Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Tétras des armoises (Centrocercus urophasianus phaios et Centrocercus urophasianus urophasianus) au Canada

Sommaire de l’évaluation

 

Sommaire de l'évaluation – Mai 2000
Nom communTétras des armoises (Population des Prairies)
Nom scientifiqueCentrocercus urophasianus urophasianus
StatutEn voie de disparition
Justification de la désignationCette population, estimée entre 550 et 800 individus en 1997, est petite et en déclin. Les niveaux historiques de la population et l’aire de répartition ont beaucoup été réduits en raison de facteurs limitants, tels que la perte et la fragmentation de l’habitat d’armoises, sur lequel l’espèce dépend, les perturbations anthropiques, la sécheresse et les conditions hivernales rigoureuses.
RépartitionAlberta, Saskatchewan
Historique du statutPopulation des Prairies – Espèce conditionnellement désignée « menacée » en avril 1997. Réexamen du statut : l’espèce a été désignée « en voie de disparition » en avril 1998, à partir d’un rapport de situation révisé. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.

 

Sommaire de l'évaluation – Mai 2000
Nom communTétras des armoises (Population de la Colombie-Britannique)
Nom scientifiqueCentrocercus urophasianus phaios
StatutDisparue du pays
Justification de la désignationCette sous-espèce se trouvait dans le Sud de la vallée de l’Okanagan, en Colombie-Britannique, mais aucune observation n’a été signalée au cours du siècle dernier. Le Tétras des armoises existe encore aux États-Unis.
RépartitionColombie-Britannique
Historique du statutAucune observation depuis les années 1960. Espèce désignée « disparue du pays » en avril 1997. Réexamen et confirmation du statut en mai 2000. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.