Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le putois d’Amérique au Canada

Taille et tendances des populations

 

Selon Banfield (1974), le putois d’Amérique serait l’animal le plus rare d’Amérique du Nord, et il aurait disparu du Canada. Palmer (1957) prévoyait la disparition de l’espèce avant la fin de son époque.

Les registres ne contiennent que quelques mentions non confirmées de l’espèce en Saskatchewan. Le manque de mentions accompagnées de données précises laisse croire que l’espèce est extrêmement rare et probablement disparue.