Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la Phacélie rameuse au Canada

Résumé technique

Phacelia ramosissima

Phacélie rameuse – Branched phacelia

Répartition au Canada :

Colombie Britannique

Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km²) au Canada
[zone composée de tous les sites du mont Kruger] de 8 à 15 km²
Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue).
Inconnue
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?
Non
Superficie de la zone d’occupation (km²)
[bande étroite d’habitat occupée par les populations] <<1 km² (de 0,0008 à 0,001 km²)
Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue).
Inconnue
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?
Non
Nombre d’emplacements existants (connus ou supposés).
3
Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue).
En déclin
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur >1)?
Non
Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue).
En déclin

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.).
Inconnue
Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles).
De 500 à 700 individus
Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue.
Inconnue
S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte).
sans objet
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?
Inconnues
La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de< 1 individu/année)?
Non
Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue).
Inconnue, mais deux sous-populations sont disparues du pays
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur >1)?
Inconnues, mais improbables
Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune :

Mont Kruger :

  • versant ouest – 6
  • versant nord – inconnu
  • versant est – de 500 à 700

Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

  • Réelles et imminentes : exploration minérale et activités minières, développement urbain

Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?
États-Unis : Inconnu ou non en péril
Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?
Inconnue, mais improbable en raison de la distance considérable par rapport à la population américaine la plus près dans l’État de Washington (175 km)
Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?
Oui
Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?
Oui
Une immigration de populations externes est-elle possible?
Improbable

Analyse quantitative

Sans objet

Statut actuel

COSEPAC : en voie de disparition (mai 2005)

Statut et justification de la désignation

Statut : En voie de disparition

Code alphanumérique : B1ab (ii,iii,iv,v) + 2ab (ii,iii,iv,v)

Justification de la désignation : Il s’agit d’une plante vivace très limitée géographiquement dont on ne connaît que trois petites populations comptant moins de 1 000 plants. L’espèce est exposée à une perte continue d’habitat ainsi qu’au déclin de sa population à cause de l’expansion urbaine ainsi que des activités minières.

Application des critères

  • Critère A (Population globale en déclin) : Sans objet.
  • Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Répond aux critères B1ab (ii,iii,iv,v) et B2ab (ii,iii,iv,v) d’espèce en voie de disparition en raison de ses petites zones d’occupation et d’occurrence, qui sont inférieures aux seuils, de la présence de seulement trois populations et de la perte récente de deux sous-populations, ce qui a entraîné un déclin de la zone d’occupation et du nombre d’individus matures. L’étendue et la qualité de l’habitat ont aussi connu un déclin en raison de l’étalement urbain et des activités d’exploitation minière.
  • Critère C (Petite population globale et déclin) : Doute quant à l’applicabilité du critère, mais il est possible que l’espèce réponde au critère C2a(ii), d’espèce en voie de disparition puisque la population totale compte << 2 500 individus et qu’on trouve peut-être 95 % de tous les individus matures au sein d’une seule population sur le versant est du mont Kruger. Malheureusement, on ne dispose pas de chiffres sur la population du versant nord.
  • Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : Répond au critère D2 d’espèce menacée, puisqu’on trouve seulement trois populations qui sont continuellement à risque de perdre leur habitat en raison de l’étalement urbain et des activités d’exploitation minière.
  • Critère E (Analyse quantitative) : Sans objet.