Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le jonc de Kellogg (Juncus kelloggii) au Canada

Résumé du rapport de situation

Au Canada, le Juncus kelloggii est confiné au Sud-Est de l’île de Vancouver et n’est observé que dans une seule localité, le parc Uplands, un parc municipal situé à Victoria, en Colombie-Britannique. Le jonc de Kellogg est peu commun dans le Sud-Ouest de l’Oregon et en Californie. La population du parc Uplands compte quelques centaines d’individus et est demeurée stable au cours des quinze dernières années. Son effectif fluctue énormément, le plus grand nombre d’individus étant présents lorsque l’humidité est adéquate. L’espèce pousse dans les dépressions humides et les mares printanières, partout dans son aire de répartition. C’est une espèce annuelle qui a besoin de milieux humides à mouillés en hiver et au printemps, mais secs en été. Ces communautés de mare printanière sont fragiles et sujettes aux perturbations. L’espèce pourrait passer inaperçue à cause de sa petite taille et de sa ressemblance avec une autre espèce annuelle, le J. bufonius.