Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Gravelier (Erimystax x-punctatus)

Facteurs limitatifs

Les exigences du gravelier en matière d’habitat sont précises, et les populations sont confinées aux zones où le courant est suffisant pour empêcher l’envasement du fond (Becker, 1983). L’espèce est sensible à la turbidité et à l’envasement (Becker, 1983). Une augmentation de l’envasement a été associée à sa disparition dans de nombreuses régions de l’Ohio (Trautman, 1981) et du Wisconsin (Becker, 1983). La construction de retenues sur l’emplacement des radiers menace également l'espèce (Becker, 1983).

Des modifications semblables de l’habitat dans le bassin de la rivière Thames peuvent expliquer la disparition du gravelier au Canada. Brown, dans son rapport sur les captures de 1923, décrit la rivière Thames comme une rivière aux eaux claires et au courant rapide sur les lieux de capture (Holm et Crossman, 1986). Le fond était constitué de sable et de gravier, avec des profondeurs de capture allant jusqu’à 5 pi. Les conditions des captures du ROM en 1985 indiquent des modifications de l’environnement néfastes pour l'espèce, car le limon et la vase étaient présents à tous les sites, et l'eau était trouble (Holm et Crossman, 1986). Holm et Crossman (1986) ont également observé une hausse de l’abondance d’espèces comme le méné bleu (Notropis spilopterus), connu pour sa tolérance à la turbidité (Trautman, 1981). De plus, des espèces moins tolérantes comme le méné pâle (Notropis volucellus) et le dard de sable (Ammocrypta pellucida) étaient absentes ou présentaient une abondance réduite par rapport aux captures précédentes (Holm et Crossman, 1986).