Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le putois d’Amérique au Canada

Recommandations/moyens de rétablissement

 

Le seul moyen de rétablir la population de putois d’Amérique au Canada est de rétablir d’abord la population de chiens de prairie dans les habitats qui conviennent à l’espèce, puis de réintroduire le putois (s’il y a possibilité de recrutement de l’extérieur, bien entendu). Il s’agirait ensuite d’assurer une bonne gestion de cette population et d’assurer sa protection.

Si le projet de création du parc national des Prairies se concrétise, il serait peut‑être avantageux de mettre en liberté un ou deux couples de putois au sein des colonies existantes de chiens de prairie.