Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Naseux moucheté (Rhinichthys osculus)

RÉSUMÉ TECHNIQUE

Rhinichthys osculus
Naseux moucheté                       
Répartition canadienne Colombie-Britannique


Information sur la répartition
·        Zone d’occurrence (km2) 1,12  km2
• 1,12 km2 (environ 112 km linéaires, largeur moyenne de 10 m, plus 40 km d’habitat en territoire américain contigu aux habitats canadiens). 
·        Zone d’occupation (km2)0,02 à 0,05 km2
·0,02 à 0,05 km2 (juvéniles et adultes, on suppose que les alevins ont une répartition plus régulière). Les données sur l’occurrence et l’occupation ont été recueillies en été; la superficie de l’habitat s’accroît (de 3 à 400 p. 100) pendant la crue printanière. 
·        Tendance de l’habitat En déclin.
Information sur la population (Estimations sans relevé quantitatif des populations).
·           Nombre total d’individus dans la population canadienneDe 10 000 à 20 000, sans compter les jeunes de l’année.
·        Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada2000 ou plus (?)
·        Durée d’une génération2 ou 3 ans
·        Tendance de la populationEn déclin
·        Taux de déclin de la populationEstimé à au moins
10 p. 100 par an
·        Nombre de sous-populations0
·        La population totale canadienne est-elle fragmentée?Non
·        Nombre d’emplacements existants21 sites connus ou plus dans 3 localités
·        Nombre d’emplacements historiques d’où l’espèce a disparu1 (le site le plus productif, au-dessus des chutes Cascade; zone inondée, puis rétablie; actuellement, projet de construction d’un nouveau barrage)
·        L’espèce subit-elle des fluctuations?Inconnu
Menaces
Tout événement survenant en amont et ayant des répercussions sur les habitats en aval (passage de pipeline). La construction du barrage aurait des répercussions sur la plus grande population, qui vit au-dessus des chutes Cascade. L’exploitation urbaine et industrielle contribue également à la perte de l’habitat et à la détérioration de sa qualité.


Potentiel de sauvetage
·        L’espèce existe-t-elle à l’extérieur du Canada?Oui
·        Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?Non (sauf dans la partie américaine en amont de Grand Forks)
·        Des individus immigrants de la population étrangère la plus proche seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?Oui, mais les populations des États-Unis ne sont pas génétiquement identiques à celles du Canada.
·        Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible pour les individuts immigrants?Habitat très limité
Statut
·        Classification de l’organisme Nature ConservancyÉchelle mondiale  : G5

·        États-Unis  :

·        échelle nationale  : N5, PS en vertu de la Endangered Species Act (aux États-Unis, plusieurs sous-espèces sont menacées ou en voie de disparition)

·        échelle régionale : AZ - S3S4, CA - S5, CO - S5, ID - S5, NN - S5, NV - S5, NM - S3, OR - S4, UT - S5, WA - S4

·        Canada :

·        échelle nationale : N1N2;

·        échelle régionale : C.-B. S1S2 (liste provinciale, rouge)

·        COSEPAC : V (P) 1980
Recommandations du sce

·        Statut recommandé :

·        En voie de disparition B1+2ab(iii). Le naseux moucheté a une répartition et une zone d’occupation très limitées en Colombie-Britannique, où sa présence a été relevée dans trois localités seulement. On observe un déclin continu de la superficie, de l’étendue et de la qualité de son habitat, ce qui est dû à la construction d’un barrage et à la formation d’un réservoir.

·        Raisons de la désignation recommandée :

·        Au Canada, le naseux moucheté a une aire de répartition très restreinte où l’on observe une détérioration de la qualité de l’eau due à l’exploitation urbaine et industrielle; si le barrage proposé est construit, il se produira également une diminution de l’habitat de prédilection et une fragmentation de celui-ci. Une population a également disparu localement à la suite de la formation d’un réservoir.