Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEWIC sur le chabot de profoundeur (populations des Grands Lacs - Ouest du Saint-Laurent et population de l'Ouest) au Canada - Mise à jour

logo du COSEPAC

COSEPAC
Sommaire de l’évaluation

Populations des Grands Lacs - Ouest du Saint-Laurent

Sommaire de l’évaluation -- Avril 2006

Nom commun :
Chabot de profondeur

Nom scientifique :
Myoxocephalus thompsonii

Statut :
Espèce préoccupante

Justification de la désignation :
L'espèce se trouve dans les parties plus profondes de 10 lacs d'eaux froides, dont les lacs Supérieur, Huron et Ontario, ainsi qu'en Ontario et au Québec. On la croyait éliminée du lac Ontario, mais elle semble s'y être rétablie, bien que ce soit en petits nombres. Les populations ont été détruites dans deux lacs au Québec en raison de l'eutrophisation de ces lacs et pourraient être en déclin dans le lac Huron, possiblement en raison de l'introduction de la moule zébrée.

Répartition :
Ontario, Québec

Historique du statut :
L'unité « populations des Grands Lacs-Ouest du Saint-Laurent » (y compris l'ancienne unité « populations des Grands Lacs » désignée « menacé » en avril 1987) a été désignée « préoccupante » en avril 2006. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

 

Populations de l'Ouest

Sommaire de l’évaluation -- Avril 2006

Nom commun :
Chabot de profondeur

Nom scientifique :
Myoxocephalus thompsonii

Statut :
Espèce non en péril

Justification de la désignation :
Cette espèce est largement répandue dans l'ouest du Canada où elle se trouve dans les parties les plus profondes d'au moins 52 lacs d'eaux froides dans le nord-ouest de l'Ontario, du Manitoba, de la Saskatchewan, de l'Alberta et des Territoires du Nord-Ouest. Il n'existe pas de preuve indiquant un déclin des populations ou toute menace qui pourrait représenter un risque quelconque pour ces populations.

Répartition :
Territoire du Nord-Ouest, Alberta, Saskatchewan, Manitoba, Ontario

Historique du statut :
Espèce désignée « non en péril » en avril 2006. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.