Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Gravelier (Erimystax x-punctatus)

Protection

À l’échelle internationale

Le gravelier est considéré comme en voie de disparition au Kansas (Platt, 1974). Sa désignation pour ce statut a été recommandée au Wisconsin (Anonyme, 1979). Gilbert (1980) signale sa disparition de diverses localités où il était présent aux États-Unis. L’espèce figure sur diverses listes d’espèces protégées par la loi en Indiana et au Wisconsin, et est considérée comme préoccupante au Kansas, au Kentucky, au Minnesota et dans l’État de New York (Becker, 1983; Johnson, 1985).

 

À l’échelle nationale

Sans être protégée au Canada, l'espèce jouit d’une certaine protection générale en vertu des dispositions de la Loi sur les pêches qui concernent l’habitat du poisson. L’espèce a été désignée comme en voie de disparition en 1985 par le Comité sur le statut des espèces menacées de disparition au Canada (CSEMDC) sur la base d’un rapport de Parker et McKee (1981).