Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la situation du chardon de Hill (Cirsium hillii) au Canada

Protection actuelle ou autres désignations de statut

Statut à l’échelle mondiale : G3 (Espèce vulnérable (Vulnerable) à l’échelle du monde en raison de sa grande rareté (généralement de 21 à 100 sites ou de 3 000 à 10 000 individus), d’une répartition très localisée ou d’une aire restreinte (bien que l’espèce puisse être abondante dans certaines localités), ou parce qu’un ou plusieurs autres facteurs menacent d’entraîner sa disparition) (NatureServe, 2001) (statut attribué le 26 décembre 1997).

Justification du statut à l’échelle mondiale : Populations dispersées dans des étendues résiduelles de prairie ou d’autres formations végétales apparentées. Bien que l’espèce soit extrêmement rare en Iowa, en Indiana et dans certaines parties de l’Illinois, de nombreuses populations viables sont répertoriées pour le reste de son aire, notamment pour l’Ontario, le Michigan, le Wisconsin et le Minnesota, et il existe probablement d’autres populations à découvrir. À l’heure actuelle, environ 141 populations viables sont répertoriées pour l’ensemble de l’aire de l’espèce. Le chardon de Hill demeure toutefois vulnérable et risque de décliner dans plusieurs localités si des stratégies de gestion appropriées ne sont pas mises en œuvre (Penskar, 1997; NatureServe, 2001).

Statut à l’échelle des États-Unis : N3 (Espèce vulnérable à l’échelle du pays en raison de sa rareté (généralement de 21 à 100 sites ou de 3 000 à 10 000 individus) ou d’une aire restreinte (bien que l’espèce puisse être abondante dans certaines localités) ou parce qu’un ou plusieurs autres facteurs menacent d’entraîner sa disparition.) (NatureServe, 2001) (statut attribué le 17 décembre 1994).

Statuts subnationaux au Canada et aux États-Unis : S1 (Critically imperiled) en Illinois, en Indiana et en Iowa; S3 (Vulnerable) au Michigan, au Minnesota, au Wisconsin et en Ontario (NatureServe, 2001). 

Statut à l’échelle du Canada : N3 (Espèce vulnérable en raison de sa rareté (généralement de 21 à 100 sites ou de 3 000 à 10 000 individus) ou d’une aire restreinte (bien que l’espèce puisse être abondante dans certaines localités) ou parce qu’un ou plusieurs autres facteurs menacent d’entraîner sa disparition.) (NatureServe, 2001) (statut attribué le 8 novembre 1996).

Statut en Ontario : S3 (Espèce vulnérable à l’échelle de la province en raison de sa rareté (généralement de  21 à 100 sites ou de 3 000 à 10 000 individus) ou d’une aire restreinte (bien que l’espèce puisse être abondante dans certaines localités), ou parce qu’un ou plusieurs autres facteurs menacent d’entraîner sa disparition (CIPN, 2001) (statut attribué le 18 octobre 1994).

Statut attribué par le MRNO : Aucun.

Statut général en Ontario :Sensible (CIPN, 2000) (statut attribué le 19 avril 2000).