de l'écologie du Grand Héron nicheur dans un milieu sans marée. Avant et après ses études supérieures, il a travaillé comme collaborateur du SCF-QC ou à titre d'expert-conseil à divers projets liés à l'écologie des oiseaux au Mexique, en République dominicaine, aux États-Unis (Nouveau-Mexique) et au Québec. Il a mené de 1990 à 1995 dans le nord du Québec des recherches sur des populations de canards et sur leur utilisation des habitats côtiers et des basses terres de la baie James. En tant qu'attaché de recherche à la University of Wisconsin-Madison, il a collaboré récemment à une importante étude sur la communauté d'oiseaux terrestres du désert de Chihuahuan. Adresse actuelle : Service canadien de la faune, 1141, Route de l'Église, C.P. 10100, Sainte-Foy (Québec)  G1V 4H5. Courriel : rejean.benoit@ec.gc.ca.

Jean-Pierre L. Savard est chercheur scientifique au Service canadien de la faune à Québec. Il est titulaire d'un baccalauréat de l'Université Laval (Québec), d'une maîtrise ès sciences de la University of Toronto (Ontario) et d'un doctorat de la University of British Columbia. Il a travaillé au Service canadien de la faune en Colombie-Britannique pendant quatorze ans et a étudié la répartition et l'écologie des canards de mer en mue et en hivernage (macreuses, garrots et Arlequin plongeur), l'écologie de nidification du Garrot d'Islande et du Grèbe à cou noir, d'oiseaux de vieilles forêts et d'oiseaux de mer (Guillemot marbré). Ses recherches actuelles au Québec portent sur la faune en milieu urbain, sur l'impact de l'exploitation forestière sur des oiseaux forestiers et sur l'écologie de la sauvagine, notamment des canards de mer. Adresse actuelle : Service canadien de la faune, 1141, Route de l'Église, C.P. 10100, Sainte-Foy (Québec)  G1V 4H5. Courriel : jean-pierre.savard@ec.gc.ca.