Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Tétras des armoises (Centrocercus urophasianus phaios et Centrocercus urophasianus urophasianus) au Canada

INFORMATION SUR L’ESPÈCE

Le Tétras des armoises a été décrit en 1928 par C.L. Bonaparte, qui lui a donné le nom latin Tetrao urophasianus (Bonaparte, 1828). Ce nom a été remplacé par Centrocercus urophasianus en 1831, et deux sous‑espèces ont par la suite été reconnues : C.u. urophasianus et C.u. phaios (Aldrich, 1963). Des recherches actuelles portent en outre à conclure à l’existence d’une autre espèce : le tétras de la Gunnison (Centrocercus minimus) (Braun, comm. pers.); on recommande en outre que le C. urophasianus soit désigné par le nom commun de Tétras géant des armoises (Giant Sage Grouse). Cette espèce, dont le nom vernaculaire anglais est Sage Grouse, est aussi connue dans cette langue sous les noms de Sage Chicken et de Sage Hen (Patterson, 1952).

L’espèce présente un dimorphisme sexuel évident, les mâles étant plus gros et plus lourds que les femelles (tableau 1). Le Tétras des armoises a un plumage dont la couleur s’harmonise avec celle du milieu ambiant, et cette homochromie est plus parfaite chez les femelles que chez les mâles. Le mâle arbore sur la poitrine un plastron blanc de plumes acuminées spéciales qui dissimulent des poches nucales jaunâtres gonflables, absentes chez la femelle (figures 1 et 2) (Girard, 1935). Le Tétras des armoises possède également des rectrices longues et pointues (Girard, 1937) qui lui valent son nom scientifique de « faisan à queue épineuse » (Centrocercus urophasianus).

Figure 1.  Tétras des armoises mâles adultes en parade nuptiale et au repos. (Photo : ministère de la Gestion de l’environnement et des Ressources de la Saskatchewan)

Figure 1.  Tétras des armoises mâles adultes en parade nuptiale et au repos. (Photo : ministère de la Gestion de l’environnement et des Ressources de la Saskatchewan)


Figure 2.  Profil d’un tétras des armoises mâle adulte en parade nuptiale. (Photo : ministère de la Gestion de l’environnement et des Ressources de la Saskatchewan)

Figure 2.  Profil d’un tétras des armoises mâle adulte en parade nuptiale. (Photo : ministère de la Gestion de l’environnement et des Ressources de la Saskatchewan)

Tableau 1. Tailles comparées du mâle et de la femelle du Tétras des armoises (Girard, 1937)
 FemelleMâle
Poids moyen1,3 kg (3.15 livres)2,3 kg (5.65 livres)
Longueur totale moyenne56,1 cm (22.07 livres)74,8 cm (29.95 livres)