Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Liste officielle des espèces aquatiques

3.5 Naseux moucheté (Rhinichthys osculus) Statut : En danger Dernier examen par le COSEPAC : Novembre 2002

Distribution et biologie de l'espèce :

En Colombie-Britannique, le Naseux moucheté se rencontre à moins de 985 m d'altitude, dans une section des rivières
Kettle et Granby faisant 112 km de long (dans le bassin de la Columbia). Ce poisson préfère les habitats rocheux où il peut
se camoufler entre des pierres balayées par un courant moyen. Les quelques adultes qui ont été capturés en Colombie-Britannique ont été trouvés sous de grosses pierres ou sous des berges en surplomb où le courant était modéré. On ignore les détails de la reproduction de cette espèce.

Raison(s) invoquée(s) par le COSEPAC pour l'inclusion de l'espèce sur la liste officielle

Le Naseux moucheté ne fréquente qu'une région très restreinte où il doit faire face à la détérioration de la qualité de l'eau due aux développements urbains et industriels ainsi qu'à la destruction et à la fragmentation de ses habitats préférés dues à la construction d'un barrage.

Mesures de protection et impacts potentiels :

Aucune mesure ne découlent actuellement des interdictions automatiques mais à long terme, la planification du rétablissement pourra prévoir des mesures de gestion qui auront des impacts sur les individus, sur les entreprises et les gouvernements, par exemple :

  • Mesures visant à modifier la façon d'utiliser l'eau et les terres. Ces mesures portent aussi bien sur les activités des individus (p. ex. jardinage, culture amateur, loisirs, etc.) que sur celles des organismes commerciaux (p. ex. entreprises forestières, développement urbain, agriculture et élevage, etc.).
  • Mesures visant à contrôler la qualité de l'eau et le débit de l'eau dans les cours d'eau qui alimentent le lac, dans la nappe phréatique ainsi que dans les lacs et les rivières alentours.

Il faut noter que les mesures de gestion seront élaborées dans le cadre du processus de planification du rétablissement et mises en oeuvre à l'issue de nouvelles consultations.

3.6 Meunier de Salish (Catostomus sp.) Statut : En danger Dernier examen par le COSEPAC : Novembre 2002

Distribution et biologie de l'espèce :

En Colombie-Britannique, le Meunier de Salish fréquente le cours supérieurs des petits cours d'eau. Sa population se cantonne dans le Sud-Ouest de la Colombie-Britannique. Les meuniers de Salish fraient au début du printemps sur des lits
de graviers fins.

Raison(s) invoquée(s) par le COSEPAC pour l'inclusion de l'espèce sur la liste officielle

Le Meunier de Salish a une distribution très réduite au Canada et les populations y sont en déclin à cause de la dégradation
ou de la destruction de son habitat résultant des développements urbains, agricoles et industriels.

Mesures de protection et impacts potentiels :

Aucune mesure ne découlent actuellement des interdictions automatiques mais à long terme, la planification du rétablissement pourra prévoir des mesures de gestion qui auront des impacts sur les individus, sur les entreprises et les gouvernements, par exemple :

  • Mesures visant à modifier la façon d'utiliser l'eau et les terres. Ces mesures portent aussi bien sur les activités des individus (p. ex. jardinage, culture amateur, loisirs, etc.) que sur celles des organismes commerciaux (p. ex. entreprises forestières, développement urbain, agriculture et élevage, etc.).
  • Mesures visant à contrôler la qualité de l'eau et le débit de l'eau dans les cours d'eau qui alimentent le lac, dans la nappe phréatique ainsi que dans les lacs et les rivières alentours.

Il faut noter que les mesures de gestion seront élaborées dans le cadre du processus de planification du rétablissement et mises en oeuvre à l'issue de nouvelles consultations.