Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEWIC sur le chabot de profoundeur (populations des Grands Lacs - Ouest du Saint-Laurent et population de l'Ouest) au Canada - Mise à jour

Protection actuelle ou autres désignations de statut

Les rangs mondial, national (États-Unis et Canada) et sous-national (États et provinces) du chabot de profondeur figurent aux résumés techniques.

Le chabot de profondeur a été désigné par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) comme espèce menacée dans la région des Grands Lacs en 1987, en raison surtout de son déclin dans le lac Ontario. Il est mentionné à l’annexe 2 (menacée) de la LEP. Son rang national est N4, ce qui signifie que l’espèce est apparemment non en péril au Canada (NatureServe, 2005).

Il a le rang S5 (non en péril) ou S4 (apparemment non en péril), respectivement, en Saskatchewan et en Ontario. Au Manitoba, le rang du chabot de profondeur va de « en péril » à « vulnérable » (S2 S3) et, au Québec, de « en péril » à « gravement en péril » (S1 S2). L’Alberta lui a donné le rang de S1 (gravement en péril). Le chabot de profondeur n’a pas été classé dans les Territoires du Nord-Ouest (NatureServe, 2005).

Aux États-Unis, le chabot de profondeur avait, en 1996, le rang « non en péril » (N5). Il a le rang sous-national S5 (non en péril) ou S4 (apparemment non en péril) au Michigan (S5), en Indiana (S4) et au Wisconsin (S4). L’État de New York l’estime gravement en péril (S1), tandis que la Pennsylvanie lui a donné le rang SX (considéré disparu de la région et ayant peu de chances de rétablissement). Au Minnesota et dans l’Ohio, le chabot de profondeur n’a pas de rang (SNR) (NatureServe, 2005).

Certaines dispositions de la Loi sur les pêches du gouvernement fédéral, de la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale, de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement et de la Loi sur les ressources en eau du Canada peuvent aussi assurer une protection générale au chabot de profondeur et/ou à son habitat. Dans les provinces et dans les Territoires du Nord-Ouest, le chabot de profondeur est protégé par plusieurs lois sur l’évaluation environnementale et sur la protection de l’environnement ainsi que par d’autres lois touchant les espèces menacées et vulnérables. Les populations trouvées dans le lac Waterton Supérieur du parc national des lacs Waterton jouissent de la protection partielle de la Loi sur les parcs nationaux.