Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l’hespérie du Dakota (Hesperia dacotae) au Canada

Protection actuelle ou autres désignations

 

Au Canada, l’hespérie du Dakota ne bénéficie d’aucune protection juridique à l’échelon national. Au Manitoba, elle est considérée comme une espèce en voie de disparition en vertu de la Loi sur les espèces en voie de disparition. En vertu de cette loi provinciale, il est illégal de tuer, de blesser, de posséder, de perturber ou de déranger cette espèce et de perturber ou détruire son habitat ou les ressources naturelles dont elle dépend pour sa survie ou sa reproduction, à moins de détenir un permis approprié. L’hespérie du Dakota n’est actuellement protégée par aucune loi en Saskatchewan.

À l’échelle mondiale, l’hespérie du Dakota figure sur la liste des espèces vulnérables de l’Union mondiale pour la nature (UICN). Aux États-Unis, elle ne fait pas partie des espèces qui bénéficient d’une protection fédérale en vertu de l’Endangered Species Act. Elle est toutefois inscrite sur la liste des espèces en voie de disparition en Iowa et sur celle des espèces menacées au Minnesota; au Dakota du Nord et au Dakota du Sud, l’espèce ne bénéficie d’aucune protection juridique (Cochrane et Delphey, 2002).