Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le putois d’Amérique au Canada

Protection

 

Le putois d’Amérique, qui appartient à la famille des Mustélidés, bénéficie de la protection accordée aux animaux à fourrure. Il peut donc être chassé durant une période limitée de l’année seulement. L’espèce n’est pas mentionnée expressément dans la Fur Act de la Saskatchewan, mais sa protection en vertu de cette loi est implicite.

Une partie de l’habitat que le putois d’Amérique pourrait occuper au Canada se trouve protégée; il s’agit du territoire d’une colonie de chiens de prairie, auxquels l’espèce est associée, établie dans une réserve faunique en Saskatchewan. La totalité de l’aire de répartition probable (ou possible?) de l’espèce au Canada est enclavée dans les limites prévues de l’éventuel parc national des Prairies. Ce parc assurerait à l’espèce une protection complète.

Figure 1.  Aire de répartition totale du putois d’Amérique, selon Henderson et al., 1978.

Figure 1.  Aire de répartition totale du putois d’Amérique, selon Henderson et al., 1978.

Figure 2.Répartition du putois d’Amérique Mustela nigripes : E = disparu

Figure 2.  Répartition du putois d’Amérique Mustela nigripes : E = disparu.