Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Naseux moucheté (Rhinichthys osculus)

RÉPARTITION

Répartition mondiale

Le Rhinichthys osculus (naseux moucheté) présente plusieurs populations morphologiquement variables vivant dans des bassins versants isolés situés entre le bassin du fleuve Colorado en Arizona et celui du fleuve Columbia dans la région nord-ouest de la côte du Pacifique (Minckley, 1973; Scott et Crossman, 1973; voir figures 2 et 3). Sept populations sont décrites comme des sous-espèces et sont reconnues par la American Fisheries Society comme étant menacées ou en voie de disparition (Deacon et al., 1979; Williams et al., 1989).

 

Répartition au canada

Le Rhinichthys osculus n’est présent que sur un tronçon de 112 km de la rivière Kettle (figures 3, 4, 5) entre les chutes Cascade et la frontière américaine d’une part, et Carmi en Colombie-Britannique d’autre part (Peden et Hughes, 1981a, b, 1981ms). Au Canada, son aire couvre les rivières West Kettle et East Kettle ainsi que 27 km de la rivière Granby près de Grand Forks (figure 5). Une grande partie du tronçon occupé par le R. osculus passe dans l’État de Washington en amont de Grand Forks, et on peut supposer que le flux génétique s’effectue librement de là vers les populations canadiennes situées en amont et en aval.

Des phénomènes significatifs se sont produits sur la rivière Kettle après le Pléistocène; à la suite de la formation des chutes Cascade, des espèces comme le Cottus cognatus et le R. osculus se sont retrouvées isolées en amont, leurs populations étant peu nombreuses ou absentes en aval des chutes (voir figure 6; Peden et Hughes, 1981a, b, 1981ms et 1988). Haas (1988) signale également que les meuniers à grandes écailles (Catostomus macrocheilus) vivant en amont des chutes ont une morphologie particulière. Il semble aussi que les espèces comme le Rhinichthys umatilla, le Cottus bairdi et le C. confusus soient arrivées à une époque ultérieure et n’aient pas pu gagner le cours supérieur de la rivière Kettle. On retrouve des situations similaires dans l’ensemble du bassin du Columbia, le R. umatilla étant généralement isolé en aval des chutes et le R. osculus en amont.

Figure 5.  Répartition du Rhinichthys osculus dans la rivière Kettle selon les dossiers de collecte : a désigne la rivière East Kettle, b la West Kettle et d la Granby. CD désigne le barrage de Cascade, c le ruisseau Boundary, f le lac Christina, g Midway et h la ville de Carmi.

Figure 5.  Répartition du Rhinichthys osculus dans la rivière Kettle selon les dossiers de collecte : a désigne la rivière East Kettle, b la West Kettle et d la Granby. CD désigne le barrage de Cascade, c le ruisseau Boundary, f le lac Christina, g Midway et h la ville de Carmi. Les cercles pleins indiquent l’emplacement où ont été prélevés les échantillons de R. osculus du Royal BC Museum. Les triangles pleins indiquent l’emplacement des sites visités par des ichtyologistes de la University of British Columbia ou du Musée canadien de la nature (années 1980 ou avant); l’échantillonnage effectué à l’emplacement des quatre triangles vides les plus au nord n’a produit aucun individu de l’espèce R. osculus, contrairement aux échantillonnages effectués dans les autres sites situés plus au sud. Remarque : À la suite d’études effectuées par la University of British Columbia, des spécimens provenant de la rivière Kettle ont été ajoutés à la collection (Haas, 2001); les emplacements des captures de naseux mouchetés effectuées à cette occasion ne figurent pas sur cette carte.

Figure 6.  Schéma des chutes de la rivière Kettle; le courant va de l’ouest (gauche) à l’est (droite), en direction de l’État de Washington.

Figure 6.  Schéma des chutes de la rivière Kettle; le courant va de l’ouest (gauche) à l’est (droite), en direction de l’État de Washington. La ligne continue représente le niveau d’eau supposé avant la construction du barrage et les tirets indiquent le niveau après la construction du barrage. La lettre A indique l’ancien barrage en bois construit vers le début du XXe siècle, et la lettre B montre l’emplacement du barrage qui a été proposé. Les poissons comme le Rhinichthys osculus et le Cottus cognatus semblent être isolés en amont des chutes et du barrage. Certaines espèces, surtout de petite taille comme le R. umatilla, le C. confusus et le C. bairdi, ne sont pas parvenues en amont des chutes. Dans la fosse au pied des chutes, on remarque la présence de gros poissons dont le doré jaune (Stizostedion vitreum), une espèce non indigène.