Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Naseux moucheté (Rhinichthys osculus)

REMERCIEMENTS

Nous remercions en premier lieu le Dr J. D. McPhail, de la University of British-Columbia qui nous a permis d’accéder aux collections de son université et qui nous a fait profiter de ses amples connaissances sur les Rhinichthys. Dans toute la Colombie-Britannique, de nombreux employés du B.C. Ministry of Environment nous ont permis d’obtenir des permis de collecte, de consulter des sources d’information et de profiter d’un soutien logistique. Le personnel du Royal B.C. Museum nous a appuyés pendant plusieurs étapes de nos recherches sur le Rhinichthys, notamment Tim Cleremont, Grant Hughes, Gordon Green, Brent Cooke, Kelly Sendall, Stan Orchard et de nombreux étudiants engagés pour l’été. Plusieurs conservateurs des musées américains et canadiens nous ont donné accès à leurs collections (et nous avons surtout reçu les encouragements du regretté Dr D. E. McAllister). Le Dr R. L. Wallace (University of Idaho) nous a fait profiter de ses connaissances sur le naseux moucheté en Idaho. Le Dr T. Pietsch (University of Washington), D. Markle (Oregon State University) et B. Eschmeyer (California Academy of Sciences) nous ont transmis des imprimés sur les spécimens américains et les dossiers de collecte du naseux moucheté. Julie Pavey de Triton Environmental Consultants et le personnel d’International Resource Consultants nous ont transmis des renseignements ou des spécimens ou ont financé l’expédition sur le terrain dans la région du cours inférieur de la rivière Kettle. Les responsables des pêches des États de Washington et de l’Idaho ont délivré à l’auteur les permis grâce auxquels il a pu effectuer des comparaisons avec les populations de l’espèce Rhinichthys vivant aux États-Unis, dans les régions frontalières du Canada. La plus grande partie de ce travail se fonde sur des rapports initiaux ayant reçu le soutien du Royal B.C. Museum, Victoria, C.-B. (voir Peden, 1994ms). Financement fourni par le Fonds mondial pour la nature (Canada) et la Fédération canadienne de la faune. Soutien logistique fourni par le Royal BC Museum, Victoria (Colombie-Britannique)