Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le jonc de Kellogg (Juncus kelloggii) au Canada

Protection actuelle ou autres désignations

À l’échelle mondiale, l’organisme The Nature Conservancy des États-Unis a classé le Juncus kelloggii « G3? », c'est-à-dire comme espèce vulnérable à cause de son extrême rareté et de son caractère localisé dans l’ensemble de son aire, ou parce qu’on ne l’observe que dans une aire restreinte (même si elle peut être abondante en certains endroits), ou parce que certains facteurs en font une espèce particulièrement sujette à disparaître entièrement (NatureServe, 2001).

Le Conservation Data Centre de la Colombie-Britannique a inscrit le Juncus kelloggii sur la « liste rouge », soit comme taxon menacé ou en voie de disparition (threatened / endangered) (Douglas et al., 2002). En Colombie-Britannique, ce taxon est classé « S1 », c'est-à-dire comme espèce très fortement menacée à cause de son extrême rareté ou à cause de certains facteurs qui la rendent particulièrement sujette à disparaître entièrement ou à disparaître de Colombie-Britannique (en général cinq sites ou moins, ou très peu d’individus restants [<1,000]) (BC CDC Tracking list, 2002; Douglas et al., 2002). Douglas et al., (2002) classent l’espèce « G3 » à l’échelle mondiale.